Economisez jusqu’à 10 000 € sur votre assurance de prêt immobilier

ans

Comparez 25 offres du marché en 30 secondes et c'est gratuit !

Sélection d'un contrat accepté par votre banque

taux

Accompagnement par nos experts pour un service rapide et 100% en ligne

30 sec 30 sec

Obtenez un devis personnalisé qui sera accepté par votre banque

5 min 5 min

Complétez simplement votre questionnaire de santé, c’est gratuit et sans engagement !

4h après 4 h

Vous êtes informé par SMS de l’acceptation de votre dossier

2 min 2 min

Transmettez le à votre banque pour obtenir votre prêt ou pour résilier votre contrat actuel

Ils nous recommandent à 9,5/10

Dominique J.
Les tarifs les plus bas du marché et l’interface la plus simple à utiliser. Un exemple à suivre !
Celine B.
Très bien, service impeccable, soigneux et attentif. Je recommande !
Fabrice H.
Rapide, efficace, disponible au téléphone pour les questions diverses... A recommander pour faire de belles économies sur son assurance de prêt...

Comparez votre assurance de prêt immobilier

L’assurance prêt immobilier est une assurance qui vous permet d’assurer votre prêt immobilier pour être couvert en cas de décès, d’invalidité ou encore pendant un arrêt de travail. Elle n’est pas obligatoire, mais dans les faits est exigée par les banques de manière systématique pour l’obtention d’un prêt. À quoi faut-il faire attention et comment comparer les contrats d’assurance emprunteur ? Nous vous aidons à y voir plus clair !

L’assurance de prêt immobilier – aussi appelée assurance emprunteur ou assurance ADI (Assurance Décès Invalidité) – est une assurance obligatoire pour l’immense majorité des emprunteurs. En effet, les banques l’imposent en cas de demande de crédit immobilier, afin d’être couvertes en cas de problème de santé, d’emploi ou du décès de l’emprunteur. 

S’il n’est donc pas possible d’emprunter sans assurance, vous devez noter 3 points importants :

  • Vous êtes libre de souscrire votre contrat auprès de l’assureur de votre choix, sous réserve qu’il offre les mêmes conditions que l’assurance proposée par votre banque prêteuse)
  • En cas d’achat locatif, vous ne serez pas obligé d’inclure les garanties ITT (arrêt de travail) et IPT (invalidité).
  • Vous pouvez changer votre assurance sans frais, soit pendant la première année de votre crédit (loi Hamon 2014), soit chaque année à date anniversaire de votre contrat d’assurance de prêt immobilier (loi Bourquin 2018).

Pour mieux comprendre le fonctionnement de l’assurance de prêt, nous devons tout d’abord répondre à cette question :

À quoi sert l’assurance de prêt immobilier ?

L’assurance emprunteur est une sécurité pour la banque qui vous accorde le prêt finançant votre projet immobilier.

Le principe est simple : votre assureur prend en charge le remboursement de votre prêt en cas d’arrêt de travail, d’invalidité, de décès ou d’un autre événement (en fonction des garanties incluses dans votre contrat) vous empêchant de le rembourser vous-même. 

Le fonctionnement de l’assurance emprunteur dépend donc uniquement de votre capacité à rembourser votre emprunt. Pour cette raison que les formulaires d’adhésion des assureurs et des courtiers incluent des questions préliminaires concernant votre état de santé.

Les banques, qui exigent que leurs clients soient couverts pendant toute la durée de leur emprunt, proposent leurs propres assurances emprunteur, distribuées par leurs réseaux. Vous restez libre d'en choisir une autre !

Combien coûte l’assurance de prêt immobilier ?

L’assurance de prêt immobilier peut représenter jusqu’à un tiers du coût total du crédit immobilier. Il est donc très important de bien choisir son contrat d’assurance de prêt immobilier car l’assurance aura un impact non négligeable sur vos mensualités de crédit.

Le taux d’assurance de prêt immobilier dépend principalement de deux éléments : l’âge de l’emprunteur et la durée du prêt. Plus l’âge de l’emprunteur est élevé, plus le taux va être élevé. L’impact est le même concernant la durée, tout simplement car l’assureur prend un risque plus important si le crédit immobilier dure plus longtemps.

Il y a un autre facteur qui va impacter le montant de l’assurance crédit immobilier, ce sont les garanties choisies. Par exemple le taux d’assurance pour un achat résidentiel sera 2 fois plus élevé que celui pour un investissement locatif (pour lequel les banques n’exigeront pas les garanties ITT et IPT).

Enfin, le choix de l’assureur compte beaucoup : les taux, et donc le coût, des assurances bancaires sont très souvent plus élevés que ceux proposés par les assurances externes. Cela s’explique notamment par le fait que les marges que s’octroient les établissements bancaires sont bien plus importantes que celles pratiquées par les compagnies d’assurance indépendantes.
Nous vous proposons de simuler le taux des assurances externes via notre comparateur en ligne, et de les comparer avec ceux des banques.

Le taux d’une assurance emprunteur est un pourcentage exprimé, selon la formule choisie, sur :

  • Le capital emprunté : la mensualité est fixe.
  • Le capital restant dû : la mensualité est dégressive.

Exemple : pour un prêt immobilier de 300 000 € et un taux d’assurance emprunteur de 0,5 %.
Si prime basée sur le capital emprunté : 83,33 € par mois sur toute la durée du prêt (300 000 x 0,5 / 100 /12 mois = 125,00 €).
Si prime basée sur le capital restant dû : 1er mois à 125 € (car calculée sur 300 000 €), 2e mois à 123,86 € (car calculée sur 297 277 €, l’emprunteur ayant déjà remboursé 2 723 €), et ainsi de suite pour finir à 0,29 € à la dernière mensualité.

Le taux d’assurance peut-être très différent entre celui proposé par l'assurance de votre banque et celui d'un assureur indépendant. C’est pour cela que nous vous conseillons d’utiliser un simulateur d’assurance de prêt immobilier afin de mettre en compétition les contrats en comparant les offres !

Les points forts de notre comparateur d’assurance de prêt

Réassurez-moi a développé un comparateur intelligent d’assurance de prêt immobilier. Vous aurez ainsi une comparaison des meilleurs contrats d’assurance de crédit immobilier du marché, mais pas seulement :

Des critères de comparaison innovants ! Notre comparateur d’assurance emprunteur prend en compte la rapidité d’adhésion et vous informe sur la nécessité de passer, ou non, des tests médicaux.

Un comparatif complet et objectif des offres du marché : pour alimenter notre base, nous nous appuyons sur plus de 10 000 offres de prêt reçues anonymement chaque mois, et pouvons ainsi offrir un classement exhaustif de l’ensemble des taux d’assurance emprunteur proposés. 

L’assurance de prêt immobilier la moins chère, mais qui respecte les niveaux de garanties dont l’équivalence est imposée par votre banque prêteuse (selon la grille du Comité Consultatif du Secteur Financier).

Des conseils personnalisés en fonction de votre profil, ainsi que plusieurs informations à connaître avant d’adhérer, tels que le coût des frais de dossier ou la présence ou non de délais de carence, par exemple.

Obtenez votre devis d’assurance de prêt immobilier

Grâce à notre calculateur en ligne, vous pourrez réaliser votre simulation d’assurance emprunteur et ainsi obtenir votre devis personnalisé. Et tout cela gratuitement.

Voici les 4 étapes de notre calculette d’assurance emprunteur pour obtenir votre devis :

  1. Remplir les champs du simulateur  (durée du prêt, date de naissance, emprunt pour une résidence principale ou pour un investissement locatif).

  2. Sélectionner la situation vous correspondant : assurance pour un nouvel emprunt, changement d’assurance pour un emprunt en cours ou rachat de crédit.

  3. Indiquer les renseignements concernant l’emprunteur (profession, antécédents médicaux…), le crédit (montant de l’emprunt, taux d’intérêt, banque prêteuse…) et enfin de l’assurance (garanties, quotité en cas de co-emprunt).
    Notez que vous pouvez ajouter jusqu’à quatre emprunts (emprunt amortissable, crédit in fine ou encore prêt à palier par exemple).

  4. Sur la page résultat, vous aurez accès à un ou plusieurs devis d’assurance emprunteur, tous adaptés à votre profil et vos besoins.
    Vous aurez accès, pour chaque devis, aux taux et à la prime mensuelle et annuelle, aux formalités médicales demandées, ainsi qu’à l’échéancier prévu.  

Vous pouvez réaliser autant de simulations que vous le souhaitez, en faisant varier par exemple les quotités ou les niveaux de garanties.

Comment procéder après avoir reçu vos devis d’assurance emprunteur ?

  • Vous pouvez simplement télécharger votre devis afin de vous laisser un temps de réflexion, ou bien, par exemple, pour en imprimer un afin de l’utiliser dans le cadre d’une négociation de votre taux avec votre banque(si votre organisme prêteur refuse de renégocier votre taux d’assurance de prêt à la baisse, changez d’assureur !).
  • Vous pouvez cliquer sur « ouvrir un dossier », ce qui vous permettra d’obtenir un contrat définitif. En effet, pour confirmer le tarif de ce devis indicatif, l’assureur demandera de remplir un questionnaire de santé. Vous pourrez ensuite adhérer en ligne !

Nous sommes là pour vous aider à trouver ou à changer facilement votre assurance de prêt immobilier. N’hésitez pas à solliciter nos experts, qui sont disponibles pour répondre à toutes vos questions, en ligne ou par téléphone.

Quelles sont les assurances proposées par les banques ?

Les banques ont leurs propres assurances de prêt bancaire. Ainsi, L’assurance de prêt immobilier est proposée automatiquement par les conseillers bancaires quand la banque vous octroie un crédit immobilier. Ce sont des contrats qu’elles ont mis en place avec un assureur appartenant à leur groupe (Cardif pour BNP Paribas, CNP pour la Banque Postale) ou avec un assureur indépendant (Axa pour Crédit Foncier, Generali pour Barclays..). 

Ces contrats d’assurances sont donc communs à tous les emprunteurs d’une même banque et le tarif est standard : on parle alors de contrat groupe.

En revanche, dans certains cas (problème de santé, expatriation, métier à risque..), les assureurs de prêts immobiliers refuseront de vous couvrir, car il considérera que le risque que vous représentez est trop important. Dans ce cas, le banquier vous proposera de trouver vous-même un autre contrat d’assurance emprunteur auprès d’assureurs spécialisés ou de courtiers, comme Réassurez-moi par exemple.

Puis-je m’assurer en dehors de ma banque ?

Chaque banque vous proposera son contrat (par exemple la BNP Paribas avec le contrat Cardiff, la Société Générale avec le contrat SOGECAP, ou encore Barclays avec le contrat Generali) mais n’oubliez pas que vous avez le choix de votre assurance, afin de trouver la moins chère et / ou la plus complète.

En effet, le droit à délégation d’assurance emprunteur est acquis depuis 2011 : vous pouvez choisir une assurance extérieure à votre banque grâce à la loi Lagarde. L’organisme de crédit ne peut pas refuser, tant qu’elle respecte l’équivalence des garanties du contrat d’assurance qu’elle propose.

Il existe des assureurs indépendants, donc externes aux banques, (April, Mgen, Matmut, Axa…) qui offrent par l’intermédiaire des comparateurs de prêt immobilier, des contrats avec de meilleurs taux d’assurance pour votre crédit immobilier. Sachez que c’est une pratique de plus en plus courante, donc n’hésitez pas à utiliser ce droit qui vous fera faire des économies importantes.

Choisir un contrat d’assurance en dehors de votre banque offre de nombreux avantages :  des contrats souvent bien moins chers, la possibilité de comparer les prix, de choisir des garanties supplémentaires mais aussi de bénéficier de contrats plus souples sur les risques médicaux, professionnels ou encore d’expatriation.

Sachez que votre banque est obligée de respecter votre choix d'assurance emprunteur et ne peut en aucun cas changer le taux d’intérêt de votre crédit immobilier si vous décidez de ne pas choisir son contrat groupe. 

Comment changer son assurance de prêt ?

Vous êtes libre de changer d’assurance emprunteur à tout moment la première année, ou chaque année à date anniversaire.

Quand changer d’assurance si l’emprunt a moins de 12 mois (loi Hamon, 2014) ?
Le courrier de résiliation est à envoyer au maximum 15 jours avant le 1er anniversaire de la date de signature de votre offre de prêt.

Quand changer d’assurance si l’emprunt a plus de 12 mois (loi Bourquin, 2018) ?
Le courrier de résiliation est à envoyer au maximum 2 mois avant la date anniversaire de la date de signature de votre offre de prêt, et ce pendant toute la durée de votre emprunt.

Il faudra néanmoins que vous comme votre banque respectiez certaines conditions :

  • Le nouveau contrat d’assurance emprunteur doit respecter l’équivalence de garanties de celui proposé par la banque prêteuse. 
  • Les banques doivent répondre à votre courrier de demande de résiliation dans un délai de 10 jours ouvrés. Dans le cas où elles ne respecteraient pas cette obligation, elles se verraient imposer une sanction administrative de 3 000 €. 
  • Tout changement d’assurance de prêt immobilier est obligatoirement gratuit pour l’emprunteur. En effet, il n’y a pas de frais de dossier applicables : votre banquier ne peut vous demander de payer pour cette substitution.

Les avantages des courtiers en ligne

Le choix de son assurance emprunteur est primordial, car il peut représenter jusqu’à un tiers du coût total de l’emprunt immobilier. Il existe beaucoup de contrats différents et utiliser les services d’un courtier vous permettra d’obtenir la meilleure offre : celle le plus adaptée à votre situation, au tarif le moins cher.
Les courtiers en ligne vous offrent de nombreux avantages : 

  • Vous faire gagner de l’argent : en obtenant les meilleurs taux et les garanties les plus avantageuses grâce à la mise en concurrence de nombreuses offres du marché.
  • Vous faire gagner du temps : le travail de comparaison est fait pour vous, vous n’avez plus besoin de vous rendre chez toutes les banques et assureurs pour trouver celui qui vous proposera le meilleur contrat.
  • Vous aider en cas de problème de santé : vous bénéficierez ainsi de contrats personnalisés qui vous permettront grâce aux courtiers en risques aggravés de trouver une solution, quelle que soit votre maladie. 
  • Vous proposer des offres personnalisées si vous avez un métier à risque ou que vous pratiquez un sport à risque. 
  • Vous conseiller gratuitement : expert dans le domaine de l’assurance, un courtier vous renseigne, agit dans votre intérêt et vous aide à déchiffrer le vocabulaire (parfois complexe) utilisé par les assureurs et les banquiers.

Réassurez-moi, courtier en ligne indépendant, ne vous demandera aucun honoraire car nous sommes rémunérés par les assureurs. 

Les 6 points à bien vérifier dans votre contrat !

  1. Le type et le nombre de garanties : ne souscrivez pas à des garanties qui ne vous serviront pas, car le coût en sera grandement impacté. Par exemple, si vous faites un investissement locatif, vous n’aurez pas besoin des garanties invalidité et arrêt de travail car les mensualités seront « assurées » par les loyers de vos locataires. Si vous êtes retraité, ne contractez pas la garantie chômage !

  2. L’âge limite des garanties : c’est l’âge à partir duquel vos garanties d’assurance de prêt immobilier ne s’appliqueront plus (souvent 90 ans pour la garantie décès, et 70 ans pour la garantie PTIA).

  3. La période de franchise d’une garantie. On la retrouve par exemple pour la garantie ITT. Si le délai de franchise est de 90 jours, cela signifie que la garantie ne prendra effet qu’au 91ème jour qui suit l’arrêt de travail.

  4. Le délai de carence. Il concerne la période qui suit immédiatement la souscription de l’assurance crédit, durant laquelle vous ne pourrez prétendre à aucune indemnisation, et ce même si vous avez versé les premières cotisations.

  5. La clause des IRA (indemnités de remboursement anticipé) : demandez à votre banquier de la supprimer, ainsi vous n’aurez pas à les payer en cas de renégociation ou de rachat de crédit dans quelques années !

  6. La quotité si vous empruntez à plusieurs : elle n’est, dans la théorie, pas imposée par votre banque, mais dans les faits vous la choisirez conjointement. La somme de celle-ci devra au minimum être de 100 %. Il s’agit de la part de capital emprunté à garantir par votre assurance.

Les 6 garanties de l’assurance de prêt immobilier

L’assurance d’un prêt immobilier contient systématiquement un certain nombre de garanties :

Les garanties décès et PTIA (perte totale et irréversible d’autonomie) : elle sont obligatoires, que ce soit pour un achat locatif ou professionnel, ou bien pour un achat résidentiel. En cas de mort ou d’extrême handicap de l’assuré, le capital restant dû sera pris en charge dans son intégralité par l’assurance. Ainsi, le bien acquis avec la somme du prêt restera la propriété des héritiers de l’assuré.

Les garantie d’invalidité (ITT / IPT / IPP) : il faudra les souscrire pour un achat résidentiel (IPT, ITT et certaines fois la garantie IPP). En cas d’arrêt de travail, l’assureur remboursera les mensualités de crédit. Attention, la prise en charge des remboursements interviendra après le délai de franchise (souvent de 90 jours). 
La garantie IPT concerne un assuré déclaré en état d’invalidité supérieure à 66 %. La garantie IPP complète la garantie IPT, puisqu’elle fonctionne le même principe, appliqué à un taux d’invalidité compris entre 33 % et 66 %.

La garantie perte d’emploi (ou chômage) est toujours facultative. Elle est relativement chère et contient souvent des exclusions et les franchises, ainsi étudiez bien les conditions générales avant de la souscrire !

Comment remplir son questionnaire de santé ?

Le questionnaire de santé d’assurance de prêt immobilier est obligatoire car l’assureur aura besoin de connaître votre état de santé pour savoir s’il peut vous assurer, et si oui, à quel prix. Ainsi, ce document lui permettra de vous interroger sur votre état de santé passé et actuel : vous renseignerez vos antécédents médicaux, les traitements que vous prenez, le fait que vous soyez fumeur ou non, etc.

En cas de réponse positive à une des question de ce questionnaire médical, l’assureur pourra vous demander des documents complémentaires. L’ensemble de ces informations resteront bien sûr confidentielles, sachez que seul le médecin de la compagnie pourra les lire (l’assureur ou le courtier n’y auront jamais accès).
Enfin, en cas d’examen médical demandé par le médecin de la compagnie, ceux-ci seront à la charge de l’assurreur.

Nous vous conseillons de répondre avec la plus grande franchise car, en cas d'invalidité dans 10 ans par exemple, la garantie peut vous être refusée si votre assureur prouve que vous aviez fait une déclaration mensongère !

Comment faire si je suis malade ?

En fonction des réponses de votre questionnaire de santé, l’assureur peut estimer que votre dossier comporte un risque supplémentaire par rapport à un dossier standard. Dans ce cas, il prendra une décision qui se manifestera par : 

  • Une acceptation de votre dossier avec l’application d’une surprime, 
  • Une acceptation avec des exclusions de garanties,
  • Un refus d’assurer votre emprunt immobilier. 

En cas de refus d’assurance emprunteur, sachez que vous bénéficiez de la convention AERAS (s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé) qui permet aux personnes malades ou qui l’ont été auparavant d’obtenir des conditions spécifiques, pour un prêt et son assurance, qu’elle ne pourrait pas avoir dans les conditions classiques. 

Comment bénéficier de l’AERAS ? Si la demande d’assurance pour le prêt immobilier que vous souhaitez souscrire auprès de la banque prêteuse ou d’un autre assureur est refusée, votre assureur vous mettra automatiquement en contact avec la convention. Votre dossier sera examiné par un service médical spécialisé, qui peut obliger un assureur à vous couvrir, ou qui procédera à un 2ème puis à un 3ème examen. Ainsi, vous n’aurez aucune démarche particulière à réaliser.

Les dernières simulations via notre calculateur

Vous trouverez ci dessous un tableau comparatif qui répertorie les dernières simulations d’assurance prêt immobilier. Cela vous permettra de mieux comprendre le coût d’une assurance de prêt immobilier et les économies réalisées grâce à la délégation d’assurance.

Montant Taux moyen d'assurance Economie réalisée sur votre assurance
120 000 € 0,44 % 26 400 €
200 000 € 0,66 % 66 000 €
120 000 € 0,59 % 35 400 €
120 000 € 0,36 % 21 600 €
20 000 € 0,48 % 4 800 €