Assurance obsèques : comparateur

AssureurDurée des cotisationsDélai de carence pour maladieTarif mensuel (à partir de)AvisOffre
[['Logo ' + r.Assureur]]r.DureeCotisationsr.DelaiCarenceMaladier.TarifsMensuelr.Note |noteObtenir un devis
Réduction avec ce lien
Devis en ligne

L’assurance obsèques est un contrat qui vous permet, de votre vivant, de préparer vos funérailles futures, en allégeant votre famille de cette charge financière et logistique. Plus de 4 millions de français ont déjà souscrit à un tel contrat de prévoyance. Mais concrètement, comment ça marche ? Quel capital faut-il prévoir ? Quels sont les modes de versement possibles ? Que se passe-t-il après le décès du souscripteur ? Si vous vous posez la question de l’utilité et du fonctionnement de ce produit, vous êtes au bon endroit.

À quoi sert un contrat d’assurance obsèques ?

L’assurance obsèques ou convention obsèques est une police qui vous permet d’organiser et de financer de votre vivant vos funérailles futures, afin de soulager vos proches qui seront en plein deuil. Le prix moyen constaté d’un enterrement en France est de 3 500 €, mais celui-ci augmente d’année en année. Ce contrat de prévoyance vous permet également de vous assurer que vos dernières volontés seront bien respectées, puisqu’il a la même valeur qu’un testament.

En clair, l’assurance obsèques a 2 niveaux :

  • vous pouvez « seulement » provisionner le montant de capital que vous estimez nécessaire pour vos obsèques ;
  • vous pouvez en outre prévoir en avance toute l’organisation de celles-ci : crémation ou inhumation, choix de l’opérateur de funérailles, du cercueil, de la plaque funéraire…

En tant que souscripteur, il vous suffira d’arrêter vos choix dans une « convention obsèques » afin d’alléger les formalités qu’auront à réaliser vos héritiers pour vos funérailles.

Une assurance obsèques ne doit pas être confondue avec une assurance décès. Cette dernière consiste au versement d’un capital ou d’une rente aux bénéficiaires désignés qui peuvent en disposer librement.

Qui sont les bénéficiaires de l’assurance obsèques ?

Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance obsèques, vous désignez un ou plusieurs bénéficiaires du capital que vous aurez constitué. Ces derniers auront alors l’obligation morale d’utiliser cette somme pour vos funérailles. Il s’agit de la « clause bénéficiaire » (comme celle que l’on trouve en assurance vie).

Lors du décès du souscripteur, le capital sera versé, selon ses choix :

  • à un ou plusieurs proches qui auront pour mission de financer les funérailles avec la somme reçue en respectant les dernières volontés du défunt ;
  • à l’opérateur de pompes funèbres choisi, qui se chargera de l’organisation des obsèques, là encore selon les préférences exprimées par l’adhérent de son vivant.

Si le capital constitué est versé directement à l’entreprise de pompes funèbres et que celui-ci excède les dépenses totales liées à votre enterrement (ou à votre crémation), le surplus sera reversé aux bénéficiaires « de second rang » désignés ou intégrera la succession à défaut.

Quelles sont les différentes assurances obsèques ?

Il existe plusieurs types de contrats obsèques, afin que chacun puisse préparer sereinement ses funérailles futures.

L’assurance obsèques en capital

Lors du décès du souscripteur, le montant de capital qu’il aura choisi et constitué sera versé par l’organisme au bénéficiaire de l’assurance obsèques désigné, à savoir :

  • un ou plusieurs proches ;
  • une entreprise de pompes funèbres : dans ce cas, l’adhérent pourra déterminer des bénéficiaires « de second rang » qui percevront l’éventuel surplus.

La somme versée devra alors être uniquement utilisée pour le financement de vos obsèques. Selon l’organisme choisi, le capital pourra aller de 1 000 à 20 000 €. Il vous appartient d’estimer la somme nécessaire à vos funérailles, selon le mode de sépulture choisie, la cérémonie, le type de cercueil ou d’urne funéraire… Pour cela, demandez des devis à des opérateurs de pompes funèbres.

La plupart des banques / assureurs prévoient également des garanties d’assistance, tels qu’un service téléphonique d’accompagnement pour vos proches, une aide aux démarches administratives ou encore une prise en charge du rapatriement du corps du défunt.

L’assurance obsèques en prestations standardisées

Ce type de contrat est recommandé pour les personnes qui souhaitent non seulement provisionner un capital pour leurs obsèques mais aussi définir à l’avance le mode de sépulture et le type de cérémonie. Un tel contrat implique une collaboration entre la banque ou la compagnie d’assurance et un opérateur de pompes funèbres, qui fait en général partie d’un réseau partenaire. Vous souscrivez votre contrat de prévoyance auprès de la première, et un contrat de prestations d’assurance d’obsèques auprès du second.

Lors du décès, l’assureur versera le capital à l’entreprise de pompes funèbres qui procédera à la prise en charge logistique de vos funérailles en respectant vos dernières volontés. S’agissant de « prestations standardisées », vous ne pourrez faire votre choix qu’entre :

  • inhumation ou crémation ;
  • cérémonie religieuse ou civile.

Si vous souhaitez en outre décider, par exemple, du type de cercueil ou de plaque funéraire, il vous faudra souscrire à une assurance obsèques en prestations personnalisées.

L’assurance obsèques en prestations personnalisées

Un contrat de prestations d’obsèques personnalisées vous confère un haut degré de personnalisation : vous choisissez votre opérateur et manifestez vos souhaits en déterminant les produits et prestations funéraires à l’avance. Après le décès, l’opérateur de pompes funèbres recevra le capital et respectera à la lettre les souhaits exprimés par le souscripteur :

  • crémation ou inhumation ;
  • cérémonie religieuse ou civile ;
  • déroulement des obsèques ;
  • type de cercueil ou d’urne ;
  • concession ;
  • fleurs ;
  • faire-part.

Dans un premier temps, vous devrez choisir un opérateur funéraire et lister vos souhaits. Il vous remettra alors un devis précis et vous connaîtrez exactement le montant du capital à provisionner.

L’intérêt de ce type de contrat réalisé sur-mesure est que vos bénéficiaires / héritiers n’auront pas de mauvaise surprise, puisque le coût précis de vos funérailles sera défini à l’avance.

Qu’il s’agisse d’un contrat obsèques en capital ou en capital et prestations, le souscripteur choisit un montant qu’il provisionne de son vivant, à hauteur de ce qu’il juge légitime / suffisant pour organiser ses funérailles complètes, en se basant en général sur des devis d’entreprises de pompes funèbres.

Plusieurs modes de versement existent, au choix de l’adhérent :

PériodicitéÂge idéal
Versement uniqueEn une foisEn général avant 70 ans
Versement temporaireMensuel, trimestriel, semestriel ou annuel (pendant 5 à 15 ans)50 / 60 ans
Versement viagerMensuelAvant 75 ou 80 ans

Quel est le prix d’une assurance obsèques ?

Une assurance obsèques, combien ça coûte ? Plusieurs critères influent sur les tarifs :

  • le montant du capital que vous souhaitez provisionner ;
  • le mode de versement ;
  • l’âge du souscripteur ;
  • le lieu d’inhumation / crémation/

Sachez que les funérailles coûtent de plus en plus cher, qu’il s’agisse de crémation ou d’inhumation. Il vous faudra donc demander des devis à des opérateurs funéraires afin d’avoir une idée précise de la somme à réunir.

Prix moyen en FrancePrix moyen en Ile-de-France
Inhumation3 300 €4 800 €
Crémation2 300 €3 400 €

Plus vous êtes âgé, plus les cotisations seront élevées, puisqu’il faudra constituer le capital « rapidement », l’espérance de vie étant moindre. Deux types de frais seront prélevés par l’organisme (banque, assureur…) :

  • les frais de gestion périodiques ;
  • les frais de versement, ponctionnés lors du transfert du capital au(x) bénéficiaire(s).

Nous vous conseillons de provisionner un montant un peu plus important que celui des devis reçus : cela vous permettra d’anticiper l’évolution du coût des obsèques et d’intégrer les éléments non compris dans le devis (faire-part, fleurs…).

Précisons également que si vous choisissez une cotisation viagère, le coût sera un peu plus élevé, puisque vous représentez un « risque » pour l’assureur, si vous veniez à décéder avant la constitution complète du capital souhaité.

Selon les contrats, le montant des cotisations peut évoluer avec l’âge : mieux vaut souscrire une convention obsèques chez un prestataire qui ne pratique pas cette hausse.

Quelle assurance obsèques choisir ?

Afin d’adhérer au meilleur contrat d’assurance obsèques, nous vous recommandons d’utiliser notre comparateur en ligne, afin de dénicher une prévoyance pas chère et sécurisante. Avant toute souscription, comparez les devis reçus en jetant un œil à leurs conditions générales, en vous concentrant sur :

  • le montant des frais de gestion annuels / des frais de versement ;
  • le délai de carence (pour certains contrats, il peut aller jusqu’à 2 ans !) ;
  • les conditions de participation aux excédents ;
  • le taux de rendement servi, c’est-à-dire la revalorisation du capital au fil du temps ;
  • le fait que les cotisations augmentent ou non avec l’âge ;
  • les conditions de remboursement si vous veniez à disparaître avant la fin du délai de carence ;
  • la facilité de modification de vos choix (opérateur funéraire, mode de sépulture…).

Si vous choisissez un contrat en prestations obsèques, renseignez-vous bien auprès de l’entreprise de pompes funèbres : quelles sont les prestations exactes ? Quelles sont les fournitures funéraires incluses ? Celles qui ne le sont pas ?

Pour vous aider dans le choix de votre convention obsèques, nous avons rédigé des fiches informatives sur les différentes assurances obsèques disponibles sur le marché. Conditions d’adhésion, garanties d’assistance ou encore tarifs, vous pouvez y retrouver les éléments principaux pour faire votre choix :

Comment souscrire une assurance obsèques?

Vous pourrez souscrire à votre contrat d’assurance obsèques en capital ou en prestations auprès d’une banque, d’une société d’assurance, d’une mutuelle ou encore d’un courtier en assurance obsèques comme Réassurez-moi… Les formalités sont peu nombreuses.

Si vous souhaitez un contrat de prestations funéraires, n’oubliez pas qu’il vous faudra d’abord obtenir un ou plusieurs devis auprès d’une entreprise de pompes funèbres avant de vous tourner vers un assureur.

L’âge limite d’adhésion dépend du type de versement voulu. Pour les plus de 80 ans, la souscription sera plus compliquée (versement viager uniquement, questionnaire médical à la signature…). Il n’y a pas d’âge minimum pour adhérer à une assurance obsèques.

Si vous avez entre 45 et 60 ans (c’est-à-dire l’âge « idéal » pour ce type de produit), nous vous conseillons de souscrire à votre contrat en ligne afin de ne pas avoir à remplir de questionnaire de santé.

Après la souscription, vous aurez 30 jours pour résilier votre contrat, si vous trouvez par exemple une meilleure offre ailleurs. Pensez à notre comparateur en ligne !

N’oubliez pas le délai de carence ! Pendant la durée prévue, le capital ne sera pas versé en cas de décès de l’assuré. Mieux vaut choisir un organisme qui pose un délai de carence « court » (moins d’un an).

Notre avis sur les différentes assurances obsèques

ParticularitésAssistanceNotre avis
ACM – SecuritysContrat en financement comportant des garanties d’assistance. Montant moyen du capital choisi : 3 250 €Rapatriement et transfert du corps, informations sur l’organisation des obsèques et les règles de successionAucun détail sur les montants minimaux et maximaux de souscription. Contrat peu détaillé. Tarifs dans la moyenne.
AG2R – Prima Volontés Obsèques +3 formules possibles :
initiale : 3 400 € ;
sérénité : 4 100 € ;
prestige : 5 900 €.
Rapatriement du corps,
aide ménagère au domicile, garde des animaux domestiques, du domicile pendant les obsèques, personne de compagnie
Contrat clair et bien présenté. Tarifs corrects.
AGF Obsèquescontrat en financement comprenant des garanties d’assistance. Montant du capital : de 3 000 à 10 000 €.Informations pratiques sur le décès et les successions. Garde des animaux domestiques, rapatriement du corps si le décès survient à plus de 30 km du domicile, aide ménagère, assistance psychologiqueContrat clair et bien présenté, tarifs dans la moyenne.
Aviva – Convention obsèquesMontant du capital : de 1 000 à 8 000 €. Possibilité d’organiser les obsèques via une entreprise agréée par le groupe OGF. Cotisation payable par mois, trimestre, semestre ou année.Transport du corps pour un décès à plus de 200 km du domicile. Assistance et conseils après le décès.Conditions générales claires, tarifs dans la moyenne et non révisables. Seul contrat à ne pas revaloriser le capital, pas forcément une bonne affaire.
La Banque Postale – Résolys Obsèques Prestations3 formules possibles : 3 000, 4 000 et 5 000 €, plus capital optionnel de 1 500 €. Rapatriement du corps en cas de décès à plus de 50 km du domicile, conseils et aide administrative, assistance juridique et vie quotidienne.Aucun détail sur les prestations obsèques dans le contrat Résolys Prestations. Tarifs corrects.
GPA – Convention GPA ObsèquesContrat civil séparé en prestations avec 3 formules possibles :
violette : 3 200 € pour une personne seule, 6 300 € pour un couple ;
pensée : 4 550 et 8 700 € ;
anémone : 6 700 et 10 850 € pour une crémation, 7 900 et 12 900 € pour une inhumation.
Rapatriement du corps, assistance téléphonique avant, pendant et après les obsèques, démarches administratives et techniques. Remise d’un guide pour l’aide aux démarches.Sélection médicale très stricte à l’entrée, formule un peu compliquée. Du fait d’une cotisation minimum de 39 € par mois, produit cher mais pour un capital garanti plus élevé (7 110 € pour une adhésion à 60 ans et 5 700 € à 65 ans).
Macif – Services + Obsèques2 formules :
en capital pour 3 000 € ;
en prestations (formule Intégrale) avec deux options à 3 500 et 4 200 €.
Service de renseignements relatifs au décès et à l’organisation des obsèques. Rapatriement du corps au lieu d’inhumation. Déplacement d’un membre de la famille sur le lieu du décès, retour des accompagnateurs. Aide à domicile. Transfert et garde des animaux domestiques.Capital peu élevé si on ne souscrit pas un capital supplémentaire. Conditions générales claires, sauf pour la réévaluation du capital, trop compliquée, clause bénéficiaire bien expliquée. Tarifs compétitifs.
Parnasse-Maif – SollicitudesMontant du capital :
en adhésion individuelle : 4 000 ou 8 000 € ;
en adhésion conjointe : 8 000 € (la moitié étant versée au premier décès) ou 12 000 €.
Services d’informations administratives, juridiques et pratiques. Rapatriement du défunt, prise en charge et organisation du déplacement des proches. Services d’aide et d’accompagnement des proches pour les funérailles et dans la vie quotidienneImpossibilité de modifier le montant du capital décès et de choisir d’autres montants. Conditions générales bien présentées, tarifs corrects.
Malakoff – Post-ScriptumTrois niveaux de prestations :
Sérénité à 3 000 € ;
Plénitude à 4 000 € ;
Privilège à 5 000 €.
Rapatriement du corps au-delà de 50 Km du domicile, soutien psychologique, garde des animaux domestiques, informations pratiques sur les démarches et formalités liées au décès.Conditions générales denses mais bien présentées. Assistance limitée. Tarifs dans la moyenne.
Réunica Mutuelle – PréobsiAContrat en capital de 2 000 à 10 000 €Rapatriement du corps , prise en charge du déplacement de la famille et retour. Aides ménagères, aux démarches, pour l’organisation des obsèques et les formalités, garde des personnes dépendantes.Contrat clair, garanties d’assistance complètes. Tarifs dans la moyenne.

Que comprend un contrat d’assurance obsèques ?

L’assurance obsèques peut être un contrat unique ou une combinaison de deux :

  • L’assurance obsèques en capital seul : si vous souhaitez simplement provisionner de votre vivant un capital qui servira au financement de vos obsèques, il n’y aura qu’un seul contrat : celui souscrit auprès d’une banque, d’un assureur ou d’une mutuelle.
  • L’assurance obsèques en capital et prestations : si vous souhaitez en outre prévoir l’entièreté de vos funérailles futures afin d’alléger vos proches le jour J et de vous assurer que vos dernières volontés seront bien respectées, il y aura deux contrats : celui de financement souscrit auprès de l’assureur et celui d’organisation signé auprès d’un opérateur de pompes funèbres.

Auprès de l’entreprise de pompes funèbres, vous pourrez par exemple faire votre choix entre crémation et inhumation, opter pour un type de cérémonie, choisir votre cercueil ou votre urne… Les options de personnalisation sont très nombreuses : on parle de « contrat de prestations funéraires ».

Auprès de la banque ou de l’assureur, vous choisirez le montant de capital, le type de cotisations…

Une garantie obsèques en prestations est donc une relation tripartite entre vous, l’assureur et l’opérateur funéraire. Une fois votre décès prononcé, le deuxième versera le capital au troisième qui se chargera de l’organisation de vos funérailles.

Bon nombre de contrats d’assurance obsèques intègrent des garanties d’assistance complémentaires, comme le rapatriement du corps du défunt, l’aide aux démarches administratives liées au décès, le transport de la famille…

Que couvre une assurance obsèques ?

L’assurance obsèques est une police qui vous permet d’organiser et de financer de votre vivant vos funérailles futures, afin de soulager vos proches. Selon votre contrat d’assurance, elle peut permettre de couvrir les frais de cercueils, de cérémonie, d’inhumation mais aussi la prise en charge des démarches administratives.

Comment fonctionne l’assurance obsèques ?

L’assurance obsèques permet de provisionner sous forme de capital ou de prestations le déroulement et le financement des obsèques. Ainsi, l’assurance obsèques décharge vos proches de cette logistique, pesante, dans cette période de disparition.

Quand souscrire à une assurance obsèques ?

Tout dépend du type d’assurance obsèques choisi. Si vous choisissez une assurance obsèques à versement unique, l’âge de souscription n’aura pas d’importance. En revanche, si vous choisissez une assurance obsèques en viager, l’âge aura une incidence car vous cotiserez jusqu’à votre décès.

Quel est le tarif de l’assurance obsèques ?

Le prix de l’assurance obsèques dépendra du type de contrat choisi et de sa finalité. Si vous souhaitez laisser seulement un capital à vos proches, le prix sera celui de votre choix. En revanche, en cas d’assurance obsèques par prestations, les tarifs varient selon les assureurs. Comparer les assurances obsèques entre elles vous permettra de vous faire une idée de la meilleure option pour vous.

2 commentaires
LE GONIDEC Guy, le 26 juillet 2019

Bonjour.
L'ex époux de mon épouse, décédé le 04/06/2019, avait souscrit auprès de sa banque, LA SOCIETE GENERALE, au bénéfice de ses héritiers (fils et petite fille), un premier contrat obsèque le 26/08/2015.
Puis un second (N* d'adhésion différent), le 17/08/2018, modifiant la formule (budget en assistance) et le capital garanti (4500 en 3000).
Les deux contrats sont à paiement à durée viagère et à prélèvement mensuel automatique.
Sauf rupture du contrat initial (volontaire, impayés...), l'assurance n'aurait elle pas du émettre un AVENANT à ce premier contrat.
La société générale refuse de répondre aux questions que l'on est en droit de se poser, ne nous a apporté aucune assistance, ne tient compte que du deuxième contrat qui fait jouer la période de carence d'un an (décès non accidentel) et "nécessite"un certificat médical post mortem, très inquisiteur, (dans quel but?), sur le passé de santé du défunt.
Comment savoir quand a eu lieu la rupture éventuelle du premier contrat et la finalité d'un certificat qu'aucun médecin ne devrait remplir?? Bien respectueusement. Le 28/07/2019

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 29 juillet 2019

Bonjour Guy,
Avez-vous déjà contacté le médiateur de la SG ?

Répondre
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.