Quel est le tarif d’une assurance dépendance ?

L’âge moyen de décès ne cesse de reculer en France. En conséquence, le nombre de personnes en situation de dépendance augmente en parallèle. Quelle qu’en soit la raison (maladie, accident…), la dépendance coûte très cher, que ce soit à la personne concernée ou à ses proches. Maintien à domicile ou en Ehpad ne sont que deux des solutions existantes, mais dans les deux cas, la note est salée, surtout pour les personnes aux revenus modestes.
L’assurance dépendance, produit de prévoyance proposé par de nombreux établissements, est alors une bonne solution pour préparer l’éventualité où ce risque surviendrait. En quoi consiste l’assurance dépendance ? Combien ça coûte ? Comment trouver un contrat dépendance pas cher ? Tour d’horizon :

L’assurance dépendance est un produit de prévoyance au fonctionnement très simple : vous payez une cotisation régulière à l’assureur, et celui-ci s’engage, si vous êtes un jour dépendant (dépendance totale ou partielle), à vous verser une rente viagère tous les mois pour faire face à vos dépenses. Un capital – versé en une fois – peut également accompagner la rente, si le contrat le prévoit.
En plus de la rente, le contrat peut également prévoir le versement d’un « capital installation » et inclure des prestations d’assistance (à un aidant par exemple). Ces dernières sont également très importantes dans le choix du meilleur contrat.
L’assurance dépendance n’est pas obligatoire. Elle s’adresse aux personnes prudentes et conscientes de ce risque qui touche chaque année de nombreux français.

Le montant de la rente est déterminé au départ, lorsque vous signez le contrat. Il peut être de 100 € à plus de 3 000 euros, selon les assureurs. C’est vous qui choisissez le montant garanti.

La définition de la perte d’indépendance varie d’un assureur à l’autre, mais il s’agit en général de l’incapacité à réaliser seul des actes de la vie quotidienne (s’habiller, se laver, se nourrir…). Cette dépendance peut être d’ordre physique ou psychique.
Que ce soit en maintien à domicile ou en Ephad, la dépendance coûte très cher en France.

La rente perçue par l’assuré n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu. Elle s’ajoute donc à l’APA (l’Allocation personnalisée à l’autonomie) qui peut être reçue de l’État si la personne a plus de 60 ans (son montant moyen est d’environ 500 euros, mais il peut aller bien au delà pour les situations les plus graves).

Comment trouver une assurance dépendance au meilleur prix ?

Comment choisir son assurance dépendance ? La meilleure solution est de demander des devis en ligne, que ce soit directement sur le site d’assureurs ou de banques ou en passant par un courtier sur internet. En effet, il s’agit d’un acte engageant : vous paierez des cotisations pendant des années, alors autant prendre le temps bien choisir votre contrat d’assurance dépendance.

Réassurez-moi vous propose son propre comparateur d’assurances dépendance en ligne. Réassurez-moi est un courtier en ligne indépendant : nous ne favorisons aucune offre au détriment d’une autre.

Celui-ci est neutre, gratuit et entièrement anonyme.

À partir d’un formulaire unique destiné à mieux comprendre vos besoins, notre outil vous présente une sélection objective des meilleures assurances dépendance, c’est-à-dire ceux répondant au mieux à vos attentes au meilleur prix.

Toutes les informations essentielles sont consultables en un coup d’œil. La mise en concurrence est donc facilitée : vous gagnez du temps et in fine de l’argent, en souscrivant – en ligne – au contrat au meilleur rapport qualité de la couverture – prix.

Comment faire le comparatif entre plusieurs devis d’assurance dépendance ?

Même si le comparatif des tarifs de l’assurance dépendance (c’est-à-dire le montant des cotisations mensuelles) est important, nous vous conseillons de ne pas vous concentrer uniquement sur cet élément. D’autres critères de choix sont à prendre en compte lors de la sélection de la bonne prévoyance.

Voici ceux qui, à notre avis, sont les plus importants :

  • Le rapport qualité des garanties / prix : quel sera le montant de la rente pour les cotisations versées ? Y aura-t-il un capital installation alloué en cas de dépendance ? Quelles sont les prestations d’assistance ?
  • Quelle est la définition de la dépendance pour l’assureur ? À partir de quand sera-t-elle constatée (barème de l’APA, AVQ ou « actes de la vie courante »…) ?
  • Le délai de carence (en général entre 1 et 3 ans) après la souscription du contrat,
  • Le délai de franchise (en général de 90 jours), pendant lequel vous ne toucherez par la rente une fois la dépendance constatée,
  • Les exclusions,
  • Les formalités d’adhésion,
  • Le mode de revalorisation de vos cotisations (selon l’indice AGIRC, le plafond annuel de la Sécurité sociale…) ?

La définition de dépendance varie d’un assureur à l’autre. Soyez très attentif sur ce point, afin d’éviter les mauvaises surprises si le risque survient.

Afin de comparer utilement les devis reçus, étudiez bien leurs conditions générales, librement consultables / téléchargeables sur internet. 

Comment souscrire à une assurance dépendance ?

De nombreux établissements peuvent vous vendre ce type de prévoyance :

  • Les banques (Crédit Agricole, Crédit Mutuel…),
  • Les assurances / mutuelles (Allianz, MMA, Maif, Macif…),
  • Les institutions de prévoyance (AG2R La mondiale…).

La souscription peut se faire en agence ou en ligne. Les pièces demandées dépendent de l’organisme, mais il vous faudra en général fournir un formulaire de souscription, un RIB, une pièce d’identité, d’éventuels documents médicaux…

À partir de quel âge souscrire à une assurance dépendance ? En la matière, la souscription est ouverte de 18 à plus de 75 ans, selon les contrats.
Alors, l’assurance dépendance, pour qui ? Pour tous ceux qui pensent à leur avenir.
La FFA (Fédération Française de l’Assurance) recommande d’y réfléchir dès 50 ans. À notre avis, à la question « quand souscrire une assurance dépendance ? », nous vous répondrons que vous pourrez souscrire un peu plus tard, sous peine de payer des cotisations pendant un long moment.

Selon l’âge du souscripteur, un questionnaire médical pourra être demandé. Souvent, une simple déclaration d’état de santé fera l’affaire. Passé un certain âge, des examens médicaux pourront être requis (selon les contrats, après 65 ou 70 ans).
Si l’assuré souffre déjà d’une affection de longue durée (ALD) ou d’un problème de santé avéré (comme le diabète ou alzheimer par exemple), l’assureur pourra appliquer une surprime, voire refuser l’adhésion.

N’oubliez pas qu’un délai de carence – période pendant laquelle les garanties ne seront pas encore actives – est prévu. Il oscille entre 1 et 3 ans. Le délai de carence ne joue en principe pas si la dépendance résulte d’une cause accidentelle.

Comment est calculé le tarif d’une assurance dépendance ?

L’assurance dépendance, combien ça coûte ? En réalité, le coût de cette prévoyance est relativement raisonnable, surtout si vous y souscrivez « tôt ». 

Le calcul du montant de la cotisation qui vous sera demandée reposera sur trois critères principaux :

  • Votre âge au moment de l’adhésion (et votre état de santé),
  • Le niveau de rente choisi : en général entre 100 euros et 3 000 euros (souvent par tranche de 100 euros),
  • Le degré de couverture souhaité : déclenchement des garanties en cas de dépendance totale uniquement ? En cas de dépendance totale ou partielle (ce qui vous coûtera plus cher, puisque le risque est plus grand pour l’assureur) ?

Le coût de l'assurance dépendance varie bien évidemment très largement d’un organisme à l’autre, d’où l’intérêt de la comparaison des offres du marché !

Le montant de la cotisation est défini au départ, lors de la signature. Plus vous souscrivez jeune, moins elle sera élevée. Mais attention, le risque en adhérant trop tôt est de payer des cotisations sur une – très – longue période.

Le tableau ci-dessous vous présente le coût moyen indicatif d’une assurance dépendance en fonction de l’âge et de la rente souhaitée :

Rente de 500 € par mois en cas d'invalidité totale

Rente de 500 € par mois en cas d'invalidité totale ou partielle

Souscription à 60 ans

250 €

570 €

Souscription à 65 ans

310 €

710 €

Souscription à 70 ans

400 €

950 €

La souscription en couple donne en général droit à une réduction sur la cotisation de l’un des conjoints (de l’ordre de 15 / 20 %).

Quelle est la durée de cotisation de l’assurance dépendance ?

L’assurance dépendance est une prévoyance viagère : vous paierez des cotisations jusqu’à l’éventuelle survenance du risque, c’est-à-dire la dépendance elle-même. 

  • Si le risque ne survient jamais, les sommes versées seront conservées par l’assureur : c’est une assurance à « fonds perdus ». 
  • Si le risque survient, la rente sera versée jusqu’à votre décès. L’âge moyen de survenue de la dépendance est de 77 ans en France. Une fois la dépendance reconnue par l’assureur, vous n’aurez plus à payer vos cotisations et percevrez la rente (et éventuellement le capital installation si celui-ci est prévu dans votre police).

Après quelques années (entre 8 et 10 ans, selon le contrat), vous pourrez, même si vous arrêtez de verser vos cotisations d’assurance dépendance, bénéficier de prestations réduites (la rente sera plus basse en cas de survenance du risque). On parle ici de « mise en réduction » du contrat.

Si vous arrêtez de payer vos cotisations avant un certain moment fixé dans le contrat, vous ne serez tout simplement plus couvert.

Les cotisations de l’assurance dépendance n’évoluent pas avec l’âge, mais seront en général revalorisées chaque année, selon l’indice choisi par la compagnie (elles pourront par exemple suivre l’évolution de l’inflation). Cela doit nécessairement être prévu dans le contrat.