Remboursement anticipé du prêt : qu'advient-il de l'assurance de prêt ?

Mis à jour le 17 décembre 2021 par Delphine Bardou 

Lorsque vous souscrivez un crédit immobilier pour une durée donnée, il est difficile de savoir combien de temps en réalité il vous faudra pour l’amortir. En effet, il est possible que vous soyez amené à le rembourser par anticipation, de façon partielle ou même en totalité. Que faire en ce cas de l’assurance emprunteur couvrant ce prêt ?

Que devient l’assurance en cas de remboursement partiel de l'emprunt immobilier ?

Si vous remboursez une partie de votre emprunt de manière anticipée, le coût de votre assurance de prêt immobilier sera réduit afin de s’adapter au nouveau montant de votre prêt. Votre compagnie d’assurance fera une nouvelle estimation de vos primes en se basant sur le capital restant dû, et non sur le montant initialement emprunté, et ce même si vous avez opté pour des primes fixes au départ.

  • Si vous êtes assuré par l’assurance groupe de votre banque : c’est à votre banque d’informer l’assureur groupe car elle fait office d’intermédiaire. Généralement, l’assureur aura besoin de quelques semaines pour l’intégrer mais vous pouvez demander à être remboursé du trop payé après la période d’ajustement. Vos cotisations resteront fixe mais seront plus faibles.
  • Si vous êtes assuré en délégation par une assurance externe à votre banque : c’est à vous de demander à votre assureur d’ajuster le capital restant dû et de réduire vos mensualités.

Même si vous êtes passé par un courtier, nous vous conseillons de contacter directement votre assureur afin de gagner du temps. Il faudra joindre dans un courrier simple votre numéro d’assuré avec le justificatif du remboursement anticipé fourni par votre banque. L’assureur prendra en compte le nouveau capital à rembourser et ajustera les cotisations.

En cas de remboursement anticipé partiel de votre prêt, pourquoi ne pas en profiter pour changer d’assurance ? N’hésitez pas pour cela à utiliser notre comparateur en ligne. Notre outil, gratuit et anonyme, compare les meilleures offres du marché pour vous proposer, en quelques minutes, des devis adaptés à vos attentes. À la clé, parfois plus de 50 % d’économies par rapport à une assurance banque ! Qui plus est, notre équipe d’experts reste disponible au téléphone pour vous conseiller gratuitement dans toutes les étapes de votre démarche d’assurance :

Économisez jusqu’à 18 000 € sur votre assurance de prêt !

Je compare les offres

On vous accompagne pas à pas

Simple et gratuit

Que faire de mon assurance emprunteur en cas de remboursement total de prêt ?

Il est possible que vous choisissiez de rembourser totalement votre emprunt immobilier, dans le cadre de la vente de votre bien par exemple. Le remboursement de la totalité de l'emprunt par anticipation est l’une des conditions de résiliation de votre assurance emprunteur immobilier. Il faudra en informer votre assureur et elle s’interrompra automatiquement.

Notre conseil : Le remboursement par anticipation d’un prêt immobilier n’est pas toujours avantageux, au regard des pénalités imposées par la banque. En effet, s’il ne vous reste que quelques années d'emprunt, le remboursement n’est peut-être pas la solution à privilégier, surtout si le taux d’intérêt est faible.

Si vous souhaitez résilier votre assurance emprunteur, retrouvez notre outil de rédaction des différentes lettres de résiliation à envoyer à votre assureur :

Quelles sont les pénalités de remboursement anticipé d’un prêt immobilier ?

Si vous vous trouvez en situation de rembourser par anticipation votre emprunt, l’établissement bancaire demandera alors des Indemnités de Remboursement Anticipé (IRA). Elles sont plafonnées dans la limite de 3% du capital restant dû ou 6 mois d’intérêt calculés au taux d’intérêt de l'emprunt hors assurance sur le montant du remboursement. C’est le montant qui avantage le plus l'emprunteur qui sera retenu. La banque peut être susceptible d’exiger un mois de préavis.

Par ailleurs, si vous avez choisi de faire un remboursement partiel, elle demandera à ce que ce remboursement représente au moins 10% du montant initial du prêt.

Dans certains cas, vous pourrez échapper aux IRA. Tel sera le cas si la vente du logement est due à un changement du lieu de votre activité professionnelle ou de celui de votre conjoint, ou encore à un licenciement ou décès d’un des emprunteurs.

4 commentaires
Boubet M, le 4 janvier 2022

Afin de réduire le délai de mon crédit immobilier, j'ai fait augmenter mes mensualités de mon prêt et je gagne 2 ans.
Je suis assuré en délégation par une assurance externe à ma banque.
Est-ce que je dois informer l'assureur de ce nouvel échéancier de la banque ? est-ce qu'il faut recalculer les mensualités de l'assurance ?
merci de votre aide

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 6 janvier 2022

Bonjour Mme Boubet,

Il faut effectivement que vous en informiez votre organisme assureur car votre mensualité d’assurance emprunteur peut être modifiée en fonction de la méthode de calcule choisie lors de la souscription (Si le calcul de l’assurance emprunteur est effectué sur le capital restant dû ou si le calcul de l’assurance emprunteur est réalisé sur le capital initial (c’est-à-dire le montant que vous avez emprunté à la banque)). Cela dépend donc de votre contrat.

Vous pouvez également comparer gratuitement l’offre que vous recevrez de votre assureur actuel avec d’autres offres afin de voir quel tarif sera le plus avantageux pour vous : https://reassurez-moi.fr/simulation-assurance-pret-immobilier

Belle journée à vous.

Répondre
dousset H, le 8 septembre 2021

Bonjour, nous avons souscrit à une assurance garantie spéciale prêt en novembre 2007 pour une durée de 120 mois. Le prêt a pris fin comme prévu en décembre 2017. Nous réalisons ce jour que l'assureur continue à percevoir notre versement mensuel : soit presque 4 ans de prélèvement en trop. Nous n'avons pas le souvenir d'avoir reçu un quelconque courrier de leur part. Ayant repris contact avec l'organisme, nous leur avons envoyé l'attestation de fin de prêt comme il nous était demandé afin de clôturer le dossier et récupérer le dépôt de garantie. Puis-je leur faire une réclamation et espérer être dédommagé de ces 4 ans de cotisation ? Je vous remercie par avance pour votre réponse

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 8 septembre 2021

Bonjour, vous pouvez en effet demander à être remboursé des 4 ans de cotisations et recevoir dédommagement.

Répondre
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
Entrez une adresse e-mail valide ou laissez ce champs vide