Quelle assurance de prêt immobilier en cas de maladie ?

Mis à jour le 11 novembre 2021 par Delphine Bardou 

Souscrire une assurance de prêt immobilier lorsque l’on a une maladie n’est pas chose impossible ! En ayant une bonne connaissance du marché, de vos options et surtout, en étant conseillé, il est tout à fait possible d’obtenir un contrat à la fois couvrant et à un prix raisonnable. Alors, comment faire pour assurer son prêt lorsque l’on est malade et sans se ruiner ? Nos experts vous répondent !

Comment trouver une assurance de prêt en cas de maladie ?

Si vous souffrez ou avez souffert d’une pathologie relativement importante, les assureurs en prêt immobilier vont considérer que votre prise en charge sera plus « risquée ». Les probabilités de vous retrouver dans l’incapacité de rembourser votre emprunt seront accrues et l’assurance souhaitera compenser ce risque.

À savoir qu’il existe deux façons de souscrire une assurance de prêt :

  • souscrire l’offre d’assurance de crédit proposée par votre banque ;
  • ou souscrire une assurance extérieure à ladite banque.

Les contrats bancaires ne sont pas toujours très souples sur les risques médicaux car il s’agit de contrat « groupe », destinés à couvrir et à correspondre à un maximum d'emprunteur, sans distinction de conditions particulières.

Dans le cas où votre état de santé nécessite un contrat adapté et personnalisé, il est plus que recommandé de mettre en place ce que l’on appelle une délégation d’assurance de prêt. Celle-ci vous permettra de vous tourner vers un assureur extérieur à votre banque, qui vous permettra de souscrire une couverture personnalisée. En plus de bénéficier d’un taux nettement plus avantageux (parfois plus de 50 % d’économies sont réalisées), vous serez aussi mieux couvert.

Pour vous aider à trouver une telle couverture, nous vous recommandons d’utiliser notre simulateur en ligne d’assurances de prêt. Notre outil met en concurrence les meilleures offres du marché pour vous proposer des devis adaptés à votre profil et à votre risque de santé. Qui plus est, nos conseillers sont disponibles gratuitement pour vous accompagner dans la souscription d’une nouvelle assurance :

comparateur assurance emprunteur

Quelle est la meilleure assurance de prêt immobilier en cas de maladie ?

À ce jour, 15 % des emprunteurs présentent un risque médical et peuvent rencontrer des difficultés à assurer leur prêt immobilier. Pas d’inquiétude pour autant, des offres d’assurance pour adhérent avec risque de santé existent bel et bien ! Nos conseillers pourront vous aider à les identifier.

Si vous avez un problème de santé et craignez des difficultés pour assurer votre emprunt, notre service de comparaison d’assurance prêt immobilier est pour vous. Voici un aperçu des contrats d’assurance de prêt en cas de maladie proposés par nos services :

Modalités de souscriptionRisque aggravé
Maladie chronique (hypertension, asthme)– Questionnaire de santé détaillé
– Détail du traitement suivi
– Derniers examens médicaux
Entre 0 et 150 %
Affection Longue Durée– Questionnaire de santé
– Bilan de santé complet
Entre 100 et 150 %
Dépression– Questionnaire de santé détaillé
– Compte-rendu du psychiatre ou psychologue en charge de votre dossier
– Origine de la dépression (professionnelle ou personnelle)
Entre 50 et 150 %
Maladie auto immune (diabète, thyroïdite)– Dernier bilan cardio-vasculaire
– Dernier bilan ophtalmologiste
– Dernier bilan rénal
– Questionnaire de santé détaillé
Entre 75 et 200 %
Maladie cardiaque (insuffisance respiratoire)– Questionnaire de santé détaillé
– Dernier bilan cardiaque
– Examens complémentaires
Entre 25 et 200 %

Questionnaire médical, garanties recommandée, éventuels plafonds d’indemnisation… Nos experts sont encore une fois disponibles gratuitement pour vous accompagner dans ces démarches. Et ce, dans le respect total du secret médical. En effet, nous vous aidons à naviguer parmi les offres d’assurance de prêt en fonction de votre profil mais n’aurons pour autant jamais accès au détail de votre bilan médical.

comparateur assurance emprunteur

Vous vous inquiétez du coup des examens médicaux supplémentaires demandés par l’assurance ? Pas d’inquiétude, si vous signez l’offre, l’assurance indemnisera les frais engagés.

Assurance prêt immobilier avec Affection Longue Durée (ALD) : que faire ?

Pour l’obtention d’un prêt immobilier, il faudra remplir un questionnaire médical lors de la souscription de votre assurance emprunteur. Il vous sera éventuellement demandé un examen médical complémentaire. Pas de panique, en cas de maladie grave, des solutions s’offrent à vous afin de trouver l’assureur qui acceptera de vous couvrir.

L’assureur voudra par exemple connaître les éventuels traitements / médicaments pris, vos dernières hospitalisations (pensez à récupérer tous les comptes-rendus de vos interventions chirurgicales) ou savoir si vous avez déjà été en arrêt de travail.

Si c’est une assurance prêt immobilier pour une maladie longue durée, elle peut aussi vous assurer mais avec des exclusions de garanties ou vous proposer un ajournement. En cas d’hospitalisation, le médecin voudra savoir si c’est une ALD (cancer, ablation, greffe…) ou si c’était une opération qui n’a pas eu de complication particulière (dents de sagesse, chirurgie esthétique, appendicite, etc.).

Si votre affection est d’origine professionnelle (handicap ou accident), l’assureur voudra savoir comment cela est arrivé et les répercussions sur votre vie professionnelle. Par exemple, si vous avez été en arrêt maladie (ou que vous l’êtes encore), il pourra vous assurer mais en vous refusant la garantie arrêt de travail (garantie ITT).

Que faire en cas de refus d’assurance de prêt immobilier pour cause de maladie ?

Tout d’abord, si vous avez un refus de l’assureur, ne vous inquiétez pas. En effet, il y a souvent de grandes différences d’analyses du dossier médical selon les assureurs. Certains assureurs ne vont pas appréhender de la même manière une intervention chirurgicale, une pathologie, une maladie chronique ou encore un problème de santé.

  • Vous pouvez utiliser les services d’un courtier en assurances gratuit, comme Réassurez-moi, qui vous aidera, en fonction de votre pathologie, à identifier les meilleurs contrats d’assurance, à la fois couvrants et sans surprimes exagérées ;
  • Si vous avez une acceptation de l’assurance mais avec des exclusions sur votre maladie, vous pouvez alors demander un nouvel examen de votre dossier si vous estimez que ce n’est pas justifié ;
  • En cas de refus, vous avez aussi la possibilité de bénéficier de la convention AERAS. Celle-ci vous permet d’avoir un examen de votre dossier par des assureurs spécialisés et facilite grandement les démarches de souscription. Pour en bénéficier, il faut remplir certains critères. Par exemple, tous vos prêts cumulés ne doivent pas dépasser le montant maximum de 320 000 €. Les démarches prennent environ 2 mois et comprennent la demande de devis d’assurance emprunteur (dépôt de la demande d’assurance + instruction assurance), la demande de crédit immobilier et sa mise en place.

Quel taux d’assurance emprunteur quand on a une maladie ?

Le montant de la prime d’assurance dépend de plusieurs éléments (âge, montant de l'emprunt, profession…) et peut vous être donné automatiquement via notre simulateur d’assurance emprunteur. Ce montant sera indicatif, vous obtiendrez en effet une tarification définitive après étude médicale.

Il arrive qu’une surprime soit appliquée en fonction du profil de l’assuré et des risques qu’ils représente pour l’assureur. Ces surprimes peuvent se situer entre 25 et 300 %. D’où l’intérêt, une fois encore, de mettre en concurrence les offres pour obtenir une tarification plus avantageuse. En effet, tous les assureurs n’évaluent pas les risques de la même façon.

La surprime peut porter sur l’ensemble des garanties que vous demandez ou sur une en particulier (décès par exemple). Afin de limiter la surprime de l’assurance de prêt en cas de maladie, il existe différentes options :

  • lancer une autre demande d’adhésion en délégation d’assurance avec un courtier spécialisé comme Réassurez-moi afin de comparer vos propositions d’assurance (70 % de chance de succès) ;
  • contester la décision et demander une nouvelle étude de votre dossier si le médecin de l’assureur n’avait pas tous les éléments à sa disposition (10 % de chance de succès) ;
  • demander à l’assureur de réviser votre taux si votre état médical s’améliore pendant la durée du prêt (15 % de chance de succès).

Quelles formalités médicales pour une assurance prêt immobilier ?

Pour calculer votre niveau de risque, différents éléments vont vous être demandés au moment de votre souscription à l’assurance de prêt :

  • Questionnaire de santé : étape incontournable de la souscription d’une assurance de prêt, le questionnaire de santé vous sera systématiquement soumis et consiste en une dizaine de questions généralistes sur votre santé (maux de dos ; fumeur ou non : médicaments / traitements pris, arrets de travail ; etc.). Si vous répondez positivement à une ou plusieurs questions, l’assureur vous demandera sans doute de réaliser des examens complémentaires pour correctement appréhender votre risque médical et vous faire une offre d’assurance adaptée.
  • Examen médical complémentaire : lorsqu’il y a des demandes complémentaires de la part de l’assureur, l'emprunteur est invité à transmettre ses résultats médicaux complémentaires dans son espace client sur le site de l’assureur. Cela lance une seconde étude médicale et un retour aura lieu sous 5 jours ouvrés en moyenne.

Pour ce qui est des frais d’examens, sachez que si vous effectuez vos examens complémentaires auprès d’un partenaire agréé de l’assureur, vous n’aurez pas, chez certains acteurs, à avancer les frais. Autrement, si vous avez avancé les frais et signé le contrat auprès de l’assureur, il vous indemnisera. Dernier cas de figure, si une offre vous est faites avec surprime ou exclusions de garanties et que vous la refuser, l’assureur remboursera là aussi les frais avancés.

Assurance de prêt immobilier : nos fiches conseils par maladie

Nous avons rédigé des fiches conseils pour chaque maladie afin de vous aider à trouver une solution pour être assuré en cas de maladie. Les fiches ont été regroupées par type de maladies afin de simplifier la recherche d’informations :

Vous ne trouvez pas votre maladie dans nos fiches conseils ? N’hésitez pas à contacter nos experts en assurance emprunteur. Ils vous communiqueront gratuitement leurs conseils pour trouver une assurance adaptée à votre profil.

Est-il possible d'emprunter de l’argent avec une maladie grave ?

Bien sûr ! Cependant, il est essentiel de s’adresser aux bonnes personnes si vous ne voulez pas multiplier les refus. Passer par un courtier comme Réassurez-moi, à même de vous conseiller dans vos démarches, vous permettra d’obtenir une réponse rapide et adaptée à votre pathologie.

Quelles sont les formalités médicales requises par l’assurance de prêt ?

Pour connaître votre profil d'emprunteur, l’assurance de prêt vous demandera de répondre à un questionnaire de santé simplifié. En cas de besoin supplémentaire sur votre état de santé, l’assureur pourra vous demander de passer un bilan médical. Ces différents éléments lui permettront de vous proposer une couverture adaptée.

Que faire en cas de refus d’assurance de prêt à cause d’une maladie ?

Ne pas baisser les bras ! Selon les assureurs, les règles d’acceptation ou non sont très disparates. Si certains n’ont pas de contrat adapté aux risques aggravés, d’autres se sont spécialisés dans ces profils « à risques ». Notre comparateur d’assurances de prêt vous présente des contrats adaptés à votre pathologie et nos conseillers sont disponibles au téléphone pour vous aider.

Qui paye les examens complémentaires demandés dans le cadre d’une assurance emprunteur avec maladie ?

Si vous réalisez ces examens auprès d’un centre médical partenaire de l’assureur, vous n’aurez pas à avancer les frais, ils seront directement pris en charge. En revanche, si vous payez de votre poche, il faudra souscrire l’offre d’assurance qui vous est faites pour espérer un remboursement. Dernier cas de figure : l’offre d’assurance qui vous est faite comprend une surprime et/ou des exclusions de garanties. Vous pouvez alors refuser l’offre et tout de même être indemnisé des frais avancés.

10 commentaires
sylvie, le 23 septembre 2019

j'ai eu un cancer du sein il y a 4 ans peut on me refuser l'assurance emprunteur?

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 23 septembre 2019

Bonjour,

Ayant eu un cancer, vous représentez pour les assureurs une personne présentant un "risque aggravé" et il est malheureusement possible que certaines compagnies vous refusent l'assurance emprunteur. Je vous invite à utiliser notre comparateur en ligne d'assurances de prêt (https://reassurez-moi.fr/simulation-assurance-pret-immobilier). Plusieurs devis vous seront proposés (gratuitement) et vous pourrez également être en contact téléphonique avec nos experts pour toute aide/renseignement.

Répondre
phil, le 5 juillet 2019

bonjour

et pour un anévrisme de l'aorte descendante?

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 5 juillet 2019
Répondre
Risoli lola, le 13 avril 2019

Bonjour
Nous sommes tous deux atteints du virus hiv et nous souhaiterons octroyer un pret immobilier de 40 000
Pensez vous que cela est necessaire de leur dire pour un petit montant et dans le cas contraire pourriez vous nous approximativement le montant de l assurance
Merci d avance

Répondre
Stephanie, le 21 décembre 2018

Bonjour,
Pouvez vous me dire si une biopsie faite par un dermatologue dans son cabinet est une intervention chirurgicale?
Je suis en attente des resultats de la biopsie et je dois remplir mon questionnaire de santé. Pret en signature dans 4 jours.
Si l'on apprend que l'on a une tumeur entre le moment ou l'on a remplit le questionnaire de santé et la signature du prêt.
Que se passe t il?
Merci de vos réponses

Répondre
Star, le 27 août 2018

Vous ne semblez pas traiter dans cette page parmi les risques aggravés de santé le surpoids et l'obésité. Pour avoir pratiqué un questionnaire santé récemment, indication de taille poids, une ligne (qui n'est pas une réponse en Oui non,) mais qui est convertie par l'ordinateur en oui non si non conformité IMC et fourchette taille-poids. Ensuite 20 question avec uniquement des Non, et à la fin, examen personnalisé de la demande à cause de la première ligne. Par contre aucune question sur le fait de boire ou fumer. Finalement, + 25/100 sans autre demande.

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 28 août 2018

Bonjour,
Nous en parlons dans une fiche spécifique : https://reassurez-moi.fr/guide/assurance-pret-immobilier/obesite
Bien à vous,

Répondre
lainé, le 19 août 2018

bonjour
Pourriez vous m indiquer approximativement le montant de l assurance pour un prêt immobilier
d une valeur de 100 000 euros sachant que suis diabtique du type 2 ( avec cachet)

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 26 août 2018

Bonjour,
Je vous invite à faire une demande directement sur notre site pour avoir une réponse de l'assureur.
Bien à vous,

Répondre
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
Entrez une adresse e-mail valide ou laissez ce champs vide