Assurance de prêt immobilier et cancer

Mis à jour le 1 juin 2020 par Antoine Fruchard 


Assurance prêt immobilier cancer

Peut-on emprunter quand on a un cancer ? Le cancer est en effet considéré par les assureurs de crédit immobilier comme un risque aggravé et peut entrainer surprime, exclusions de garanties voire refus pour assurer son emprunt. Heureusement, chaque situation est unique et il existe des solutions pour l’immense majorité des emprunteurs ayant été touchée par le cancer.

Dans cette optique, nous avons rédigé une fiche spécifique selon le type de cancer avec l’aide de la Ligue contre le Cancer qui se mobilise pour offrir le droit à tous les patients atteints par le cancer de pouvoir contracter un crédit sans difficulté.

Il est important de faire jouer la concurrence car les grilles de tarification peuvent être très différentes d’une assurance à l’autre. Par expérience, les contrats des banques ne sont pas les plus compétitifs financièrement parlant, ni ceux qui acceptent le plus facilement les risques médicaux : c’est pourquoi choisir un assureur externe aux établissements bancaires est la solution la plus commune pour les emprunteurs ayant un problème de santé.

Sachez aussi que si vous avez déjà une assurance de prêt et que vous avez signé votre offre de prêt il y a moins d’un an, vous pouvez bénéficier de la loi Hamon et changer à tout moment et sans frais la première année. Si le délai est passé, vous pouvez aussi (à partir du 1er janvier 2018) résilier à date d’anniversaire votre assurance emprunteur, sans frais, grâce à la loi Bourquin.

 

Comment assurer un prêt immobilier avec un cancer ?


Le cancer peut atteindre n’importe quel organe ou tissu. Parmi les plus courants, on trouve le cancer du sein pour les femmes mais qui touche également les hommes quelques fois, le cancer de la peau, (épithélioma baso ou spino cellulaire, mélanome), le cancer digestif et en particulier du colon, de l’estomac, et de l’oesophage, le cancer du pancréas, le cancer de la prostate du rein, de la vessie, du testicule, le cancer de l’utérus, du col de l’utérus, de l’ovaire, les lymphomes non hodgkiniens et la maladie de Hodgkin, le cancer du poumon,  le cancer de la gorge mais aussi le cancer du foie ou le cancer de la parotide.
Nous avons essayé d’être le plus précis possible concernant les documents à fournir et aussi sur les décisions probables du médecin de l’assureur. Cependant, cela reste indicatif car chaque compagnie d’assurance a une analyse différente des risques de cancer. Nous sommes là pour vous aider à trouver sans peine une solution pour assurer votre crédit immobilier.

Comment assurer un crédit immobilier après un cancer ?


Le médecin conseil voudra connaître la date précise de découverte, avec l’examen histologique et le degré d’extension, et le traitement que vous avez eu : ablation de la tumeur, radiothérapie, chimiothérapie, votre traitement actuel, et surtout les derniers courriers du cancérologue (radiothérapeute, chimiothérapeute).
Suite à ces éléments, il vous proposera une réponse adaptée en fonction de votre profil. Avoir été atteint d’un cancer, être guéri, ou en rémission et en passe de l’être sera un élément décisif à communiquer au médecin de l’assureur. C’est donc très important de s’adresser au bon assureur afin d’avoir la meilleure assurance de prêt au prix le plus compétitif. Les courtiers spécialisés, souvent en ligne, sont le meilleur moyen de gagner du temps et de trouver le contrat le plus adapté.
Nous vous conseillons d’utiliser notre comparateur d’assurance de prêt pour bénéficier de la meilleure proposition (en cochant la case OUI dans « Médical à déclarer « ).

Quel impact de la tumeur ? 


Le type de tumeur et sa taille vont être des points importants pour l’assureur. Par exemple, pour un cancer du testicule, il regardera si la tumeur est séminomateuse ainsi que son stade (T1 ou T2).
Pour un cancer du sein, la taille de la tumeur (en dessous ou au dessus de 2cm) et le fait qu’il y ait ou pas une atteinte ganglionnaire (de type T1N+ ou T2N), impactera la tarification.
Pour une tumeur carcinoïde, le médecin regardera aussi le type de la tumeur (G1, G2, G3), le fait que cela soit bien localisé et la différenciation entre les petites et les grandes cellules.
En cas d’astrocytome (gliome), il faudra regarder la dernière biopsie pour préciser le grade histologique.  Tous ces éléments sur la tumeur vont être étudiés avec précision par le médecin conseil avant de faire une proposition d’assurance.

Puis-je bénéficier du droit à l’oubli ?


Une convention a été signée début 2015 entre les compagnies d’assurance et les pouvoirs publics pour le droit à l’oubli pour l’assurance prêt immobilier si votre cancer est considéré par les médecins comme guéri ou en rémission. L’objectif est de permettre aux anciens malades du cancer de pouvoir adhérer à une l’assurance emprunteur sans problème et sans avoir besoin de passer par un rachat d’exclusions. Le droit à l’oubli rend compte des avancées de la médecine qui permettent de fixer de façon de plus en plus précise la date de guérison, autrement dit, le moment où l’emprunteur est revenu à un niveau de risque normal. Ce droit sera effectif cinq ans après la date de fin des soins, pour les cancers survenus avant l’âge de 15 ans. Ces personnes n’auront plus à déclarer leur cancer à l’assureur. Par ailleurs, pour les autres malades, ils n’auront pas à déclarer leur cancer 15 ans après la fin des soins.

En février 2016, la grille de référence a fixé des délais d’accès à l’assurance emprunteur aux conditions normales allant de 48 semaines à 10 ans à compter de la fin du protocole thérapeutique et sans rechute pour 5 cancers (testicule, thyroïde, sein, col de l’utérus, mélanome de la peau) et l’hépatite C.

Que faire en cas de refus de l’assureur ? 


Malheureusement, certains emprunteurs n’ont pas accès aux mêmes offres que tout le monde et peuvent parfois faire jusqu’à 8 ou 9 demandes différentes et autant de formalités médicales. En passant par un courtier spécialisé risque aggravé, cela permet permet de limiter le nombre car celui-ci va cibler la demande en fonction du profil et du dossier de l’emprunteur. Ainsi, selon le type de cancer, avec notre service RM Santé, une ou deux demandes auprès des assureurs spécifiques peuvent amplement suffire pour trouver une solution.

 
comparateur assurance emprunteur
11 commentaires
Nicole Delmas, le 22 janvier 2020

Bonjour,
j'ai été opérée pour un cancer du sein de grade 1 en aout 2003. Depuis je vais bien.
Je m'apprête à faire un prêt immobilier.
Dois je déclarer ce cancer ou puis je le taire ?
Merci pour votre réponse.
Cordialement,

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 23 janvier 2020

Bonjour,

Il faut en effet que vous déclariez ce cancer. Si vous ne le faites pas et que votre assureur le découvre, vous risquez notamment l'annulation rétroactive de votre contrat.

Répondre
Verbeck marc, le 12 novembre 2019

Bonsoir j’ai eu un cancer sarcom d’éwing en avril 2007 à l’âge de 16 ans j’en ai aujourd’hui 29 , et je veux emprunter 210 milles euros pour l’achat d’une maison ma question est ce que je dois déclarer mon cancer à l’assurance emprunteur ou pas

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 13 novembre 2019

Bonjour M. Verbeck,

Oui, il faut que vous déclariez vos antécédents médicaux. Faute de quoi, il s'agira d'une fausse déclaration qui pourrait avoir pour conséquence la nullité totale et rétroactive de votre contrat.

Cordialement.

Répondre
Vanessa Marin, le 22 octobre 2019

Bonjour nous avons un prêt immobilier contracté en février 2018, avec exclusion problème de dos pour mon conjoint. En aout 2019, un cancer de la moelle osseuse est découvert chez mon conjoint. Doit-on prévenir l'assureur de notre prêt immobilier? est-ce une obligation?
Merci d'avance de votre réponse

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 22 octobre 2019

Bonjour Mme Marin,

Il faut que vous déclariez les problèmes de santé de votre mari à votre assureur. Faute de quoi, il s'agira d'une fausse déclaration qui aura par conséquence la nullité totale et rétroactive de votre contrat.

Répondre
Boudin, le 3 octobre 2019

Bonjour,
Je suis en train de faire une acquisition pour ma résidence principale avec l'accord de la banque pour le prêt mais après 10 ans de rémission suite à un sarcome l'assurance me refuse car je suis toujours en ALD. Comment faire pour en trouver une ?
Merci pour votre réponse.
Cordialement

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 3 octobre 2019

Bonjour,

Avez-vous essayé de trouver une assurance de prêt par le biais de notre comparateur en ligne ? > https://reassurez-moi.fr/simulation-assurance-pret-immobilier

Répondre
Rémy, le 6 juillet 2019

Bonjour,
J'ai un projet immobilier et dois souscrire un prêt. La question de l'assurance emprunteur se pose ayant été victime d'un cancer du rectum ( cellules épithéliales). Je ne retrouve aucune référence à cette pathologie.
La tumeur a été détectée en janvier 2015.j'ai été traité par chimiothérapie et radiothérapie pré interventionnelle .une rectostomie a été réalisée en juillet 2015. Le certificat de rémission a été établi il y a plus d'un an par ma cancérologue.
Quels sont les conseils que vous pourriez me prodiguer?
Merci beaucoup pour votre réponse !
Cordialement
Rémy

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 12 juillet 2019

Bonjour Rémy,
Je vous invite à ouvrir un dossier chez un de nos assureurs pour trouver la meilleure solution.

Répondre
Dalenson, le 5 janvier 2019

Bonjour ,
J ai fait un emprunt immobilier je croyait que j étais bien assurée pour cet emprunt. Je vient de subir l ablation des ovaires et de l utérus et me suit rendu compte que les assurance de ma banque m a assuré que pour accident de la vie, car il y a 27 ans j ai été opérée pour des calculs reinaux. Ce que je ne comprends pas c est que mon epouse subit les memes chosew sur sa partie , alors qu elle n a jamais eu d operations ou de soucis de santé. Je ne sais pas comment bien expliquer notre cas par ce courrier, il serait prefera le quejepuissele faire avec un interlocuteur. Cordialement

Répondre
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.