Examen médical : est-il obligatoire pour l'assurance prêt immobilier ?

Mis à jour le 10 novembre 2021 par Delphine Bardou 

Lorsque vous adhérez à une assurance emprunteur, vous devez répondre à un questionnaire médical. S’il s’avère que vous déclarez un problème de santé, votre assureur pourra alors vous soumettre des demandes complémentaires, dont notamment un examen médical. De quoi s’agit-il exactement ? Est-ce obligatoire et comment le préparer ? On vous dit tout.

À quoi sert l’examen médical d’assurance de prêt immobilier ?

Certains assureurs de prêt immobilier peuvent demander un examen médical afin de mieux déterminer comment assurer le risque. Selon les résultats de cette visite médicale, une surprime, voire des exclusions de garantie, pourraient vous être appliqués.

Le bilan médical concerne principalement des montants d’emprunts élevés et/ou des assurés dont le profil induit un risque accru. Selon votre capital restant dû et votre âge, l’assureur vous dira si vous devez passer ou non un bilan médical.

Lorsque vous chercherez à souscrire une assurance emprunteur, vous devrez remplir un questionnaire médical. Celui-ci consiste en une dizaine de questions généralistes sur votre santé (maux de dos, prise de médicaments, opérations passées, etc.). Si vos réponses à ce questionnaire sont négatives, vous n’aurez sans doute pas d’examen médical. En revanche, si vous répondez positivement à une ou plusieurs de ces questions, l’assureur pourra alors faire des demandes complémentaires, impliquant un bilan médical. Le plus souvent, ce dernier consiste en une prise de sang, ainsi qu’un rapport médical rempli par un médecin.

Futures mamans, si votre grossesse se passe normalement et que vous n’avez pas de problèmes de santé, vous n’aurez pas d’examen médical.

Si vous êtes à la recherche d’une assurance de prêt immobilier, nous vous invitons à utiliser notre comparateur en ligne d’assurances emprunteur. Nous pourrons vous proposer, en quelques minutes, des devis adaptés à vos attentes et éventuels risques de santé. Nous travaillons en effet avec plusieurs partenaires acceptant de couvrir ce type de profils. Qui plus est, nos équipes d’experts se tiennent à votre disposition pour vous conseiller tout au long de vos démarches et vous orienter vers le meilleur contrat, pour vous. Le tout, dans le respect du secret médical bien évidement.

Économisez jusqu’à 18 000 € sur votre assurance de prêt

Je compare les offres

On vous accompagne pas à pas

Simple et gratuit

Quelle assurance de prêt immobilier sans examen médical ?

Vous pouvez en effet souscrire une assurance de prêt immobilier sans examen médical. Mais attention, pour que cela soit possible, il faudra que vos réponses au questionnaire de santé ne provoquent pas, de la part de l’assureur, une demande d’examens complémentaires.

Si vous n’avez pas de risque médical à déclarer, ou très bénin, alors oui, vous pourrez souscrire l’assurance emprunteur sans examen médical. En revanche, si vos réponses au questionnaire médical sont susceptibles d’augmenter votre risque, l’assureur vous demandera très probablement des preuves médicales supplémentaires.

Là encore, nos équipes d’experts peuvent vous accompagner dans ces démarches. Secret médical oblige, nous n’aurons bien entendu aucun visuel sur vos réponses au questionnaire de santé, ni sur d’éventuels examens de santé supplémentaires.

Comment se déroule l’examen médical d’assurance emprunteur ?

  • Combien de temps vont prendre les tests médicaux ?

Pour les tests et le rapport médical avec le médecin, il faut compter environ une petite heure. Privilégiez un rendez-vous le matin afin de ne pas être à jeun toute la journée.

  • Puis-je passer les tests dans un centre de mon choix ?

Vous pouvez réaliser cette visite dans le centre médical de votre choix, chez votre médecin traitant ou dans un centre partenaire de l’assureur (pratique si vous êtes expatrié ou non résident). Le centre partenaire se chargera de transmettre le rapport médical complété au service médical de l’assureur. Sinon, il faudra envoyer vos résultats sur votre espace client sur le site de l’assureur et la note d’honoraires pour le remboursement (vous serez remboursé si vous souscrivez l’offre de l’assureur).

  • Puis-je faire remplir le rapport médical par mon médecin traitant ?

Vous en avez tout à fait le droit. Dans ce cas, il faudra là encore envoyer vos résultats et votre note d’honoraires dans votre espace client sur le site de l’assureur.

  • Le bilan médical est-il remboursé ?

Le bilan médical sera pris en charge si vous souscrivez l’offre de assurance emprunteur qui vous est faite ou si vous l’avez refusée suite à une majoration des cotisations et/ou des exclusions de garanties.

Si vous allez dans un centre médical agréé, vous n’aurez aucun frais à avancer, l’assurance les prendra en charge en amont. Sinon, vous pouvez choisir le centre de votre choix et devrez alors télécharger vos documents (original de la facture et résultats des examens) dans votre espace personnel sur le site de l’assureur.

Combien de temps sont valables les résultats d’examen médical ?

En moyenne, les résultats d’examens médicaux dans le cadre de l’assurance emprunteur sont valables pour une durée de 6 mois. Toutefois, il existe aujourd’hui plusieurs acteurs admettant une validité de 1 an, dont certains parmi nos partenaires.

delai validite examen medicaux assurance pret immobilier

Avec notre comparateur en ligne d’assurance emprunteur et l’aide de nos conseillers, vous pourrez obtenir un, voire des devis adaptés à vos besoins et à votre éventuel risque médical. Nous vous indiquerons quels acteurs font preuve de souplesse quant aux risques de santé et aux délais de validité des examens médicaux.

Économisez jusqu’à 18 000 € sur votre assurance de prêt

Je compare les offres

On vous accompagne pas à pas

Simple et gratuit

Questionnaire de santé et examen médical, quelles différences ?

Le questionnaire de santé est composée d’une dizaine de questions concernant votre passif et actif médical (maux de dos, traitements pris, opérations, arrêts maladie, etc.) et doit être rempli lors de la souscription d’une assurance de prêt immobilier.

L’examen médical fait quant à lui suite à ce questionnaire de santé. En effet, si vous avez déclaré un actif ou passif médical lors de vos réponses aux questions, l’assureur peut alors vous demander des examens médicaux complémentaires et ce, afin de mieux évaluer votre risque médical et d’adapter son offre d’assurance.

Si le questionnaire médical d’assurance emprunteur est systématique, l’examen médical, lui, ne l’est pas. Sa tenue dépend de vos réponses au questionnaire de santé.

4 conseils avant un examen médical d’assurance emprunteur

Voici nos conseils avant un examen médical dans le but d’obtenir une assurance de prêt immobilier. L’objectif est que celui-ci reflète exactement votre état de santé et ne soit pas faussé par des erreurs alimentaires ou sportives.

  • Conseil n°1 : surveillez votre alimentation.

La plupart des surprimes d’assurance emprunteur suite à l’examen médical sont liées à une élévation du cholestérol, des triglycérides et de la glycémie. À savoir que les normes de cholestérol varient en fonction des laboratoires (taux normal entre 2,20 et 2,50 g par litre). Le rapport entre cholestérol total et HDL (le bon cholestérol) est souvent analysé : celui-ci doit être inférieur à 5.

Ainsi, nous vous conseillons de manger léger la veille de votre bilan sanguin (qui pour rappel doit être effectué à jeun). Évitez les matières grasses (lait, beurre, fromage, oeufs, viandes grasses, chocolat, glace, etc.) et préférez-y du poisson, des légumes et légumineuses. Aussi, préférez l’huile de colza ) l’huile de tournesol ou d’arachide ; les fruits aux pâtisseries et l’eau à toute autre boisson.

  • Conseil n° 2 : ne pratiquez pas d’efforts trop intenses.

Pour les activités sportives, nous vous conseillons d’éviter tout effort intense dans les 3 jours précédant le bilan. En effet, l’effort physique peut perturber les enzymes musculaires et favoriser l’augmentation des globules blancs.

  • Conseil n°3 : évitez de fumer (même passivement).

Si vous devez effectuer un dosage de la cotinine urinaire pour confirmer que vous ne fumez pas, évitez toute atmosphère enfumée pendant les 2 jours qui précèdent l’examen.

  • Conseil n°4 : repoussez la date d’examen en cas de maladie passagère.

Enfin, si vous ne vous sentez pas en forme ou si vous sortez d’une pathologie virale bénigne (rhume, angine, etc.), attendez de préférence une semaine avant de prendre rendez-vous.

Pouvez-vous réutiliser vos anciens tests médicaux ?

Oui, la plupart du temps vous pouvez les réutiliser. Les assureurs acceptent en général de prendre une décision en s’appuyant sur des tests médicaux déjà passés et même certaines fois, le rapport médical peut aussi être réutilisé. Le questionnaire de santé, les résultats des tests ainsi que le rapport médical du médecin ont une validité d’1 an selon la nature des tests et les compagnies d’assurance. Cela peut être très pratique si vous faites un changement d’assurance avec la loi Hamon.

Dans la majorité des cas, les documents et tests demandés sont très similaires. La compagnie d’assurance pourra en revanche se rapprocher de vous par la suite s’il manque des éléments (par rapport à ceux demandés par d’autres compagnies). Le but des assureurs n’est pas de vous faire suivre leurs formalités à la lettre, mais bien de cerner au mieux votre état de santé !

Que se passe-t-il si vos résultats médicaux ne sont pas bons ?

Si vos examens médicaux ne sont pas bons, le médecin conseil de l’assureur vous demandera sans doute des éléments supplémentaires. Mais, ne vous inquiétez pas, nos experts sont là pour vous accompagner dans toutes vos démarches et vous orienter, au besoin, vers des assureurs partenaires plus souples sur le risque médical.

Avez-vous connaissance de la Convention AERAS ? Il s’agit de la possibilité pour d’anciens malades du cancer guéris de ne pas déclarer leur pathologie. Grâce à ce droit à l’oubli, ils pourront souscrire l’assurance emprunteur sans se voir opposer un refus, une surprime ou des exclusions de garanties. Une grille de référence répertorie les cancers concernés par le dispositif et ses conditions d’application, vous pouvez la consulter sur notre page dédiée au droit à l’oubli.

Il se peut que l’emprunteur soit en parfaite santé pendant les tests médicaux mais qu’une pathologie se manifeste après les tests. Dans ce cas, l'emprunteur doit en faire part à l’assureur pour que des examens complémentaires soient effectués. L’état de santé de l’emprunteur sera à nouveau évalué en tenant compte de nouveaux critères et avec des examens plus approfondis. Ces nouveaux tests médicaux permettront à l’assureur de déterminer les risques aggravés de santé et donc, l’éventuelle surprime que l’assureur pourrait appliquer.

Les assureurs ont des grilles de tests médicaux qui différent pour le même profil. N’hésitez donc pas à comparer différents contrats car tous ne vous demanderont peut être pas d’examen médical. Dernier conseil : rappelez-vous, vous pouvez souscrire une assurance autre que celle de la banque grâce à la loi Lagarde !

Qu’est-ce que l’examen médical d’assurance prêt immobilier ?

Avant de laisser souscrire une couverture emprunteur, il se peut que l’organisme assureur vous demande de passer une visite médicale afin de connaître précisément le risque santé à assurer.

La visite médicale d’assurance de prêt est-elle payante ?

La visite médicale est gratuite pour l’assuré, à condition qu’il souscrive l’offre qui lui est faite par l’assureur. Celui-ci prendra alors en charge le coût des éventuels examens médicaux demandés.

Puis-je obtenir une assurance prêt immobilier sans examen médical ?

Si vous êtes jeune, que vous empruntez moins de 150 000 € et que votre questionnaire de santé n’indique pas de problèmes de santé majeurs, alors il se peut que votre assureur ne vous demande pas de passer la visite médicale.

Que faire si la visite médicale se passe « mal » ?

Si vos résultats sont « mauvais » et que l’assureur refuse de vous couvrir, la Convention AREAS pour vous protéger. Cet organisme aide les emprunteurs en situation d’invalidité ou ayant une pathologie grave à contracter une assurance de crédit immobilier.

2 commentaires
Havot, le 16 septembre 2019

Je suis aide soignante et je devrai déclarer une tendinopathie accident de travail en 2016 avec séances de kine durant 1 an. Reprise du travail guérie . Depuis janvier 2019 changement de travail dans une petite structure (6 résidents ) je travaille de nuit, surveillance médicale , plus de transferts de résidents. J'ai 60 ans et en parfaite santé . Dois je faire un courrier pour signifier ce changement de travail plus tranquille et sans risques physiques et un certificat de consolidation de mon médecin? Pensez vous que l'on risque de ne pas me l'accorder pour une tendinopathie qui ne me pose plus de problèmes aujourd'hui.

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 16 septembre 2019

Bonjour,

Je vous conseille de déclarer votre tendinopathie à votre assureur de prêt. Auquel cas cela est considéré comme une fausse déclaration et un motif de résiliation valable pour votre assureur.

Pour ce qui est d'accorder ou non le prêt, cela dépend de chaque assureur et de sa souplesse vis-à-vis du bilan médical. S'il venait à refuser votre dossier, n'hésitez pas à utiliser notre comparateur d'assurances de prêt : https://reassurez-moi.fr/simulation-assurance-pret-immobilier

Cordialement.

Répondre
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
Entrez une adresse e-mail valide ou laissez ce champs vide