Les prêts immobiliers complémentaires

 

Retrouvez sur cette page l’ensemble des prêts complémentaires. Vous retrouverez les détails et toutes les conditions pour chaque prêt sur les fiches ci-dessous :

A savoir : les collectivités territoriales, c’est à dire les communes, départements, régions, collectivités à statut particulier et collectivités d’outre-mer, peuvent octroyer des prêts dans certains cas. Nous vous invitons à vous rapprocher de votre mairie pour savoir si la commune dont vous dépendez propose ce genre de prêt et quels sont les taux en vigueur pour faire vos simulations de crédit.

 

 

 

Qu’est ce qu’un prêt complémentaire ?

Les prêts complémentaires sont des prêts qui peuvent être souscrit en plus du crédit principal octroyé par votre banque prêteuse ou de votre apport personnel, dans le but de financer l’achat d’une résidence principale ou d’un investissement locatif. En effet, ces prêts complémentaires sont uniquement destinés à l’achat d’un bien immobilier. Ils vous permettent de bénéficier de taux préférentiels et donc d’alléger le coût de votre crédit.

Ces prêts complémentaires sont des crédits qui peuvent être octroyés par un organisme autre que celui de la banque (par exemple : la caisse des retraites complémentaires, votre employeur…), mais ils sont octroyés au cas par cas et dépendent de la situation de chacun. Actuellement, ce sont souvent des crédits à taux fixe car les taux variables sont moins demandés par les emprunteurs. De plus, cela rend plus facile la lisibilité du tableau d’amortissement.

En dehors de leur taux d’intérêts avantageux, ceux-ci restent des prêts classiques qui doivent donc être remboursés sur une période définie à l’avance, et qui peut se faire en parallèle du remboursement de votre prêt principal.

A noter : les prêts complémentaire permettent de faciliter l’accession à la propriété, ils s’adressent donc principalement aux faibles revenus (sauf le PTZ, qui est malgré tout soumis à un plafond de revenus).

Votre banque exigera également que ce prêt complémentaire soit couvert par une assurance emprunteur au même titre qu’un prêt classique, et avec les mêmes garanties.
N’hésitez pas, pour votre prêt bancaire comme pour ces prêts complémentaires, à vous renseigner sur la délégation d’assurance ( = contracter une assurance emprunteur auprès d’un assureur indépendant, c’est à dire en dehors des groupes bancaires). Vous ferez très probablement des économies substantielles !

 

Il existe donc différents types de prêts complémentaires. Chaque type de prêt complémentaire est soumis à ses propres conditions particulières que vous pourrez retrouver sur les fiches que nous avons rédigées. Vous pourrez aussi, grâce à ces fiches :

  • savoir si vous êtes éligible à un ou plusieurs prêt complémentaire selon le revenu de votre foyer, votre situation ou le type d’acquisition.
  • connaître le montant maximum accordé selon votre situation
  • être averti des modalités de souscription et d’utilisation du prêt.
  • apprendre quel organisme contacter afin d’obtenir plus de d’informations.
  • savoir vers quel organisme vous tourner afin de faire la demande d’un prêt complémentaire.

 

 

Consultez notre guide sur le prêt immobilier
Ce qu’il faut savoir – Tous les types de prêts – Des conseils d’experts

Guide prêt immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *