Quelle assurance de prêt immobilier pour un investissement locatif ?

Mis à jour le 20 octobre 2020 par Antoine Fruchard 

Vous vous apprêter à solliciter un emprunt pour un projet d’investissement locatif ? Pour ce type de projet immobilier, l’établissement prêteur vous imposera la souscription à une assurance de prêt. Quelles seront les garanties exigées pour un investissement locatif ? Quelle est l’assurance la moins chère ? Comparatif et conseils d’experts !

Comment assurer son emprunt en cas d’investissement locatif ?

Lorsque vous souscrivez un prêt bancaire, la banque souhaitera savoir la nature de votre projet immobilier. En effet, selon que votre emprunt soit destiné à l’acquisition de votre résidence principale ou d’un investissement locatif, les garanties d’assurance demandées ne seront pas les mêmes.

En effet, dans le cas d’un investissement locatif via une SCI par exemple, il est courant que la couverture soit moins exigeante car, en cas de problème de santé, les loyers de votre investissement pourront servir de garanties. Ainsi, si pour un achat résidentiel, la banque exigera toujours les garanties PTIA et Décès, les conditions peuvent être plus souples dans le cadre d’un investissement locatif.

Ainsi, bien que les garanties soient généralement allégées, cela ne vous exempte pas d’assurance emprunteur. Généralement, la banque vous proposera de vous couvrir via son assurance groupe. Avant de signer, nous vous conseillons de sonder le marché. Les offres proposées pas les établissements prêteurs sont, en moyenne, 50 % plus cher qu’une assurance de prêt externe. Faites le test ! Si vous trouvez moins cher, nos experts vous accompagneront, gratuitement, dans la mise en place de votre assurance emprunteur.

comparateur assurance emprunteur

Quelles garanties d’assurance emprunteur choisir pour un investissement locatif ?

Les banques exigent moins de garanties pour un emprunt locatif car les loyers peuvent venir rembourser l'emprunt s’il vous arrive quelque chose de problématique pour rembourser l'emprunt. Les garanties usuelles sont donc les garanties Décès et de Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA). Cependant rien ne vous empêche de rajouter des garanties (ITT, IPT, IPP) ou encore l’assurance Perte d’Emploi, selon votre souhait personnel. 

De la même manière, soyez vigilent à ne pas signer pour une garantie dont vous n’avez l’utilité ! Ainsi, si vous êtes retraité, la garantie Perte d’Emploi ne vous sera d’aucune utilité ! La clé pour faire des économies sur votre assurance de prêt dans le cas d’un investissement locatif est d’adapter votre couverture à votre profil !

Comment choisir la meilleure assurance emprunteur pour un investissement locatif ?

Lorsque vous souscrivez un emprunt, certaines banques peuvent vous demander de choisir entre un contrat de groupe (leur propre contrat) ou un contrat individuel. Sachez avant toutes choses qu’on ne peut vous imposer un contrat. Alors comment choisir ?

Les contrats groupes sont des assurances de prêt souscrites par l’établissement de crédit lui-même. Ils sont standards, si bien que tous les emprunteurs qui y souscrivent payent approximativement le même prix. Les tarifs de ces contrats de groupe sont établis à partir de la moyenne des risques de tous les assurés. Ainsi, si vous ne fumez pas et que vous ne pratiquez pas d’activité ou de profession considérée comme « à risque », il est sans doute beaucoup plus intéressant pour vous de souscrire un contrat individuel.

Nombreux sont les profils qui trouveront moins chers en mettant en place une délégation d’assurance emprunteur. Les contrats individuels sont des couvertures proposées par les compagnies d’assurance. Ils sont plus spécifiques à votre profil et peuvent faire considérablement diminuer le coût de votre assurance de crédit immobilier.

Quelle assurance de prêt immobilier en SCI ou SCPI ?

Voici quelques conseils supplémentaires si votre investissement locatif est sous le format SCI ou SCPI :

  • Qui peut être assuré si vous êtes en SCI ou en SCPI ? Dans ce contrat d’assurance, l’adhérent est différent de l’assuré, c’est-à-dire que l’assurance est souscrite au nom des associés et que les personnes à assurer sont les associés.

Un emprunt doit être couvert dans sa totalité, mais il est possible de faire différentes combinaisons si il y a plusieurs associés et de répartir les quotités. Autant d’associés que vous êtes, vous pourrez chacun être couvert à parts égales. Tous les associés ne sont pas obligés d’être couverts ou d’avoir la même quotité et cela peut dépendre des ressources de chacun.

Par ailleurs, en ce qui concerne l’assurance, peu importe combien de parts de la SCI possèdent les associés. Le détenteur d’une minorité de parts peut, s’il est plus jeune par exemple, choisir d’être assuré à 100 %, et les autres, qui en possèdent pourtant plus, d’être assurés pour une part inférieure. Cela dépendra de vos souhaits personnels mais aussi des demandes de votre banque.

  • Les associés peuvent-ils être dans des banques différentes ? Il n’est pas nécessaire pour les associés d’être clients dans le même établissement bancaire. Chacun choisir sa propre banque afin de bénéficier du meilleur taux. En revanche, pour l’assurance vous pouvez mettre en place une délégation auprès du même assureur pour faire baisser le prix (il y a toujours une remise lorsqu’il y a plusieurs emprunteurs) et gagner du temps.
  • Puis-je déduire l’assurance de prêt immobilier dans une SCI ou SCPI ? Comme le rappelle le Trésor Public, vous pouvez déduire le montant de l’assurance de vos charges foncières dans le cadre de cet investissement locatif : « Les primes d’assurance sont admises en déduction lorsqu’elles se rapportent à un immeuble dont les revenus sont imposables dans la catégorie des revenus fonciers« . Vous n’êtes donc pas assujetti sur l’assurance emprunteur (la fiscalité de l’assurance se fait à la source et est intégré dans la prime).
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
Entrez une adresse e-mail valide ou laissez ce champs vide