Renégocier son assurance de prêt immobilier


L’assurance de prêt immobilier peut représenter plus de 30 % du coût d’un crédit immobilier. C’est donc une excellente chose de bien négocier son contrat. Voici nos conseils pour gagner du temps et de l’argent :

Renegocier assurance pret immobilier

Pour réaliser de réelles économies sur son prêt immobilier, il est important de bien regarder le coût de son assurance de prêt immobilier. En moyenne, les clients divisent par deux leurs cotisations d’assurance grâce au changement de l’assurance emprunteur.

Que vous soyez sur le point de souscrire une assurance ou que vous souhaitiez changer, il existe deux options :

– soit négocier l’assurance et/ou le crédit avec la banque initiale

– soit changer de banque et dans ce cas, mettre en place une délégation d’assurance prêt immobilier pour le nouveau prêt

Le changement d’assurance prêt immobilier vous permettra non seulement de baisser vos cotisations mais aussi de prendre en compte une nouvelle situation si votre état de santé change ou si la pratique d’un métier à risque n’est plus d’actualité, de cette manière, vous pourrez ainsi économiser la surprime d’assurance qui vous avait été appliquée.

De plus, vous aurez la possibilité d’ajouter à votre contrat de nouvelles garanties et cela vous permettra d’être mieux couvert avec des cotisations moins élevées.

Renégocier son assurance crédit immobilier avec sa banque


Dans le cas où l’on garde la même banque, voici les différentes étapes pour renégocier son assurance de prêt immobilier :

1 – Trouver un nouveau contrat d’assurance

Il faut tout d’abord trouver un contrat moins élevé sans compromis sur les garanties. En effet, la banque n’acceptera un contrat en délégation d’assurance uniquement s’il propose des garanties équivalentes à celui qu’elle vous proposait. Notre site propose de calculer l’économie potentielle en offrant un simulateur en ligne d’assurance emprunteur. Négocier son assurance de prêt passe toujours par un nouveau contrat à proposer à sa banque.

Quelle date pour changer ?

Tout dépend de la date où l’emprunt immobilier a été souscrit (et donc la date d’effet de l’assurance) :

Si l’emprunt a plus de 12 mois, l’emprunteur peut, à partir du 1er janvier 2018, changer d’assurance chaque année à date d’anniversaire de la signature de son offre de prêt, grâce à l’adoption du principe de la résiliation annuelle.

Si l’emprunt a moins de 12 mois, l’emprunteur peut effectuer son changement d’assurance dans les 12 premiers mois à tout moment et sans frais grâce à la loi Hamon.

 

2 – Faire valider le nouveau contrat d’assurance emprunteur

Après avoir choisi le contrat, il faut faire valider par sa banque les nouvelles conditions générales afin que l’organisme prêteur puisse bénéficier d’une couverture similaire. C’est pour cela qu’il faut faire très attention à proposer un contrat qui offre des garanties équivalentes. Se faire aider par un courtier spécialisé permet de gagner du temps et de l’argent. En effet, il vous proposera les offres les plus compétitives du marché en fonction de vos besoins et de votre profil d’emprunteur.

 

3 – Mettre en place le changement d’assurance

Une fois que la banque a accepté, il ne reste plus qu’à adhérer au nouveau contrat puis à résilier l’ancien contrat. Nous conseillons d’attendre toujours l’accord de la nouvelle compagnie avant de résilier l’ancien contrat afin de ne pas avoir de mauvaises surprises (surprimes, exclusions, refus). À la date de changement, vous avez une nouvelle assurance moins élevée avec un contrat plus souple.

 

Négocier son assurance de crédit immobilier avec une nouvelle banque


Déléguer son assurance de crédit immobilier

Si vous faites racheter votre crédit immobilier par une nouvelle banque, vous allez alors avoir un nouveau crédit et vous pouvez donc sans aucun problème mettre en place une délégation d’assurance pour votre crédit. En effet, le rachat de crédit immobilier correspond à une nouvelle offre de prêt ce qui vous permet d’utiliser la loi Lagarde facilement. Il faut alors trouver une assurance emprunteur individuelle et la proposer à votre banque à la place de l’assurance bancaire.

Si vous souhaitez faire racheter votre crédit, nous vous conseillons de ne pas attendre le dernier moment afin d’entamer vos démarches. En effet, plus votre situation est saine, plus vous serez en position de force afin de négocier et obtenir les taux souhaités.

Lorsque vous entrerez dans le stade des négociations, faites appel à un professionnel qui vous proposera des arguments qui auront davantage de poids que les vôtres. De plus, il pourra se charger de négocier avec les différents partenaires bancaires en défendant au mieux vos intérêts.

Une fois que vous aurez choisi et signer l’offre la plus adaptée à votre profil et vos besoins, les fonds seront débloqués et vous serez financièrement engagés.

 

Renégocier son assurance emprunteur avec la loi Hamon

Si vous n’avez pas pu mettre en place une délégation d’assurance pour votre rachat de crédit, vous pouvez bénéficier de la loi Hamon qui vous permet de changer votre assurance de prêt immobilier dans les 12 mois, à tout moment et sans frais. Vous trouverez ici les 4 étapes indispensables pour changer son assurance avec la loi Hamon.

Renégocier son assurance emprunteur, combien ça coûte ?


Depuis la loi Hamon, il est interdit aux banques de facturer des frais d’avenants, des frais d’étude de dossier pour une délégation d’assurance. Vous n’aurez donc pas de coût pour la validation de votre assurance auprès de la banque. Il existe encore certains frais d’adhésion (en moyenne 20 €) pour quelques assureurs mais cela devient assez rare. Par ailleurs, les frais de tests médicaux – si vous en avez – sont pris en charge par la compagnie d’assurance. Dans la grande majorité des cas, la renégociation de votre assurance emprunteur ne vous coutera donc rien pour sa mise en place.

 

Renégocier facilement votre assurance de prêt immobilier
Simulation en moins de 30 secondes – meilleur taux du marché – démarches simplifiées

Votre devis