Bilan de santé gratuit, où se rendre ? [Mise à jour 2020] - Réassurez-moi

Bilan de santé, en quoi cela consiste ? 

Mise à jour le

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le bilan de santé complet ne s’adresse pas qu’aux plus de 40 ou 50 ans. Tout le monde a intérêt a en passer un régulièrement, d’autant qu’il est pris en charge par la Sécurité Sociale à raison d’un check-up tous les 5 ans. Il permet entre autres de déceler d’éventuelles pathologies et de faire un point précis sur votre état de santé général. Reste à savoir en quoi il consiste exactement et où prendre rendez-vous. Focus !  

Bilan de santé : les divers examens

Un bilan de santé, c’est quoi ? Aussi appelé check-up médical, il s’agit d’un examen périodique de santé auquel a droit tout assuré social, plusieurs fois au cours de sa vie. 

Aujourd’hui, on parle généralement d’«examen de prévention en santé » (EPS), pour désigner l’examen de santé gratuit.

Dans les faits, le bilan de santé gratuit de la Sécurité Sociale a une vocation préventive : il permet de faire un « état des lieux » de l’état de santé, de déceler d’éventuelles pathologies… Il est complémentaire au suivi régulier opéré par le médecin traitant.

L’examen en lui-même est établi en considération, notamment : 

  • de l’âge du patient,
  • de son sexe, 
  • des risques auxquels il est soumis (s’il est fumeur par exemple), 
  • de son état de santé (de ses antécédents médicaux). 

Ce qu’il faut savoir, c’est que le bilan de santé a aussi un rôle informatif. On vous rappellera vos droits quant à la prise en charge de vos frais de santé, quant à la possibilité de demander la CMU-C (couverture maladie universelle complémentaire) ou encore la PUMa… Différentes thématiques pourront être abordées en fonction de la situation, de l’âge…

Par exemple, les jeunes de moins de 25 ans pourront échanger avec le personnel sur place sur des thèmes comme la « vie affective et sexuelle », le « bien-être »… 

Ensuite, le patient aura droit à un bilan pluridisciplinaire et pourra être ausculté par des médecins, dentistes, diététiciens, gynécologues… Tout cela sera adapté à la situation et aux besoins de la personne. Dans le cadre par exemple d’un EPS sénior, seront effectués un dépistage cancer, une prévention des troubles cardiovasculaires… Le patient sera ensuite orienté vers des spécialistes au besoin.

La totalité des examens (interrogatoire + auscultation) dépasse rarement 3 heures.

Comment demander un bilan de santé ? 

Le plus souvent, c’est l’assuré qui demande, à sa propre initiative, à réaliser un bilan de santé pris en charge par la Sécurité Sociale. Il arrive également que ce soit le médecin traitant qui recommande un bilan de santé, notamment aux patients n’en ayant jamais fait ou au delà d’un certain âge. Votre CPAM peut aussi vous en proposer un.

Les salariés du régime général peuvent s’inscrire pour un bilan de santé sur le site d’Ameli. Celui-ci sera intégralement pris en charge par la Sécu. Pour ce faire, rendez-vous sur le site Ameli rubrique « bilan de santé gratuit ». Vous pourrez ainsi procéder à votre inscription pour un bilan de santé CPAM à une date / heure qui vous convient. Le formulaire est très simple à remplir. 

Une fois votre check-up « réservé », vous recevrez un courrier de confirmation ainsi qu’un questionnaire de santé à remplir. Nous y reviendrons plus bas. Si vous ne dépendez pas d’une CPAM, vous pourrez vous tourner vers l’organisme qui gère votre Assurance Maladie afin de demander une prise en charge (ex-RSI, MGEN…). 

Pourquoi ne pas profiter de ce « check-up » pour faire aussi un point sur votre mutuelle ? Est-elle toujours adaptée à vos besoins ? En êtes-vous satisfait ? Grâce à notre comparateur, nous vous proposons de la confronter au meilleurs produits du marché ! Si vous trouvez mieux, notre équipe d’experts santé se chargera de toutes les démarches administratives. N’attendez plus !

Le bilan de santé est-il gratuit ? 

Combien coûte un bilan de santé ? La CPAM « offre » aux salariés du régime général un bilan de santé gratuit tous les 5 ans. Concrètement, la caisse prendra l’intégralité de son coût en charge. Il en va de même pour ceux rattachés à la MSA (la Mutualité Sociale Agricole).

Cela vaut pour les assurés sociaux et leurs ayants-droit. L’examen de prévention en santé peut aussi être proposé aux professionnels dépendant d’autres régimes : il leur faudra se rapprocher de l’organisme gérant leur Sécurité Sociale (Sécurité Sociale des Indépendants…). Les conditions de prise en charge peuvent différer.

Rien ne vous empêche de faire un check-up même si vous avez déjà bénéficier de la prise en charge intégrale il y a moins de 5 ans. Ce sera toutefois à vous d’en assurer le financement.

Si des examens ou actes médicaux sont prescrits à la suite du bilan de santé, leur prise en charge par la Sécu dépendra des taux et tarifs de convention en vigueur. Les éventuels dépassements d’honoraires ainsi que le ticket modérateur resteront à votre charge ou à celle de votre mutuelle.

Si l’EPS est effectué auprès du médecin traitant, dans le cadre du parcours de soins coordonné, la prise en charge par l’Assurance Maladie sera de 70 % du tarif de convention. Le patient supportera le ticket modérateur. 

En dehors de la prise en charge Sécu, un check-up santé complet n’est pas gratuit. Son prix varie en fonction de l’établissement où il est réalisé (centre conventionné, établissement de soins…).

Où faire un bilan de santé ? 

Où prendre rendez-vous pour un bilan de santé ? Peut-on faire un bilan de santé à l’hôpital ? Ce qu’il faut savoir, c’est qu’un check-up pourra être fait dans plusieurs types d’établissements, et notamment : 

  • dans l’un des plus de 80 centres d’examen de santé (CES) ;
  • au sein d’un centre de bilan de santé privé ;
  • dans un établissement de soins qui est équipé et qui propose ce service. 

N’oubliez pas non plus que votre médecin traitant pourra réaliser votre examen de santé complet. Cela présente même certains intérêts : connaissance de vos antécédents médicaux, faisable à tout moment (sur rdv)… Il vous orientera ensuite vers des spécialistes au besoin. 

Comptez une demi-journée au maximum pour un check-up complet dans la grande majorité des centres.

Au vu de l’importance de la demande (qui varie d’un centre à l’autre), il est possible que vous deviez patienter un peu avant votre rdv. Certaines personnes sont prioritaires aux yeux des CES, telles que notamment :

  • les bénéficiaires du RSA ou de la CMU-C, 
  • les demandeurs d’emploi, 
  • les personnes en situation de handicap.

Les étudiants l’université peuvent également se tourner vers le SUMPPS (Service Universitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé) de leur établissement. Un bilan de santé est même obligatoire au cours d’une licence à l’université.

Quand faire un examen de prévention santé ? 

Le bilan de santé est un examen médical complet qui s’adresse prioritairement aux personnes de plus de 16 ans qui n’ont pas un accès facile aux soins, et notamment celles en situation de précarité, qui ne bénéficient pas d’un suivi régulier par un médecin traitant. Les jeunes ont tout autant intérêt à faire un check-up complet que les plus de 50 ans. La prise en charge intégrale par la Sécu (notamment pour les salariés relevant du régime général) d’un bilan par an devrait vous inciter à en faire un régulièrement.

L’examen de prévention en santé est au moins recommandé tous les 5 ans à partir de 40 ans. Comme nous l’avons dit, rien ne vous empêche d’en faire un à des échéances plus rapprochées, mais vous devrez les financer vous-même.

Un bilan de santé peut aussi être demandé dans certains cas précis, notamment au moment de l’entrée en scolarité d’un enfant ou en préalable / à la suite d’une embauche. Dans ce second cas, le bilan de santé CPAM pourra avoir lieu pendant le temps de travail.

Qu’est-ce que le formulaire bilan de santé ? 

Demander un bilan de santé est simple, notamment pour les salariés du régime général qui devront simplement se rendre sur le site d’Ameli afin de prendre rdv. Une fois le créneau réservé, vous devrez remplir un questionnaire bilan de santé. Celui-ci ne sera pas à remettre tout de suite : vous devrez le renseigner attentivement et l’amener avec vous le jour de votre examen.

Celui-ci est très important : il aiguillera les personnels sur place le jour J. C’est sur cette base que seront déterminés les examens complémentaires que vous passerez, les praticiens que vous rencontrerez… 

Le questionnaire est joint à la convocation elle-même et est transmis à la suite de l’inscription sur le site d’Ameli.

Posez votre question
Un expert vous répondra