À quelle vitesse l'alcool est-il éliminé de notre système ?

Mis à jour le 24 février 2021 par Antoine Fruchard 

Le taux d’alcoolémie ne « grimpe » pas à la même vitesse pour tout le monde, même si la différence d’un individu à l’autre reste faible. Idem lorsqu’il redescend, le taux d’alcoolémie diminue à un rythme à peu prêt équivalent pour tout le monde. Ce taux étant limité à 0,5 grammes par litre de sang quand vous êtes volant, il est logiquement très important de maîtriser votre consommation d’alcool et de savoir comment ce taux évolue d’heure en heure. Alors, combien de temps faut-il pour éliminer l’alcool absorbé ? On vous en dit plus !

vitesse elimination alcool

Combien de temps l’alcool reste-t-il dans le sang ? 

En matière d’alcool présent dans notre système, nous ne sommes pas tous égaux. La principale distinction qui est faite est celle du sexe : les femmes évacuent l’alcool moins rapidement que les hommes. Les hommes éliminent en effet entre 0,10 et 0,15 g d’alcool par litre de sang toutes les heures. Tandis que pour les femmes, le processus est un peu plus lent : de 0,085 à 0,10 g/L de sang par heure.

SexeQuantité d’alcool éliminée
FemmeEntre 0,085 et 0,10 g/L de sang par heure
HommeEntre 0,10 et 0,15 g/L de sang par heure

Le type de boisson consommée (bière, vin, whisky, etc.) n’a pas d’incidence sur la vitesse d’élimination mais la quantité d’alcool par verre si. D’autres critères que le sexe entreront toutefois en ligne de compte, tels que par exemple le fait de manger ou non. 

Il faut en moyenne 1h pour éliminer un demi-verre d’alcool (si les unités d’alcool contenues dans les verres sont raisonnables bien entendu).

Combien de temps sans alcool est nécessaire avant une prise de sang ? 

En cas, par exemple, de contrôle routier, le policier ou gendarme vous fera une prise de sang si l’éthylomètre révèle que votre taux excède la limite posée par la loi (que vous soyez en infraction ou coupable d’un délit). Celle-ci sera toujours réalisée sauf contre-indication médicale. 

La prise de sang est quant à elle automatique en cas d’examen médical suite à une annulation ou invalidation de votre permis de conduire. Pensez aux règles quant au temps d’élimination de l’alcool que nous avons vues précédemment. Pour ce qui est de la prise de sang dans le cadre d’un examen médical ou d’un bilan de santé, évitez de boire de l’alcool la veille et le jour J. 

Différents marqueurs biologiques peuvent être vérifiés lors de la prise de sang :

  • GammaGT ;
  • CDT ;
  • VGM.

La Sécurité Sociale prend en charge un bilan de santé complet tous les 5 ans. C’est peu et l’OMS conseille d’aller faire un check-up complet tous les 2 ans. De nombreuses mutuelles le prennent en charge à leur frais. Ce n’est pas le cas de votre mutuelle actuelle ? Peut-être est-ce l’occasion de changer de couverture santé et de souscrire une plus adaptée à vos besoins ? Notre comparateur est anonyme et surtout, 100 % gratuit ! Plusieurs devis de mutuelle santé, adaptés à votre profil et à votre budget, vous seront proposés :

comparateur mutuelle sante

Peut-on accélérer l’élimination de l’alcool ? 

L’alcool dans le sang est éliminé à 95 % par le foie. C’est lui qui produit le plus gros du « travail », en filtrant le sang et en éliminant les toxines via des enzymes spécifiques. Les 5 % restants sont éliminés par les reins et dans une infime mesure par les poumons.

Le temps d’évacuation de l’alcool ne dépend pas du type de boisson consommée. Peu importe qu’il s’agisse de bière, de vin ou d’alcool fort : ce qui compte, ce sont les unités d’alcool ingurgitées.

C’est donc grâce au foie (entre autres) que le taux d’alcoolémie baisse avec le temps. À ce titre, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne : certains éliminent plus rapidement l’alcool que d’autres. L’âge, le poids ou encore le sexe ont une influence certaine en la matière. Chacun a sa propre vitesse de métabolisation. 

Précisons aussi que l’alcool doit être évité dans certains cas. Par exemple, à la question combien de temps après une anesthésie générale peut-on boire de l’alcool, la réponse est (a minima) 24 heures. Il sera aussi judicieux de ne pas boire pendant un traitement antibiotique ou tout juste après la prise de paracétamol.

Combien de temps pour éliminer totalement l’alcool dans l’organisme ? 

Prenons un exemple : une personne ayant un taux d’alcool de 0,60 g/L de sang mettra environ une heure pour redescendre en deçà des 0,5 g/L réglementaires pour pouvoir conduire. Il lui faudra quelques heures supplémentaires pour revenir à 0.

L’alcool est détectable dans le sang pendant au minimum 12h. Dans la salive ou l’urine, il l’est pendant une période allant de 12 à 24h, selon les quantités ingurgitées. Enfin, il peut encore être détecté dans les cheveux jusqu’à 90 jours après. 

Une personne dépassant les 1g/L aura besoin d’une bonne nuit de sommeil pour éliminer l’alcool bu.

Alcool et conduite : combien de temps attendre avant de prendre le volant ? 

Au volant, le taux légal limite est de 0,5 g/L de sang, et ce depuis le 1er juillet 2015. Il est plus bas pour les jeunes conducteurs : 0,2 g/L de sang. Connaître le temps d’élimination de l’alcool avant la conduite (que nous avons vu plus haut) est donc très important si vous devez prendre la route. Vous devrez estimer votre taux d’alcoolémie et calculer à partir de quand vous passerez sous la limite. Le calcul que nous avons vu précédemment est indicatif. Le mieux reste d’utiliser un éthylotest.

Les risques en cas de contrôle sont les suivants :

  • une contravention si votre taux d’alcoolémie se situe entre 0,5 et 0,8 g/L de sang : amende + retrait de 6 points sur votre permis de conduire ;
  • si vous dépassez 0,8 g/L de sang, la faute est délictuelle. Le permis pourra être annulé ou invalidé, notamment en cas de récidive. 

Une personne en bonne santé et d’un poids « moyen » ayant un taux de 0,8 g/L de sang devrait donc a minima attendre 3h avant de redescendre sous la limite légale. Une prise de sang sera systématiquement effectuée en cas de contrôle si l’éthylomètre s’avère positif.

Traitement antibiotique : pas d’alcool pendant combien de temps ?  

Tous les antibiotiques n’ont pas nécessairement une interaction avec l’alcool. Tout dépend de la molécule. Le metronidazole est par exemple fortement déconseillé avec l’alcool. À l’inverse, l’antibiotique le plus commun, l’amoxiciline, n’a pas d’effet connu en cas de mélange. 

L’alcool ne réduit pas les effets des antibiotiques, contrairement à la croyance populaire. 

Le principal risque est que l’alcool vienne perturber l’élimination du médicament et qu’il s’accumule dans le sang. L’antibiotique peut aussi ralentir l’élimination de l’alcool. Le mélange est donc dans tous les cas déconseillé, même en l’absence de contre-indication sur la boite.

Les autres effets indésirables en cas de mélange alcool – antibiotiques peuvent être les suivants :

  • chute de la tension artérielle ;
  • palpitations ;
  • maux de tête ; 
  • nausées ;
  • effets digestifs incommodants : maux d’estomac, diarrhées… ;
  • bouffées de chaleur avec rougeur au visage.

Quel est le calcul du taux d’alcoolémie ? 

L’alcool dans l’organisme est en général calculé via un taux exprimé en grammes par litres de sang. De la même manière qu’il ne baisse pas à la même vitesse pour un homme que pour une femme, son mode de calcul est aussi différent selon le sexe. Ainsi, afin de répondre à la question « à combien de verres correspondent 2 grammes d’alcool dans le sang ? », il faut savoir si l’on parle d’un homme ou d’une femme.

D’autres critères que le sexe influent sur le taux d’alcoolémie dans le sang, tels que le fait d’être à jeun, de consommer de l’alcool pendant un repas ou non…

Pour un homme, la formule est la suivante : 

Volume du verre X pourcentage d’alcool X 0,8 (densité de l’alcool).
Le tout divisé par 0,7 (coefficient de diffusion pour un homme) X le poids en kilos.

La seule différence avec la femme est que pour cette dernière, le coefficient de diffusion est de 0,6 (et non 0,7). Exemple :

ProfilAlcool consomméCalculTaux d’alcoolémie
Homme de 80 kilos3 verres de vin de
14 cl à 12 degrés
((3 x 140) x 0,12 x 0,8) / (0,7 x 80)0,72 g/L de sang
Femme de 60 kilos3 verres de vin de 14 cl à 12 degrés((3 x 140) x 0,12 x 0,8) / (0,6 x 60)1,12 g/L de sang

Attention, il ne s’agit ici que d’une formule générale. Dans les faits, le temps d’absorption de l’alcool peut varier et entraîner des taux différents au fil des heures. Le poids ou l’âge auront aussi un rôle. Il n’existe pas de « truc » pour diminuer plus rapidement le taux d’alcoolémie. Sa diminution se compte nécessairement en heures selon la quantité bue. Après avoir bu un verre, il faut 30 minutes pour que le taux soit au plus haut (1h si c’est pendant un repas).

Un verre d’alcool servi dans un bar ou restaurant fait en moyenne monter le taux d’alcoolémie de 0,20 à 0,25 g/L de sang, quel que soit l’alcool (bière, vin…). 

Besoin d’une bonne mutuelle santé pour, par exemple, prendre ne charge le coût de vos bilans sanguins ? N’hésitez pas pour cela à utiliser notre comparateur en ligne de mutuelles santé. Notre outil, en ligne et gratuit, sonde le marché et sélectionne en quelques minutes des devis personnalisés, adaptés à votre profil et votre budget :

Quelle est la vitesse d’élimination de l’alcool ?

Pour un homme, le taux d’alcool dans le sang diminue de 0,10 à 0,15 g/L de sang par heure en moyenne. Pour une femme, il diminue un peu plus lentement : en moyenne 0,085 à 0,10 g/L de sang par heure.

Elimine-t-on certains alcools plus rapidement que d’autres ?

Le temps d’évacuation de l’alcool ne dépend pas du type de boisson consommé. Peu importe qu’il s’agisse de bière, de vin ou d’alcool fort : ce qui compte, ce sont les unités d’alcool ingurgitées.

Pourquoi ne pas consommer d’alcool quand on est sous traitement ?

L’alcool peut venir perturber l’élimination du médicament et ce dernier s’accumule alors dans le sang. L’antibiotique peut aussi ralentir l’élimination de l’alcool. Le mélange est donc fortement déconseillé, même en l’absence de contre-indication sur la boite.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.