comparer meilleurs mutuelles Comparateur de mutuelle santé des étudiants

À partir de 9,92 €/ mois !

Pour choisir la meilleure mutuelle étudiante, il faut comparer les offres !
Lancez le comparateur pour une simulation en temps réel.

À partir de

9,92 €/mois !

trouver mutuelle pas cher

Des cotisations déductibles

Bénéficiez d’une aussi bonne couverture que les salariés, à moindre coût. Souscription en 2 min.

obtenir remboursement mutuelle rapide

Un excellent remboursement

Sans surprise et à la hauteur de vos attentes. Rapide, avec un suivi en temps réel.

suivi adhesion personnalise

Des experts pour vous

Les meilleurs conseils donnés par des experts indépendants.

mutuelle etudiant swissLife mutuelle etudiant serenis assurances mutuelle etudiant axa mutuelle etudiant malakoff mederic mutuelle etudiant suravenir mutuelle etudiant cnp mutuelle etudiant generali

Nos clients sont satisfaits !

9.5 / 10
Avis-Verifies© fournit un service de récolte d'avis clients indépendant et transparent.


La mutuelle étudiante

La mutuelle santé étudiante rime souvent avec complexité et manque de qualité. Et pourtant, avec les bonnes informations, il est possible de trouver la perle rare à moindre frais. Réassurez-moi vous apprend tout ce que vous devez savoir pour envisager vos études ou celles de vos enfants avec sérénité.

 

Adhérer à une mutuelle complémentaire santé étudiant

Comme pour le régime général, il est tout à fait possible de compléter les prestations de la Sécurité sociale par une mutuelle santé complémentaire. Celle-ci peut être souscrite auprès d’une mutuelle étudiante ou d’une mutuelle classique.

Quelle mutuelle étudiante choisir ?

Bien qu’il en existe une multitude, les plus connues sont la LMDE, la SMEREP (pour la région parisienne), la MEP et la Smerra. Les modalités de remboursement sont identiques, mais la qualité des prestations peut varier de façon importante. On parle ici de la rapidité des remboursements, de la proximité géographique, de la disponibilité en ligne et par téléphone, … C’est sur ce point en particulier que l’étudiant doit se renseigner afin de choisir la mutuelle étudiante la plus compétente.

La complémentaire santé est-elle obligatoire pour les étudiants ?

La mutuelle santé complémentaire n’est pas obligatoire pour les étudiants. Cependant, souscrire une mutuelle complémentaire est vivement conseillé, car le prix des prestations pas ou peu couvertes par la Sécurité sociale, c’est à dire non remboursées, peut vite être élevé (notamment les frais dentaires, d’optique ou d’hospitalisation). Une mutuelle permettra un remboursement plus important de vos frais de santé.

À savoir : dans la plupart des cas, il est possible pour les étudiants de se rattacher au régime de leurs parents (ayants droit), et donc d’éviter de souscrire une complémentaire santé étudiant.

Pourquoi souscrire une mutuelle santé complémentaire étudiante ?

La mutuelle santé complémentaire étudiante, tout comme une complémentaire santé classique, propose une série de garanties qui viennent compléter les prestations du régime général. Il est donc possible de moduler ces garanties afin d’obtenir une couverture adaptée à ses besoins spécifiques.

Réaliser soi-même un comparatif des différentes offres en demandant des devis peut vite s’avérer complexe et fastidieux. Pour vous éviter des heures de démarchage et de recherche, le comparateur de Réassurez-moi vous permet de comparer en quelques clics toutes les offres du marché en fonction de vos besoins de santé.

COMPARER 24 CONTRATS DE MUTUELLE SANTÉ

 

 

 

Le coût de la mutuelle santé étudiante

Le prix d’une mutuelle étudiante complémentaire varie grandement en fonction de l’assureur et de la qualité de la prestation.
Ainsi, pour une complémentaire d’entrée de gamme souscrite auprès d’une mutuelle étudiante, il faudra compter entre 5 € et 10 € par mois.
Auprès d’une mutuelle généraliste ou d’une mutuelle en ligne, il faudra compter entre 10 € et 16 € par mois.
Pour les contrats aux garanties plus poussées, il faudra compter entre 28€ et 45€ par mois.

Mutuelle, quelles aides pour les étudiants ?

Pour les étudiants dont le budget ne permet pas la souscription d’une complémentaire santé, il existe plusieurs aides permettant d’y remédier :

  • La complémentaire maladie universelle complémentaire (CMU-C), applicable à condition d’être en situation régulière, de résider en France depuis au moins 3 mois et d’avoir des revenus inférieurs aux plafonds fixés (8723 € pour une personne seule).
    Bon à savoir : les mutuelles étudiantes sont généralement habilitées à gérer la CMU-C, ainsi vous pourrez bénéficier de cette aide financière si vous y avez droit.
  • L’aide à la complémentaire santé (ACS). L’ACS est applicable si l’étudiant n’est pas rattaché au régime de ses parents et que ses ressources annuelles ne dépassent pas 11 776 € (ou 13 107€  pour les DOM-TOM).
  • Les aides diverses proposées par les collectivités, régions et départements. Variables d’une localité à l’autre, il est nécessaire de rapprocher de son régime général (souvent la Sécurité sociale) pour étudier les options disponibles.

 

 

 

Quelles garanties souscrire dans une mutuelle santé pour étudiant ?

Complémentaire santé étudiante : les garanties classiques

Les remboursements de la Sécurité sociale sont partiels. Pour les compléter, tout comme pour le régime général, une complémentaire santé est nécessaire. En général, les étudiants, parce qu’ils sont jeunes, présentent des risques de santé moindres.
Il est cependant vivement conseillé de se prémunir face à des postes de santé très coûteux, tels que les hospitalisations, mais aussi les soins dentaires et d’optiques. La plupart des complémentaires santé étudiantes proposeront donc ces trois postes en tant qu’offres de base.

Les garanties conseillées pour les étudiants

Pour toute complémentaire santé, il est primordial de trouver le juste milieu entre le prix et les prestations nécessaires en fonction de son profil. Parce qu’un étudiant est généralement en bonne santé, les complémentaires santé étudiantes proposent des prestations très simples afin de limiter leur prix au maximum.

Il est donc possible d’opter pour une formule « hospitalisation seule », qui n’inclut comme prestation que le remboursement des frais d’hospitalisation. Cette formule est conseillée pour les étudiants n’ayant que très rarement des problèmes de santé et dont les dépenses de santé, qu’elles soient de type généraliste, spécialisée, dentaire ou d’optique, ne justifient pas la souscription d’une couverture complémentaire.
En revanche, ce type de formule n’est pas conseillé pour les profils faisant l’objet de dépenses de santé récurrentes et onéreuses (remboursement des soins dentaires, remboursement des soins optiques, maladies chroniques, etc.). Une complémentaire santé aux garanties plus complètes est dans ce cas plus judicieuse. Elle offre également l’avantage certain de ne pas nécessiter de modification en cours d’année, si un besoin de santé ponctuel et prévisible se présente.

Comparer les contrats avant de souscrire

Il existe une multitude de contrats de complémentaire santé étudiante, proposés par de nombreux assureurs et mutuelles. Pour s’y retrouver et sélectionner l’offre la plus adaptée à son profil et à ses besoins, il est primordial de savoir comparer.
Plusieurs points sont à prendre en compte pour réaliser un comparatif efficace, notamment :

L’intérêt de souscrire une surcomplémentaire santé

Il existe des offres de surcomplémentaire spécialement pensées pour les étudiants. L’utilité d’une sur-complémentaire est de prendre en charge les frais de santé qui ne tombent pas sous le coup de la complémentaire santé, appelé le « reste à charge ». Une sur-complémentaire peut donc être intéressante dans le cas où les garanties de la complémentaire ne couvrent pas totalement les besoins de santé. Cependant, ceci est généralement signe d’un manque d’adaptation de cette dernière aux besoins de l’assuré.

Pour les étudiants comme pour tout assuré, une étude des besoins et de son budget est donc à prévoir pour déterminer si la souscription d’une sur-complémentaire est intéressante ou pas.

Où souscrire la meilleure mutuelle étudiante ?

Les mutuelles dédiées aux étudiants

Les mutuelles étudiantes les plus connues sont :

  •      La mutuelle santé des étudiants (LMDE), principal acteur de la mutuelle santé étudiante en France ;
  •      Les onze organismes du réseau emeVia, regroupant les mutuelles régionales telles que la SMEREP (IDF), la SMENO (Hauts de France), etc.

Les mutuelles étudiantes offrent l’avantage de faciliter les démarches de souscription, car elles se déplacent jusque sur le lieu d’inscription administrative auprès de l’établissement. De plus, ses prix sont généralement moins élevés.
En revanche, ces dernières sont régulièrement critiquées pour le manque de qualité de leurs prestations et le manque d’élaboration de leurs offres de base. Celles-ci se distinguent par une profusion d’offres complémentaires généralement très chères.

Les mutuelles classiques avec courtiers en ligne

Les mutuelles généralistes via les courtiers en mutuelle santé (particulièrement ceux en ligne) proposent aussi des offres spéciales pour les étudiants. L’avantage principal est que les prestations proposées sont généralement plus qualitatives que celles les mutuelles étudiantes.

L’inconvénient principal réside dans le prix, généralement plus élevé. On notera également la profusion d’offre, qui rend plus difficile le travail de recherche et de sélection. Un courtier en ligne est donc une aide précieuse, car il permet de déceler les meilleures offres en quelques clics.

Le rattachement à la mutuelle des parents

Dans la plupart des cas, l’étudiant peut être rattaché à la mutuelle de ses parents. Il bénéficiera ainsi des mêmes prestations, sans nécessité de mutuelle étudiante. L’avantage principal est un gain de temps et d’argent certain, même si le rajout d’un ayant droit peut être tarifé, selon les mutuelles. De plus, toutes les démarches du foyer sont centralisées vers un seul et même interlocuteur.

L’inconvénient majeur se présente dans le cas où l’étudiant nécessite des besoins de santé particuliers non prévus dans les garanties de la mutuelle de ses parents : alors cette dernière sera plus onéreuse. Dans ce cas, une mutuelle individuelle, pour l’étudiant, semble plus judicieuse.

Tableau récapitulatif

OptionsAvantagesInconvénients
Mutuelle étudiante- Prix
- Pratique
- Manque de qualité
- Offres de base incomplètes
- Offres complémentaires très chères
Mutuelle généraliste avec courtier- Pratique
- Offres qualitatives et sur-mesure
- Prix
Régime des parents- Gain de temps et d’argent
- Un seul interlocuteur
- Manque de personnalisation

Questions fréquentes

Je pars étudier à l’étranger, dois-je m’affilier à la Sécurité sociale ?

Les conditions sont un peu plus particulière pour le remboursement des soins à l’étranger. En résumé :

Si vous partez dans un pays de l’UE, de l’EEE ou en Suisse : vous devez vous procurer la carte européenne d’assurance maladie (CEAM), qui atteste de votre rattachement à la Sécurité sociale et de votre droit de bénéficier d’une prise en charge de vos frais de santé sur place. Dans ce cas, le rattachement à la Sécurité sociale française est nécessaire.

Si vous partez en dehors de l’UE ou de l’EEE : vos droits dépendent directement de la législation en vigueur dans le pays d’accueil, mais aussi de votre âge :

  • Vous avez moins de 20 ans : vos frais médicaux urgents sont remboursés par l’Assurance Maladie de vos parents selon certaines conditions.
  • Vous avez plus de 20 ans : vous devez vous inscrire auprès du régime étudiant du pays d’accueil. Si vous avez la nationalité française, vous pouvez également vous inscrire à la Caisse des Français à l’étranger (CFE).

Un étudiant est-il couvert en cas d’accident du travail ou de maladie professionnelle ?

Les apprentis et stagiaires relèvent du régime général de la Sécurité sociale. En cas d’accident survenu sur le lieu de travail, ceux-ci sont donc pris en charge par ce dernier. Ils bénéficient donc des mêmes protections qu’un salarié.