Comment obtenir la carte européenne d’Assurance maladie ?

Mis à jour le 24 juillet 2020 par Antoine Fruchard 

À l’étranger, vous n’êtes malheureusement pas à l’abri d’un souci de santé ou d’un accident. Ainsi, vous pourriez avoir à engager des dépenses de santé plus ou moins importantes selon la gravité de la situation et le coût des soins dans le pays où vous séjournez. En Europe, il vous sera possible de bénéficier d’une prise en charge par la Sécurité sociale locale grâce à la carte européenne d’Assurance maladie. À quoi sert cette carte ? Comment obtenir la CEAM ? À quel moment la demander ? On vous dit tout.

Où faire la demande de carte européenne d’Assurance maladie ?

La procédure pour demander votre CEAM dépendra de votre caisse d’Assurance maladie : Caisse Primaire d’Assurance maladie (CPAM), Mutualité Sociale Agricole (MSA), Sécurité sociale des indépendants (ex RSI)…

Si vous êtes salarié, rendez-vous sur Ameli.fr et connectez-vous à votre compte personnel. Si vous n’en avez pas et que vous souhaitez commander votre carte en ligne, il vous faudra en créer un. Ensuite, sélectionnez la rubrique « Mes démarches » et demandez gratuitement votre CEAM. Vous n’aurez aucun document à fournir.

La procédure est la même si vous souhaitez renouveler votre CEAM une fois celle-ci arrivée à expiration !

Si vous avez l’application Ameli sur votre smartphone, vous pourrez également vous connecter et demander votre carte par ce biais. Une version dématérialisée de la CEAM, utilisable tout comme la carte physique, sera en outre générée. Même si la demande en ligne est la solution la plus simple, sachez qu’il sera aussi possible de commander votre CEAM sur une borne multiservices (dans votre CPAM), au téléphone en appelant le 36 46 ou par courrier.

Si vous dépendez du régime agricole, rendez-vous sur votre compte MSA ou dans votre caisse.Les TNS (Travailleurs non salariés) devront quant à eux se tourner vers la Sécurité sociale des indépendants. Enfin, les étudiants devront demander leur CEAM à leur mutuelle santé étudiante (LMDE ou autre).

Pensez à demander la carte pour vos enfants mineurs s’ils voyagent avec vous.

Depuis le 1er janvier 2014, votre CEAM sera valable 2 ans, ou moins si vos droits à l’Assurance maladie prennent fin avant. Vous pourrez la renouveler à l’issue (une fois la date de péremption approchant) en vous tournant vers la même entité (CPAM, MSA…).

Pourquoi commander une carte européenne d’Assurance maladie ?

La carte européenne d’Assurance maladie (CEAM) est l’équivalent à l’étranger de votre carte vitale : elle atteste de vos droits de protection sociale en Europe. Ainsi, elle vous permet de bénéficier d’une prise en charge de certains frais de santé que vous pourriez engager pendant votre séjour : consultation médicale, hospitalisation…

La carte européenne d’Assurance maladie est gratuite, mais n’est pas délivrée automatiquement, à l’inverse de la carte vitale (envoyée à l’assuré social à 16 ans). Elle est personnelle et nominative.

Les remboursements que vous pourrez percevoir ne proviendront pas de la Sécurité sociale française mais de son homologue local, selon la législation en vigueur dans le pays. Le niveau de remboursement, par exemple, d’un passage chez le médecin, dépendra des taux applicables aux ressortissants de l’État où vous vous trouvez. Selon le pays de séjour, vous pourriez même ne pas avoir à avancer vos frais de santé. En cas de reste à charge, ce sera à vous de vous en acquitter.

Au vu du coût des frais médicaux dans certains pays européens, sachez que le reste à charge pourra être très important, par exemple après un passage aux urgences. Vous bénéficierez certes d’une prise en charge par la Sécu locale, mais celle-ci ne suffira bien souvent pas. Ainsi, nous vous conseillons, avant votre départ, de souscrire à une assurance voyage dédiée, ou de vérifier que votre mutuelle vous couvre aussi l’étranger. Si ce n’est pas le cas, comparez les offres et n’hésitez pas à changer de couverture santé !​

Pour quel type de séjour demander une CEAM ?

La carte européenne d’Assurance maladie peut être demandée quels que soient la nature et l’objet de votre séjour à l’étranger. Peu importe, en outre, que vous voyagiez dans un cadre professionnel ou non. Pensez-y par exemple pour :

  • des vacances ;
  • un voyage d’affaires ;
  • un stage à l’étranger ;
  • un séjour linguistique.

N’oubliez pas de commander votre CEAM dès votre séjour hors du territoire français confirmé, et ce même pour quelques jours (dès lors que votre destination est en Europe). Si vous partez en famille, veillez à ce que chaque voyageur (y compris les enfants mineurs) ait sa propre carte.

La carte est valable 2 ans. Vous n’aurez ainsi pas à en redemander une à chaque nouveau séjour européen.

Pour quels pays puis-je demander ma carte européenne d’Assurance maladie ?

Comme son nom l’indique, la CEAM vous permet de bénéficier d’une couverture sociale à l’étranger si vous voyagez :

  • dans l’Union Européenne ;
  • dans l’Espace Économique Européen (EEE) ;
  • en Suisse.

Hors les pays listés ci-dessous, il sera inutile de présenter votre carte à l’issue de dépenses de santé engagées sur place.

La lettre de demande d’une carte européenne d’Assurance maladie

Vous pouvez également, même si cela n’est pas la solution la plus simple ou la plus rapide, envoyer un courrier à votre caisse afin d’obtenir votre CEAM. Voici un modèle de demande de carte européenne d’Assurance maladie à adresser à votre CPAM :

Télécharger le lettre type de demande de CEAM :

Quel est le délai pour obtenir sa carte européenne d’Assurance maladie ?

Dans l’idéal, commandez votre carte européenne d’Assurance maladie au plus tard 15 / 20 jours avant la date de votre départ dans un pays européen. Cela vous permettra d’être certain que vous l’aurez avant le début de votre séjour à l’étranger.

S’il n’est pas possible pour vous de respecter ce délai, par exemple parce que le départ n’était pas prévu à l’avance, faites une demande de certificat provisoire de remplacement de la CEAM. Pour cela, tournez-vous vers votre caisse d’Assurance maladie. Ce certificat papier fonctionnera de la même façon que la carte et vous conférera les mêmes droits. En revanche, sa durée de validité sera limitée à 3 mois (contre 2 ans pour la carte).

Comment utiliser votre carte européenne d’Assurance maladie à l’étranger ?

Votre carte européenne d’Assurance maladie vous permettra, dans les pays concernés (UE, EEE et Suisse), de bénéficier d’une prise en charge de vos frais de santé dans les mêmes conditions que les ressortissants du pays où vous vous trouvez. En résumé, vous jouirez de la Sécurité sociale locale. Cette prise en charge peut vous éviter de rentrer en France pour des soins (si elle vous permet bien sûr de continuer votre séjour dans de bonnes conditions).

Vous pourrez donc être remboursé de certaines dépenses selon les taux prévus par la législation en vigueur dans le pays :

  • dans certains cas, vous devrez avancer les frais et demander un remboursement à l’entité concernée sur place ;
  • dans d’autres, vous n’aurez même pas à avancer les frais en présentant votre CEAM.

Concernant les éventuels frais que vous avez réglés vous-même en intégralité, par exemple parce que vous aviez oublié votre CEAM ou consulté un praticien privé (la carte ne couvre pas les soins privés), vous pourrez demander un remboursement à votre retour en France, aux taux locaux ou français. Pour cela, conservez bien les justificatifs et factures acquittées et envoyez le tout à votre caisse d’Assurance maladie via le formulaire « soins reçus à l’étranger » que vous trouverez plus bas dans cette page.

En cas de carte européenne d’Assurance maladie perdue ou volée, contactez votre caisse française au +33 811 70 3646 (depuis l’étranger) ou déclarez l’évènement en ligne sur votre compte Ameli.fr.

Puis-je me faire rembourser de frais de santé hors Europe ?

Pour rappel, votre CEAM n’est valable que dans l’Union Européenne, l’Espace Économique Européen et en Suisse. Si vous voyagez hors de ces États, il vous appartiendra de régler seul vos dépenses de santé sur place. Conservez tous les justificatifs, car vous pourrez demander un éventuel remboursement de la Sécurité sociale en rentrant en France. Pour cela, envoyez le formulaire « soins reçus à l’étranger » S3125 à votre caisse, accompagné de toutes les pièces à votre disposition.

Seuls les soins médicaux urgents et imprévus pourront « potentiellement » être pris en charge par votre régime d’Assurance maladie. Les soins et traitements programmés ne pourront donc jamais faire l’objet d’un remboursement. La Sécu n’a pas l’obligation de participer à vos dépenses de santé à l’étranger. C’est le médecin conseil qui étudiera la situation et accordera ou non la prise en charge. Dans la positive, le remboursement se fera aux taux prévus par la Sécurité sociale française.

Télécharger le formulaire S3125 pour les soins reçus à l’étranger :

Si vous êtes originaire d’un pays étranger (hors UE, EEE ou Suisse) et que vous y retournez par exemple pour des vacances, vérifiez si une convention bilatérale de soins a été signée entre la France et l’État concerné.

Les frais médicaux et/ou d’hospitalisation peuvent coûter très cher à l’étranger, et notamment en Amérique du nord ou dans certains pays d’Asie. Ainsi, vous pourriez vous retrouver avec un reste à charge très important. Votre mutuelle santé pourrait vous couvrir et vous assurer un remboursement complémentaire, mais cela ne sera pas toujours le cas. Vérifiez votre contrat avant de partir.

Si votre mutuelle ou complémentaire santé ne vous couvre pas à l’étranger, pensez à l’assurance voyage qui vous permettra de bénéficier, en cas de soins urgents à l’étranger, d’une prise en charge de vos frais médicaux ou d’hospitalisation, et d’être rapatrié en France si votre état le justifie.

4 commentaires
sylvie, le 1 mars 2020

La CEAM ne sert qu'à l'étranger ? ou annule t-elle la carte vitale en cours ? en clair, faut-il garder les deux ?

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 2 mars 2020

Bonjour Sylvie,

La CAEM ne sert en effet qu'à l'étranger (intra Union Européenne + Norvège + Liechtenstein + Islande + Suisse). Il faut en effet que vous conserviez votre carte vitale pour vos soins en France.

Cordialement.

Répondre
fournand jean 222 rue du forez viricelles, le 14 février 2020

J'ai déjà une carte européenne. Je voudrais la renouveler, comment faire ?

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 17 février 2020

Bonjour,

Si votre CEAM est arrivée à expiration, il faut que vous en commandiez une nouvelle. Pour cela, allez sur le site ameli.fr et, dans votre espace personnel, dans "Mes demandes", puis "Commander une carte européenne d'assurance maladie". Celle-ci devrait arriver sous 10 jours. Vous pouvez aussi la demander via un guichet automatique ou auprès de votre Caisse primaire d'assurance maladie.

Cordialement.

Répondre
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.