Combien coûte un courtier en prêt immobilier ?


Vous êtes un emprunteur sur deux à avoir recours à un courtier de crédit pour trouver le meilleur prêt immobilier. En effet, de plus en plus de consommateurs passent par des courtiers mais est-ce que cela vaut le coup ?
Le courtier, devenu un acteur important quand on souhaite lancer un prêt immobilier, est un professionnel que vous mandatez pour trouver rapidement un financement, et ce dans les meilleures conditions possibles (négociation du taux d’intérêts, de la durée et bien sûr, de l’emprunt) auprès des banques. Alors quels sont les prix que vous demandera un courtier de prêt immobilier ? Quand devrez vous le payer ?

Voici quelques exemples d’honoraires de courtiers en crédit immobilier :

Courtiers Honoraires
Meilleur Taux Forfaitaires (1 000 € en moyenne)
Cafpi 1 % du montant du prêt, sans plafond, avec une marge de négociation
ACE Crédit  1 % du capital emprunté, plafonnés à 950 euros
Empruntis La prestation y est facturée selon la complexité du dossier (forfait et plafond à 1 % du capital emprunté)
Vousfinancer.com Les honoraires s’établissent à 1 % du montant emprunté
Immoprêt Gratuit (ils se rémunèrent grâce aux banques)

Pourquoi mandater votre courtier en prêt immobilier ?


Pour sélectionner un courtier, vous devez d’abord voir le réseau qu’il possède et sa production annuelle de crédits immobilier. Le courtier doit posséder un réseau actif, afin d’avoir un poids dans la négociation auprès des partenaires financiers. Des petits cabinets de courtage peuvent être aussi efficaces que les plus grands, mais surtout sur des dossiers atypiques. Sur un dossier de prêt « classique », privilégiez un réseau connu.

Pour schématiser, on peut dire que le courtier en crédit est une sorte de grossiste spécialisé en prêts, alors que le conseiller bancaire, lui, est un généraliste.

Donc l’un des avantages à opter pour un courtier immobilier est que celui-ci n’a pas d’autres missions que de vous trouver le meilleur prêt possible : taux d’intérêts, conditions de remboursement et générales, mensualités fixes ou aménageables … Sans compter sur le fait qu’il traite souvent directement avec les services immobiliers des banques.

Vous êtes tout à fait libre de choisir le courtier en crédit qui vous conviendra le mieux : certains courtiers offrent un service en ligne et/ou au téléphone, ce qui vous laissera votre autonomie et votre liberté.
D’autres au contraire prennent tout en charge, et parfois les frais de dossiers que pourraient vous appliquer les banques. Souvent, ceux-là vous demanderont des honoraires, qui se situent autour de 1% du montant emprunté. Pour ces courtier plus classiques, vous devrez envoyer les documents à fournir par La Poste, ce qui prendra donc plus de temps pour l’obtention du crédit.

 

 

Quels sont les honoraires de votre courtier de prêt immobilier ?


A l’instar de celles des courtiers, votre principale mission sera aussi de négocier le coût, donc les honoraires de votre courtier, surtout si vous choisissez de passer par un gros cabinet de courtage : plus le cabinet est important et a une production de crédits conséquante, plus il sera disposé à négocier la tarification de son service.

Alors que les banques vous font souvent payer des frais de dossiers, les frais de courtage, eux, se substituent aux frais de dossiers. Autrement dit, il y a peu de chances que vous vous voyez appliquer des frais de courtages ( = honoraires du courtier) + des frais bancaires. Parfois même, vous n’aurez pas de frais de courtage car les courtiers sont directement rémunérés par leurs partenaires bancaires, si vous acceptez de contracter votre prêt immobilier par son intermédiaire.

Cependant, nous vous conseillons de bien demander le détail des honoraires dans l’offre ou le mandat que vous présentera votre courtier avant le début de sa mission : cette précaution vous évitera de mauvaises surprises (les courtiers « oublient » parfois de signaler les frais de dossier pour la banque prêteuse).

A savoir : en dehors des courtiers de crédits, il existe aussi des courtiers en assurance de prêt immobilier. L’assurance emprunteur, obligatoire lors de tout emprunt immobilier, n’est pas à négliger car elle peut représenter jusqu’à 30% du coût total de votre crédit ! Ces courtiers d’assurance en ligne ne vous prendront pas de frais, car ils sont rémunérés directement par les assureurs lors de la conclusion d’un contrat.

 

 

A quel moment payer votre courtier en prêt immobilier ?


Dans tous les cas, les honoraires du courtage de prêt immobilier, s’il y en a, ne vous seront demandées que si le crédit immobilier est signé par l’intermédiaire de votre courtier (article L321-2 du Code de la Consommation).

Si votre courtier vous demande à être rémunéré avant la signature de l’offre de prêt, ou s’il vous demande un chèque de caution (qu’il “n’encaissera pas” ou plus tard), vous pouvez contacter la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi (DIRECCTE) : il s’agit d’une fraude.

Si votre courtier vous présente un prêt ne correspondant pas à votre demande ou à l’engagement signé avec lui, sachez que vous n’aurez rien à lui devoir.

Trouvez le meilleur courtier de crédit dans votre région

 

 

Laisser un commentaire