Quel est le meilleur courtier en crédit immobilier ?

CourtierFrais de courtageNombre
de
banques partenaires
Taux moyenTemps de traitement moyenNoteOffre
[['Logo ' + r.Courtier]]r.FraisFixesr.Frais2r.NbBanquesr.Tauxr.TempsTraitementr.Note|noteSimulez votre prêtVoir sur le site
r.Assureur

En France, un emprunteur sur trois fait appel à un courtier : pour la majorité d’entre eux, c’est la possibilité de décrocher des taux compétitifs qui a motivé leur démarche mais aussi celle de gagner du temps. Parmi les centaines de courtiers disponibles sur le marché, comment faire son choix ? Voici tous nos conseils pour bien choisir votre courtier et notre classement exclusif des meilleurs courtiers en crédit immobilier du marché.

Qu’est-ce qu’un courtier en prêt immobilier ?

Un courtier en crédit immobilier est un intermédiaire qui met ses services et compétences d’expert au service des emprunteurs. Professionnel du marché du prêt immobilier, le courtier vous sera d’une grande aide pour vous aider à trouver le prêt immobilier le plus adapté à vos recherches et au meilleur taux.

En tant qu’intermédiaire et apporteur d’affaires, le courtier en prêt immobilier bénéficie généralement de taux négociés auprès des banques. Ainsi, en plus de vous faire gagner du temps, vous aurez accès à des offres plus compétitives et calquées à vos besoins. Il vous accompagnera dans toutes les étapes liées à votre prêt immobilier : de la recherche du meilleur taux à la signature de l’offre.

Indépendant, le courtier en prêt immobilier est là pour défendre votre dossier auprès des banques afin de vous aider à accéder à la meilleure offre possible. La plupart des courtiers en crédit immobilier ne sont rémunérés qu’en cas de signature. Ainsi, ils auront tout intérêt à vous mettre en relation avec les offres les plus adaptées à vos besoins s’ils souhaitent voir la transaction se finaliser.

Si vous ne contracter pas de prêt grâce à ses services, le courtier en prêt immobilier ne sera pas rémunéré.

Pourquoi passer par un courtier en prêt immobilier ? 

Faut-il prendre un courtier pour un prêt immobilier ? De nombreux français à la recherche du « meilleur » crédit pour financer leur acquisition future se posent cette question légitime. Avant toute chose, il convient de savoir à quoi sert un courtier. Sa mission principale est relativement « simple » : dénicher pour le compte de son client le crédit immobilier qui présente : 

  • Le meilleur taux d’intérêt.
  • Les meilleures conditions, en termes de frais de dossier, de niveau de mensualité, de pénalités de remboursement anticipé… 

Chaque courtier dispose d’un réseau d’établissements bancaires « partenaires ». Il a souvent accès à des barèmes de taux négociés (qui dépendent notamment du profil de l’emprunteur, de la somme à emprunter ou encore de la durée de crédit souhaitée), chose qui peut souvent justifier à elle seule le recours à ses services. 

En outre, un courtier peut aussi avoir une mission d’accompagnement, puisqu’il peut monter le plan de financement et vous assister du début à la fin de votre projet immobilier, jusqu’à la signature du crédit lui-même / celle de l’acte notarié. Il peut vous apporter des conseils en fonction de votre profil biens sûr, comme aider un étudiant à obtenir son prêt. Le courtier fait du sur-mesure. Il est également là pour vous renseigner sur d’éventuelles aides, comme par exemple les prêts immobiliers de la CAF.

Autrement, le rôle du courtier est aussi de vous faire gagner un temps précieux : une fois le mandat donné, vous n’avez plus à solliciter vous-même les établissements bancaires les uns après les autres, à monter plusieurs dossiers, à prendre le temps de comparer les offres reçues… Ce sera à lui de vous présenter la / les meilleure(s) offre(s). 

Le courtier est un intermédiaire mandaté. Son rôle peut être plus ou moins étendu : accompagnement pendant le processus d’achat, montage du dossier de financement, recherche de la meilleure offre, négociations avec l’établissement prêteur…

Vous gagnez ainsi du temps dans vos recherches, par rapport au fait de solliciter vous-même les banques les unes après les autres. Vous améliorez en outre votre vision du marché au vu du nombre d’offres passées en revue automatiquement par le comparateur et ne risquez plus de « passer à côté » de la meilleure offre.

La plupart des courtiers en ligne ont une bonne centaine de banques et d’établissements de crédit partenaires, ce qui leur permet, lorsque vous faites votre recherche, de sonder instantanément un large spectre d’offres.

Précisons enfin qu’outre le simulateur en ligne, d’autres outils sont souvent proposés par les courtiers digitaux, comme notamment : 

Comment choisir son courtier en crédit immobilier ?

Il n’existe pas de « meilleur » courtier en crédit immobilier. Opter pour tel ou tel professionnel dépendra de votre projet, de votre profil, de vos préférences… Commencez par faire un point précis sur le niveau de services que vous attendez. 

Une fois que vous aurez choisi un « type » de mandataire, vous devrez comparer les offres présentes sur le marché : courtier local indépendant, réseau de courtage national…

Les principaux courtiers en prêt immobilier :

  • les courtiers en ligne ;
  • les réseaux de courtiers (Cafpi, ACE…) ;
  • les courtiers indépendants.

Voici les critères qui, à nos yeux, sont essentiels à prendre en compte lorsque vous mettez en concurrence des courtiers en crédit immobilier : 

  • Le coût : chaque courtier indépendant / société a ses propres tarifs. Le courtage n’est intéressant que dans le cas où il vous permet de réaliser de belles économies sur votre emprunt immobilier. Plus le courtier vous coûte cher, plus cela minore votre économie finale. Veillez en outre à ce que le professionnel choisi soit parfaitement transparent sur ce qui vous sera facturé en cas de signature d’une offre de crédit.   
  • La qualité du réseau d’établissements prêteurs auquel a accès le courtier : il en va des taux spécifiques qu’il pourra obtenir auprès de ses banques partenaires. Plus le nombre d’établissements qu’il pourra consulter est élevé, plus la mise en concurrence sera sérieuse et exhaustive. Sachez que certains courtiers peu scrupuleux se contentent de soumettre votre dossier qu’aux banques qui leurs conféreront les meilleures commissions. Privilégiez les courtiers indépendants !
  • La qualité de l’accompagnement dont vous bénéficierez, c’est-à-dire les services proposés : informations et conseils, montage du dossier, négociations avec les banques, accompagnement jusqu’à la signature du prêt et de l’acte notarié.
  • Les critères que le courtier prendra en compte pour vous proposer telle ou telle offre : taux d’emprunt, indemnités de remboursement anticipé, coût de l’assurance, coût total du crédit selon la durée et le montant emprunté.
  • La réputation : consultez vos amis, faites marcher le bouche à oreille, lisez les avis, etc.
  • Les données avancées quant aux capitaux prêtés par leur intermédiaire.
  • Leur « taux de réussite » en matière d’obtention de crédit. 

Ne contactez que des courtiers agréés, c’est-à-dire immatriculés à l’ORIAS (l’Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance).

Combien coûte un courtier en prêt immobilier ? 

Quel est le tarif moyen d’un courtier en prêt immobilier ? Vous vous en doutez, les prix varient largement sur le marché, d’un professionnel à l’autre. 

Il est d’abord important de bien comprendre comment fonctionne la rémunération du courtier en prêt immobilier. Elle peut être de deux ordres : 

  • Une rémunération par le client, c’est-à-dire la personne qui le mandate : on parle d’  « honoraires » ou de « frais de courtage », qui peuvent aller jusqu’à 1 ou 2 % du montant emprunté. Attention toutefois : les frais de courtage ne remplacent pas les frais de dossier bancaires. Les deux peuvent donc se cumuler. 
  • Une rémunération versée par l’établissement prêteur, pour lequel le courtier agit en tant qu’apporteur d’affaires, lorsqu’un dossier de prêt immobilier est signé grâce à lui. 

L’autre chose primordiale à savoir est que l’intermédiaire ne touchera sa commission que si le dossier de crédit est accepté. Il n’a légalement pas le droit de facturer quoi que ce soit au client avant que celui-ci n’obtienne les fonds (en vertu du Code Monétaire et Financier). 

Rappelons que certains courtiers en ligne vous font économiser les frais de courtage. Ces intermédiaires digitaux ne sont alors rémunérés que par les banques (en général à hauteur de 1 % du montant emprunté). 

CourtiersTarifs moyens
meilleurtauxHonoraires forfaitaires (1000 euros en moyenne)
cafpi courtier1 % du montant du prêt, sans plafond
ace credit courtier1 % du montant du prêt (plafond à 950 euros)
empruntis courtierForfait et plafond à 1 % du capital emprunté
vous financer courtier1 % du capital emprunté

Comment mandater un courtier en crédit immobilier ? 

Le mandat est une formalité obligatoire et réglementée. En tant que client, vous êtes le mandant, tandis que le courtier est le mandataire, ce qui signifie qu’il agira dans votre intérêt pour ce qui est de la recherche d’un financement pour votre projet immobilier. 

Le mandat lui-même doit comporter de nombreuses informations telles que le rôle du mandataire, sa rémunération, les relations qu’il entretient avec les établissements bancaires… Les conditions du prêt souhaité par le client doivent aussi apparaître : montant souhaité, durée souhaitée…

Que vous contractiez directement auprès d’une banque ou que vous passiez par un courtier en crédit immobilier, vous devrez fournir une liste de pièces similaire, qui permettront à l’entité concernée de bien comprendre votre profil, vos revenus, votre capacité d’emprunt…

Voici les principaux documents qui vous seront en général demandés : 

  • vos trois fiches de paie les plus récentes ;
  • vos derniers avis d’imposition ;
  • un relevé de vos avoirs bancaires ;
  • une pièce d’identité ;
  • un justificatif de domicile actuel ;
  • un compromis de vente pour le bien à financer. 

Courtier et rachat de crédit immobilier : focus 

Un courtier peut-il être utile si vous cherchez à renégocier votre prêt immobilier / si vous souhaitez le faire racheter ? La réponse est oui : un courtier immobilier peut aussi opérer dans votre intérêt pour un rachat de crédit.  

La grande majorité des courtiers ne « limitent » pas leur activité à la recherche de financements mais peuvent aussi vous aider à faire racheter votre crédit, et donc à trouver un taux plus intéressant que celui dont vous jouissez actuellement.

Les taux et conditions de rachat de crédit varient largement d’un établissement bancaire à l’autre. Vous devrez donc mettre en concurrence un maximum d’entités afin de trouver la meilleure offre. C’est là qu’intervient le courtier. 

De la même manière que pour un crédit, cet intermédiaire sollicitera des banques partenaires, négociera auprès d’elles les conditions du rachat tout en défendant votre dossier. Il vous accompagnera également, en principe, de A à Z : conseil, montage du dossier… Idéalement, choisissez un courtier qui jouit d’une solide expérience en matière de rachat de crédit immobilier. 

Au delà du gain de temps, passer par un courtier a aussi – souvent – un intérêt financier, grâce aux taux négociés. Le taux d’acceptation est en outre généralement plus élevé lorsque le dossier passe par un intermédiaire professionnel. Le prix d’un courtier pour un rachat de crédit immobilier dépendra notamment du montant emprunté et de la complexité du dossier. 

On trouve de nombreux simulateurs de rachat de crédit en ligne qui vous permettent de voir ce que peuvent vous proposer un large spectre d’établissements bancaires.

Résiliation du mandat d’un courtier en prêt immobilier : focus 

Un mandat de recherche de financement immobilier est signé pour une durée prédéfinie (3 mois en moyenne), mentionnée dans le contrat. Qu’en est-il si vous souhaitez arrêter votre relation avec votre courtier en crédit immobilier avant cette date ? 

La procédure est simple : il vous suffira de lui faire parvenir une lettre de résiliation par courrier recommandé avec accusé de réception. Bien sûr, il faudra que vous n’ayez pas déjà accepté une offre de prêt transmise par son intermédiaire.

Vous pouvez donc rompre la relation avec un courtier ou confier votre dossier à un autre professionnel sans avoir à motiver votre décision. Il faudra cependant veiller à respecter les conditions générales et particulières du mandat. N’oubliez pas non plus que le courtier pourra également le résilier à sa propre initiative. Vous êtes de toute façon en droit de refuser les offres de prêt immobilier que vous soumet le courtier que vous avez mandaté, si par exemple elles ne répondent pas aux conditions que vous aviez fixées.

La lettre de résiliation de mandat que vous envoyez à votre courtier en prêt immobilier n’est utile que s’il s’agit d’un mandat exclusif. Dans le cas contraire, vous n’aurez pas à y mettre fin.

Quid du refus de crédit immobilier avec un courtier ? 

Faire appel à un courtier immobilier ne vous garantit pas l’obtention d’un crédit pour votre projet d’acquisition. Rien n’indique qu’un établissement bancaire acceptera de vous prêter de l’argent dans les conditions que vous attendez, courtier ou pas. Même si sa mission est de maximiser vos chances (surtout si vous avez un dossier délicat), le courtier ne décide pas à la place de la banque, même s’il s’agit d’un établissement partenaire. 

Mais il est vrai que les dossiers avec courtier sont en général plus facilement acceptés par les établissements prêteurs, car bien montés / négociés. Un courtier ne reste cependant qu’un « facilitateur », et non le gage de trouver forcément un financement.

Que faire si votre dossier est refusé par une banque (ou plus) ? Tout d’abord, sachez qu’un refus ne présage pas que les autres établissements donneront la même suite à votre dossier, même si certaines raisons sont « bloquantes » pour tous : dossier à risques, capacité d’endettement trop faible, reste à vivre insuffisant, situation professionnelle instable…

Après un refus, rien ne vous empêche toutefois, par exemple, de : 

  • démarcher d’autres banques vous-même ;
  • changer de courtier en crédit immobilier ;
  • revoir à la baisse le montant de capital que vous souhaitez emprunter ;
  • augmenter la durée de crédit.

À quoi sert un courtier en assurance de prêt immobilier ? 

Depuis 2011, il est possible d’assurer votre prêt immobilier auprès d’une entité autre que l’établissement prêteur. C’est ce que l’on appelle la « délégation d’assurance ». Il faudra toutefois que les garanties souscrites ailleurs soient au moins équivalentes au niveau de couverture proposé / attendu par la banque prêteuse.  

Cela vous permet donc de sonder l’entièreté du marché à la recherche de la meilleure couverture pour votre prêt. Rien ne vous empêche de mandater un courtier en assurance crédit immobilier ou de passer par un courtier en ligne. 

Réassurez-moi, en tant que courtier digital 100 % indépendant, vous propose son propre comparateur de prêts immobiliers. Notre outil est entièrement gratuit, sans engagement et très simple d’utilisation. 

simulation pret immobilier 1

Courtier de prêt immobilier par ville

Courtier Paris

Quel est le meilleur courtier en prêt immobilier ?

Le meilleur courtier en prêt immobilier sera celui qui vous conseillera de la façon la plus complète et exhaustive. Chez Réassurez-moi, en tant que courtiers indépendants, nous favorisons toujours la recherche client. Notre comparateur de prêts immobiliers est 100 % en ligne et surtout, gratuit !

Comment se rémunère un courtier en crédit immobilier ?

En moyenne, un courtier en prêt immobilier demande 1 000 € d’honoraires à son client. Cependant, il existe aujourd’hui des courtiers en prêt immobilier 100 % gratuit pour l'emprunteur. Seules les banques les rémunèrent. Notre comparateur de courtiers vous présente ces différents acteurs.

Que faire en cas de litige avec son courtier en prêt immobilier ?

En cas de litige avec un courtier immobilier, que cela soit à propos de ses honoraires ou des offres proposées, le plus simple est de se tourner vers un nouvel acteur comme les courtiers en crédit gratuits, vous évitant ainsi un lot de soucis. En cas de litige avancé, vous pouvez saisir Le Médiateur afin qu’il vous épaule dans la résolution du conflit.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
Entrez une adresse e-mail valide ou laissez ce champs vide