La garantie PTIA assurance prêt immobilier


La garantie PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie) couvre les assurés nécessitant, à la suite d’un sinistre, l’aide d’une tierce personne dans la vie courante comme l’inaptitude totale et irréversible de se livrer à toute profession générant des revenus.

garantie-ptia-assurance-pret-immobilier

 

Comment adhérer à la garantie PTIA assurance prêt immobilier ?


Lors de votre souscription à un prêt immobilier, vous devrez également souscrire à une assurance prêt immobilier, qui n’est pas légalement obligatoire mais qui sera exigée par votre banque. La garantie PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie), qui est une des garanties composant l’assurance emprunteur, est obligatoire car il s’agit pour la banque d’une couverture, et pour l’assuré et sa famille une protection en cas de sinistre.

Pour pouvoir être couvert par la garantie PTIA assurance emprunteur, il faudra qu’un médecin (souvent le médecin expert mandaté par l’assurance) ait constaté un taux d’invalidité physique ou mentale (avant l’âge de 65 ans) qui causerait une incapacité totale et irréversible d’exercer toute activité génératrice de revenu et vous obligeant à recourir à l’aide d’une tierce personne pour vous accompagner durant chaque tâche de votre quotidien. En cas de PTIA, votre assureur remboursera la totalité du capital restant dû à votre banque.

Afin de trouver cette garantie dans les meilleures conditions, nous vous conseillons fortement de faire appel à un courtier en ligne qui se chargera pour vous de trouver le contrat d’assurance prêt immobilier aux garanties équivalentes à celles de votre établissement bancaire : c’est la condition pour que la banque soit obligée d’accepter l’assurance emprunteur de votre choix !

A savoir : n’oubliez pas que vous pouvez faire jouer la concurrence entre les compagnies d’assurance afin de trouver le contrat d’assurance de prêt le moins cher du marché qui réponde le mieux à tous vos besoins. Rendez-vous sur notre simulateur en ligne d’assurance prêt immobilier, qui vous permettra d’obtenir (gratuitement et rapidement) le meilleur devis pour votre situation.

Le coût de la garantie PTIA assurance crédit immobilier


Le coût de l’assurance prêt immobilier garantie PTIA dépendra de votre âge, de votre état de santé mais également de la quotité (uniquement pour les co-emprunteurs) que vous avez choisie. Ce coût est exprimé en pourcentage.

Cette quotité est choisie en fonction du niveau des revenus de chacun des emprunteurs mais aussi en fonction de leur investissement dans le remboursement du prêt immobilier. D’un minima de 100%, la quotité peut être répartie à 70/30, 60/40, 50/50 …
Vous pouvez aussi vous assurer à hauteur de 100% chacun pour bénéficier d’une couverture totale : ainsi, en cas de PTIA d’un des co-emprunteurs, votre assureur remboursera la totalité du capital restant dû à la banque. Le co-emprunteur comme celui en situation de PTIA ‘aura alors plus rien à payer à la banque, et ils pourront conserver le bien immobilier.

A savoir : afin de réduire les coûts, nous vous conseillons fortement de vous tourner vers les assurances externes, c’est-à-dire d’opter pour la délégation d’assurance prêt immobilier, ce qui vous permettra de ne pas avoir à contracter l’assurance prêt immobilier proposé par votre banque (très souvent peu avantageuse financièrement parlant et peu personnalisée concernant les garanties). Sachez que si vous choisissez une assurance externe à celle de votre banque, cette dernière n’a pas de droit de modifier le taux d’intérêt de votre prêt ni de revenir sur les conditions qu’elle vous aurait déjà octroyé.

Quelles sont les exclusions de la garantie PTIA assurance prêt immobilier ?


Comme pour les autres garanties, il est prudent et important de bien prendre connaissance des clauses et des modalités de la garantie PTIA de votre assurance de prêt, car chaque compagnie d’assurance a sa propre notion d’invalidité…

Vérifiez également dans votre contrat d’assurance les exclusions de votre garantie PTIA (les exclusions de garantie, ce sont les risques qui ne permettent aucune prise en charge par l’assureur) :

  • PTIA causée lors de l’exercice d’un métier à risques (pompier, militaire gendarme, pilote..)
  • PTIA causée lors de la pratique d’un loisir ou d’un sport à risques (parapente, équitation, surf, karaté…)
  • si la PTIA résulte d’une maladie qui n’a pas été mentionnée dans votre questionnaire médical (= fausse déclaration)Conseil : si vous exercez un métier ou pratiquez une activité classée dans les exclusions, vous pouvez tout de même demander à votre assureur de mettre en place une garantie supplémentaire, spécifique à ce risque, et être ainsi couvert, moyennant une surprime (donc une augmentation du coût de votre assurance emprunteur).