Carte bancaire gratuite - [Le Top 8 du marché] - Réassurez-moi

Tout savoir sur la carte bancaire gratuite

Mise à jour le

Si tous les établissements bancaires et de nombreux organismes sur le marché proposent des cartes bancaires, toutes ne sont pas gratuites ! Où trouver ces moyens de paiements ? Qui dit carte bleue gratuite dit-il aussi sans frais ? Du côté des paiements sur Internet, est-il possible d’avoir une carte bancaire virtuelle gratuite ? Comment fonctionnent les cartes bancaires sans banques ? On vous dit tout ce qu’il faut savoir pour faire votre choix sereinement !

comparateur carte bancaire gratuite

Carte bleue gratuite : quelle banque choisir ?

Si vous cherchez une carte bancaire gratuite, vous devrez vous adresser à une banque en ligne. En effet, à ce jour, ce sont les seuls organismes du marché en mesure de proposer à leurs clients des cartes bancaires gratuites à vie. Cependant, l’ensemble des banques en ligne n’est pas concerné, seules quelques unes d’entre elles.

Certains établissements comme Monabanq ne vous offriront pas de carte bancaire gratuite mais certaines de leurs cartes bancaires restent peu onéreuse. À titre indicatif, la carte classique est à 2 € par mois chez Monabanq. Si vous pouvez vous le permettre, nous vous conseillons donc d’étudier plus largement les banques car certaines offres restent très abordables.

Grâce à notre outil en ligne, comparez les différentes offres de cartes bancaires chez les meilleurs acteurs du marché avec le détail des établissements bancaires en ligne ou en agence proposant une carte bancaire gratuite ! Gagnez un temps précieux, c’est 100 % gratuit !

comparateur banque 3

Une banque traditionnelle peut aussi vous proposer une carte bleue gratuite, mais vous devrez généralement être déjà détenteur d’une carte principale ou souscrire à un autre produit ou service bancaire. Méfiez vous du prix de ces derniers et soyez très attentif au montant des différents frais bancaires (frais de tenue de compte, de commissions d’intervention …) car ils sont souvent plus élevés que ceux des banques en ligne, dont les politiques commerciales sont axées sur la baisse des tarifs.

Mais attention, si ces établissements digitaux mettent en avant des annonces de cartes bancaires gratuites à vie, leur obtention et leur gratuité ne sont pas sans conditions à respecter et sont plus ou moins importantes selon les banques. Elles peuvent concerner :

  • Un niveau de revenus (avec ou sans domiciliation de ces derniers sur le compte lié à la carte bleue),
  • Un versement mensuel ou un dépôt d’une somme minimale d’épargne,
  • Une utilisation minimale de votre carte bancaire.

L’avis de Réassurez-moi au sujet des cartes bancaires gratuites : malgré une gratuité sous conditions, les exigences d’une banque en ligne et les prix de leurs cartes bancaires seront souvent plus intéressants que ceux d’un établissement traditionnel. Pour autant, la concurrence a obligé certaines banques traditionnelles à s’aligner. Avec un comparateur, vous pouvez accéder aux différents tarifs et comparer sereinement. Cartes biométriques, carte premium, trouvez votre bonheur !

Les 3 seuls organismes du marché à proposer une carte bancaire gratuite à vie et ce sans aucune condition (ni de revenus, ni de dépôt, ni d’utilisation) sont Hello Bank (Electron), N26 (offre Standard) et ING (offre Standard). Les autres banques en ligne imposent des conditions pour accéder à la gratuité de leur carte bancaire.

Quelle carte bancaire gratuite si vous êtes sans revenus ?

Si vous êtes sans salaire fixe (étudiant, sans emploi…), vous devez veiller à choisir une carte bleue sans conditions de revenus ni de versement mensuel à effectuer. Idéalement, il faut aussi qu’elle n’impose pas de dépôt d’épargne et que les conditions d’utilisation minimale soient peu contraignantes.

Nous l’avons vu, seules 3 banques en ligne offrent une carte bancaire gratuite sans aucune condition. Il s’agit de :

  • La carte Visa d’Hello Bank (Electron),
  • La carte Mastercard de N26 (offre Standard),
  • La carte Mastercard d’ING (offre Standard).

Il n’y a aucun frais appliqués sur le compte bancaire et sur la carte associée si vous respectez les plafonds imposés par votre contrat (vous trouverez ces informations dans les conditions générales ou tarifaires de votre carte bleue). À titre indicatif, ces plafonds peuvent concerner un nombre maximum de retraits mensuels : N26 facture 2 € par mois si vous effectuez plus de 5 retraits d’espèces par mois. ING, elle, vous prélèvera 1 € par retrait à partir du 6ème retrait mensuel.

D’autres banques en ligne proposent une carte bleue gratuite sans conditions de revenus ou d’épargne, comme :

  • La carte Visa classic de Boursorama (offre Welcome),
  • La carte Visa d’Orange Bank.

Si vous êtes sans revenu et en situation d’interdit bancaire, un organisme a mis en place une carte bancaire gratuite spécifiquement adaptée aux personnes dans votre cas. Il s’agit de l’offre Standard de N26.

Comparatif des cartes bancaire gratuites en 2019

Voici une vue d’ensemble des offres et des conditions des cartes bancaire gratuites disponibles sur le marché.

Conditions d’obtentionConditions de gratuitéOffre de bienvenue*
Carte Visa Electron Hello Bank
carte bancaire gratuite bforbank
Revenus inférieurs à 1 000 € / moisNon80 €
Carte Mastercard Standard N26
carte bancaire gratuite n26
NonNonNon
Carte Mastercard Standard ING
carte bancaire gratuite ing standard
NonNonNon
Carte Visa classic Boursorama (Welcome)
carte bancaire gratuite boursorama welcome
Non1 opération / mois80 €
Carte Visa Orange Bank
carte bancaire gratuite orange bank
Non3 opérations / mois80 € + 40 € (si déjà client Orange)
Carte Mastercard gold ING
carte bancaire gratuite ing
Non1 200 € de versement / mois ou 5 000 € de dépôt Non
Carte Mastercard Fortuneo
carte bancaire gratuite fortuneo
Revenus à 1 200 € / mois
ou 5 000 € de dépôt
1 opération / mois80 €
Carte Visa classic BforBank
carte bancaire gratuite bforbank
Revenus à 1 200 € / mois3 opérations / trimestre80 € + abonnement 6 mois Canal+ (si ouverture d’un livret d’épargne)

* Offre de bienvenue : pour une première ouverture de compte, offres valables au 1er octobre 2020.

Comment obtenir une carte de crédit gratuite ?

Pour avoir accès à une carte bancaire gratuite, il faut tout d’abord respecter plusieurs éventuelles conditions, qui varient d’une banque à l’autre :

  • Des conditions d’octroi de la carte bancaire : un certain niveau de revenu mensuel ou encore d’épargne sera nécessaire pour obtenir une carte gratuite.
  • Des conditions de gratuité de la carte bancaire : un montant minimum de versement mensuel sur votre compte, un dépôt d’épargne au moment de l’ouverture du compte bancaire ou enfin des conditions d’utilisation mensuelles ou trimestriels peuvent être demandés pour ne pas vous voir appliquer de frais.

Pour obtenir une carte bancaire gratuite, il est conseillé de s’adresser à une banque en ligne. L’ouverture de ce type de compte se fait depuis chez vous. La procédure est gratuite, simple et rapide :

  1. Vous connecter au site de la banque digitale choisie (ou à l’application), remplir le formulaire d’ouverture de compte et sélectionner la carte gratuite souhaitée.
  2. Transmettre les documents justificatifs qui peuvent vous être demandés. Il vous suffira de les prendre en photo et de les envoyer en ligne à l’organisme bancaire.
  3. Recevoir votre carte bancaire par courrier. Quelques jours seulement après votre souscription à l’organisme, vous serez détenteur de votre carte bancaire.

Comment choisir une carte bancaire gratuite en ligne ?

Les frais d’une carte bancaire gratuite

Le fait que la carte bleue soit gratuite ou non aura une incidence importante dans votre choix. Les conditions d’octroi comme de maintien de cette gratuité sont aussi à observer : certaines banques exigent des garanties ou un seuil minimum d’utilisation pour conserver ces avantages.

Même si votre carte bancaire est gratuite et que votre banque ne facture aucun frais de tenue de compte, soyez attentif aux frais d’utilisation (retraits, versements…). De même, vérifiez l’existence ou non de frais d’intervention en cas d’incident sur votre compte : dépassement d’un plafond, rétention de votre carte dans un distributeur, renouvellement ou opposition de carte en cas de perte ou de vol…

La présence d’une offre promotionnelle aura également un impact sur votre choix. Les montants offerts à l’ouverture d’un compte en ligne pouvant être relativement importants et sont à mettre en corrélation avec le prix de la carte (si elle n’est pas gratuite) et des éventuels frais prévus au contrat.

Enfin, lors de votre choix de carte bancaire gratuite et si vous voyagez régulièrement, vérifiez bien que son utilisation soit possible hors de France et soyez vigilant concernant les frais bancaires appliqués lors de retraits ou de paiements à l’étranger. Pour une banque en ligne, ils ne doivent absolument pas dépasser 2 % du montant retiré ou payé (c’est généralement davantage chez un établissement traditionnel). Cela peut valoir la peine de se renseigner sur les établissements proposant des cartes bancaires internationales.

Pour trouver la meilleure carte bancaire gratuite, il faut être attentif au coût d’utilisation de la carte ainsi qu’au montant des éventuels frais prévus par la banque. Ils sont différents selon les organismes, alors n’hésitez pas à les comparer !

Cart à débit immédiat ou à débit différé ?

Au même titre qu’il existe plusieurs types de cartes, on retrouve sur le marché des cartes, des paiements à débit immédiat ou à débit différé. Certains organismes ne vous laissent pas le choix. Il convient donc de bien comprendre leur fonctionnement.

La carte bancaire à débit immédiat est le type de carte le plus courant. Le principe est simple : à chaque retrait ou paiement physique ou en ligne, votre compte est immédiatement débité (il faudra cependant attendre le délai de traitement de votre banque pour voir apparaître le débit sur votre relevé de compte bancaire).

La carte bancaire à débit différé fonctionne différemment : lorsque vous effectuez une opération avec votre carte bleue, votre compte bancaire n’est pas débité immédiatement. Il le sera seulement à la fin du mois. L’utilisation de ce type de carte est plus risqué car c’est comme si votre banque vous accordait un crédit mensuel.

Le réseau et les services liés à la carte bancaire

L’ensemble des cartes bancaires sont reliées aux deux réseaux leader du marché : Visa ou Mastercard. En fonction de la carte bancaire gratuite choisie, vous n’aurez peut être pas le choix du réseau.

Selon vos besoins, les services associés à votre carte peuvent être déterminants dans votre choix. Il peut s’agir des assurances, des volets d’assistance, de la possibilité d’utilisation de la technologie sans contact ou encore de la faculté de pouvoir piloter vous-même l’utilisation de votre carte.

Certaines banques en ligne ont mis en place une option « choix du visuel de la carte bancaire ». Vous pouvez être sensible à ce genre de possibilité au moment de votre choix. Cependant, sachez que ce service est souvent payant (entre 10 € et 20 € en moyenne).

Les plafonds d’utilisation de la carte de crédit

Les plafonds d’utilisation (donc de paiement et de retrait) sont un autre critère à prendre en compte au moment du choix de votre carte bleue gratuite : tout dépendra de vos habitudes de paiement. Les plafonds sont variables selon les organismes. Bien évidemment, plus le plafond est élevé, plus vous bénéficiez d’une latitude importante dans la gestion de vos paiements en carte de crédit.

Nous vous conseillons d’ouvrir votre compte bancaire dans une banque qui propose à ses clients de choisir leurs plafonds selon leurs besoins via une application mobile. Cependant, disposer d’un plafond d’utilisation de la cb important impose souvent la souscription d’une carte à la gamme plus élevée : cette dernière ne sera certainement pas gratuite.

Exemples de plafonds d’utilisation d’une cb gratuite

Plafond de retraitPlafond de paiement
Carte Visa Electron Hello Bank
carte bancaire gratuite hello bank
200 € / semaine500 € / mois
Carte Visa classic Boursorama (Welcome)
carte bancaire gratuite boursorama welcome
200 € / semaine600 € / mois
Carte Mastercard Fortuneo
carte bancaire gratuite fortuneo
500 € / semaine1 500 € / mois
Carte Visa classic BforBank
carte bancaire gratuite bforbank
400 € / semaine1 200 € / mois (dont 800 € à l’international)

Carte bleue gratuite : 3 solutions selon vos besoins

IL n’existe pas de « meilleure carte bleue gratuite », elle doit avant tout être adaptée à vos besoins (niveau de revenus, voyages fréquents etc). Selon vos besoins, vous pouvez donc trouver une :

  1. Carte bancaire gratuite pour mineur . Un enfant âgé de plus de 12 ans peut aussi avoir son propre compte bancaire et donc sa carte bancaire ado gratuite.
  2. Carte bancaire pour jeune gratuite. Au même titre que pour un adulte, un jeune peut tout à fait bénéficier de l’ouverture d’un compte en banque et d’une carte bleue gratuite. Nous avons vu que les banques en ligne N26, ING et Hello Bank, par exemple, offrent cette possibilité sans conditions d’entrée ni de gratuité.
  3. Carte bancaire gratuite sans changer de banque. Il est beaucoup plus facile de négocier l’obtention d’une carte de crédit gratuite si vous disposez déjà d’un compte bancaire où sont domiciliés vos revenus ou si vous y avez souscrit un crédit immobilier. De nombreuses banques en ligne vous permettent l’obtention de plusieurs cartes bancaires gratuites. Si vous souhaitez rester dans votre établissement traditionnel, tout dépend de votre banque : si votre conseiller n’est pas en mesure de vous fournir une carte gratuite en complément de celle(s) dont vous disposez déjà, il pourra peut-être vous faire bénéficier d’une offre ponctuelle dédiée (carte bancaire offerte la première année, par exemple). Si vous ne souhaitez pas cumuler les cartes bleues, vous pouvez résilier certaines cartes bancaires facilement afin d’optimiser au mieux leur gestion.

Que vous soyez client d’une banque en ligne ou d’un établissement traditionnel, comparez les types de frais appliqués et leurs montants ! Servez-vous de notre comparateur en ligne gratuit pour avoir accès aux frais sur cartes bancaires de nombreuses banques.

Notre avis sur la carte bancaire virtuelle gratuite

Une carte bancaire virtuelle, c’est la version digitale de votre carte de crédit habituelle. Son utilisation est donc soumise aux mêmes plafonds et aux mêmes services d’assurance et d’assistance que votre vraie carte en plastique. Une carte bancaire virtuelle vous sert à réaliser des achats sur internet tout en bénéficiant d’un système de sécurité plus performant que le simple code CVV de votre carte physique.

Avec une carte bleue virtuelle, au moment de valider votre paiement, vous recevrez des informations de carte différents de ceux de votre carte en plastique, et à usage unique : ils ne seront associés qu’à l’achat en cours.
Les risques de fraude sont donc réduits grâce à la carte virtuelle : même si une personne mal intentionnée avait réussi à obtenir vos informations de carte, ces dernières seraient inutilisables pour procéder à un paiement en ligne.

Exemples de conditions de gratuité de cartes bancaires virtuelles

Conditions de gratuitéCoût si conditions non rempliesType de banque
fortuneoNonNonEn ligne
societe generaleDétenir une carte de la Société Générale Visa Infinite9 € / anTraditionnelle
Détenir une carte de la Banque Postale Visa Infinite ou Visa Platinum13 € / anTraditionnelle

L’utilisation d’une carte bancaire virtuelle est particulièrement conseillée pour les clients adeptes des achats en ligne, notamment sur des sites qui ne bénéficient pas du système 3D Secure. Même chose pour les voyageurs qui souhaitent bénéficier de plus de sécurité lors de leurs achats sur Internet.

Peut-on avoir une carte bancaire gratuite sans compte ?

Oui, il est possible d’avoir une carte bancaire gratuite sans banque, donc sans compte. Cela s’appelle une carte prépayée ou rechargeable. En effet, comme elle n’est pas reliée à un compte en banque, elle doit être chargée. Le fait de ne pas être affilié a un organisme bancaire est un avantage pour 3 raisons :

  1. Vous pouvez acheter la carte comme les recharges en espèce ou par virement. Cela peut permettre de placer votre argent liquide. Si vous avez choisi une carte prépayée non rattachée à une banque ou à un autre organisme connaissant votre identité, vos opérations de paiement sont anonymes. Cependant, depuis une loi visant la fraude bancaire et mise en application au 1er janvier 2017, vous ne pouvez plus recharger plus de 250 € par mois en espèces sans justifier de votre identité.
  2. La carte bancaire rechargeable gratuite limite le risque de fraude. En cas de perte ou de vol de votre carte prépayée, seul l’argent placé sur la carte pourra être touché. Vous pourrez bien entendu faire opposition sur votre carte prépayée pour récupérer tout ou partie des montants détournés. Elle est donc particulièrement adaptée pour les personnes voyageant beaucoup.
  3. La carte bancaire prépayée gratuite ne permet pas de découvert car une fois la somme créditée utilisée, elle sera inutilisable si vous ne le rechargez pas. Ainsi, elle est idéale pour les mineurs et adolescents car il leur sera plus facile de gérer leur budget. Les personnes en interdit bancaire sont aussi une clientèle privilégiée pour ce type de carte.

Vous l’avez compris, une carte bancaire prépayée sera souvent payante si vous avez choisi de ne pas renseigner votre identité. Vous trouverez ces cartes anonymes sans compte dans des commerces de proximité ou directement en ligne sur le site de l’organisme l’éditant.
En revanche, une carte bancaire prépayée pourra être gratuite si vous déclinez votre identité à l’organisme ou à la banque vous la proposant. Sachez que certaines cartes de ce type sont associées à l’ouverture d’un compte bancaire et à l’obtention d’un rib pour carte bancaire gratuite prépayée. Dans la série des organismes pratiquant ce pack d’ouverture, citons la Banque Postale (banque traditionnelle) ou N26 (banque en ligne), par exemple.

Soyez attentif aux conditions de la gratuité ! Si l’achat de la carte en elle-même n’est pas payant, l’éditeur de la carte peut vous facturer une cotisation annuelle plus ou moins élevée ou prélever des frais de gestion ou d’utilisation, par exemple.

Posez votre question
Un expert vous répondra