Quelle est la meilleure assurance moto ?

AssureurTarif
mensuel
Vol-IncendieAssistance 0 kmHivernage
du véhicule
NoteOffre
[['Logo ' + a.Assureur]]a.PrixParMois €a.VolIncendiea.Assistancea.Hivernagea.Note|noteObtenir un devisEn savoir plus
En savoir plus

Nous n’avons pas d’offres à proposer pour le moment.

L’assurance moto est obligatoire dès que vous utilisez un véhicule à 2 roues de manière régulière ou occasionnelle. Cette assurance vise à protéger votre deux roues mais également à vous couvrir contre les dommages que vous pourriez causer à autrui. Comment choisir son assurance moto ? Quels sont les garanties à souscrire selon l’utilisation de votre deux roues ? Quelles sont les assurances moto au meilleur rapport qualité/prix ? Réponses !

L’assurance moto est-elle obligatoire ?

Dès l’achat de votre moto, une démarche s’impose : souscrire une assurance Responsabilité Civile. C’est la garantie minimum obligatoire pour tout conducteur de moto, permettant d’indemniser les victimes des accidents dont un motocycliste se rend responsable. Ainsi, l’assureur remboursera tous les dommages causés aux tiers, qu’il s’agisse d’un tiers présent sur le deux-roues au moment des faits (passager) ou d’un piéton.

En revanche, cette garantie ne joue ni pour les préjudices corporels subis par le conducteur responsable, ni pour les dégâts matériels de son véhicule. Si vous vous trouvez dans une telle situation, vous en aurez donc forcément de votre poche… Ce qui peut vous coûter très cher car si vous êtes blessé, tous les frais resteront à votre charge et ni vous ni votre famille ne percevrez la moindre indemnité en cas d’invalidité, voire de décès.

C’est pourquoi il est important de souscrire, en plus de l’assurance de Responsabilité Civile obligatoire pour votre moto, une protection corporelle conducteur. Elle prendra en charge les dommages corporels que vous pourriez subir en cas d’accident responsable. Bien que facultative, une telle garantie est indispensable car le conducteur d’un scooter ou d’une moto ne possède pas d’autre carrosserie que ses vêtements. Il doit donc absolument se renseigner auprès de son assureur qui peut déjà l’avoir inclus dans sa garantie de base.

Cette obligation concerne aussi les motos à l’arrêt et ne roulant plus depuis longtemps. Elles peuvent causer un sinistre dû à un mauvais stationnement ou encore être à l’origine d’un départ d’incendie.

Quelles garanties choisir pour son assurance moto ?

Si la garantie Responsabilité Civile est obligatoire pour toute conduite d’un véhicule terrestre à moteur, elle n’est pas suffisante pour un conducteur de moto régulier. Les assureurs proposent donc d’autres formules d’assurance moto plus couvrantes, afin de répondre à des besoins de plus en plus spécifiques. Ainsi, des garanties dédiées sont apparues et permettent de couvrir un plus grand nombre de sinistres. N’hésitez pas à utiliser un comparateur d’assurances moto pour mettre en concurrence les différentes offres du marché.

Le tableau suivant reprend les principales garanties de l’assurance moto :

Assurance motoDétails des garantiesÀ qui s’adresse-t-elle ?Prix moyen
Assurance moto au tiers– niveau de protection minimum (Responsabilité Civile),
– permet d’indemniser un tiers pour des dommages corporels ou matériels engendrés par votre moto
Pour les propriétaires d’une moto qui ne sert pas ou très peu.À partir de 12 €/mois
Assurance moto intermédiaire– garantie Responsabilité Civile,
– couverture vol et incendie de votre moto
Formule basique mais permettant d’inclure des options afin de personnaliser au mieux votre assurance moto, selon vos besoins.À partir de 22 €/mois
Assurance moto tous risques– garantie Responsabilité Civile,
– couverture vol et incendie,
– garantie personnelle du conducteur
Assurance moto la plus couvrante. Pour les motards réguliers et/ou ceux possédant un deux-roues de valeur et souhaitant être couvert au maximum.À partir de 35 €/mois

Des garanties spécifiques sont également disponibles, uniquement pour les motards et leurs véhicules. Parmi celles-ci, citons :

  • la « dommages collision » : elle joue en cas d’accident avec un tiers identifié (véhicule, animal, piéton), responsable ou non, sous réserve du montant de la franchise en cas d’accident responsable ;
  • la « dommages tous accidents ». Elle est censée intervenir dans tous les cas de figure, que ce soit une simple chute ou un accident avec un tiers identifié ou non. Elle est loin d’être superflue quand on sait qu’en deux-roues, les accidents les plus fréquents sont ceux où le scooter ou la moto chutent seul (dérapage sur une bande blanche ou sur une chaussée mouillée, manoeuvre d’évitement mal maîtrisée, etc.) ;
  • la garantie équipements, elle vous permet de vous faire rembourser, en cas d’accident, l’ensemble de vos vêtements (gants, blousons, pantalon et bottes), à condition que ce soit des équipements spécifiques de motard. Conservez donc systématiquement leurs factures d’achat pour pouvoir fournir la preuve de leur valeur ;
  • la garantie vol/incendie, surtout si votre deux-roues est flambant neuf ou très « mode » (nombreux équipements, version sport, carénage). Toutefois, pour qu’elle puisse jouer, votre assureur vous demandera généralement d’utiliser cumulativement un antivol homologué, de garer votre moto ou scooter dans un parking fermé et le gravage antivol des pièces du moteur. Certains assureurs peuvent également exiger, en plus, une alarme électronique ;
  • L’« assistance » vous permettra, quant à elle, d’être dépanné et remorqué en cas de panne ou d’accident avec votre moto. Pour une panne, certaines assistances imposent un minimum de kilomètres (généralement 50 km) avant de pouvoir intervenir, d’autres interviennent au bas de chez vous, même pour une simple crevaison ;
  • Une option «intempérie » est parfois proposée : elle tient compte de l’utilisation saisonnière de la moto ou du scooter. La période de non-utilisation, généralement comprise entre 3 et 6 mois, est déterminée au moment de la souscription. Prenez toutefois le temps de vérifier que durant cette période, les garanties vol et Responsabilité Civile restent acquises. Enfin, si vous comptez prêter votre deux-roues à un proche, pensez à en informer votre assureur. Certaines compagnies n’autorisent que le conjoint de l’assuré à piloter le deux-roues.

Comment obtenir des devis d’assurance moto ?

Pour vous faire une idée du prix de votre assurance moto, le mieux est de solliciter des devis auprès d’assureurs deux-roues. Selon la spécificité de l’acteur, son positionnement et les garanties de son assurance moto, les prix et conditions d’indemnisation varieront.

Pour obtenir vos devis, vous aurez besoin de renseigner ces informations :

  • S’il s’agit d’un début de permis moto :
    • la date de votre permis de conduire moto (indiquée sur le permis de conduire) ;
    • la cylindrée de la moto, par exemple 50 cc, 125 cc, 750 cc ;
    • le modèle de la moto : sportive, grand tourisme, de collection, etc.
  • Si vous avez déjà été assuré et que vous souhaitez changer d’assurance moto :
    • l’ensemble des pièces citées ci-dessus ;
    • la date d’échéance de votre contrat moto actuel (indiqué sur votre contrat) ;
    • la valeur de votre bonus/malus (indiquée sur le dernier relevé d’information) ;
    • si c’est le cas, la date du/des sinistres de moins de 3 ans et date des résultats du/des contrôles d’alcoolémie de moins de 5 ans (indiquée sur votre dernier relevé d’information de votre assurance et indiqué sur le procès verbal établi lors du contrôle d’alcoolémie).
  • Si la moto n’est pas neuve, donc qu’elle est déjà en circulation :
    • la date de mise en circulation de votre véhicule (indiquée sur votre carte grise).

Pour gagner du temps dans vos recherches de devis, vous pouvez utiliser notre comparateur d’assurance moto en ligne. Gratuit et sans engagement, il vous permet de simuler en direct le tarif des différentes assurances moto du marché, selon votre profil (jeunes motards, conducteurs résiliés, moto pilotée par un couple, etc) et votre deux-roues.

Nous avons conçus des fiches pour chaque contrats d’assurance moto afin de vous donnez toutes les informations nécessaires avant de souscrire :

Quel est le prix de l’assurance moto ?

Le tarif de l’assurance moto est calculé en fonction de 3 éléments principaux :

Critères de prix de l’assurance motoExplications
Profil de l’assuréToutes le informations relatives au conducteur sont étudiées, comme son âge, la date d’obtention du permis de conduire ou la survenue antérieure de sinistres.
Caractéristiques de la motoLa moto est aussi concernée, notamment sa valeur, son ancienneté et sa date de première mise en circulation, son kilométrage, sa puissance ou le nombre de places, comme l’utilisation qui en est faite (quotidienne pour aller au travail ou moins fréquente).
Situation géographiqueLe lieu de résidence est également considéré, avec la ville d’habitation et la fréquence de survenue de sinistres comme les vols de moto, le type de stationnement utilisé (parking privé ou public, fermé ou ouvert).

Le montant de la cotisation mensuelle d’assurance moto varie en France de 19 € (assurance moto au tiers) à plus de 86 € en moyenne.

Quelle assurance moto selon votre profil ?

En parallèle des caractéristiques du deux-roues ou du lieu de résidence, le conducteur doit prendre en compte son propre profil. Son historique en matière de sinistres sera scrupuleusement étudié par la compagnie d’assurance, désireuse de connaître l’existence ou non de sinistres responsables par le passé. Cette information est disponible via le relevé d’informations fourni par l’assureur précédent.

Rappelons que toute fausse déclaration dans le contrat entraîne sa nullité, voire des pénalités financières ou des poursuites judiciaires si l’indemnisation versée était trop conséquente.

Le passif du motard renseigne sur son comportement global au guidon et la possibilité statistique qu’il se rende responsable d’un sinistre par la suite. C’est notamment le cas pour les :

  • Conducteurs malussés, qui se sont rendus responsables d’un trop grand nombre de sinistres. Les motards malussés sont exposés à une surprime du fait de leur statut donc de leur conduite trop dangereuse. La majoration appliquée par l’assureur est un moyen de compenser financièrement le risque aggravé et de limiter le danger de perdre de l’argent avec un client.
  • Jeunes conducteurs ne disposant pas d’une expérience suffisante de conduite : ce statut implique l’application d’une surprime par la compagnie d’assurance, afin de compenser le manque d’expérience au volant d’une moto. Cette disposition est prévue dans le but de contrebalancer l’aggravation du risque et la survenue plus fréquente de sinistres causés par des motards novices, ce qui est d’autant plus vrai en moto en raison de leur circulation entre les voitures, un comportement considéré comme dangereux.
  • Conducteurs résiliés. Ces derniers ont pu voir leur contrat annulé à cause d’une augmentation du risque trop importante, de la survenue de trop nombreux sinistres, d’une fausse déclaration, d’un défaut de paiement ou d’un retrait de permis de conduire par exemple. Ils sont également inscrits sur le registre des résiliés de l’AGIRA (Association pour la Gestion des Informations sur le Risque en Assurance), fichier consultable par tous les futurs assureurs qui peuvent refuser de couvrir le motard en raison d’un profil « à risques ». 

Il sera alors d’autant plus important d’utiliser un comparateur d’assurance moto afin d’étudier plusieurs offres avant de s’engager.

Quelle assurance selon le type de moto ?

Les caractéristiques de la moto influent significativement sur le montant de la prime d’assurance moto. De fait, il est très important de déterminer avec précision ses besoins en tant que motard, en prenant en compte la potentialité de survenue d’un sinistre en fonction, par exemple, de son style de conduite ou de l’âge de la moto.

L’âge du deux-roues influe de manière considérable sur sa valeur aux yeux des assureurs et plus un véhicule coûte cher, plus la prime sera élevée, pour compenser l’éventuelle survenue d’un sinistre supposant des réparations onéreuses. Il convient donc de déterminer ses besoins en la matière en se servant de la date de première mise en circulation, du carburant, du kilométrage, de la possibilité ou non de prendre un passager à l’arrière.

  • Pour une moto neuve, il est préférable de choisir une assurance performante, prenant en compte un grand nombre de sinistre en assurance moto, car le coût des réparations serait élevé et difficile à supporter par l’assuré seul.
  • Une moto ancienne peut bénéficier d’une assurance moins coûteuse, l’obsolescence du véhicule permettant de trouver des pièces ou de la faire réparer pour moins cher. Cependant, une moto très récente et facturant seulement quelques centaines de kilomètres au compteur présente moins de risques de tomber en panne ou d’usure des pièces détachées qu’un deux-roues datant d’il y a 15 ans.

L’utilisation qui est faite de la moto : plus celle-ci est utilisée fréquemment, plus le risque de sinistre augmente. Il peut être utile d’adapter son assurance moto au nombre de kilomètres parcourus par an via l’assurance moto au kilomètre afin de ne payer que pour la distance roulée.

La puissance fiscale et moteur du véhicule a aussi des répercutions sur la prime d’assurance moto, dans la mesure où plus une moto est puissante (et le nombre de centimètres cubes élevé), plus le conducteur peut facilement en perdre le contrôle et se rendre responsable d’un accident de la circulation.

Quelle assurance moto en fonction de la situation géographique ?

En cas de changement de situation, le coût de son assurance moto peut aussi être modifié, par exemple en cas de déménagement. Il s’avère que la ville de résidence constitue un facteur d’appréciation du risque pour l’assureur, dans la mesure où chaque commune présente des statistiques différentes en matière de vol de moto.

Déménager dans une municipalité où les cambriolages sont moins fréquents donne l’avantage de renégocier sa couverture pour payer moins cher sa garantie contre le vol. Vous pouvez résilier hors échéance pour changer d’assurance dans le cadre d’un déménagement !

Le type de stationnement utilisé joue également un rôle important, puisqu’un garage privé et fermé pendant la nuit réduit considérablement le risque de vol par rapport à un parking public ouvert et sans surveillance.

Comment résilier son assurance moto ?

Les contrats d’assurance moto sont « à tacite reconduction ». Ils sont renouvelés automatiquement chaque année. Cependant, votre assureur moto est obligé de vous envoyer un avis d’échéance, vous avertissant de cette reconduction. Sans la réception de cet avis, vous avez la possibilité de résilier votre assurance moto à la date que vous souhaitez.

Résiliation à l’échéance du contrat : après 1 an de souscription, la loi Hamon sur l’assurance moto permet de résilier son assurance moto et de changer d’assureur. Vous devrez choisir un nouvel assureur moto (avant la résiliation du contrat initial) pour ne pas rouler illégalement.

Une fois la nouvelle assurance moto souscrite, c’est ce dernier qui gérera l’ensemble des démarches administratives auprès de votre ancienne assurance : le changement d’assurance effectif interviendra 1 mois après la demande de résiliation.

Résiliation avant la date d’échéance du contrat : il existe quelques cas où l’assuré peut résilier son assurance moto avant la fin de la première année. Cette démarche est aussi sans frais, et vous n’avez pas à justifier votre résiliation d’assurance moto :

  • vente, don ou cession de la moto ;
  • vol ou vandalisme sur la moto ;
  • déménagement ;
  • augmentation injustifiée de la prime d’assurance moto.
Quelle est la meilleure assurance moto ?

Nous avons élaboré un classement des meilleures assurances moto en 2021. L’assureur Leocare arrive en tête, suivi de Maxance, puis Allianz. Ces formules d’assurances moto présentent un très bon rapport qualité/prix et une simplicité d’adhésion et de prise en charge des sinistres.

Comment assurer sa moto en ligne ?

Munissez-vous de votre permis de conduire, des informations concernant la moto à assurer (date d’achat, modèle, puissance) et des éléments relatifs à vos sinistres passés. Notre comparateur d’assurance moto vous permet de souscrire et recevoir votre attestation d’assurance moto dans votre boîte mail en quelques minutes !

Quelle assurance moto pour un jeune conducteur ?

Certains assureurs se sont spécialisés dans l’assurance moto des jeunes conducteurs. En plus de proposer une formule plus adaptée à vos besoins, leurs tarifs sont généralement moins onéreux. Parmi eux : Léocare, Axa ou encore Maxance.

Quelle est l’assurance moto la moins chère ?

L’assurance moto la moins chère sera une formule dite au tiers. Cela correspond au niveau de couverture le plus bas, incluant uniquement la Responsabilité Civile obligatoire. Le prix d’une assurance moto au tiers est généralement compris entre 10 et 20 euros/mois.

2 commentaires
ZUNINO, le 16 juillet 2020

Bonjour, je souhaiterai vous joindre pour souscrire une assurance moto. Quel numéro dois-je appeler pour vous contacter ?

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 17 juillet 2020

Bonjour,

Je vous invite à faire une simulation de devis via notre comparateur moto : https://reassurez-moi.fr/guide/assurance-moto
Notre outil, en ligne et gratuit, prendre en compte votre profil et vos besoins pour vous proposer des devis. Une fois la simulation réalisée, vous pourrez être contacté par nos experts.

Cordialement.

Répondre
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
Entrez une adresse e-mail valide ou laissez ce champs vide