Quel est le prix d’une assurance moto ?

Ça y est, vous avez repéré votre première (ou votre prochaine) moto. Que vous ayez craqué pour une 125cm3, une sportive ou une « ancienne », il va falloir régler la question de l’assurance. L’objectif est simple : dénicher une police d’assurance moto pas chère mais très complète en termes de garanties. Cependant, le choix n’est pas évident au vu de la diversité des formules et des contrats sur le marché : au tiers, intermédiaire, tous risques… En outre, les prix varient du simple au triple selon les assureurs.
Mais alors, quel est le prix moyen d’une assurance moto ? Comment la prime est-elle calculée ? Comment faire des économies en choisissant le meilleur contrat ? Suivez le guide, on vous dit tout.

Chaque assureur a ses propres critères lorsqu’il s’agit de fixer le tarif de ses contrats. Toutefois, certains sont communs à toutes les compagnies. Concrètement, le montant de la prime que vous aurez à payer pour assurer votre deux-roues dépendra :

  • De votre profil (jeune motard, malussé, résilié…) et de votre permis (A, A1, A2),
  • De vos habitudes de conduite,
  • Du type de moto à assurer (sportive, de collection, routière, scooter, moto cross…) et de sa valeur (modèle, année…),
  • De la cylindrée de votre véhicule,

Certaines garanties facultatives ou complémentaires gonflent rapidement la prime, telles que l’assistance 0 km ou la couverture contre le vol.
De même, si vous souhaitez des franchises basses, cela sera répercuté sur le prix. En outre, le fait que vous bénéficiez d’un bonus ou d’un malus d’assurance moto aura également une incidence certaine sur le montant de la prime qui sera calculée pour vous.

La prime payée variera également d’un département ou d’une ville à l’autre. Concrètement, du fait de risques plus élevés, votre assurance moto vous coûtera plus cher à Paris, Marseille ou à Nice que dans une petite ville bourguignonne par exemple.

  • Les femmes peuvent parfois profiter de tarifs plus avantageux, tout simplement car au vu des statistiques, le taux de sinistralité est plus bas que chez les hommes ! ​

Les différentes formules d’assurance moto

Une large variété de contrats d’assurance moto existe sur le marché. En règle générale, tous les assureurs mettent plusieurs formules à votre disposition, en fonction de ce que vous souhaitez en termes de garanties. Globalement, il en existe trois types :

  • La formule « au tiers », qui est le minimum légal pour pouvoir rouler avec votre machine en France, puisqu’elle vous couvre pour les dommages matériels et corporels causés à autrui (garantie Responsabilité Civile),
  • La formule intermédiaire, qui comprend des garanties supplémentaires, comme par exemple une couverture contre le vol, les catastrophes naturelles, les incendies… C’est en quelque sorte une formule à la carte.
  • La formule « tous risques », qui vous couvre également pour les dommages corporels et matériels subis, même en cas d’accident responsable.

Chaque assureur est libre de déterminer librement le contenu de ses formules d’assurance moto. Certains incluront par exemple de base une assistance juridique ou une protection de vos équipements, d’autres non.

Les formules d'assurance moto Mutuelle des Motards

Bien entendu, la qualité de la couverture étant progressive, les prix le sont également. La formule tous risques, très sécurisante, est évidemment la plus chère.

Le prix d’une assurance moto pour une 125 cm3

Afin de pouvoir conduire une 125cm3, il vous faudra un permis A, A1, A2 ou B (permis voiture) complété par une formation de 7h (sauf si vous avez obtenu le précieux sésame avant le 1er mars 1980).

En termes de prix, une assurance moto 125 ou scooter 125 coûte relativement cher, du fait d’une sinistralité importante (encore plus si vous résidez en Ile-de-France), qu’il s’agisse d’accidents ou de vols…

Si votre deux-roues a une valeur importante, par exemple si vous l’avez acheté neuf, vous pourriez être tenté de l’assurer en tous risques. Vous bénéficierez ainsi d’une couverture totale mais cela vous coûtera cher. 

Si vous l’avez eu d’occasion, pensez peut-être plutôt à l’assurer au tiers avec éventuellement quelques garanties complémentaires, selon vos habitudes de conduite (stationnement en garage ou dans la rue, fréquence d’utilisation…).

  • Si vous êtes jeune conducteur, malussé ou résilié, vous devrez supporter une surprime importante par rapport aux tarifs de base. ​

La prime d’assurance moto jeune conducteur

Est considéré comme jeune conducteur (ou jeune permis) tout « nouveau » motard ayant son permis depuis moins de 3 ans et n’ayant jamais été assuré.

Si tel est votre cas, sachez que votre assurance moto vous coûtera plus cher, quels que soient le type ou la cylindrée de votre deux-roues. La raison est simple : tous les assureurs appliquent une surprime aux jeunes permis, c’est-à-dire que les tarifs de base seront majorés, tout simplement car vous représentez, statistiquement, un risque plus important pour l’assureur.

Cette surprime est légalement limitée à 100% du montant initial. C’est-à-dire que si un motard « classique » paye 100 euros, vous payerez 200 euros. La surprime est dégressive et disparaît après la 3ème année :

 

PériodeSurprime
1ère année100%
2ème année50%
3ème année25%
À partir de la 4ème année0%

 

Heureusement, quelques idées ou bonnes pratiques permettent de réduire (plus ou moins largement) les coûts :

  • Moins la moto est puissante et récente, moins la prime est élevée,
  • Préférez une assurance au tiers (Responsabilité Civile) avec éventuellement quelques garanties complémentaires utiles plutôt qu’une assurance tous risques,
  • Passez en conducteur secondaire sur le contrat d’un tiers (par exemple un parent), même si cela n’est pas accepté par tous les assureurs et que la conduite doit rester occasionnelle,
  • Pensez aux options qui font baisser le montant de la prime : antivol homologué, gravage ( = dispositif de protection des véhicules contre le vol) de la moto…

Certains assureurs peuvent également poser des conditions supplémentaires avant de vous assurer si vous êtes jeune conducteur. Par exemple, certaines compagnies refusent d’assurer les moins de 25 ans souhaitant conduire une moto dite « sportive ».

Le prix d’une assurance moto de collection

Légalement, une moto de collection doit avoir plus de 30 ans, mais la plupart des assureurs ont leur propre définition et leurs propres critères en la matière, distinguant souvent moto de collection et moto ancienne. Certains n’exigent pas forcément de carte grise de collection pour vous proposer un contrat d’assurance spécialement calibré pour les motos d’exception.

Même s’il n’y pas de règle fixée en la matière, une moto ancienne a en principe plus de 10 ans.
Une moto de collection peut avoir plus ou moins de 30 ans, mais doit être un modèle emblématique de l’histoire de la moto, qu’elle soit américaine, japonaise ou autre.

Les formules d'assurance moto Clavel

Une assurance moto de collection coûte en principe moins cher qu’une couverture traditionnelle, car la sinistralité est moins importante. En effet, les heureux possesseurs de ces pépites y font très attention et ne s’en servent qu’occasionnellement. Vous pouvez tout à fait choisir une police d’assurance « classique », mais nous vous conseillons tout de même de souscrire à un contrat spécialisé collection, du fait des économies que vous réaliserez.

  • Les conditions d’assurance sont souvent assez strictes lorsqu’il s’agit d’un modèle de collection (véhicule ancien, pas de sinistre au cours des 24 derniers mois, avoir un véhicule principal déjà assuré, utilisation secondaire…). ​

Le prix d’une assurance moto sportive

Posséder une moto sportive (type supersport ou hypersport) est un rêve pour beaucoup de détenteurs du permis A (accessible après 2 ans de permis A2 et une formation de 7h). En termes d’assurance, ce rêve a un coût certain.

La prime sera calculée en fonction de prix d’achat de votre machine, de sa cylindrée (600cm3, 1 000cm3 ou plus…), de votre profil, de vos habitudes de conduite… En conduisant un gros cube, vous faites partie d’une population à risques pour l’assureur, que ce soit sur le plan des accidents, des vols ou de tout autre sinistre.

En termes de formule, une couverture au tiers vous assure une protection minimale. Si vous souhaitez une protection plus complète, optez pour des garanties supplémentaires (vol, couverture de votre équipement de motard…) ou pour un contrat tous risques (ce qui vous reviendra cher, quels que soient votre expérience ou votre profil).

Si vous êtes jeune conducteur, assurer une telle moto sera plus compliqué : certains assureurs peuvent refuser de vous couvrir (notamment si vous avez moins de 25 ans).

  • Si vous comptez faire du circuit avec votre moto de sport, pensez à souscrire à une assurance spécifique vous couvrant pendant la pratique et également sur le trajet A/R vers le circuit, même si la moto ne roule pas. ​

Comment réduire le coût de son assurance moto ?

A minima, vous devez toujours être assuré pour votre Responsabilité Civile, en ayant souscrit un contrat au tiers, vous couvrant pour les dommages matériels ou corporels causés aux tiers. Ce type de couverture est le moins cher, mais aussi le moins complet.

  1. Afin de réduire votre prime, vous pourriez acheter une moto de moindre valeur ou de plus petite cylindrée.
  2. Pour baisser le coût de votre assurance moto, et ce quel que soit le type de véhicule que vous utilisez, vous pourriez adhérer à une assurance moto au kilomètre (ou « Pay As You Drive ») : la prime sera calculée en fonction de l’utilisation effective de votre deux-roues. Attention, cette alternative n’est viable que si vous roulez peu ou très occasionnellement (en général moins de 10 000 km par an), et est donc à exclure si vous allez par exemple travailler en moto. En outre, il faudra installer un boitier GPS sur votre machine.
  3. Autre possibilité pour payer moins cher : réduire le nombre de garanties / d’options que vous payez mensuellement, comme par exemple l’assistance 0 km, la garantie prêt de guidon… L’idéal reste de ne payer que celles qui vous importent vraiment, notamment au vu de la valeur de votre moto ou de vos habitudes de conduite (fréquence d’utilisation, stationnement en intérieur ou dans la rue…).

Certains assureurs proposent également des réductions en fonction de nombre de véhicules assurés chez eux. D’autres favorisent les motards membres d’associations ou de clubs particuliers.

Afin de dénicher un contrat d’assurance moto au meilleur rapport qualité de la couverture / prix, n’hésitez pas à comparer votre contrat avec d’autres polices du marché, par exemple en utilisant un comparateur d’assurances moto en ligne tel que celui que nous avons développé pour vous.

Comment obtenir des devis d’assurance moto pas chers ?

Aujourd’hui, il est très simple de réaliser vos devis vous-même en ligne, directement sur le site des assureurs qui vous intéressent. Vous pouvez également être conseillé par téléphone en contactant l’équipe commerciale ou vous rendre en agence. Toutes les informations de contact sont immédiatement accessibles sur la page d’accueil.

Cependant, la meilleure pratique en 2018, et la plus simple, aujourd’hui plébiscitée par de nombreux motards, est d’utiliser un comparateur d’assurance moto en ligne afin de souscrire in fine à un contrat pas cher mais très complet au regard de vos attentes et de votre profil.

Gratuit, 100 % en ligne, sans engagement 

Notre comparateur d’assurances moto en ligne

Réassurez-moi a développé un outil ludique, complet, gratuit et 100 % anonyme. En quelques clics, il vous permet d’accéder aux meilleurs devis du marché.

Vous gagnez ainsi du temps, puisque notre comparateur sonde le marché à partir d’un formulaire unique très rapide à remplir. En outre, vous faites des économies importantes grâce à cette mise en concurrence facilitée. Vous pourrez ainsi, à garanties équivalentes, choisir la police d’assurance présentant la prime la plus faible.

  • Réassurez-moi est un courtier en ligne indépendant. Nous ne favorisons aucun assureur au détriment d’un autre : notre sélection de devis s’opère donc selon des critères objectifs tels que le prix et la qualité de la couverture.

Comment souscrire à un contrat d’assurance moto au meilleur prix ?

Aujourd’hui, vous pouvez souscrire à votre contrat d’assurance moto intégralement en ligne. Vous ferez des économies, car la police choisie sera allégée des frais de gestion / des commissions d’intermédiation qui alourdissent souvent le coût des contrats hors ligne.

La loi Hamon vous permet de changer de police d’assurance simplement et sans frais après un an. Les formalités seront assurées par votre nouvel assureur.

En contractant en ligne directement su le site de l’assureur ou en passant par un courtier d’assurance moto, vous devrez payer votre prime de manière dématérialisée (carte bancaire, prélèvement…) après avoir communiqué toutes les informations demandées (type de deux-roues, profil, antécédents de conduite…). Certains documents vous seront impérativement demandés : relevé d’information moto, permis de conduire en fonction du type de véhicule, certificat d’immatriculation et RIB.

Vous recevrez ensuite votre attestation d’assurance, souvent en moins d’1 heure par mail, et sous une semaine par courrier.