Dans quels cas souscrire l'assurance moto au kilomètre ?

Mis à jour le 8 janvier 2021 par Antoine Fruchard 

L’assurance moto au km est une option souvent envisagée par les motards roulant peu ou capables d’estimer le nombre de kms parcourus par an au guidon de leur deux-roues. Même si elle s’avère moins chère qu’une formule d’assurance moto « classique », elle peut réserver de mauvaises surprises en cas de souscription trop rapide. Comment fonctionne l’assurance moto au kilomètre ? Comment est calculée la prime à payer ? Comment choisir la meilleure assurance moto au kilomètre ? Réponses !

Qu’est-ce qu’une assurance moto au kilomètre ?

Une assurance moto classique se paye annuellement (la prime peut également être reportée mensuellement), c’est-à-dire que le prix de l’assurance est calculé pour une année complète. Le tarif de votre assurance dépendra donc de votre profil, des caractéristiques de votre véhicule… mais pas de la distance roulée.

À l’inverse, si vous souscrivez une assurance moto au km, vous ne paierez que pour la distance effective parcourue au guidon de votre 2 roues.

Même si l’une est plus connue que l’autre, il existe deux types d’assurance moto au km, présentant des systèmes de facturation différents : le forfait kilométrique et le système du « Pay As You Drive ». Le mode le plus commun d’assurance deux-roues au kilomètre est le système anglo-saxon du PAYD. Le montant de la prime à régler dépendra donc de l’utilisation que vous faites de votre machine.

Pour vous aider à trouver la meilleure assurance moto au kilomètre, nous avons développé pour vous un comparateur d’assurances en ligne et gratuit. En quelques clics, vous obtenez des devis d’assurance deux-roues adaptés à vos besoins. Vous serez rapidement fixé si vous hésitez entre une assurance moto au kilomètre ou non !

À qui s’adresse l’assurance moto au km ?

L’assurance moto pour 50cc (scooters, mobylettes…) ne proposera pas l’assurance moto au km. Elle est réservée aux cylindrées de plus de 125cc (assurance motos et quads au cubage supérieur à 125 et assurance scooter électrique ou non de plus de 125cc).

L’assurance moto au km est financièrement intéressante pour les « petits rouleurs », c’est-à-dire les motards faisant moins de 10 000 km par an. Si tel est votre cas, vous devriez sérieusement considérer cette option car vous pourriez réaliser de vraies économies sur votre prime d’assurance.

L’assurance moto Pay As You Drive est particulièrement recommandée pour :

  • les conducteurs de scooter urbain qui ne s’en servent que pour les trajets domicile-travail ;
  • les motards qui ne roulent qu’une partie de l’année (par exemple printemps-été) ;
  • les possesseurs de motos anciennes ou de collection qui ne font que de rares sorties.

Il vous appartient d’estimer le nombre de kilomètres que vous réaliserez en un an, au vu de vos habitudes de conduite. Si vous considérez / constatez que vous en faites moins de 10 000 par an, pensez à l’assurance 2 roues au km. ​

Comment fonctionne une assurance moto au kilomètre parcouru ?

Assurance moto avec forfait kilométrique

Certains assureurs proposent des polices d’assurance moto au forfait kilométrique. Concrètement, le motard doit s’engager à rouler moins de xx km/an (selon le contrat). En contrepartie, il profite d’une prime d’assurance réduite.

Ce système de facturation est très intéressant si vous êtes capable d’estimer la distance que vous parcourrez au guidon de votre deux-roues (par exemple si vous utilisez votre moto pour les mêmes trajets depuis un an ou plus).

Si vous assurez votre 1ère moto et que vous ne savez pas précisément le nombre de kilomètres que vous ferez dans l’année, ce forfait peut vite se transformer en gouffre financier si vous dépassez la distance estimée.

Le système du « Pay As You Drive »

Le Pay As You Drive (PAYD), ou assurance moto au km parcouru, est un contrat d’assurance qui vous permet de ne payer que pour la distance effectivement parcourue au cours de l’année. Concrètement, la prime est calculée en fonction des kms effectués au guidon de votre moto.

Financièrement, cette formule est en général moins chère qu’une assurance moto classique, sous réserve bien sûr que vous soyez un « petit rouleur ». Au delà d’un certain nombre de kms, elle peut rapidement devenir plus onéreuse qu’une police traditionnelle.

Afin de connaître le nombre de kms parcourus, l’assureur installera à ses frais un boitier GPS sur votre deux-roues.

Quel est le prix de l’assurance moto au kilomètre ?

Contrairement à l’assurance deux-roues classique, la prime n’est pas seulement calculée au vu de votre profil ou des caractéristiques de votre moto. Elle est aussi calculée en fonction de l’utilisation que vous faites de votre véhicule. Elle varie principalement selon le nombre de kilomètres parcourus dans l’année.

  • Si vous choisissez une formule au forfait, vous vous engagez à respecter un nombre de kms maximum. Si vous estimez mal ce montant, et notamment si vous le dépassez, l’assurance moto au km vous reviendra alors beaucoup plus cher qu’un contrat classique, puisque chaque km supplémentaire vous sera facturé (par exemple 20 ou 30 centimes d’euro par unité).
  • Dans le cadre d’une assurance 2 roues Pay As You Drive, vous payez au kilomètre, mais la prime dépendra également de vos habitudes de conduite (de votre vitesse moyenne notamment). Celle-ci vous permet de faire des économies si vous roulez peu. La tarification dépend de vos habitudes et de votre profil de motard.

L’assurance moto au km est moins chère pour les « petits rouleurs », capables d’estimer la distance parcourue dans l’année. Si tel n’est pas votre cas, préférez une assurance moto classique.

Comment fonctionne le boitier GPS de l’assurance moto au km ?

Avec une assurance moto au kilomètre, l’assureur appose à ses frais un petit boitier GPS sur votre deux roues, souvent proche de votre porte vignette d’assurance moto. Celui-ci se destine à l’enregistrement de vos données de conduite.

La désinstallation de ce boitier GPS se fera à vos frais (entre 50 et 100 €).

Le boitier GPS est un système de « tracking » qui collecte des informations comme :

  • la distance parcourue ;
  • votre vitesse ;
  • les dates et heures de sortie de votre moto.

Avantages pour vous : le boitier GPS vous permet de tracer un véhicule volé, d’envoyer un signal « e-call » de détresse en cas d’accident, etc.

Sur le plan de la protection de vos données personnelles, les assureurs s’engagent à ne pas communiquer les informations collectées à des tiers (dans le respect de la CNIL).

Quelles sont les erreurs à éviter concernant l’assurance moto au km ?

Afin de souscrire une assurance moto au kilomètre pas chère mais optimale au vu de vos besoins, concentrez vous sur les tarifs, les garanties incluses, le montant des franchises éventuelles, et surtout le montant de la surprime en cas de dépassement de votre forfait kilométrique (si vous choisissez ce système de facturation au km).

En effet, la particularité de l’assurance moto au km est que votre prime est estimée et dépend de l’utilisation réelle de votre deux-roues. Mieux vaut savoir par avance ce que vous « risquez » si vous conduisez plus que prévu dans l’année.

Si vous comptez assurer votre première moto, il est difficile de faire une estimation précise des kms que vous ferez. Il serait donc peut-être préférable de commencer par une année d’assurance « classique » avant de passer à une formule au forfait ou Pay As You Drive.

Même si l’assurance deux-roues au km est une solution très intéressante sur le plan des tarifs pour les motards roulant peu, elle peut vous réserver de mauvaises surprises si vous ne respectez pas quelques « bonnes pratiques » :

  • Ne sous-évaluez pas le nombre de kms que vous parcourrez dans l’année ! Si vous choisissez un forfait kilométrique, veillez à ne pas le dépasser, sous peine de voir votre prime exploser. Chaque km supplémentaire vous sera facturé !
  • Le Pay As You Drive n’est intéressant qu’en deçà d’un certain nombre de kilomètres parcourus. Passé une certaine distance, une assurance 2 roues « classique » sera moins chère ;
  • Ne surévaluez pas la distance que vous ferez dans l’année ! L’assureur ne vous remboursera en principe pas la portion de la prime payée « en trop » (si vous faites moins de kms qu’estimé).

L’assurance moto au km est en général moins chère si vous respectez le contrat passé avec l’assureur. Toutefois, il faut être en mesure d’estimer le nombre de kms parcourus en un an. Pour cela, le mieux est de pouvoir se référer à un historique, par exemple à la distance roulée l’année précédente.

Quelles sont les différentes formules d’assurance moto au kilomètre ?

Un contrat d’assurance moto au km est différent d’une police traditionnelle sur le plan du calcul de la prime, mais pas des formules et garanties proposées.

Une assurance moto est un produit personnalisable. Vous pourrez choisir des options à la carte en fonction de vos habitudes de conduite (prêt de guidon, garantie équipement…).

La formule d’assurance moto au tiers est la moins chère mais aussi la moins couvrante. Elle vous confère une garantie Responsabilité Civile, c’est-à-dire le minimum obligatoire de l’assurance moto pour rouler en toute légalité. À qui s’adresse cette formule ?

  • Votre budget ne vous permet pas d’adhérer à une police plus complète,
  • Votre moto a une faible valeur (puisqu’elle n’intègre pas de couverture contre le vol).

Bien que plus chère, les formules intermédiaires vous permettent d’être indemnisé en cas de vol ou d’incendie de votre deux-roues. Elle est donc particulièrement sécurisante si :

  • Votre véhicule n’est pas stationné en parking privé,
  • Si vous résidez dans une ville / région où les risques de vol et vandalisme sont plus importants qu’ailleurs.

La formule tous risques est la plus complète et la plus onéreuse, mais s’avère particulièrement intéressante dans bien des cas :

  • Si votre moto a une valeur importante,
  • Si vous roulez beaucoup (les risques d’accident augmentent malheureusement).
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.