Comment faire une offre d'achat immobilier ? [Nos conseils en 2020]

Notre modèle d’offre d’achat immobilier

Mise à jour le

Vous venez d’avoir un coup de cœur pour une maison ou un appartement ? Afin qu’un autre acheteur ne rafle pas le logement de vos rêves, vous allez devoir faire une offre écrite au vendeur en bonne et due forme. Mais comment faire une offre d’achat pour un bien immobilier ? Nous allons vous expliquer tout ce que vous devez savoir pour rédiger une offre d’achat immobilier sérieuse et convaincante. Une offre d’achat n’est jamais à prendre à la légère et une fois dans les mains du vendeur, il devient difficile de faire marche arrière.

offre achat immobilier

Offre d’achat immobilier :  les 5 choses à savoir

En rédigeant une lettre d’offre d’achat immobilier, vous signifiez au vendeur votre souhait d’acquérir le bien mis en vente de manière ferme et définitive. Cependant, il s’agit d’un document à ne pas négliger et qui doit comporter un certain nombre de mentions et de clauses obligatoires.

  • Avant de remettre une offre d’achat, pensez à bien évaluer le bien que vous convoitez pour formuler une offre de prix réaliste et acceptable pour le vendeur. Pour cela, vous pouvez vous renseigner sur le prix moyen au mètre carré, consulter des offres de vente de biens similaires ou éventuellement faire appel à un agent immobilier pour être conseillé. N’hésitez pas à consulter le dossier de diagnostic technique et à vérifier si des travaux sont nécessaires.
  • Si vous pensez vous positionner sur ce bien, comment faire une offre d’achat immobilier ? Le moyen le plus sûr est de rédiger une offre d’achat écrite qui aura une valeur juridique et vous engage contractuellement si le vendeur l’accepte. Sachez qu’en cas de doute il est conseillé de faire une offre d’achat au vendeur oralement, cependant cela ne l’engage pas non plus à vous réserver le logement !
  • L’offre d’achat immobilier type doit contenir un certain nombre de mentions obligatoires : le prix d’achat du bien, la durée de validité de votre offre d’achat et le délai de rétractation, le mode de financement retenu pour votre achat et les modalités d’acceptation par le vendeur.
  • L’ajout de clauses suspensives à votre offre d’achat vous permettra de vous protéger en cas de contretemps et de vous retirer de la vente sans pénalités dans le cas où vous n’obtiendriez pas votre prêt bancaire ou que l’estimation des travaux soit supérieure à vos projections par exemple.
  • Le vendeur n’est pas obligé d’accepter votre offre d’achat : il peut la refuser ou vous faire une contre-proposition écrite.

Vous pouvez aussi faire votre offre d’achat via une agence immobilière ! En plus de vous conseiller sur votre acquisition, elle pourra vous aider dans les démarches en rédigeant votre lettre d’offre d’achat immobilier. Le problème des agences immobilières est qu’il n’est pas toujours évident de faire son choix. C’est pour cela que nous avons créé un comparateur en ligne et gratuit qui vous aidera à choisir.

cta agence immo

Rédiger une offre d’achat d’un bien immobilier : notre modèle 

Afin d’être valide, une offre d’achat immobilier doit être formalisée par écrit. Une fois votre offre acceptée par le vendeur, la vente est réputée conclue. Cette lettre type d’offre d’achat d’un bien immobilier doit mentionner un certain nombre d’informations essentielles :

  • coordonnées du propriétaire et caractéristiques du bien ;
  • prix d’achat du bien ;
  • durée de validité de votre offre d’achat ;
  • délai de rétractation (entre 5 et 10 jours) ;
  • mode de financement retenu pour votre achat ;
  • modalités d’acceptation par le vendeur ;
  • mention indiquant que la vente ne sera définitive qu’au moment de la signature de l’avant-contrat.

Si vous faites appel à une agence immobilière qui fait office d’intermédiaire, vous pouvez l’indiquer dans votre offre d’achat. Pensez également à indiquer des clauses suspensives afin de vous protéger juridiquement en cas d’annulation de la vente immobilière. Notre modèle d’offre d’achat d’un bien immobilier est téléchargeable ci-dessous.

Télécharger un modèle d’offre d’achat de bien immobilier :

offre achat immobilier

Comment faire une offre d’achat immobilier par mail ? 

Vous venez de visiter l’appartement de vos rêves et vous ne voulez pas perdre de temps pour formaliser votre offre ? Dans ce cas, adresser votre offre d’achat immobilier par mail est la meilleure solution ! En effet, une offre par mail a la même valeur juridique qu’une offre d’achat écrite et engage l’acheteur auprès du vendeur. Pour autant, cela n’est pas une raison pour la rédiger hâtivement et trop succinctement, prenez donc le temps de la réflexion avant d’appuyer sur le bouton « envoyer ». Si vous passez par une agence immobilière, pensez à la mettre en copie de votre offre d’achat.

Afin de rédiger votre modèle d’offre d’achat immobilier par mail, vous pouvez reprendre les éléments du courrier type d’offre d’achat immobilier que nous mettons à votre disposition ci-dessus.

Quelle est la durée de validité d’une offre d’achat d’un bien immobilier ?

La durée de validité de l’offre d’achat du bien immobilier de l’acquéreur va permettre de fixer le délai imparti au vendeur pour accepter ou refuser la proposition. Généralement ce délai est de 5 à 10 jours à compter de l’envoi de la lettre ou du mail formulant l’offre d’achat par l’acheteur. La durée de validité doit impérativement être mentionnée par l’acquéreur dans son offre d’achat, afin que le vendeur ai connaissance du délai dont il dispose pour répondre positivement ou négativement.

Cette durée de validité ne s’applique pas en cas d’offre d’achat orale. En effet, celle-ci n’a pas de valeur juridique.

Ce délai permet généralement au vendeur de réfléchir à la proposition qu’il a reçu, mais également de faire son choix entre les différentes offres d’achat reçues le cas échéant. C’est pourquoi il peut être risqué de formuler une offre d’achat immobilier très en-deça du prix de vente affiché. En revanche, une offre d’achat au prix demandé est susceptible d’être acceptée automatiquement par le vendeur.

Peut-on se rétracter après une offre d’achat d’un bien immobilier ?

Rédiger une offre d’achat d’un bien immobilier n’est pas à prendre à la légère, une fois acceptée par le vendeur vous ne pouvez plus faire marche arrière. En effet, si vous décidez de vous rétracter sans raison légitime prévue parmi les clauses suspensives, vous pourriez avoir à verser des dommages et intérêts au vendeur. On peut néanmoins distinguer 3 cas de figure où il est permis de vous rétracter après la lettre d’intention d’achat immobilier :

  • si le vendeur n’a pas encore répondu à votre offre d’achat ;
  • si le vendeur a refusé votre proposition ou qu’il n’a pas répondu à votre offre dans les temps ;
  • si le vendeur vous fait une contre-proposition par écrit.

À partir du moment où l’offre d’achat est acceptée par le vendeur, les conditions et le prix de la vente ne peuvent plus être modifiés. Le compromis de vente est ensuite signé chez le notaire et l’acheteur dispose alors d’un délai légal de rétraction de 10 jours. Une fois le délai de rétractation écoulé, la vente est effective et l’acte de vente délivré.

Comment négocier une offre d’achat d’un bien immobilier ?

Il est tout à fait possible de négocier le prix d’un bien immobilier avant de faire votre offre d’achat. Négocier peut vous permettre de respecter le budget alloué par la banque dans le cas où le prix du bien serait supérieur, ou encore si vous estimez que le prix de vente est trop élevé au regard de ses caractéristiques ou de travaux éventuels à réaliser. C’est pourquoi après avoir étudié le marché immobilier local et comparé des biens similaires mis en vente, vous devriez avoir une meilleure idée du juste prix. Cela peut également vous aider à trancher à la question : louer ou acheter ?

La visite de la maison ou de l’appartement est également très importante car elle va vous permettre de vérifier l’état intérieur et extérieur, les éventuels travaux à faire et de consulter le dossier de diagnostic technique. Repérez les points faibles et préparez vos arguments pour mettre toutes les chances de votre côté. Il ne vous reste ensuite plus qu’à faire votre offre d’achat !

La date de mise en vente du logement peut être importante. En effet, si un vendeur n’arrive pas à vendre son bien après plusieurs mois, il sera plus facile d’en négocier le prix.

Le vendeur dispose alors d’un délai de 5 à 10 jours pour accepter ou refuser votre prix, il peut notamment vous faire une contre-proposition. À vous de voir si le nouveau prix vous convient ou si vous préférez jeter l’éponge ! Sachez qu’une fois l’offre d’achat approuvée par le vendeur, le prix de vente n’est plus modifiable.

Posez votre question
Un expert vous répondra