Quels frais bancaires à l'étranger ?

Mis à jour le 27 novembre 2020 par Antoine Fruchard 

Les retraits et paiements par CB en euros sont « gratuits » en Europe, c’est-à-dire que votre banque ne prélèvera pas de frais particuliers. Hors de la zone euro, chaque établissement a sa propre politique en termes de commissions sur les opérations réalisées à l’étranger. Il est alors important de savoir, avant de partir, quels seront les frais ponctionnés et quelles sont les bonnes pratiques à observer pour les minorer. Conseils et astuces pour les éviter !

Quels frais de carte bancaire à l’étranger ? 

Comment sont calculés les frais bancaires à l’étranger ? 

Vous le savez sûrement : effectuer un retrait ou utiliser sa carte bancaire à l’étranger génère souvent des frais bancaires, plus ou moins élevés selon les banques. Certains établissements sont très gourmandes sur ce point dès lors que leurs clients réalisent des opérations en devises. 

Dans la zone euro (ou dans la zone SEPA pour certaines banques), vous ne supporterez pas plus de frais pour un retrait ou un paiement par CB qu’en France, hormis le cas où votre banque limiterait le nombre de retraits gratuits dans des distributeurs d’autres entités et que vous dépasseriez ce plafond. 

Hors-Europe en revanche, vous aurez certainement à supporter, selon les tarifs mis en place par votre banque : 

  • Des frais en cas de retrait dans un distributeur : frais fixes + parfois des frais variables, 
  • Des frais en cas de paiement par carte bancaire (frais variables le plus souvent). 

Chaque établissement bancaire a sa propre grille tarifaire. Les commissions peuvent aller du simple au triple d’une banque à l’autre. Certaines, en raison de leurs frais élevés, sont clairement à déconseiller aux globe-trotters ou à ceux qui voyagent souvent en dehors de la zone euro. 

Les frais fixes et variables peuvent se cumuler lorsque vous réalisez une opération en devises. Les frais de paiement par carte bancaire à l’étranger peuvent par exemple se composer de la manière suivante : 1 euro par opération + 2,50 % du montant.

Quel est le niveau moyen des frais bancaires à l’étranger ? 

Les banques en ligne ne pratiquent pas le même niveau de frais que les banques à guichet traditionnelles, banques régionales et grands réseaux nationaux confondus. Pour ces dernières, les frais bancaires à l’étranger font toujours l’objet d’un prélèvement de frais fixes et variables. BNP Paribas ponctionne par exemple 2,90 % du montant retiré et 3 euros par opération. 

Les frais moyens sur retrait ou paiement à l’étranger sont en général de 2 à 4 % selon les banques. Les frais fixes en cas de retrait tournent souvent entre 3 et 4 euros par opération. 

Les banques en ligne « se contentent », pour la grande majorité d’entre elles, de frais variables et ne prélèvent pas de commissions fixes. Le pourcentage est en outre très souvent plus bas (moins de 2 % pour Fortuneo par exemple et pour de nombreux autres pure players) que celui pratiqué par les banques historiques.

comparateur banque 3

Vous le comprenez, la note totale des frais pourra être particulièrement salée à la fin du séjour. Afin de réduire celle-ci, pensez aux bonnes pratiques que nous avons abordées précédemment. 

Précisons enfin que certains établissements bancaires ont des offres annuelles spécifiques et particulièrement adaptées aux globe-trotters, ou en tout cas aux particuliers voyageant régulièrement. Il pourra par exemple s’agir d’options prévoyant des frais réduits pour les paiements par CB à l’étranger toute l’année (voire une gratuité), d’un certain nombre d’opérations gratuites par période d’un an… 

Frais de retrait à l’étranger : notre comparatif  2021

Frais facturés
frais retrait etranger banque postale3,30 € + 2,30 %
frais de retrait a letranger credit agricole3,35 € + 2,45 %
frais retrait etranger credit mutuel3,90 € + 2,25 %
frais retrait etranger lcl3 € + 2,80 %
frais retrait etranger boursorama1,94 %
frais retrait etranger bnp3 € + 2,90 %
frais retrait etranger banque populaire3,30 € + 2,30 %
frais retrait etranger caisse epargne3,30 € + 2,30 %

Retirer de l’argent à l’étranger a donc souvent un coût. On distingue : 

  • La commission que peut prendre votre banque sur le retrait à l’étranger,
  • La commission éventuellement perçue par l’établissement local gérant le distributeur. 

Ces deux types de commission sont cumulables. Mieux vaut donc éviter de multiplier les « petits » retraits si ces deux types de frais s’appliquent. 

Au Canada par exemple, vous pourrez vous voir facturer 2 ou 3 dollars canadiens de frais, et ce sur de nombreux distributeurs. Ces derniers viendront s’ajouter à ceux éventuellement ponctionnés par votre banque. Le cas échéant, vous serez toujours prévenu et pourrez annuler l’opération afin de trouver un autre « guichet ».

On note que de petites différences entre les banques traditionnelles en matière de frais sur retraits. Pour supporter vraiment moins de commissions, il faudra vous tourner vers une banque en ligne. Ces dernières sont bien moins gourmandes et ne facturent pas, pour la plupart d’entre elles, de frais fixes par opération.  

Notons que certains établissements proposent une « option internationale » payante qui vous permet de réaliser par exemple 5 retraits et 10 paiements gratuits pendant votre séjour. D’autres, et notamment les banques digitales, « offrent » plusieurs retraits internationaux gratuits chaque année (comme Monabanq par exemple). Si vous partez pour une durée longue, sachez que certaines banques proposent des offres conçues pour les expatriés. C’est le moment de vous renseigner !

Frais bancaires à l’étranger : comment choisir sa banque ? 

Nous l’avons dit, les banques traditionnelles à guichet facturent plus de frais que les banques en ligne, et pas uniquement en matière de commissions sur retraits / paiements à l’étranger. Les banques digitales proposent par exemple souvent une CB gratuite, ne prennent pas de frais de tenue de compte… 

Cela s’explique simplement : les banques digitales (les « pure players ») sont soumises à moins de frais de gestion, de personnel, d’immobilier… En conséquence, elles sont en mesure d’être moins gourmandes sur le plan de la facturation.

Si vous voyagez beaucoup, vous vous devez d’opter pour une banque pas chère pour ce qui est des opérations internationales comme les virements. La meilleure solution est donc de choisir une banque en ligne. 

Afin de vous aider à dénicher la meilleure offre, Réassurez-moi vous propose son propre comparateur de banques et banques en ligne. Vous trouverez une trentaine d’offres adaptées à vos besoin selon que vous cherchiez une banque pour non résident ou seulement flexible à l’étranger. Remplissez vos critères et trouvez l’offre qui vous convient !

comparateur banque 3

Notre outil est entièrement gratuit, sans engagement et très simple d’utilisation. Il vous permet d’accéder, à partir d’un formulaire unique, à une sélection calibrée, selon votre profil, des meilleures banques digitales du marché. 

Toutes les informations essentielles pour faire le bon choix (le niveau de frais pratiqués entre autres) seront visibles en un coup d’oeil sur la page résultats. Il sera alors très simple de mettre les établissements en concurrence. 

Vous gagnerez ainsi

  • Du temps : vous n’avez plus à passer en revue les offres de banque en ligne les unes après les autres, 
  • De l’argent, en choisissant celle qui vous conférera le meilleur rapport qualité de services / frais. 

Comment éviter les frais bancaires à l’étranger ? 

Anticiper ses frais bancaires avant le départ

Voici quelques bonnes pratiques qui pourraient vous permettre d’éviter les frais bancaires à l’étranger, ou en tout cas de les réduire : 

  • Ouvrez un compte auprès d’une banque en ligne qui propose par exemple une carte bancaire sans frais sur les retraits et paiement en devises, comme Boursorama et son offre Ultim. Attention toutefois, ces offres sont souvent conditionnées : revenus minimum, utilisation régulière de la CB (au moins une fois par mois)… 
  • Pensez aux offres alternatives des néo-banques comme N26 ou Revolut, qui vous permettent d’ouvrir un compte gratuit (ou payant si vous souhaitez augmenter les plafonds de votre carte) et de bénéficier d’une CB Visa ou Mastercard gratuite en matière de paiements et retraits à l’étranger.
  • Retirez des devises avant de partir / commandez-en auprès de votre banque. Notons que ce service est payant (et plutôt cher) auprès des banques en ligne. 
  • Souscrivez à une « option internationale » si votre banque en propose une (ce n’est pas le cas de toutes).  Certaines banques proposent des offres internationales pouvant être adaptées à votre situation.

Frais bancaires sur place 

Afin de minorer au maximum les frais de retraits bancaires à l’étranger (si votre banque en facture), minimisez tout simplement le nombre d’opérations. Cela vous permettra d’économiser sur les frais fixes. Mieux vaut donc faire, par exemple aux USA, un retrait de 500 dollars que 5 de 100 dollars. 

Le but est donc d’amortir au maximum la commission fixe. Attention toutefois à ne pas « trop » retirer, sous peine de devoir supporter le taux de change à votre retour sur les devises restantes. 

Autre chose à savoir : certaines banques prévoient un plafond par opération, comme une commission variable maximale. Vous ne supporterez donc pas de frais sur l’entièreté de la somme retirée si vous le dépassez. 

Quels sont les frais pour un paiement hors zone euro ? 

Quasiment toutes les banques, traditionnelles comme en ligne, retiennent des commissions pour les paiements effectués en devises à l’étranger, c’est-à-dire hors zone euro. Peu importe la carte bancaire : l’utilisation d’une American Express donnera lieu à des frais de paiement hors zone euro de la même manière que celle d’une Visa ou d’une Mastercard. 

Toutes les banques ne sont toutefois pas égales quant au pourcentage qu’elles retiennent sur le montant payé. Les frais d’utilisation de la carte bancaire à l’étranger varient donc largement d’un établissement à l’autre. Les banques digitales montent rarement au delà de 2 %, tandis que cela est la norme pour les banques à guichet. 

Sachez toutefois que certaines banques en ligne ont mis en place des offres spécifiques, accessibles à tout le monde, à savoir des CB gratuites pour les paiements à l’étranger. Concrètement, ces cartes (proposées seulement pas quelques établissements) prévoient dans leurs conditions qu’aucune commission ne sera prélevée ni sur les retraits, ni sur les paiements en devises. 

Attention toutefois aux conditions d’obtention de ces cartes, variables selon les banques en ligne : revenus minimum, nombre d’opérations minimum par an… 

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.