Quelle est la meilleure banque pour expatriés ?

Mis à jour le 24 novembre 2020 par Antoine Fruchard 

Promotion professionnelle, études tournées vers l’international ou envie de changer de vie, de nombreuses raisons poussent les français à s’expatrier. Mais avant de prendre le large, il convient d’effectuer certaines formalités administratives et de trouver une banque qui vous suive à l’autre bout du monde ! Certaines banques imposent des restrictions quant au lieu de résidence, c’est pourquoi nous allons vous guider pour choisir votre banque pour expatrié. Vous verrez qu’il n’y a pas forcément besoin d’ouvrir un compte dans votre pays d’accueil.

Quelle est la meilleure banque pour expatriés ?

Partir vivre à l’étranger n’est pas une chose à prendre à la légère ! Cela requiert un minimum de préparation et d’anticipation dont la recherche d’une banque pour expatriés. Certains peuvent se demander si cela est réellement indispensable, qu’en est-il ? Il faut savoir qu’en étant à l’étranger, vous n’aurez plus la possibilité de vous déplacer à l’agence de votre banque, pour y réaliser certaines opérations bancaires ou y rencontrer votre conseiller.

C’est pourquoi il est conseillé de se tourner vers une banque du pays d’accueil quand cela est possible. Une autre alternative consiste à vous adresser à une banque à distance, c’est-à-dire une banque classique dont les services seraient accessibles en ligne, ou une banque en ligne. Grâce à notre comparatif, sauter le pas vers une banque pour expatriés vous facilitera la vie !

BanqueCaractéristiques
n26 banqueBanque en ligne avec une offre gratuite, sans condition de revenu, paiements hors zone euro sans frais, compte bancaire en multidevises permettant d’effectuer des virements internationaux, carte bancaire gratuite sous condition.
Banque en ligne avec carte bancaire et frais de tenue de compte gratuits. Condition de revenu minimum de 1 000 €.
hsbcBanque pour expatriés de référence, retraits gratuits à l’étranger, accès aux banques HSBC partout dans le monde, aide à l’expatriation, gamme de services justifiant des tarifs au dessus de la moyenne.
bnp paribasAgences dédiées à la clientèle internationale et conseillers bancaires mis à disposition des expatriés.

Quelle banque en ligne pour expatriés ?

Lorsque l’on prépare une expatriation, trouver la banque qui nous accompagnera de l’autre côté de la frontière comme à l’autre bout du monde n’est pas toujours évident. Si certaines banques classiques proposent des offres à distance ou aux expatriés, celles-ci sont rares et parfois incomplètes. C’est pourquoi se tourner vers une banque en ligne peut s’avérer être une bonne option. Avec une inscription en ligne facile et rapide, et une gestion des comptes entièrement dématérialisée, changer de banque peut valoir le coup !

Par ailleurs, de nombreuses banques en ligne présentent des tarifs accessibles, avec parfois même une carte bancaire et des frais de gestion gratuits. Néanmoins, si une banque en ligne peut paraître idéale pour gérer ses comptes tout en étant à l’étranger, elle ne s’adresse pas spécifiquement aux expatriés. C’est pourquoi avant d’ouvrir un compte bancaire en ligne, il conviendra de vérifier auprès de la banque si elle impose une condition de résidence en France ou de revenu. Le cas échéant, vous devrez justifier que vous restez bien résident fiscal en France. Mais rassurez-vous, certaines banques en ligne ou néobanques n’en font pas un prérequis et sont tout à fait adaptées pour une expatriation avec des offres bancaires internationales !

Se tourner vers une banque en ligne pour une expatriation est donc une bonne alternative si vous ne souhaitez pas ouvrir un compte dans votre pays d’accueil. Il suffit désormais de quelques minutes pour ouvrir un compte en ligne et toute la gestion se fait à distance ! C’est pourquoi nous vous proposons un comparateur gratuit afin de trouver parmi pas moins de 30 banques pour expatriés celle qui vous convient !

comparateur banque 3

Pourquoi choisir une banque pour expatrié ?

Trouver une banque pour expatrié fait partie de la « to-do list » avant de faire le grand saut. Mais faut-il forcément quitter sa banque actuelle ? Nous vous expliquons pourquoi cela est important d’y réfléchir et de se tourner vers une banque s’adressant aux expatriés. Que vous soyez actuellement dans une banque traditionnelle ou une banque en ligne, renseignez-vous sur les services proposés en cas d’expatriation :

  • L’option banque à distance ou gestion en ligne est-elle disponible ?
  • Des frais bancaires s’appliquent-ils en cas de retraits et paiements à l’étranger ?
  • Le compte courant peut-il recevoir des virements en devises étrangères ?
  • La condition de résidence fiscale en France est-elle obligatoire ?

Tout expatrié est considéré comme résident fiscal à partir du moment où son domicile demeure sur le territoire français, son travail ou ses intérêts économiques sont basés en France.

Si votre banque actuelle ne semble pas adaptée à une vie à l’étranger, cela semble préférable de vous tourner vers une banque pour expatrié. Cela vous permettra d’éviter certaines mauvaises surprises ou désagréments. Dans ce cas, vous avez alors le choix d’ouvrir un compte dans votre pays d’accueil, si cela est permis et que la barrière de la langue ne vous rebute pas. Ou encore de vous adresser à des banques telles que Boursorama, N26 ou encore HSBC qui proposent des services dédiés aux expatriés.

Si vous restez résident fiscal en France et ouvrez un compte bancaire auprès d’une banque étrangère, n’oubliez pas de le déclarer auprès de l’administration fiscale française.

Comment ouvrir un compte bancaire pour expatrié ?

Pour ouvrir un compte en banque pour expatrié, il y a certaines conditions et subtilités à connaître. Par exemple, si vous pensez ouvrir un compte bancaire à l’étranger, il est conseillé de se renseigner sur la législation locale ainsi que sur les prérequis de la banque : quelle est la langue parlée ? Faut-il avoir la nationalité du pays d’accueil ? La domiciliation des revenus est-elle obligatoire ? Une fois ces questions posées, vous devriez y voir plus clair sur les formalités à réaliser. Souvent, une banque en ligne ou une banque à distance pourrait être davantage flexible, en demandant soit une condition de revenu soit une résidence fiscale en France.
En dehors de ces spécificités liées à l’expatriation, vous aurez à présenter certains documents pour l’ouverture de votre compte courant pour expatrié :

  • Un justificatif d’identité : passeport ou carte d’identité ;
  • Un justificatif de domicile et/ou de revenu ;
  • Un spécimen de signature.

Une fois votre convention de compte signée, la banque vous fera parvenir votre RIB ainsi que vos moyens de paiement. Après l’ouverture de votre compte en banque d’expatrié, il conviendra de le déclarer à l’administration fiscale française.

Comment ouvrir un compte en France quand on est expatrié ?

Touristes, étudiants, expatriés français ou étrangers, la France attire chaque année des millions de visiteurs et de travailleurs. Un certain nombre d’entre eux vont y poser leurs valises ou y faire affaire et devoir affronter certaines formalités administratives, telle que l’ouverture d’un compte bancaire pour expatrié. Ouvrir un compte bancaire en France, que l’on soit résident ou non est tout à fait possible, à condition de bien choisir sa banque !

Bien que les offres des banques dites « classiques » puissent être très attractives, leurs conditions liées à la nationalité, la résidence ou le revenu peuvent compliquer la tâche, même si vous êtes un français expatrié à l’étranger. C’est pourquoi il est souvent plus facile de se tourner vers une banque en ligne ou une néobanque. Citons par exemple : N26, Boursorama, Monabanq, Revolut. Avec des démarches facilitées pour l’ouverture d’un compte, terminées les prises de tête !

Le droit au compte, garanti par la Banque de France, s’applique à toute personne résidant en France, mais aussi aux non-résidents. Ainsi, vivre à l’étranger ne peut pas priver un français du droit à ouvrir un compte bancaire en France.

Expatriés, que faire de son compte en France ?

Garder ou clôturer son compte bancaire français est une question légitime et récurrente de tout expatrié. Il serait tentant de garder au moins un compte en France, mais les 2 options peuvent avoir leurs avantages comme leurs inconvénients, alors comment choisir ? Afin de se décider, il est important de se poser certaines questions :

  • Avez-vous prévu de transférer tous vos actifs à l’étranger ?
  • Votre compte bancaire en France conserve-t-il son utilité ? Avez-vous des opérations (prélèvements, remboursement d’un emprunt) nécessitant son maintien ?
  • Restez-vous résident fiscal en France ? Serez-vous soumis à l’imposition de votre pays d’accueil ?
  • Votre banque française vous propose-t-elle une formule de compte avantageuse et qui ne pèsera pas trop lourd sur votre budget d’expatrié ?

Ces questionnements vous permettront d’y voir plus clair. Cependant, si vous prévoyez de vous expatrier de manière ponctuelle ou pour une durée déterminée, conserver votre compte en France semble judicieux. En revanche, pour ceux qui n’ont pas de date de retour prévue, faites des simulations sur votre budget afin de déterminer si une clôture de votre compte en France ne serait pas plus avantageuse.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.