Comment faire un virement bancaire à l'international ?

Mis à jour le 26 novembre 2020 par Antoine Fruchard 

Dans l’imaginaire collectif, les virements internationaux sont soumis à des frais élevés. Si certaines banques traditionnelles continuent, certes, de ponctionner des frais et commissions importants, d’autres acteurs sont moins gourmands en la matière. Ainsi, quelle est la meilleure manière de faire des virements internationaux ? Quels seront les frais liés à ces transferts ? Réponses et conseil pour réduire les frais au maximum !

Quels sont les frais de virement international pratiqués par les banques ?

Le tarif appliqué pour un virement international varie largement selon les banques. Est-il tout de même possible de faire un virement international « pas cher » ?

Pour connaître le niveau de frais pratiqué par votre banque, consultez l’extrait des tarifs standards en agence ou en ligne. Si les frais sont trop « élevés » et que les virements internationaux sont pour vous une opération courante, peut-être est-il temps de changer de banque.

Réassurez-moi vous propose un tableau comparatif des frais d’émission actuels pour un virement international hors zone SEPA. Cela vous donnera une bonne idée des moyennes pratiquées. 

Frais d’émission
bforbank logo25 €
logo ing20 € (30 € en devises)
logo hellobank9,50 €
bnp paribas9,50 € + commissions de change
societe generale33 € + taux de change majoré
logo cic assurance16,60 € + commissions de change 7,70 €

Le tableau ci-dessus ne traite que des frais d’émission. N’oubliez pas que d’autres frais peuvent venir s’y ajouter (les frais de réception notamment).

On constate sans surprise que les banques en ligne sont moins chères que les banques à guichet, pour ce qui est des virements internationaux mais pas seulement. Il s’agit là de l’un des principaux avantages des banques digitales : les frais facturés sur les services et produits bancaires sont très compétitifs, ce qui explique (entre autres) leur essor actuel.

Si vous êtes amenés à devoir pratiquer régulièrement ce type de transfert, peut-être est-ce le bon moment pour souscrire à une banque en ligne ? Notre outil vous propose de comparer les meilleurs établissements bancaires et de vous donner les informations primordiales à connaître avant de souscrire ! C’est gratuit et 100 % en ligne.

comparateur banque 3

Comment faire un virement bancaire international non SEPA ?

Distinguer virement international et virement SEPA 

Un transfert d’argent vers l’étranger n’est pas forcément un virement « international ». Ainsi, un virement SEPA (Single European Payments Area), à destination d’un pays européen et en euros, est un virement « harmonisé » (normes IBAN et BIC), qui n’est pas considéré comme international, dans le sens où ne seront pas appliqués les frais inhérents au virement international. Les frais relatifs à un virement « européen » seront donc identiques à ceux facturés pour un virement en France.

Les virements SEPA sont ceux réalisés vers un pays membre de l’Union Européenne ou vers l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse, Monaco ou Saint-Marin.

Mais alors, un virement non SEPA, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit tout simplement d’un virement hors zone SEPA, effectué à destination ou en provenance d’un compte détenu dans une banque étrangère, dans une autre devise que l’euro. C’est à ce moment-là que l’on parle de virement international. 

La raison pour laquelle la distinction est importante est que des frais particuliers s’appliquent au virement international : frais d’émission, de réception, commissions de change…

À l’inverse, un virement vers la zone SEPA est gratuit.

Virement bancaire international : quel montant maximum ? 

Un transfert d’argent vers l’étranger est-il soumis à un montant limite ?

Lors de l’émission d’un virement international, l’émetteur peut choisir si celui-ci sera fait en euros ou directement dans la monnaie du pays destinataire.

La loi ne dit rien sur un éventuel montant maximum de virement international ponctuel. Les flux sont toutefois surveillés par les banques et l’organisme TRACFIN, qui dépend du Ministère de l’Économie et des Finances et dont la principale mission est de lutter contre le blanchiment d’argent. 

Ce sont donc les établissements bancaires eux-mêmes qui posent leurs limites. La plupart fixent un plafond journalier pour les virements internationaux. BNP Paribas les limite par exemple à 6000 € par jour. Le plafond journalier est plus élevé auprès d’autres établissements mais une limite mensuelle est alors souvent fixée. 

Vous l’aurez compris : tout dépendra de votre banque. Afin de connaître les plafonds en vigueur, le plus simple sera de vous tourner vers votre conseiller bancaire.  

Notons que certaines banques en ligne comme Boursorama ne limitent pas, en montant, les virements internationaux.   

Comment minimiser les frais d’un virement international ? 

Quel est le niveau de frais facturés pour un virement bancaire international ? Peut-on faire un virement international gratuit ? Le coût d’un virement international varie selon les banques, chacune les fixe librement. On distingue 3 types de frais applicables aux virements à l’étranger : 

  • les frais d’émission, en principe supportés par l’émetteur du virement. Ces derniers peuvent être, selon les banques, proportionnels au montant et/ou forfaitaires ;
  • les frais de réception, là encore proportionnels ou fixes ;
  • les commissions de change, applicables lors de la conversion en devises. La banque prélève donc une certaine somme en plus du taux de change souvent majoré (frais de change). 

Ces 3 types de frais peuvent se cumuler. Même si souvent, l’émetteur prend à sa charge tous les frais, il est possible qu’ils soient partagés, ou même que ce soit le destinataire des fonds qui les assume entièrement. Les sigles utilisés sont les suivants :

Signification
OURFrais à la charge de l’émetteur
BENFrais à la charge du destinataire
SHAREFrais partagés

Les banques traditionnelles à guichet ont plutôt tendance à facturer des frais proportionnels au montant transféré (ainsi que des frais forfaitaires). Les banques en ligne, souvent moins gourmandes en termes de frais divers, retiennent souvent un montant forfaitaire pour ce qui est des frais de virement international.

La majorité des établissements bancaires prélèvent un montant minimum forfaitaire : une dizaine d’euros au moins (en général), applicable même aux plus « petits » virements hors zone SEPA.

Bien souvent, les frais seront moins élevés si vous réalisez votre virement international seul, c’est-à-dire en ligne depuis votre espace personnel. Donner l’ordre de virement au guichet ou à votre conseiller donnera lieu à des frais supplémentaires. Autant les économiser.  

Si vous réalisez régulièrement des virements en dehors de la zone SEPA, vous aurez tout intérêt à choisir une banque peu gourmande en matière de frais de transferts internationaux. Comparez un maximum d’établissements ! 

Comment faire un virement international ? 

Un virement bancaire international peut être interne (effectué vers un compte tiers détenu dans la même banque) ou externe (à destination d’un autre établissement bancaire). Dans les 2 cas, votre banque aura besoin, au moment de la demande de virement international, de connaître les coordonnées bancaires du destinataire.

Vous aurez plusieurs possibilités pour faire votre transfert d’argent international (en ligne ou non), et notamment : 

  • en toute autonomie sur votre espace personnel (sur ordinateur, tablette et smartphone) ;
  • au guichet en agence ou auprès de votre conseiller bancaire ;
  • par écrit.

Lors de l’ordre de virement, vous pourrez choisir de prendre en charge tous les frais afférents ou bien de les partager avec le bénéficiaire. BNP Paribas facture par exemple 9,50 € à l’émission et 20,50 € à la réception (en sus des commissions / frais de change).

Selon une étude de la Banque Mondiale, le niveau moyen des frais cumulés inhérents à un virement hors zone SEPA tourne autour de 7 % !

Outre les virements de compte bancaire à compte bancaire, sachez qu’il existe bien d’autres moyens pour transférer de l’argent à l’étranger en dehors du système des banques, et ces alternatives s’avèrent souvent moins chères. 

Citons par exemple Transferwise, N26 ou encore Revolut, qui proposent toutes les 3 (mais il y en a d’autres) de transférer de l’argent dans de nombreuses devises et à des taux de change actualisés en temps réel. Ces solutions ne sont toutefois à envisager que si vous êtes à l’aise avec l’usage en ligne. 

Virement international : quel délai ? 

Un virement SEPA est normalisé à l’échelle européenne et s’avère donc très rapide : en principe 1 jour ouvré s’il est réalisé en ligne (bien qu’il n’est pas rare que le paiement soit effectué sous 3 jours, voire 5 si un changement de devises est nécessaire). Comptez 2 jours au grand minimum pour un virement SEPA papier. 

Le délai d’un virement bancaire international va sensiblement varier selon la banque émettrice. Il n’y a ni norme en la matière, ni réglementation particulière (aucun délai maximum n’est par exemple fixé). Globalement, le délai du virement bancaire international dépendra de plusieurs critères tels que, notamment : 

  • le délai de traitement interne de l’ordre de virement ;
  • les particularités des comptes émetteur et destinataire ;
  • le type : virement permanent, ponctuel, immédiat ou programmé ;
  • le fait que la somme soit convertie en devises ou non. 

Bien entendu, d’autres critères vont entrer en ligne de compte : virement effectué un vendredi soir, week-end prolongé…

Souvent, un virement international mettra plusieurs jours « à arriver ». Si vous êtes vous-même destinataire d’un transfert et que celui-ci tarde à être porté au crédit de votre compte, sachez que les raisons du retard peuvent être nombreuses : 

  • il est possible que la banque émettrice l’ait bloqué pour une raison précise ;
  • l’émetteur ne disposait pas des fonds suffisants sur son compte bancaire ; 
  • il a commis une erreur dans vos coordonnées bancaires. 

Recevoir un virement bancaire de l’étranger : à quel prix ? 

Y a-t-il toujours des frais à la réception d’un virement international ? Lors d’un virement bancaire de l’étranger vers la France (en provenance d’un pays hors zone SEPA), la somme est convertie en euros si votre compte est libellé dans cette monnaie. 

Votre banque vous facturera très certainement des frais de réception. Ceux-ci seront plus ou moins élevés selon l’établissement mais sachez qu’ils tournent en général entre 10 et 20 € par virement international reçu. 

Le tableau ci-dessous vous donne un ordre d’idée des frais en vigueur auprès de quelques banques en ligne. 

Frais de réception
B for Bank10 €
Ing Direct20 €
Hello Bank !19 €

Paypal et virement international : bonne idée ? 

PayPal est une bonne solution pour faire un transfert d’argent international moins cher. Le plus simple sera toutefois que le destinataire dispose lui aussi d’un compte PayPal.

Pour transférer des fonds par ce biais, rien de plus simple : rendez-vous sur votre compte PayPal et entrez les coordonnées PayPal de la personne destinataire des fonds.

Afin de faciliter les transferts de fonds internationaux, PayPal propose également un service « Xoom », qui permet d’envoyer de l’argent d’un compte PayPal à un compte bancaire. À l’instar d’un virement classique, le transit de la somme est 100 % sécurisé. Il est en principe assez rapide. 

Les commissions prélevées par PayPal dépendent du pays destinataire. Rendez-vous sur le site de l’entité pour connaître les frais en vigueur. Notons toutefois que le service de transfert d’argent est gratuit en Europe, mais que des commissions de change peuvent s’appliquer en cas de changement de devises.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.