L'assurance auto senior

L'assurance auto senior

L’assurance auto est souvent considérée comme trop chère pour la plupart des conducteurs, notamment lorsque le risque d’être résilié en cas de sinistre augmente avec l’âge. Les séniors sont alors une population considérée comme présentant un risque accru par les assureurs : si l’âge pour être considéré comme sénior dépend des compagnies d’assurance, toutes s’accordent à faire augmenter les prix pour ces conducteurs. Pour autant, des solutions existent pour les personnes plus âgées, dans le but d’adapter l’assurance auto aux besoins réels.

Quelle limite d'âge pour l'assurance voiture ?

L’opinion publique assimile généralement les séniors aux personnes à la retraite, voire d’un âge plus avancé que celui correspondant à l’arrêt de l’activité. L’âge auquel une personne est considérée en tant que sénior dépend pourtant des compagnies d’assurance. Ainsi, certaines font rentrer dans cette catégorie tout conducteur dépassant 55 ans, quand d’autres attendent 60 ans, 65 ans, voire 70 ou 75 ans. La conduite ne nécessite pourtant pas l’obtention d’un quelconque certificat médical attestant de la capacité à conduire, bien que le gouvernement français ait envisagé cette possibilité.

Pour de nombreuses personnes âgées, l’utilisation de la voiture est synonyme de conservation de l’autonomie. Il s’avère que les séniors attachent une importance particulière à l’indépendance, qu’ils souhaitent garder le plus longtemps possible. L’arrêt de l’activité professionnelle et le passage à la retraite implique pourtant une baisse significative des revenus et il devient important de réduire le prix des dépenses. L’assurance auto suppose pour autant l’adhésion à un minimum légal obligatoire, donc le paiement d’une prime d’assurance pour couvrir un véhicule.

Dans tous les cas, il n’est légalement pas possible pour les assureurs d’imposer une limite d’âge à leurs clients pour pouvoir conduire, à partir du moment où leur permis est en règle et leur permet de circuler. Seul un certificat médical présentant une contre-indication à la conduite peut justifier le refus de l’assurance auto pour absence de titre de conduite, mais ce document n’est pas nécessairement lié à l’âge du conducteur.

Un risque accru pour les assurance auto des retraités

L’augmentation du coût de la prime d’assurance par les assureurs au fur et à mesure de l’avancée de l’âge est due à l’idée que le risque présenté par les séniors est accru. Il s’avère que des changements physiologiques interviennent et sont inévitables, qui peuvent éventuellement influencer la manière de conduire. Ainsi, la diminution des réflexes, la baisse de la vue et de l’ouïe sont des conséquences inéluctables de l’augmentation de l’âge chez toutes les personnes.

Pourtant, les séniors font état de moins de sinistres que la plupart des autres assurés et notamment les jeunes conducteurs. Leur prudence et leur expérience de la route sont des facteurs qui ne sont malheureusement pas pris en compte par les assureurs. L’évolution de la conduite, qui n’est plus la même qu’il y a plusieurs années ou l’augmentation du nombre de conducteurs et des problèmes de santé liés à l’âge prennent alors le pas sur les garanties de sécurité offertes par les séniors.

  • De manière générale, les séniors sont soumis à l’application d’une surprime par les assureurs, destinée à compenser l’aggravation du risque supposée. S’il n’est à priori pas possible de supprimer cette augmentation du prix, des solutions sont possibles pour réduire son importance. La négociation est un bon moyen de faire baisser les prix, notamment si vous connaissez votre conseiller depuis de nombreuses années. Faire appel à un courtier peut grandement vous aider, tout comme le fait d’utiliser un comparateur en ligne, qui déterminera pour vous les offres les plus intéressantes.

Quelle assurance auto pour les conducteurs séniors ?

Identifier ses besoins après 80 ou 90 ans

L’absence de garanties spécifiquement destinées aux séniors doit pousser ces derniers à prendre des dispositions particulières pour leur assurance auto. Ils doivent alors accepter l’augmentation du risque qu’ils présentent et répercuter ce facteur sur le choix des garanties sélectionnées pour éviter de payer trop cher. Il est avant tout nécessaire de négocier avec son conseiller, une pratique tout à fait envisageable, notamment lorsque l’on est client depuis plusieurs années, ce qui peut pousser l’assureur à être plus flexible.

Il est également important de prendre en considération le type de véhicule utilisé, qui constitue un critère de détermination de la prime. Si le conducteur estime que le nombre d’heures passées au volant va grandement diminuer avec le passage à la retraite, il peut être intéressant de conserver son véhicule, même ancien, plutôt que d’envisager d’acheter une voiture neuve. Il s’avère qu’un véhicule ayant déjà quelques années présente l’avantage de coûter moins cher en réparations en cas de sinistre. Par ailleurs, il peut être bénéfique de ne conserver qu’une seule voiture pour le couple, si la nécessité de se déplacer diminue, afin d’inscrire l’un des conjoints en tant que conducteur secondaire.

Les spécificités de l’assurance auto pour un conducteur âgé

Bien qu’aucune garantie de l’assurance auto ne soit explicitement destinée aux séniors, il existe pourtant des solutions pour payer moins cher sa couverture. Certains assureurs proposent ainsi des modalités de paiement flexibles, comme le règlement de la prime en plusieurs fois sans frais ou l’extension du délai pour régler un impayé, pour compenser la diminution des revenus.

D’autres incluent automatiquement la garantie personnelle du conducteur dans tous les nivaux de protection offerts, afin d’indemniser les éventuels dommages corporels qui pourraient découler d’un accident de la route par exemple. Certaines compagnies d’assurance proposent même des réductions en cas d’utilisation fréquente des transports en commun, diminuant de fait l’utilisation de la voiture et donc la survenue d’un sinistre. Enfin, il peut être très utile pour diminuer les coûts de souscrire à une assurance auto au kilomètre, qui permettra de ne payer que pour la distance parcourue.

Quel tarif pour l'assurance auto d'un retraité ?

Un coût plus élevé pour l'assurance auto des séniors

Comme expliqué précédemment, l’assurance auto pour les séniors sera plus onéreuse, un moyen pour les assureurs de compenser l’augmentation du risque induite par l’avancée de l’âge. Une surprime sera alors appliquée, à la manière de celle que subissent les jeunes conducteurs pour prendre en compte leur inexpérience.

Par ailleurs, les compagnies d’assurance auront tendance à procéder plus facilement à la résiliation du contrat d’assurance auto en cas de sinistre. Cette disposition est d’autant plus vraie lorsqu’il s’agit d’un accident responsable et les séniors ont tout intérêt à redoubler de vigilance au volant, les assureurs n’étant pas disposés à leur faire de cadeaux.

Etablir un comparatif pour son assurance auto

Réassurez-moi fait partie des courtiers d’assurance auto en ligne et met également à votre disposition son propre comparateur d’assurance auto. Rapide, simple d’utilisation et efficace, il vous permettra d’avoir une idée claire des pratiques tarifaires des différents assureurs. Vous avez ainsi la certitude de réaliser des économies et de gagner du temps dans vos démarches.

Il s’avère que consulter personnellement les diverses compagnies d’assurance peut être une méthode longue et fastidieuse. Vous devriez alors comparer vous-même les différents devis d’assurance auto obtenus et déterminer seul le plus avantageux. Le comparateur d’assurance voiture proposé par Réassurez-moi fait le travail à votre place en très peu de temps et vous offre un comparatif précis.

Vous pouvez aussi envisager la résiliation de l’assurance auto d’une personne âgée dans la mesure où l’assureur souhaiterait résilier son contrat. Le cumul de l’âge et du statut de résilié serait effectivement très préjudiciable pour retrouver un partenaire enclin à couvrir le conducteur. L’assureur peut effectivement annuler l’assurance auto d’un sénior après plusieurs sinistres, même non-responsables, considérant que le risque est trop important. Ainsi, mieux vaut résilier son assurance avant, et en choisir une autre plus adaptée à son profil.

4 réponses à “L’assurance auto senior”

  1. lelievre isabelle le 13 août 2019 a posté : dit :

    nous cherchons une assurance pour une amie qui a son permis depuis 1977 mais qui n'a pas eu de véhicule depuis 2004. pouvez-vous nous orienter vers une compagnie d'assurance qui voudrait bien l'assurer. merci de votre réponse

  2. ROUZEAU Jacqueline le 31 juillet 2019 a posté : dit :

    Mon assureur refuse d'assurer une nouvelle voiture neuve en remplacement de l'actuelle immatriculée en 2001, ayant besoin de réparations très onéreuses, sous prétexte que j'ai eu ces 4 dernières années 4 sinistres dont 1 concernant le vol de mes pneus dans mon parking alors que je bénéficie, depuis le 01/11/16, d'un COEF.BONUS de 0,62, BONUS LAUREAT 4% (BONUS A VIE) ainsi que du tarif spécial BONUS KILOMETRE J'aimerais savoir s'il est en droit de refuser de m'assurer cette nouvelle voiture (même marque, même modèle).
    Merci de bien vouloir me donner votre réponse.

Posez votre question
Un expert vous répondra