Quelle assurance auto pour voiture d'occasion ?

Quelle assurance auto pour voiture d’occasion ?

Préférer acheter une voiture d’occasion plutôt qu’une voiture neuve implique de faire des choix : carburant, ancienneté, kilométrage… En ce qui concerne l’assurance auto, qui est obligatoire, il est primordial d’étudier en profondeur les différentes offres et de connaître les garanties les plus adaptées pour couvrir votre voiture d’occasion. En effet, la prime d’assurance auto est en partie indexée sur le type de véhicule et sa valeur, ce qui suppose un coût différent pour une voiture d’occasion par rapport à un véhicule d’occasion, notamment à cause de la vétusté de la voiture. Réassurez-moi vous conseille :

Les garanties obligatoires et facultatives de l’assurance auto

En France, tous les véhicules terrestres à moteur se voient dans l’obligation d’être couverts par une assurance auto. Cela concerne aussi les voitures à l’arrêt ou ne roulant plus. En effet, elles peuvent aussi être responsables d’un sinistre, par exemple à cause d’un stationnement avec un frein à main mal serré pouvant potentiellement causer des dommages, ou encore un incendie partant du véhicule. Ainsi, tout propriétaire d’un véhicule d’occasion doit pouvoir prouver que ce dernier est assuré contre ces risques.

Ainsi, le minimum légal à souscrire est la garantie Responsabilité Civile, garantie que l’on retrouve dans les trois niveaux de protections proposées par les assurances auto. Celle-ci permet d’indemniser (dommages corporels et matériels) les tiers victimes d’un sinistre qui pourraient survenir à cause ce véhicule. Cependant, le conducteur lui-même ainsi que le véhicule ne seront absolument pas couverts par cette assurance minimale. S’ils veulent l’être, alors il faudra adhérer aux deux types d’assurances auto plus couvrantes : l’assurance intermédiaire et l’assurance tous risques.

Ces deux niveaux d’assurance auto, plus importants que l’assurance au tiers, comportent des garanties supplémentaires, de plus en plus performantes au fur et à mesure que le niveau (et donc le prix de la prime d’assurance) augmente. Il est donc possible d’avoir accès à la garantie vol ou le vandalisme, la garantie bris de glace, la garantie incendies, ou encore des garanties qui protègent le véhicule pour sa valeur réelle actuelle ou pour sa valeur d’achat par exemple.

Sachez que ces trois niveaux d’assurance sont tous personnalisables par l’ajout de garanties complémentaires, ce qui permettra à l’assuré de sélectionner les garanties qui lui conviennent en fonction de ses besoins :

Type de garantieExplications
Assurance au tiersElle représente le niveau de protection légal minimum, même pour un véhicule ne roulant plus, par la présence de la garantie Responsabilité Civile, permettant d'indemniser un tiers pour des dommages corporels ou matériels.
Assurance intermédiaireAussi appelée assurance au tiers +, cette couverture prend en compte la garantie Responsabilité Civile ainsi que, selon les contrats, les garanties couvrant le vol et les incendies. Elle reste très personnalisable par l'ajout de garanties complémentaires.
Assurance tous risquesIl s'agit de l'assurance la plus complète, qui prend en compte les garanties Responsabilité Civile, et souvent les garanties contre le vol, le vandalisme, les incendies, mais également la garantie personnelle du conducteur, qui permet d'indemniser ce dernier en plus des tierces personnes pour un sinistre dont il serait responsable.
Garanties complémentairesPlusieurs garanties complémentaires sont disponibles pour personnaliser au maximum le contrat, dans la mesure où elles ne seraient pas disponibles via les niveaux d'assurance auto précédents. Il est notamment possible de citer :
- la garantie personnelle du conducteur
- la garantie bris de glace
- la garantie dépannage ou assistance 0 Km
- la garantie protection juridique
- la garantie contre les catastrophes naturelles
- la garantie tierce collision
- la garantie dommage tous accidents
- la garantie intempéries
...

 

 

Quelle assurance auto pour une voiture d’occasion ?

A l’inverse d’un véhicule neuf, une voiture d’occasion doit bénéficier d’une couverture prenant en compte des facteurs différents, comme l’ancienneté sur la route par exemple.
Si une voiture neuve doit faire l’objet d’une protection pour sa valeur élevée (souvent d’achat), un véhicule d’occasion doit donc être couvert avec prise en compte de l’usure. C’est ainsi que les assureurs prévoient de prendre en considération le taux de vétusté lié à la voiture et permettent la souscription à une assurance auto adaptée en conséquence.

Il s’agit dans ce cas de préférer une assurance auto intermédiaire pour une voiture d’occasion ayant entre 5 et 8 ans, voire une assurance auto au tiers si elle dépasse les 10 ans d’ancienneté. Il s’avère qu’une assurance tous risques apparaît comme peu nécessaire dans la mesure où les réparations induites en cas de sinistre n’atteindront pas un montant faramineux, et pourront alors être prises en charge par un niveau de protection moins élevé.

Les compagnies d’assurance se basent de manière automatique sur la cote du véhicule à l’argus d’assurance auto pour estimer le montant des dommages liés à un accident. Cette évaluation indépendante prend déjà en compte l’usure de la voiture avec les années de mise en circulation par exemple. Les critères principalement retenus pour l’argus sont les suivants :

  • Date de première mise en circulation (ancienneté)
  • Kilométrage
  • Type de carburant utilisé
  • Type de véhicule (berline ou citadine par exemple)
  • La qualité de l’entretien historique

Le critère principal de différenciation pour déterminer la couverture adéquate pour une voiture d’occasion réside dans l’appréciation de la valeur. L’usure due à l’ancienneté, l’entretien, le nombre de kilomètres parcourus ou le carburant utilisé doit impérativement être pris en compte pour choisir le niveau de protection optimal : privilégiez une assurance intermédiaire, voire au tiers pour une voiture d’occasion impliquant des réparations moins onéreuses que pour celles d’un véhicule neuf.

Enfin, l’accès à l’extension de la garantie valeur à neuf n’est ici pas conseillé, au contraire de l’assurance auto pour une voiture neuve. Contracter cette extension de garantie est donc un certain « luxe » peu nécessaire pour une voiture d’occasion, qui ne correspond que très rarement au budget des conducteurs.

A savoir : il faudra soit résilier, soit transférer, soit changer votre assurance auto en cas de cession de votre véhicule d’occasion, (que vous la vendiez ou la donniez à titre gratuit).

 

 

Quel est le prix d’une assurance auto pour voiture d’occasion ?

L’assurance auto choisie pour un véhicule d’occasion étant à priori d’un niveau moindre que pour une voiture neuve, son prix sera proportionnellement diminué. Le principal critère de démarcation réside bien dans l’appréciation de la valeur du véhicule et les réparations éventuelles prenant en compte la vétusté.

Les assureurs se basent également sur le nombre de garanties complémentaires souscrites, ou le type de stationnement prévu pour la voiture. Ainsi, le prix de la garantie contre le vol et le vandalisme sera moins cher si le parking est privé ou si vous avez accès à un garage personnel fermé, et plus élevé s’il s’agit d’un parking public et ouvert à tous (une place dans la rue par exemple). Il s’avère très logiquement que les risques courus en matière de  vol et de vandalisme ne sont pas les mêmes lorsque le véhicule est protégé pendant la nuit…

Les modalités attenantes au coût global de la prime d’assurance auto pour une voiture d’occasion doivent pourtant retenir l’attention de l’assuré, afin de comprendre les enjeux d’un sinistre :

  • Les franchises d’assurance auto auront un montant moins important du fait de l’ancienneté du véhicule d’occasion et les assureurs seront capables de prendre en charge une plus grosse partie des réparations que pour une voiture neuve.
  • Les plafonds d’indemnisation peuvent varier mais seront à priori d’un niveau plus bas que pour une voiture neuve.
  • Les délais de carence restent librement fixés par les compagnies d’assurance et peuvent prendre un certain temps si des dossiers plus « urgents » doivent être traités.
  • Les exclusions de garanties seront presque systématiquement plus nombreuses dans la couverture de base souscrite (l’assurance intermédiaire et encore plus l’assurance au tiers étant moins performante que l’assurance tous risques) et leur déblocage entraînera toujours un coût supplémentaire.

 

 

Comment réduire le tarif de son assurance auto d’occasion ?

La législation a considérablement évolué dans le sens des conducteurs en matière d’assurance auto. Ainsi, il est devenu usuel et facile de changer de contrat ou d’assureur dans le but de réduire son budget et/ou d’être mieux couvert, en passant chez un assureur concurrent. En effet, en tant qu’assuré, vous avez la possibilité de résilier votre assurance auto à différents moments de l’exercice de votre contrat.

Dans le cadre de l’assurance d’une voiture d’occasion, il peut être utile de procéder à la résiliation de votre contrat d’assurance auto si votre véhicule a 4 ou 5 ans d’ancienneté et que vous souhaitez passer à un niveau inférieur d’assurance, par exemple.
Sachez que votre nouvel assureur se chargera de toutes les formalités administratives pour ce changement d’assurance, et que ce dernier ne peut pas occasionner de frais.

Le tableau suivant vous explique les différents moments ou l’assuré peut résilier :

Moment de la résiliationModalités
A échéance du contratLa loi Chatel (5 janvier 2008) oblige les assureurs à prévenir en temps voulu les assurés de la date de fin du contrat. En respectant le préavis fixé par le contrat, les clients peuvent donc résilier librement à échéance du contrat d'assurance auto.
En cas de changement de situationSi le changement de situation (personnelle ou professionnelle) implique une augmentation du risque, vous devez prévenir votre assureur par lettre recommandée avec accusé de réception sous 15 jours. Il vous proposera alors éventuellement une augmentation de la prime en conséquence, que vous pouvez refuser et le contrat sera alors immédiatement résilié.
Après la date de premier anniversaire de souscription du contratLa loi Hamon, datée du 1er janvier 2015, permet désormais de résilier librement, sans préavis, sans frais et sans raison l'assurance auto, une fois passée la date de premier anniversaire de souscription du contrat.

Attention : nous vous rappelons que tout véhicule, même à l’arrêt, doit obligatoirement être couvert par une assurance auto. Ainsi, si vous souhaitez changer d’assurance, veillez à ce que l’ancienne et la nouvelle couverture se succèdent, voire se chevauchent, sans que jamais votre voiture ne soit pas assurée.

 

 

Voitures d’occasion, comment comparer les offres d’assurance auto ?

Le meilleur moyen de connaître le niveau d’assurance auto à choisir pour son véhicule est certainement de comparer les prix et les offres avant toute souscription. Il existe plusieurs manières de comparer rapidement et gratuitement les offres présentes sur le marché.

Utiliser un comparateur d’assurance auto en ligne : de nombreux comparateurs ont fleuri sur le net ces dernières années, dans le but d’aider les particuliers à sélectionner la meilleure offre, en leur permettant d’avoir une idée précise des différents prix des assureurs auto ainsi que de la qualité de leur offre.
Nous mettons à votre disposition notre comparateur d’assurance auto. Ce dernier est particulièrement rapide et simple d’utilisation. De plus, sachez qu’il est anonyme et entièrement gratuit.
Vous pourrez ainsi faire le choix de la meilleure assurance auto pour votre voiture d’occasion selon les critères qui vous sembleront judicieux : montant de la franchise, délais des périodes de carence, montant des plafonds d’indemnisation, garanties facultatives souhaitées… De cette manière, vous n’aurez pas besoin de demander des devis d’assurance auto auprès de chaque compagnie d’assurance car vous aurez accès à tous ces renseignements directement et rapidement sur Internet,ce qui résuira considérablement le temps de vos recherches.

COMPARER 18 CONTRATS D’ASSURANCE AUTO

Se faire aider par un courtier d’assurance auto : les courtiers sont des prestataires indépendants dont le but est de vous aider à trouver le meilleur contrat selon vos besoins, votre profil, vos envies et votre budget.
Les courtiers en ligne sont aujourd’hui la meilleure solution pour choisir votre contrat, car ils auront négocié en amont les meilleures offres du marché, et peuvent donc proposer rapidement, sans sortir de chez vous ni avoir à envoyer des courriers, les contrats d’assurance auto les plus efficaces et les moins onéreux.
Courtier d’assurance auto en ligne, Réassurez-moi vous aide à trouver le contrat le plus efficace, et met à votre disposition plusieurs outils et guides pour comprendre toutes les spécificités concernant votre voiture et son assurance.

 

 

Posez votre question
Un expert vous répondra