Comment ouvrir un compte à l'étranger ?

Mis à jour le 24 novembre 2020 par Delphine Bardou 

Quel est le point commun entre une personne souhaitant s’expatrier et un interdit bancaire ? L’ouverture d’un compte bancaire à l’étranger ! En effet, si vous prévoyez de quitter la France ponctuellement ou définitivement, ou que vous êtes interdit bancaire, ouvrir un compte hors de France peut être intéressant ! Mais comment procéder à l’ouverture d’un compte à l’étranger ? Vous verrez que certaines démarches sont indispensables afin d’être au clair avec l’administration française.

Ouvrir un compte bancaire à l’étranger : quelles sont les démarches ?

Vous allez voir que l’ouverture d’un compte à l’étranger n’a rien de compliqué ! Il convient tout d’abord d’identifier les raisons pour lesquelles vous souhaitez ouvrir un compte bancaire à l’étranger : avez-vous prévu une expatriation ? Des problèmes pour ouvrir un compte courant en France ? Ou vous êtes peut être à la recherche de produits bancaires plus fructueux ? Ce premier état des lieux vous aidera à mieux choisir votre banque selon vos besoins.

Par ailleurs, il peut être utile de vérifier le régime fiscal du pays dans lequel vous envisagez d’ouvrir votre compte bancaire. En effet, dans le cas où celui-ci n’aurait pas signé de convention fiscale avec la France, vous serez soumis à une double imposition : en France et à l’étranger.

Vous êtes prêt à vous lancer et vous ne savez pas comment ouvrir un compte à l’étranger ? A priori, les démarches ne sont pas différentes de l’ouverture d’un compte bancaire en France, mais il est préférable de se renseigner en amont auprès de votre future banque. En tout état de cause, la banque pourrait vous demander les documents suivants :

  • Justificatifs d’identité : passeport, carte d’identité ou éventuellement un titre de séjour dans le pays où vous souhaitez ouvrir un compte bancaire ;
  • Justificatif de domicile : il peut être demandé à titre facultatif selon les banques, notamment au sein de l’Union Européenne ;
  • Relevé d’informations bancaires : cela permet à la banque de savoir si vous êtes interdit bancaire, mais il ne s’agit pas d’une demande récurrente.

Une fois votre compte à ouvert à l’étranger, à vous de déterminer si vous souhaitez y transférer l’ensemble de vos fonds et de vos opérations bancaires. Quoi qu’il en soit, n’oubliez surtout pas de déclarer votre compte bancaire à l’étranger auprès de l’administration fiscale française via le formulaire Cerfa 3916. La banque vous fera ensuite parvenir vos moyens de paiement ainsi que votre RIB (relevé d’identité bancaire).

Si vous souhaitez ouvrir un compte bancaire en Suisse en étant français, vous n’aurez peut être pas besoin de vous charger des formalités ! En effet, il est possible de faire appel à un intermédiaire bancaire qui vous orientera et réalisera les démarches pour vous.

Peut-on ouvrir un compte à l’étranger ?

Ouvrir un compte à l’étranger depuis la France, comme entre autres un compte offshore, est tout à fait légal, tant qu’il est déclaré à l’administration française. En effet, les fonds que vous versez sur un compte dans un pays étranger sont soumis à l’imposition en France. Cependant, s’il s’agit d’une banque située en dehors de l’Union Européenne, celle-ci n’a aucune obligation à vous ouvrir un compte bancaire. Certains pays peuvent opposer des restrictions bancaires aux non-résidents, comme la Thaïlande. C’est pourquoi il est conseillé de se rapprocher de l’ambassade du pays afin de connaitre les conditions requises.

Que vous ayez prévu de vivre à l’étranger ou d’ouvrir un compte à l’étranger sans y résider, il est conseillé de garder son compte en France. Cependant, si détenir 2 comptes bancaires vous parait contraignant, pourquoi pas ouvrir un compte auprès d’une banque en ligne ? Il est désormais possible de réaliser les démarches en quelques clics. Avec notre comparateur, vous pouvez comparer pas moins de 15 banques en ligne avant de faire votre choix.

comparateur banque 3 1

Ouvrir un compte bancaire à l’étranger en ligne : comparatif

Avant de vous lancer et d’ouvrir un compte à l’étranger depuis la France, pensez à bien en vérifier certains paramètres : quels sont les avantages et moyens de paiement mis à votre disposition ? Quels sont les frais liés aux virements internationaux ? À combien s’élèvent les coûts de gestion et d’imposition ?

Bien souvent, l’offre la plus économique consiste à ouvrir un compte bancaire en ligne à l’étranger. Outre le fait que vous n’avez pas à vous déplacer pour réaliser l’ouverture du compte, vous avez accès à toute la gestion du compte bancaire via le site internet ou l’application mobile de la banque ! Par ailleurs, une banque étrangère en ligne propose des offres attractives avec frais de gestion et carte bancaire gratuits. L’offre de banque en ligne à l’étranger étant pléthorique, nous vous proposons un comparatif simple mais d’établissements de qualité qui vous aidera à ouvrir un compte bancaire européen en ligne et de minimiser trop de coûts bancaires à l’étranger.

Banque étrangère en lignePays d’origineCaractéristiques
N26 ouvrir un compte à l étranger en ligneAllemagneDifférentes offres à partir de 0 € par mois, ouverture de compte facile « en moins de 8 minutes », données des transactions remontées en temps réel et consultables directement sur l’application.
Revolut ouvrir un compte à l étranger en ligneGrande-Bretagne Carte bancaire gratuite et retraits gratuits jusqu’à 200 € par mois. Notifications instantanées sur l’application mobile des opérations bancaires.

Une fois que vous aurez fait votre choix, comment ouvrir un compte bancaire à l’étranger en ligne ? Le principal avantage de ces banques est la simplicité et la rapidité des démarches, il vous suffira de quelques clics et d’une photo pour valider vos informations personnelles et justificatifs. La banque vous fera alors parvenir vos moyens de paiement et votre RIB dans les jours qui suivent.

Ouvrir un compte à l’étranger en ligne ne vous exonère pas de sa déclaration auprès de l’administration fiscale française en remplissant le Cerfa 3916 à l’appui de votre déclaration de revenus.

Quel compte bancaire à l’étranger doit-on déclarer ?

Ce qui fait la particularité d’un compte à l’étranger, c’est qu’il est légal tant qu’il est connu du fisc. En effet, la loi oblige à déclarer tout compte étranger à l’administration fiscale, qu’il soit « ouvert, détenu, utilisé ou clos ». Cela veut dire que même un compte bancaire inactif ou dont vous auriez hérité est concerné, qu’il s’agisse d’un compte courant ou d’un livret d’épargne. Cette déclaration doit se faire au moment où vous déclarez vos revenus, en cochant une case dédiée et en remplissant le formulaire Cerfa 3916 – « déclarer un compte bancaire à l’étranger ».

En cas d’oubli de déclaration de votre compte étranger, cela peut vous coûter très cher ! En effet, une amende pour non-déclaration de compte à l’étranger vous vaudra 1 500 € et peut atteindre 10 000 € si votre compte est ouvert dans un État n’ayant pas conclu de convention d’assistance administrative avec la France. Mais ce n’est pas tout, vous vous exposez également à un redressement fiscal, rétroactif, ainsi qu’à une pénalité fiscale basée sur une majoration des sommes détenues à l’étranger.

Pour ne pas commettre d’impair au moment d’ouvrir un compte en banque à l’étranger, renseignez-vous sur la présence ou l’absence d’une convention fiscale avec la France. Si cela n’est pas le cas, vous devrez payer vos impôts dans les 2 pays.

Quelles sont les conditions d’ouverture d’un compte bancaire pour un étranger ?

Touristes, étudiants, expatriés, la France attire chaque année des millions de visiteurs. Un certain nombre d’entre eux vont y poser leurs valises et devoir affronter certaines formalités administratives, telle que l’ouverture d’un compte bancaire pour étranger.

Ouvrir un compte bancaire en France pour un étranger est tout à fait possible, à condition de trouver la bonne banque, comment choisir ? Si les offres des banques dites « classiques » peuvent être très attractives, les conditions requises pour l’ouverture d’un compte bancaire peuvent être compliquées pour un étranger.

En effet, les banques traditionnelles exigent parfois de nombreux justificatifs, d’identité, de domicile et de revenu. De ce fait, ces exigences ne sont pas forcément compatibles ou peuvent rendre les démarches laborieuses. Tandis que la plupart des banques en ligne semblent tout à fait adaptées aux étrangers, citons par exemple : N26, Boursorama, Monabanq. L’avantage de la banque en ligne est que l’ouverture de compte bancaire pour un étranger s’effectue en quelques clics avec peu de justificatifs (passeport ou carte d’identité, justificatif de domicile).

Ouvrir un compte à l’étranger pour interdit bancaire : comment faire ?

Certaines périodes de la vie peuvent être plus compliquées que d’autres, et cela est notamment le cas lorsque l’on est interdit bancaire. Il ne faut pas baisser les bras pour autant ! Si jamais vous estimez que les démarches pour bénéficier du droit au compte sont trop compliquées, l’autre solution est d’ouvrir un compte bancaire à l’étranger.

En effet, le fichage de la Banque de France s’arrêtant à nos frontières, l’interdiction bancaire ne s’applique pas à l’étranger. Ouvrir un compte à l’étranger quand on est interdit bancaire est donc tout à fait envisageable, à vous de vous renseigner auprès des banques à l’étranger qui vous intéressent !

Si vous ouvrez un compte bancaire à l’étranger, vous êtes tenus de l’indiquer aux services fiscaux en France à l’occasion de votre déclaration de revenus.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
Entrez une adresse e-mail valide ou laissez ce champs vide