Le remboursement des frais médicaux par l'assurance voyage

Le remboursement des frais médicaux par l'assurance voyage

Dans l’imaginaire collectif, une assurance voyage international se destine à prendre en charge vos frais médicaux ou d’hospitalisation à l’étranger, résultant par exemple d’un accident ou d’une maladie contractée sur place. Même si une telle police ne s’arrête pas seulement à cela, il est vrai que la couverture médicale est l’une de ses garanties principales. Lorsque vous choisissez votre contrat, il convient alors de savoir précisément ce pour quoi vous serez couvert et dans quelles conditions, afin de voyager l’esprit léger. Concrètement, en quoi consiste la couverture médicale à l’étranger d’une assurance voyage ? Jusqu’à quelle hauteur êtes-vous couvert ? Quels sont les sinistres déclenchant la garantie ? Suivez le guide, on vous dit tout.

L’assurance voyage est un contrat « multirisque », c’est-à-dire qu’il vous confère une couverture étendue pour un large éventail de sinistres qui pourraient malheureusement survenir pendant votre séjour hors de l’hexagone. Ces derniers peuvent être d’ordre médical, mais pas seulement.

En réalité, ce type de police est à la fois :

  • Une assurance : c’est-à-dire que vous percevrez une indemnisation en cas de sinistre (accident, maladie…). Celle-ci prend la forme d’un remboursement, d’une avance de frais, d’un paiement à votre place voire d’un capital (garantie prévoyance).
  • Une assistance : en cas de situation compliquée à l’étranger (perte de vos papiers d’identité, besoin de médicaments introuvables dans le pays où vous êtes…), l’assureur peut vous apporter une aide précieuse.

Le terme « assurance voyage » est générique et désigne en réalité plusieurs types de polices d’assurance. Sa finalité sera toujours de vous couvrir à l’étranger, mais elle se décline en plusieurs formules : contrat pour court séjour (moins de 90 jours), long séjour (plus de 3 mois), pour études ou stages à l’étranger, pour voyage d’affaires…

Les différentes formules d'AVI International

Les garanties principales de l’assurance voyage multirisque

Un contrat d’assurance voyage pose un ensemble de garanties afin de vous couvrir contre bon nombre d’événements négatifs qui pourraient survenir une fois à l’étranger. Tous les contrats du marché sont différents quant aux garanties incluses, mais s’articulent toujours autour des trois couvertures suivantes :

  • La couverture médicale à l’étranger : c’est-à-dire la prise en charge de vos frais de santé, de la simple consultation médicale à l’hospitalisation lourde.
  • La garantie responsabilité civile vie privée : si vous causez des dommages corporels, matériels ou immatériels à l’étranger,
  • L’assistance rapatriement, qui vous permet d’être rapatrié en France ou dans votre pays de résidence aux frais de l’assureur si votre retour anticipé est justifié (du fait de votre état pathologique, d’un sinistre survenu à votre domicile pendant votre absence…).
Les garanties du contrat Cap Assistance Chapka

Chaque assurance voyage multirisque intègre de base d’autres garanties (selon les contrats). Certaines sont proposées en option. Par exemple, citons l’assurance annulation, la garantie bagages, la garantie sports extrêmes…

À noter

Afin de savoir précisément ce pour quoi vous êtes couvert, vous vous invitons à vous reporter au tableau des garanties de la police d'assurance ci-dessous.

Garanties principalesFormulePrise en charge moyenneBon à savoir
Frais médicaux et d’hospitalisationDe baseEntre 75 000 et 300 000 euros– Avance ou remboursement des frais
– Dépend de la destination
Assistance et rapatriementDe baseFrais réels– En cas de maladie, d’accident ou de décès à l’étranger
– En cas d’incident survenu en France (décès d’un proche, sinistre au domicile…)
Responsabilité Civile à l’étrangerDe baseJusqu’à 4,5 millions d’eurosDégâts humains et matériels causés à l’étranger
Assurance annulation ou modification du voyageSelon les contratsJusqu’à 8000 euros par personneEn option dans un contrat d’assurance voyage ou contrat à part entière

Deux types :
– Contrat annulation classique, en cas d’événement imprévu empêchant le départ
– Contrat annulation « toutes causes justifiées »
Assurance bagagesSelon les contratsEntre 2000 et 3000 euros par personneValable uniquement pendant le transport A/R ou alors pendant toute la durée du séjour
Couvre en général les documents d’identité
Frais de recherches et de secoursSelon les contratsEntre 3500 et 5000 euros par personneEn cas de disparition ou de dommages corporels subis
Frais juridiques et caution pénaleSelon les contratsEntre 3000 et 5000 euros pour les frais d’avocat
Entre 10 000 et 15 000 pour la caution pénale

La prise en charge des frais médicaux à l’étranger par l’assurance voyage

La prise en charge de vos frais médicaux à l’étranger (ou « couverture médicale ») est l’une des garanties majeures de toute police d’assurance voyage international. Celle-ci vous permet d’être remboursé de vos frais de santé « d’urgence » engagés pendant votre séjour à l’étranger, que vous soyez en vacances, en déplacement professionnel, en stage… Ces dépenses doivent être « imprévisibles », c’est-à-dire que rien n’indiquait que vous auriez à les engager : accident, maladie contractée sur place…

Par opposition aux frais d’hospitalisation, les frais médicaux sont ceux qui ne nécessitent pas de passage à l’hôpital / aux urgences, ou en tout cas moins de 24h. La définition exacte dépend de votre contrat.

Ils seront pris en charge par l’assureur, c’est-à-dire que vous percevrez un remboursement quelques temps après la dépense, par exemple en cas de consultation médicale, d’examen, d’analyse…

Cette garantie est plafonnée (en général entre 75 000 et 300 000 euros au total selon les polices) et souvent assortie d’une franchise. Tout dépend de votre contrat. De même, le remboursement se fera soit :

  • En complément de votre couverture sociale / de votre mutuelle (surtout pour les assurances voyage pour court séjour),
  • Au 1er euro, c’est-à-dire sans recours à la Sécurité sociale (surtout pour les assurances de plus de 3 mois).
Prise en charge au 1er euro de certains contrats longue durée Chapka

La prise en charge des frais d’hospitalisation à l’étranger par l’assurance voyage

Vos frais d’hospitalisation hors de France seront également pris en charge, le cas échéant, par votre police d’assurance voyage. Tous les assureurs n’ont pas une définition identique de « l’hospitalisation » (soit dès votre entrée, soit après quelques jours). Vérifiez bien les conditions générales de votre police d’assurance pour savoir à partir de quand vous serez considéré comme hospitalisé, tout simplement car si tel était le cas, vous n’auriez pas à dépenser le moindre euro : l’assureur paierait à votre place.

On parle en général d’avance de frais : l’assureur paiera directement auprès de l’établissement de soins (hôpital public ou privé) et demandera ensuite un remboursement, le cas échéant, à votre assurance maladie / mutuelle santé.

Tout comme pour les frais médicaux hors hospitalisation, la prise en charge sera plafonnée (le plafond est commun pour tous les types de dépenses de santé) et souvent assortie d’une franchise. Elle se fera au 1er euro (contrats de longue durée) ou en complément de votre couverture habituelle (contrats de courte durée).

Si votre état pathologique est trop « lourd », l’assureur pourrait en outre décider de votre rapatriement (pris en charge aux frais réels) en concertation avec les structures médicales sur place, afin que vous soyez hospitalisé en France.

À noter

Si vous recherchez un établissement à l’étranger, n’hésitez pas à solliciter l’équipe d’assistance de l’assurance qui pourra procéder à des recommandations utiles.

Sécurité sociale et voyage en Europe

Si vous partez en Europe, que ce soit pour du tourisme, un voyage d’affaires ou tout autre projet, vous pouvez continuer à bénéficier d’une protection sociale en demandant votre Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) au moins 15 jours avant votre départ sur le site d’AMELI.

Celle-ci vous permet d’être remboursé de vos frais médicaux d’urgence à l’étranger sur la base des taux de remboursement en vigueur dans le pays. Malheureusement, la prise en charge sera souvent insuffisante considérant le coût de la santé dans de nombreux pays européens.

À noter

Votre mutuelle santé ainsi que vos contrats habituels (assurance habitation vous conférant une garantie responsabilité civile, garantie Accidents de la Vie…) ne vous couvrent en général plus à l’étranger. Pensez à bien vérifier vos polices d'assurance !

Sécurité sociale et voyage hors-Europe

Hors Europe, la Sécurité sociale française n’est pas tenue au moindre remboursement, à moins que le pays où vous vous rendiez ait signé avec la France une convention bilatérale. Vous devrez dans tous les cas payer vos frais de santé et tenter une demande de prise en charge à votre retour dans l’hexagone, via le formulaire S3125 « soins reçus à l’étranger ».

Il vous faudra prouver que ces frais étaient obligatoires considérant votre état. Si le médecin conseil de la Sécurité sociale accorde le remboursement, celui-ci se fera aux taux habituels de prise en charge français. Dans l’immense majorité des cas, une part importante restera à votre charge, car très souvent, la santé coûte plus cher à l’étranger qu’en France, surtout si vous vous rendez aux USA, au Canada, en Australie ou en Asie…

L’assurance voyage est alors indispensable, sous peine d’être seul redevable de vos frais de santé ou d’hospitalisation à l’étranger !

La procédure de demande de remboursement de frais médicaux

La procédure de déclaration de sinistre et de demande de remboursement dépend de la police souscrite. Globalement, il vous faudra déclarer votre situation dans les 5 jours suivants l’événement. En outre, vous seront demandés tous les documents utiles à l’étude de votre cas : factures médicales, diagnostics, ordonnances… Vous devrez aussi, en général, remplir un formulaire détaillé.

Concernant les modes de transmission de ces éléments, tout dépend là encore de votre contrat : par e-mail, via votre espace personnel sur le site de l’assureur…

Parfois, vous n’aurez pas à envoyer de justificatifs pour les « petites dépenses » type consultation médicale. Le remboursement se fera selon le(s) mode(s) prévu(s) par l’assureur : par chèque, par virement sur un compte français ou étranger…

À noter

N’oubliez pas qu’en cas d’hospitalisation de plus de x jours (selon la police d'assurance), c’est l’assureur qui paiera à votre place. Vous n’aurez alors pas à sortir d’argent. Avant de partir, vérifiez les conditions générales de votre police d'assurance et en cas de sinistre, contactez la plateforme d’assistance (en principe disponible 24/24h et 7/7j).

Couverture médicale à l’étranger et exclusions

Comme toute police d’assurance, un contrat d’assurance voyage pose des exclusions faisant obstacle à l’activation des garanties.

Dans le cadre de votre couverture médicale internationale, vous ne serez pas couvert pour toutes les maladies préexistantes : c’est la règle d’antériorité. Les soins vous seront remboursés s’ils sont imprévisibles et qu’ils ne résultent pas d’une affection antérieure.

D’autres exclusions sont également posées et dépendent de la police souscrite : médicaments et soins « de confort », d’arrêt du tabac, médecine préventive… Là encore, vérifiez bien les conditions générales de votre contrat !

À titre d’exemple, voici les conditions générales de la police Marco Polo d’AVI International (longue durée) :

À noter

Les soins dentaires et optiques d’urgence sont en général exclus des assurances voyage pour court séjour (de moins de 90 jours). En revanche, ils seront indemnisés si vous adhérez à un contrat longue durée.

Remboursement des frais médicaux à l’étranger et franchises

La franchise est la part qui restera à votre charge en cas de sinistre. La plupart des polices d’assurance voyage en prévoient une pour ce qui est de la couverture médicale à l’étranger. Celle-ci est en général de quelques dizaines d’euros par sinistre.

Par exemple, si une franchise de 30 euros est posée, vous ne serez remboursé, en cas de consultation médicale vous ayant coûté 80 euros, que de 50 euros par l’assureur. Cela lui permet en réalité de « partager » le risque avec vous.

Bon nombre de contrats d’assurance voyage longue durée (de plus de 3 mois) ne posent pas de franchise pour la prise en charge de vos frais médicaux ou d’hospitalisation à l’étranger : vous serez ainsi remboursé intégralement.

L'assurance PVT sans franchise de Chapka

À noter

Une franchise peut être exprimée en euros (par exemple : franchise de 30 euros pour chaque sinistre), en pourcentage ou être une combinaison des deux (par exemple : franchise de x % avec un minimum de x euros).

Obtenir des devis d’assurance voyage multirisque

Lorsque vous préparez votre projet de séjour à l’étranger, pensez à l’assurance voyage qui vous couvrira pendant toute la durée de votre présence sur place, surtout si vous quittez l’Europe et n’êtes ainsi plus couvert par la Sécurité sociale ou vos autres contrats d’assurance (ou dans des conditions limitées).

Afin d’obtenir des devis à comparer, vous pouvez vous tourner vers :

  • Votre agence de voyage (si vous avez acheté un séjour complet),
  • Votre banque,
  • Votre assureur habituel,
  • Un assureur indépendant (en agence ou en ligne),

Vous pouvez aussi, afin de gagner du temps et de l’argent (en signant in fine un contrat peu onéreux mais avec un excellent niveau de couverture), utiliser un comparateur d’assurances voyage en ligne, tel que celui que nous avons développé pour vous.

En quelques clics, il vous permet d’accéder à une sélection personnalisée des meilleurs devis du marché considérant vos besoins propres et des spécificités de votre projet à l’étranger. Notre outil est gratuit, anonyme et très simple d’utilisation.

À noter

Réassurez-moi n’est lié à aucun assureur. Nous ne favorisons aucune police au détriment d’une autre. Notre sélection est donc opérée sur la base de critères objectifs : prix, étendue des garanties…

Comment choisir son assurance voyage multirisque ?

Afin de comparer utilement les devis reçus, reportez-vous au tableau des garanties / aux conditions générales de chaque police en vous concentrant sur :

  • L’étendue des garanties : quelles sont celles incluses de base ? Optionnelles ?
  • Les plafonds d’indemnisation (surtout si vous vous rendez en Amérique du Nord ou dans un pays où la santé coûte cher),
  • Les franchises éventuelles,
  • La simplicité de la procédure de demande de prise en charge de vos frais de santé notamment,
  • La disponibilité de l’équipe d’assistance,
  • Les cas d’exclusion,

À noter

La comparaison prend forcément un peu de temps, mais c’est un passage obligé si vous souhaitez partir l’esprit tranquille en bénéficiant d’une couverture pas chère mais très complète !

Posez votre question
Un expert vous répondra