L'assurance annulation voyage

L’assurance annulation voyage

 

Vous avez réservé votre voyage à l’étranger et vous comptez les jours avant le grand départ. Qu’il s’agisse d’une croisière dans le Pacifique ou d’un roadtrip de trois mois aux USA, vous avez hâte de partir et rien ne serait susceptible de vous empêcher d’y aller… Et bien si, malheureusement, certains cas imprévisibles pourraient vous contraindre à annuler : accident avant le départ, refus de VISA touristique, licenciement… Vous pourriez ainsi perdre beaucoup d’argent, jusqu’à la totalité du prix de votre séjour. Heureusement, une solution existe : l’assurance annulation voyage, qui vous indemnise si vous devez abandonner votre projet de séjour. Si vous souhaitez en savoir plus, suivez le guide.

 

L’assurance annulation voyage, à quoi ça sert ?

L’assurance annulation est très souvent une garantie incluse dans une police d’assurance voyage. Elle peut également faire l’objet d’un contrat à part entière. Dans tous les cas, elle reste facultative mais peut être un allié précieux, notamment lorsque le coût de votre voyage est élevé.

Cette garantie vous couvre lorsque vous devez, pour une raison indépendante de votre volonté, annuler un séjour que vous avez réservé. Les frais d’annulation retenus par l’organisme vous ayant vendu votre voyage à l’étranger vous seront remboursés grâce à cette assurance. Attention cependant, les cas d’annulation sont stricts et doivent être mentionnés dans le contrat. Vous ne pouvez en aucun cas annuler votre séjour et vous faire rembourser si vous n’avez simplement plus envie de partir.

L’assurance annulation concerne également les cas où vous souhaiteriez modifier un élément de votre séjour, que ce soit le vol, la location, les dates… Dans ce cas, des frais sont susceptibles de vous être appliqués par le prestataire.

En cas d’annulation justifiée et prévue au contrat, l’assureur vous remboursera tout ou partie du montant engagé : cette indemnisation ne sera jamais supérieure aux frais d’annulation facturés par le voyagiste, la compagnie aérienne…

Deux types de polices d’assurance existent :

  • L’assurance annulation « classique » qui prévoit un nombre restreint de clauses d’annulation acceptées,
  • L’assurance annulation « toutes causes justifiées », qui accepte un spectre plus large de cas d’annulation. La majorité des compagnies d’assurance proposent aujourd’hui ce type de conditions.

Dans tous les cas, la cause de l’annulation doit vous être extérieure : elle devra résulter d’un événement soudain, imprévisible, indépendant de votre volonté et justifié.

Sont indemnisables : les séjours complets, les vols secs, les locations saisonnières ainsi que les activités et excursions réservées et payées.

 

Les principaux motifs d'annulation acceptés (en fonction des polices)
Accident, maladie, décès de l'assuré ou d'un membre de sa famille
Complication de grossesse non connue au moment de la réservation
Licenciement économique de l'assuré ou de son conjoint
Refus de VISA touristique
Modification ou suppression de congés par l'employeur
Vol de papiers d'identité 48h avant le départ
Dommages importants survenus au domicile de l'assuré
Attentat ou catastrophe naturelle dans le pays de destination

Ne seront pas des motifs d’annulation valables, quel que soit le contrat : les cas de grève des transports, de vol supprimé ou de surbooking… N’oubliez pas de bien regarder les exclusions prévues par la police à laquelle vous comptez souscrire.

Afin de vous aider à comparer les différentes offres, nous mettons à disposition un comparateur d’assurance voyage en ligne gratuit et anonyme.

 


COMPARER 12 CONTRATS D’ASSURANCE VOYAGE

Les différents types d’assurances annulation voyage

En règle générale, les conditions d’assurance annulation visent et précisent l’objet de votre réservation :

  • L’assurance annulation de vol : c’est la couverture la plus courante, et ce pour une raison simple : les frais d’annulation s’élèvent à 100% du prix du billet dès lors qu’il est réservé ! Les compagnies aériennes proposent toutes une garantie annulation.
  • L’assurance annulation voyage : le montant des frais d’annulation varie selon l’organisme auprès duquel vous avez réservé votre voyage, mais ils augmentent toujours avec l’imminence du départ (on parle de frais progressifs).
  • L’assurance annulation de séjour et location saisonnière, qui concerne le mode d’hébergement choisi.
  • L’assurance annulation croisière : le cas des croisières est particulier puisque les frais d’annulation sont retenus « très tôt » : même si vous êtes contraint d’annuler 3 mois avant le départ, vous ne serez pas intégralement remboursé.

 

Où souscrire à une assurance annulation voyage ?

La souscription d’une assurance annulation devrait toujours être conseillée, surtout lorsque les dépenses engagées sont importantes (croisière, séjour à l’autre bout du monde…).

L’assurance annulation à proprement parler (par opposition à la simple assurance annulation de vol) peut être souscrite :

  • Seule : le contrat ne porte alors que sur les risques d’annulation et il est directement lié à l’objet de votre réservation,
  • Dans un contrat d’assurance voyage : c’est alors une garantie optionnelle ou incluse de base dans la police.

Les assureurs exigent une souscription au plus tard dans les 48 heures suivant la réservation, et dans tous les cas, avant l’entrée en vigueur des frais d’annulation posés par l’organisme vous ayant vendu votre séjour à l’étranger. Vous ne pourrez plus y souscrire, évidemment, 4 jours avant la date de départ.

Une assurance annulation vous sera systématiquement proposée par l’organisme vous ayant vendu le voyage international : il s’agira alors d’un contrat groupe. Vous pouvez également y souscrire en vous rendant chez un assureur indépendant, dans une agence physique (courtier, agent…). Enfin, et c’est ce que nous vous conseillons, vous pouvez comparer les meilleurs devis du marché en utilisant un comparateur en ligne.

 

Les conditions pour souscrire à une assurance annulation voyage

La grande majorité des assureurs posent des conditions similaires quant à la souscription d’un contrat d’assurance annulation :

  • Le séjour, le vol, la croisière ou toute autre réservation doivent avoir été effectués auprès d’un professionnel du tourisme : compagnie aérienne, hôtel, agence de voyage…
  • Avoir moins de 75 ans (selon les polices d’assurance),
  • Résider dans l’Union Européenne au moment de la souscription,
  • Ne pas avoir été hospitalisé dans les semaines précédant la réservation,
  • Ne pas présenter de grossesse à risques avérés,

 

Comment choisir son assurance annulation voyage ?

Il n’est pas évident de faire son choix parmi la multitude de polices présentes sur le marché. Si vous souhaitez mettre en concurrence les assureurs « traditionnels », il faudra solliciter plusieurs devis en prenant rendez-vous et en vous rendant dans des agences physiques, ce qui peut être chronophage et fastidieux.

La solution idéale et de plus en plus plébiscitée aujourd’hui est d’utiliser un comparateur en ligne, qui vous permet d’accéder gratuitement et en quelques minutes à une sélection des meilleurs devis du marché, en fonction de vos besoins propres et des spécificités de votre séjour à l’étranger.

Nous vous conseillons d’être particulièrement attentif aux points suivants :

  • L’étendue de la couverture,
  • Les causes d’annulation acceptées prévues au contrat (distinction assurance annulation « classique » et assurance annulation « toutes causes justifiées »),
  • Les exclusions,
  • Les plafonds d’indemnisation.

Il est tout à fait possible de souscrire à une assurance annulation pas chère mais avec un bon niveau de garanties. La comparaison reste la meilleure solution.

 

Le coût d’une assurance annulation voyage

Qu’il s’agisse d’une police à part entière ou d’une garantie incluse dans un contrat d’assurance voyage international, l’assurance annulation vous coûtera, selon les contrats, entre 3 et 6% du coût du voyage assuré. La plupart des assureurs posent un prix minimum par personne, en général une vingtaine d’euros.

Le plafond d’indemnisation oscille entre 5 000 et 8 000 euros par assuré, ou environ 40 000 euros par événement. Bien entendu, cela varie selon les polices d’assurance.

À noter : certains assureurs refusent de garantir les voyages à l’étranger des personnes de plus de 75 ans. D’autres appliquent une surprime, les risques de santé augmentant malheureusement avec l’âge.

La souscription à une telle assurance ne devrait jamais se faire sur la simple considération du prix. Il est tout à fait possible de dénicher une assurance annulation pas chère avec un très bon niveau de garanties. Pour cela, comparez les polices d’assurance en utilisant par exemple l’outil que nous avons développé pour vous.

 

La franchise de l’assurance annulation voyage

Chaque assureur est libre de définir le contenu des polices qu’il propose, qu’il s’agisse des plafonds d’indemnisation, des cas d’annulation « acceptés »… mais aussi de l’existence ou non d’une franchise. Bien entendu, celle-ci doit être mentionnée au contrat. Nous vous conseillons d’être particulièrement attentif sur ce point.

La franchise est un montant forfaitaire ou proportionnel qui reste à la charge de l’assuré en cas de sinistre.

Certains contrats prévoient donc une franchise, d’autres non. Le montant peut varier, selon les assureurs, du simple ou double, voire au triple. Comme dans toute assurance, la franchise viendra en déduction de l’indemnisation dont vous pourriez bénéficier.

Exemple : Vous avez réservé une croisière coûtant 3 000 euros. Vous annulez la veille du départ. L’organisme applique dans ce cas des frais d’annulation de 90% du montant engagé, soit 2700 euros. Si le plafond de prise en charge de l’assureur n’est pas atteint, vous êtes en droit de demander le remboursement intégral au titre de votre assurance annulation. Si une franchise est prévue, par exemple de 400 euros, vous ne serez remboursé que de 2300 euros, sur les 3000 euros dépensés au départ. À défaut d’assurance annulation, vous auriez perdu ces 3 000 euros.

 

Annuler son voyage, même au dernier moment

Une annulation de votre voyage, vol ou location, ne doit pas résulter de votre propre fait. Elle doit être le fruit d’un événement soudain, imprévisible et indépendant de votre volonté. En outre, il vous appartiendra de justifier cette cause inattendue.

Si vous n’avez pas souscrit d’assurance annulation seule ou d’assurance voyage incluant une telle garantie, le voyagiste, ou de manière plus générale, le prestataire de services vous ayant vendu le séjour, retiendra des frais d’annulation. Ceci est valable quelle que soit la cause de l’annulation. La raison est simple : il sera difficile pour lui de revendre la prestation que vous aviez réservée. Les prestataires concernés sont les voyagistes, les transporteurs (compagnies ferroviaires, compagnies maritimes…), les loueurs, les sociétés vous ayant vendu une activité…

Les frais d’annulation prennent la forme d’un pourcentage de la somme payée, allant jusqu’à 100% du montant si vous êtes contraint d’annuler le jour du départ. Vous pouvez penser que cela est illogique puisque la cause d’annulation vous est extérieure et n’était pas prévisible lors de la réservation, mais telles sont les règles.

Si vous avez souscrit à une assurance annulation, ces frais vous seront remboursés, minorés le cas échéant par une éventuelle franchise.

Afin de demander le remboursement, suivez la procédure posée par l’assureur afin de déclarer votre sinistre. En général, vous pouvez le faire via une procédure simplifiée sur son site ou par téléphone. Vous devrez dans tous les cas joindre à votre dossier tous les justificatifs en votre possession, selon le cas d’annulation : billet, facture d’achat, ordonnance médicale… En principe, vous pourrez les envoyer par mail.

À noter : si vous annulez un vol, la taxe d’aéroport ne vous sera pas remboursée par l’assureur. Ce sera nécessairement à la compagnie aérienne de la prendre en charge.

 

Date de l'annulationFrais d'annulation retenus
Plus de 30 jours avant le départ50 euros de frais de dossier par personne
Entre le 30ème et le 21ème jour avant le départ25% du prix payé
Entre le 20ème et le 8ème jour avant le départ50% du prix payé
Entre le 7ème et le 2ème jour avant le départ75% du prix payé
La veille du départ90% du prix payé
Le jour du départ (ou non-présentation)100% du prix payé

 

L’assurance voyage des cartes bancaires

Les conventions de cartes bancaires haut de gamme type VISA Premier, MASTERCARD Gold ou AMERICAN EXPRESS Gold prévoient une assurance annulation.

Si vous êtes détenteur d’une telle carte, vous pourriez être tenté de ne pas souscrire à une assurance annulation en complément. Ce serait une erreur. En effet, ces cartes prévoient des causes d’annulation très limitées, ainsi que des plafonds d’indemnisation nettement plus bas que ceux posés par une assurance annulation dédiée.

En général, les causes prévues par les conventions de carte bancaire sont :

  • Le décès d’un proche,
  • Une maladie grave,
  • Un licenciement économique,
  • Des dommages sérieux survenus à votre domicile.

Ainsi, de nombreux cas d’annulation inclus dans les polices d’assurance ne sont pas compris par ces conventions de carte bancaire.

4 réponses à “L’assurance annulation voyage”

  1. BOUARD Jacqueline le 28 août 2019 a posté : dit :

    Bonjour,
    Je recherche une assurance annulation car je ne suis pas sûre d'avoir mon passeport dans les temps. Je vous remercie de vos conseils.
    Cordialement

  2. Juliette B le 6 juillet 2019 a posté : dit :

    Bonjour,
    Je recherche une assurance annulation voyage au cas où il y est une grossesse. Une idée de laquelle ?
    Bien à vous,

    • Antoine de Réassurez-moi le 12 juillet 2019 a posté : dit :

      Bonjour Juliette,
      Je ne connais pas d'assurance qui couvre cela (excepté si c'est une grossesse à risque).

Posez votre question
Un expert vous répondra