Faut-il prendre une assurance bagages ?

Faut-il prendre une assurance bagages ?

Vous partez en voyage à l’étranger prochainement ? Que votre point de chute soit le pays voisin ou l’autre bout du globe, pensez à assurer vos bagages. Chaque année, des dizaines de milliers de voyageurs français vivent une mauvaise expérience avec leurs bagages : retard, dégradation, ou pire… C’est environ 30 millions d’entre eux qui disparaissent tous les ans dans les aéroports de la planète. À qui demander une indemnisation ? Quelles sont les procédures ? Nous savons qu’il n’est pas simple de s’y retrouver parmi les différentes garanties bagages présentes sur le marché, c’est pourquoi nous avons pensé à vous.

 

Que couvre l’assurance bagages ?

L’assurance bagages que vous souscrivez auprès d’un assureur indépendant (le plus généralement en option d’un contrat d’assurance voyage complet) couvre, au sens du droit de l’assurance, les sacs de voyage et les valises contenant vos vêtements, vos objets personnels, votre matériel informatique, audio et audiovisuel. La couverture s’étend pendant toute la durée de votre séjour à l’étranger quelle que soit la destination, que vous soyez par exemple dans l’espace Schengen ou aux USA.

L’indemnisation comprend les cas de dégradation, de perte ou de vol de vos bagages et effets personnels.

Concernant le contenu des bagages, vous devez en principe en être le propriétaire, même si certaines polices d’assurance prévoient également la couverture des objets loués ou que vous vous seriez vu confiés.

N’oubliez pas que certains biens coûtent très cher : ordinateur portable, caméra vidéo, appareil photo… C’es également le cas de certains vêtements type fourrures ou pièces de créateur, sans parler des bijoux. Autant de bonnes raisons de souscrire à une assurance bagages si vous en possédez.

 

L'assurance bagages couvreL'assurance bagages ne couvre pas
Vos vêtementsVos papiers d'identité
Vos objets personnelsVos moyens de paiement
Votre matériel informatiqueLes espèces
Votre matériel audio
Votre matériel audiovisuel

 

Les compagnies aériennes effectuant le transport sont responsables de vos bagages, mais à une condition : ils doivent être enregistrés et placés en soute. L’assurance bagage, signée auprès d’un assureur couvre en outre les bagages sous surveillance, c’est-à-dire ceux que vous prenez en cabine.

Concernant les exclusions, ne sont jamais couverts vos papiers d’identités, vos cartes bancaires, les espèces… Pensez à bien vérifier les exclusions lors de la souscription de votre police d’assurance.

La responsabilité de la compagnie aérienne et la garantie complémentaire éventuellement souscrite auprès d’elle ne concernent que le transport A/R. Pour ce qui est de votre présence sur place, dans l’aéroport, il convient de souscrire à une assurance voyage incluant une assurance bagages.

En cas de sinistre, la couverture assurance bagages souscrite auprès d’un assureur interviendra toujours après la mise au cause du « responsable » du dommage : compagnie aérienne, hôtel… L’indemnisation par l’assureur sera toujours complémentaire à ce que vous auriez déjà obtenu par ailleurs en demandant réparation auprès du prestataire de services en charge de vos bagages.

 

Auprès de qui souscrire à une assurance bagage ?

Afin d’éviter les confusions, il convient de différencier :

  • La responsabilité de la compagnie aérienne qui est garante du bon transport de vos bagages pendant le vol A/R,
  • La garantie bagage que le transporteur peut vous proposer en complément,
  • L’assurance bagages à proprement parler, souscrite auprès d’un assureur dans le cadre d’une assurance voyage international.

Il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver parmi ces types de couvertures lorsque vous planifiez votre séjour à l’étranger, dans la mesure où, en pratique, elles se complètent.

En cas de dégradation, de perte ou de vol de votre bagage, la compagnie aérienne est responsable, et non l’aéroport, à moins qu’elle parvienne à prouver que vous avez commis une faute (bagage déjà dégradé, mal fermé…). Cette responsabilité concerne :

  • les compagnies de l’Union Européenne, quels que soient le lieu de départ et d’arrivée,
  • les compagnies au départ de l’Union Européenne, vers un autre pays de la zone ou ayant signé la Convention de Montréal,
  • les compagnies arrivant dans l’Union Européenne, depuis un autre pays de la zone ou ayant signé la convention de Montréal.

La convention de Montréal a été signée par 131 pays : il y a donc de bonnes chances que votre pays de destination y adhère et que vous bénéficiez ainsi de cette garantie. Cette responsabilité existe d’office, ce qui signifie que vous n’avez rien de particulier à faire pour être couvert. En complément, la grande majorité des compagnies aériennes vous proposent une garantie bagage avion, censée étendre la couverture.

Pour plus d’informations sur ce sujet, rendez vous sur le site du Service-Public.

Enfin, vous pouvez souscrire une assurance voyage international auprès d’un assureur indépendant, comprenant une garantie bagages incluse d’office ou optionnelle. Il vous faudra donner les dates exactes de votre voyage afin d’être couvert, le cas échéant, pendant toute la durée de votre séjour à l’étranger, et pas uniquement pendant le vol A/R.

À noter : la responsabilité du transporteur a le mérite d’exister, mais l’indemnisation en cas de préjudice est faible, surtout si vous emportez avec vous du matériel ou des biens de valeur. Nous vous conseillons de compléter votre couverture en souscrivant à une assurance voyage international.

Pour cela, vous pouvez utiliser un comparateur en ligne proposé par Réassurez-moi. Il est gratuit et anonyme.

 

COMPARER 12 CONTRATS D’ASSURANCE VOYAGE

Comment choisir son assurance bagages ?

L’assurance bagages est en général une des garanties d’un contrat d’assurance voyage souscrit auprès d’un assureur indépendant. Cette garantie peut être incluse de base dans la police d’assurance ou être considérée par l’assureur comme une option. Dans tous les cas, nous vous conseillons d’y souscrire afin de voyager l’esprit tranquille.

Chaque assureur est libre de déterminer le contenu de la garantie, notamment :

  • les plafonds d’indemnisation: cette donnée est très importante, surtout si vous voyagez avec des biens personnels ayant une valeur importante. Bien entendu, plus les plafonds sont hauts, meilleure est la couverture.
  • La présence ou non d’une franchise: en général, les polices prévoient une franchise d’une cinquantaine d’euros par bagage sinistré.
  • Les exclusions: soyez-y attentif, afin de connaître les cas dans lesquels vous ne pourriez pas demander une indemnisation.
  • Les biens couverts : certains assureurs excluent la couverture des biens loués ou qui vous ont été confiés.

Pensez également à prendre connaissance des procédures de déclaration de sinistre : se fait-elle sur le site de l’assureur, par email, par courrier avec accusé de réception… ? La procédure doit être simple et rapide.

Afin de choisir une assurance bagages pas chère et complète, nous vous conseillons vivement de comparer les offres présentes sur le marché, en utilisant un comparateur tel que celui que nous avons développé pour vous. Il vous permettra gratuitement et en quelques clics d’avoir accès aux devis des meilleures polices. Il vous appartiendra ensuite de les comparer afin de choisir la couverture la plus complète au meilleur prix.

 

La dégradation de vos bagages

Cette garantie est prévue dans le cadre de la responsabilité de la compagnie aérienne assurant le vol, mais aussi par l’assurance bagages contractée auprès d’un assureur indépendant.

Globalement, la compagnie est responsable pour tous types de dégradation. Parmi eux, citons les cas d’incendies ou de dégâts des eaux mais aussi les dommages résultant d’un mauvais traitement de vos bagages par le personnel opérant.

Vous disposez de 7 jours francs à partir de la date de réception de vos bagages abîmés pour entamer une procédure d’indemnisation auprès de la compagnie. En parallèle, contactez instantanément votre assureur. Vous devrez en outre fournir tous les documents nécessaires à l’appui de votre demande (photos, factures, tickets d’enregistrement…).

Dans un premier temps, la prise en charge sera assurée par le prestataire de services, c’est-à-dire la compagnie aérienne. L’assureur viendra, le cas échéant, compléter cette indemnisation.

 

La perte de vos bagages

Si vous ne voyez pas arriver vos bagages à l’aéroport et que la compagnie aérienne ne fait aucune communication à ce sujet, rendez vous à son desk afin d’expliquer votre cas et d’obtenir des informations. Il peut arriver que vos bagages soient en retard, car partis avec le vol suivant. Dans ce cas, vous êtes en droit de demander une indemnisation pour le désagrément causé : vous disposez pour cela d’un délai de 21 jours francs à partir de la date réelle de livraison pour effectuer votre réclamation selon la procédure prévue par la compagnie. La somme reçue vous permettra par exemple d’acheter des vêtements de remplacement et tout équipement utile en attendant votre bagage.

Si la compagnie n’a pas d’information à ce sujet, vous pouvez commencer à considérer que vos bagages sont perdus ou ont été volés. Dans les 72 heures, déposez une réclamation et un inventaire via le site du transporteur et suivez la procédure qui vous est indiquée. Il vous faudra préciser le contenu précis des bagages et joindre autant de justificatifs que vous pouvez : photos, tickets d’enregistrement, factures d’achat…

En parallèle, si vous avez souscrit à une assurance voyage incluant une assurance bagages, prévenez tout de suite votre assureur selon la procédure prévue. Vous disposez en général, selon les contrats, de 5 jours pour le faire.

Vos bagages ne seront reconnus perdus qu’à l’issue d’un long délai de 21 jours. C’est à partir de là que la procédure d’indemnisation commence. Et malheureusement, la prise en charge des compagnies aériennes n’est pas satisfaisante puisqu’elle s’élève en général à environ 1 300 euros, ce qui peut être bien maigre considérant le contenu de certains bagages.

Si vous disposez d’une assurance bagages, sachez que l’assureur attendra déjà que le transporteur procède au remboursement. En effet, l’assurance intervient toujours à défaut ou en complément du montant versé par le responsable : son indemnisation sera donc minorée par l’éventuelle somme que vous aurez reçue de la part de la compagnie aérienne.

À noter : dans le cas où vous voyageriez avec la SNCF, sachez qu’elle dégage toute responsabilité en cas de perte de vos bagages, même étiquetés. Il faudra donc contacter votre assureur.

 

Le vol de vos bagages

Si vous avez souscrit à une assurance voyage international incluant une assurance bagages, vous êtes également couvert contre le vol de vos bagages et effets personnels pendant toute la durée de votre séjour à l’étranger.

Le vol pourrait par exemple survenir sur votre lieu de résidence. S’il a lieu lorsque vous séjournez à l’hôtel, l’assureur attendra systématiquement l’indemnisation de la part du « responsable », c’est à dire l’établissement hôtelier. La prise en charge de la compagnie d’assurance viendra donc en complément de ce que vous recevrez de la part de l’hôtel.

Si vous êtes en location dans un logement privé, pensez également à consulter votre contrat Multirisques-Habitation, qui pourrait prévoir une garantie villégiature, couvrant vos biens lorsque vous n’êtes pas chez vous. Cependant, cette garantie s’arrête très souvent aux frontières françaises et ne s’applique pas à l’étranger.

À noter qu’en cas de vol, surtout d’un vol avec violence, il vous sera très souvent demandé de porter plainte auprès des autorités locales.

Dans tous les cas, retenez bien que les plafonds d’indemnisation ne se cumulent pas : même si vous disposez de plusieurs contrats d’assurance qui pourraient vous couvrir (MRH, assurance voyage, carte bancaire…), il vous sera systématiquement demandé si vous avez déjà perçu une indemnisation. La prise en charge sera donc minorée de ce qui vous a déjà été versé.

 

La garantie bagages des cartes bancaires

Certaines cartes bancaires haut de gamme incluent une garantie en cas de perte, vol ou de détérioration des bagages. C’est le cas notamment des VISA Premier, MASTERCARD Gold et AMERICAN EXPRESS Gold. Attention, la garantie n’est active que dans le cas où vous auriez payé votre billet d’avion avec la carte. Vous l’aurez compris, la couverture ne concerne que le transport A/R. Vous n’êtes pas couvert pour le temps passé sur place.

Même si vous êtes titulaire d’une carte bancaire haut de gamme, sachez que les plafonds d’indemnisation sont relativement bas : en général aux alentours de 1 000 euros par bagage.

Concernant les biens de valeur, l’indemnisation tourne aux alentours de 300 euros selon la convention de carte bancaire signée.

Posez votre question
Un expert vous répondra