L'assurance voyage : rapatriement

L’assurance rapatriement

Que vous soyez à l’étranger pour faire du tourisme ou pour raisons professionnelles, vous n’êtes malheureusement pas à l’abri des risques. Un sérieux problème de santé pourrait survenir et nécessiter un rapatriement d’urgence. Maladie, accident grave ou pire, décès, sont par nature imprévisibles mais ne sont pas, pour autant, à ignorer. Il est tout à fait normal que ce ne soit pas votre priorité, mais autant voyager l’esprit léger en souscrivant une assurance rapatriement.

L’assurance rapatriement, les choses à savoir  

Qu’est ce que l’assurance rapatriement ?

 L’assurance rapatriement est une garantie qui équivaut, en cas de problème de santé sérieux, à la prise en charge du retour de l’assuré ou d’un bénéficiaire dans son pays d’origine, afin d’être hospitalisé dans les meilleures conditions.

Trois cas de figure principaux sont concernés et peuvent entraîner un rapatriement sanitaire : la maladie, l’accident ou, dans le pire des cas, le décès.

L’assurance rapatriement est en règle générale incluse dans les contrats d’assurance voyage, que ce soit dans la formule de base ou en option pour quelques euros supplémentaires.

 

Pourquoi souscrire à une assurance rapatriement ?

Il est tout à fait normal, lorsque l’on est en bonne santé, de penser que cette couverture n’est pas nécessaire. Pourtant, comme tout produit d’assurance, elle s’avère extrêmement précieuse en cas de sinistre.

Qu’elle soit incluse de base dans l’assurance voyage souscrite, ou qu’il s’agisse d’une option, ne négligez pas son importance, et ce pour plusieurs raisons :

  • Le cadre médical et sanitaire du pays où vous vous rendez peut être moins satisfaisant qu’en France. En fonction de votre lieu de villégiature, ou dans le cas où vous seriez amené(e) à voyager à l’intérieur du pays, vous pourriez ne pas trouver d’hôpital à des centaines de kilomètres à la ronde,
  • Votre état pathologique pourrait nécessiter des soins très spécifiques, qui pourraient ne pas être dispensés dans le pays où vous vous trouvez,
  • Le coût des frais médicaux ou d’hospitalisation est exorbitant dans certains pays, dépassant même le plafond d’indemnisation de votre assurance voyage international. Il serait, dans ce cas, préférable d’organiser votre retour en France. De très nombreux exemples, comme le coût des soins aux Etats-Unis ou au Canada, justifient à eux seuls la souscription de cette couverture.
  • Si vous deviez régler vous même la note pour votre rapatriement, sachez qu’entre l’affrètement d’un avion sanitaire et la mobilisation de personnel médical, l’opération pourrait coûter, au bas mot, plus de 30 000 euros.

Nous ne pouvons que vous conseiller de souscrire à une assurance rapatriement, quels que soient la destination, la durée, la finalité de votre voyage ou la nature des activités prévues sur place. D’autant plus que la démarche est très rapide. Prenez soin, en revanche, de bien comparer les offres.

 

COMPARER 12 CONTRATS D’ASSURANCE VOYAGE

Quelles sont les garanties de l’assurance rapatriement ?

L’assurance rapatriement a deux aspects :

  • Le volet assurance, puisqu’elle se matérialise par une prise en charge des frais inhérents au rapatriement, que ce soit lors de sa préparation ou de son exécution,
  • Le volet assistance, avec la présence d’une équipe médicale dédiée par l’assureur, qui sera en contact avec l’équipe sanitaire du pays de votre séjour.

L’assurance rapatriement couvre généralement trois cas de figure : la maladie, l’accident et le décès. Plus rarement, d’autres sinistres peuvent également être inscrits au contrat et justifier un rapatriement. C’est le cas de la perte des papiers d’identité ou d’une infraction/arrestation sur place.

 

L’assurance rapatriement en cas de maladie

En cas de maladie, vous êtes couvert par votre assurance voyage international, si vous en avez souscrit une. Vos frais médicaux et d’hospitalisation à l’étranger sont alors pris en charge.

Cependant, si votre état pathologique nécessite un rapatriement, l’assurance dédiée entrera en jeu et interviendra en complément de votre couverture des frais médicaux.

 

L’assurance rapatriement en cas d’accident

Un rapatriement peut être justifié en cas de blessure grave ou d’agression entraînant des séquelles physiques. De nombreux exemples peuvent être cités : chute de scooter à Bali, glissade à Montréal…

 

L’assurance rapatriement du corps en cas de décès

Attention, cette option n’est pas incluse de base dans toutes les formules, mais révèle toute son utilité lorsque le sinistre se produit. Le coût du rapatriement d’un corps est très élevé, et l’opération doit obligatoirement être confiée à une société de pompes funèbres.

Afin que la famille puisse faire son deuil, il convient d’alléger ses formalités administratives liées au rapatriement du défunt dans son pays d’origine. L’assistance prévue par l’assureur prend alors tout son sens, puisque chaque pays du monde dispose de ses propres règles en la matière (certification de décès, transport du corps etc.).

La société de pompes funèbres désignée se charge du transport du corps jusqu’au lieu d’inhumation, mais aussi des démarches légales en vigueur dans les deux pays concernés. Dans certains cas, des dispositions sanitaires doivent être prises, notamment en cas d’infection ayant entraîné la mort.

 

Qui décide du rapatriement ?

Le rapatriement n’est décidé que lorsqu’il est pleinement justifié, après concertation entre le staff médical sur place et l’équipe dédiée de l’assureur, à partir du moment où il serait dangereux de maintenir l’assuré hospitalisé sur place.

L’opération est lourde, très coûteuse, et ne sera enclenchée qu’en cas d’extrême nécessité.

 

Les différents types de rapatriement

Deux « types » de rapatriement existent : il est dit « simple » ou médicalisé.

  • Le rapatriement simple s’effectue en vol régulier, avec ou sans assistance d’un accompagnant médical, lorsque l’état de l’assuré est jugé assez stable pour le voyage.
  • Le rapatriement médicalisé, qui s’effectue en avion sanitaire lorsque la pathologie est sévère et que l’assuré a besoin de soins pendant le trajet.

 

Comment choisir son assurance rapatriement ?

C’est l’assureur qui fixe l’étendue de la couverture ainsi que ses clauses, franchises et exclusions. Soyez particulièrement attentif(ve) aux plafonds d’indemnisation ainsi qu’aux personnes couvertes si vous voyagez en famille.

La meilleure pratique reste de comparer, afin de dénicher la « meilleure » couverture au meilleur prix. Prenez quelques minutes pour noter les différences entre les contrats, afin de sélectionner la formule qui vous correspond le mieux.

L’assurance rapatriement est, en général, l’une des garanties de l’assurance voyage international, mais veillez toujours à ce qu’elle soit bien mentionnée.

D’autres garanties complémentaires peuvent également accompagner l’assurance rapatriement, comme l’envoi de médicaments spécifiques sur place en cas de perte/de vol, la prise en charge du suivi médical au retour etc.

 

Comment souscrire à une assurance rapatriement ?

En règle générale, souscrire à une assurance voyage international vous octroie une assurance rapatriement, mais ce n’est pas systématique. Comparez les différentes formules qui vous sont proposées.

Pour rappel, l’assurance voyage peut être signée auprès de l’organisme vous ayant vendu le voyage, mais aussi directement auprès d’un assureur ou d’un établissement bancaire. Vous êtes entièrement libre de choisir votre contrat.

Il est très courant désormais de contracter directement en ligne, après avoir comparé les offres existantes. L’attestation d’assurance vous est envoyée directement par mail.

Certaines cartes bancaires haut de gamme, comme la Visa Premier, la Mastercard Gold ou l’American Express Gold, prévoient une assurance rapatriement valable pour les séjours à l’étranger de moins de 90 jours, à condition que vous ayez payé votre billet avec la carte. Dans la mesure où les garanties sont souvent moins complètes que celles de l’assurance voyage, il convient, là encore, de comparer.

Posez votre question
Un expert vous répondra