Assurance moto et hivernage

Certains motards font le choix de remiser leur deux-roues au garage pendant les mois de l’année les moins propices au pilotage, en général la période automne / hiver. En contrepartie du fait de ne pas sortir leur machine pendant un certain temps, ils bénéficient d’une réduction intéressante sur leur prime d’assurance. Il s’agit là de l’assurance moto saisonnière, aussi appelée assurance moto hivernage.
Comment ça marche ? Quelles sont les formules et garanties disponibles ? Comment obtenir des devis ? Motards, on vous explique tout sur l’assurance moto saisonnière.

L’assurance moto hivernage, aussi appelée assurance moto saisonnière, est un contrat qui couvre votre deux-roues toute l’année, mais certaines garanties seront suspendues pendant une période définie (en général automne / hiver).

Concrètement, les garanties liées à la conduite de votre machine sont « gelées » pendant par exemple 6 mois, correspondants à la période où votre véhicule est remisé au garage. En contrepartie, vous faites des économies sur le montant de votre prime annuelle d’assurance 2 roues.

Il s’agit d’un contrat spécifique et modulable : vous pourrez en général choisir quelles sont les garanties qui seront temporairement suspendues pendant la période creuse.

Les garanties ne sont pas « arrêtées », pas plus que les cotisations. Votre prime restera annuelle (ou mensuelle).

Afin d’arrêter votre contrat auprès d’un assureur, la seule solution est de vendre votre véhicule ou de justifier de la souscription d’un autre contrat ailleurs (donc de vouloir procéder à la résiliation de votre assurance moto).

L’assurance moto est-elle obligatoire pendant l’hivernage ?

L’article L211-1 du Code des assurances est très clair : tout véhicule terrestre à moteur doit être assuré, qu’il soit :

  • Homologué pour la voie publique ou non (carte grise ou non),
  • De petite ou de grosse cylindrée,
  • Utilisé tous les jours, deux fois par an ou jamais (y compris les véhicules non roulants).

L’assurance moto est donc obligatoire, même pendant la période creuse d’hivernage, lorsque votre deux-roues est remisé au garage.

Il vous faudra justifier a minima d’une assurance moto au tiers, vous conférant une garantie Responsabilité Civile. En effet, vous devez être couvert en cas de dommages matériels ou corporels causés à des tiers, par exemple à un piéton ou un autre motard.

  • En cas de non respect de cette obligation légale, vous vous exposez à d’importantes sanctions en cas de contrôle (de police ou de gendarmerie) ou en cas de sinistre.

Quelles sont les garanties d’une assurance moto saisonnière ?

Une assurance moto saisonnière est un contrat « classique » en ce qui concerne les garanties. Vous aurez accès aux mêmes niveaux de couverture qu’un motard roulant toute l’année.

L’immense majorité des assureurs généralistes ou spécialisés proposent au minimum 3 formules d’assurance moto, qui seront déclinables en assurance moto hivernage.

Formule au tiers

Formule intermédiaire

Formule tous risques

Responsabilité Civile

Garantie vol

Garantie incendie

Garantie personnelle du conducteur

Garantie dommages tous accidents

La formule de base au tiers représente le minimum légal pour pouvoir rouler au guidon de votre moto, puisqu’elle intègre la fameuse garantie Responsabilité Civile. Si vous souhaitez un niveau de garanties supérieur, il vous faudra passer à une formule intermédiaire (incluant notamment une garantie vol) ou tous risques (qui vous permet d’être indemnisé en cas d’accident, même responsable).

Un contrat d’assurance 2 roues étant personnalisable, vous pourrez, même en formule au tiers ou intermédiaire, souscrire à des options plus ou moins utiles en fonction de vos habitudes de conduite :

  • Garantie personnelle du conducteur (qui vous couvre en cas d’accident, même responsable : frais médicaux, pretium doloris – prix de la douleur – et perte de revenus)
  • Garantie tous accidents (qui couvre tous les dommages causés à votre moto quel que soit l’accident, même responsable : collision avec un animal, intempéries…)
  • Prêt de guidon (qui étend la couverture à un pilote qui n’est pas le propriétaire de votre moto)
  • Garantie équipement (qui couvre votre matériel en cas d’accident : casque, gants, blouson…)

Pendant la saison où vous utilisez votre moto, vous bénéficierez donc de la pleine couverture de la formule (et des options) choisie. Pendant la période creuse, certaines garanties, notamment celles liées à la conduite, seront suspendues.

Quelles sont les garanties suspendues pendant l’hiver ?

Tout dépend de vos besoins et de vos habitudes de conduite. Dans le cadre d’une assurance moto hivernage, seront suspendues pendant quelques mois les garanties liées au pilotage de votre machine, qui s’avèrent inutiles lorsqu’elle reste au garage l’hiver. Il s’agit en général :

  • De la garantie personnelle du conducteur,
  • De la garantie dommages tous accidents,
  • Du prêt de guidon,
  • De la garantie équipement,
  • De la garantie vol et incendie (peu conseillé)

Une police d’assurance moto saisonnière reste donc modulable : vous pourrez choisir le sort de certaines garanties. Par exemple, il n’est pas opportun de  payer  une garantie personnelle du conducteur toute l’année (dans une formule tous risques ou en option d’une formule intermédiaire) alors que vous ne roulez que 6 mois par an.
Par contre, la garantie contre le vol peut être suspendue pendant l’hiver, mais nous vous conseillons tout de même de la conserver pendant toute l’année, car les risques de disparition existent même lorsque votre 2 roues est remisé dans votre garage privé. Il en va de même pour la garantie incendie.

Obtenir des devis d’assurance moto saisonnière

Tous les assureurs ne proposent pas nécessairement d’option hivernage en assurance moto. Si vous recherchez une couverture qui s’adapte en fonction des saisons, vous pouvez vous tourner vers :

  • Votre assureur habituel,
  • Un courtier traditionnel,
  • Une agence,
  • Un assureur indépendant directement sur son site internet,
  • Un courtier en ligne.

Aujourd’hui, la meilleure pratique, plébiscitée par de nombreux motards, est de contracter une assurance moto en ligne en passant par un courtier en assurance moto tel que Réassurez-moi.
Concrètement, nous avons développé pour vous un comparateur en assurance moto hivernage, ludique et très simple d’utilisation.

Notre outil est gratuit, anonyme et sans engagement. Vous gagnez à la fois du temps (un seul à formulaire à remplir afin que notre outil sonde un large panel de polices disponibles sur le marché) et de l’argent (vous n’avez plus qu’à choisir le contrat au meilleur rapport qualité de la couverture / prix).

Gratuit, 100 % en ligne, sans engagement 

À partir d’un formulaire unique, ce comparateur vous permet d’accéder en deux minutes à une sélection des meilleurs devis du marché au vu de vos attentes en termes de garanties, de votre profil, de l’utilisation que vous faites de votre 2 roues… Réassurez-moi, en tant que courtier en ligne indépendant, déniche pour vous les meilleurs contrats du marché sur la base de critères objectifs tels que le prix ou la qualité des garanties. A vous de choisir les meilleurs devis, et de souscrire au contrat qui vous convient directement en ligne !

Choisir une assurance moto hivernage pas chère

Il n’y a pas, dans l’absolu, de « meilleure » assurance moto hivernage, puisqu’il s’agit d’un produit hautement personnalisable. En revanche, grâce à notre comparateur d’assurances moto en ligne, vous trouverez forcément une police moins chère que les autres pour le niveau de garanties que vous attendez et le degré de modularité que vous recherchez pendant l’hivernage.

Lors de l’étude des devis les plus compétitifs que vous avez sélectionnés, mettez-les en concurrence sur la base :

  • Du montant de la prime annuelle,
  • De la qualité des garanties,
  • De celles qui seront maintenues / suspendues pendant la période d’hiver,
  • De la liberté qui vous est laissée de choisir la durée de la période creuse,
  • De la qualité des prestations d’assistance.

Certaines compagnies d’assurance posent des conditions strictes en matière d’hivernage : là où certaines vous laissent déterminer la période creuse (entre 3 et 6 mois en général), d’autres la déterminent pour vous ou vous laissent moins de libertés.

Si vous êtes déjà couvert par une assurance moto classique, vous pouvez contacter votre assureur afin de suspendre certaines garanties pendant l’hiver, afin de payer votre prime d’assurance moins cher. Que cette négociation aboutisse ou non, nous vous encourageons à utiliser tout de même notre comparateur d’assurances moto hivernage en ligne, car vous pourriez peut-être trouver moins cher ailleurs, et  ce pour un même niveau de garanties !

Combien coûte une assurance moto hivernage ?

Dans un contrat d’assurance moto classique, le fait que votre 2 roues ne soit pas utilisé pendant une période de l’année n’a pas d’incidence sur le montant de la prime annuelle. L’option hivernage vous permet de signifier à l’assureur que vous laisserez votre machine immobilisée au garage pendant une période définie à l’avance, et vous bénéficierez ainsi d’une réduction sur le coût de votre police.

La prime reste annuelle ou mensuelle. Les cotisations ne seront pas suspendues pendant la période creuse.

Concrètement, vous pourrez profiter d’une remise allant jusqu’à 20 % du montant de la prime. Rarement plus. La remise n’est donc pas calculée en fonction de la durée de la période creuse. Si vous ne roulez pas pendant 6 mois, vous ne profiterez pas d’une remise de 50 %.

La meilleure solution afin d’avoir une vision concrète des prix sur le marché est d’utiliser un comparateur d’assurances moto saisonnière en ligne, et ce même si vous êtes déjà assuré aujourd’hui !

Auprès de qui souscrire à une assurance moto hivernage ?

Toutes les compagnies ne proposent pas nécessairement d’option hivernage en matière d’assurance moto.
Pour ceux qui le font, la détermination de la période creuse n’est pas toujours laissée à votre entière discrétion :

  • Certains assureurs proposent des formules fixes (la période automne / hiver est définie à l’avance),
  • La majorité pose une durée de suspension maximum (en général 6 mois),
  • D’autres sont plus flexibles : vous pouvez alors moduler vous-même la durée de la période creuse.

Avant de finaliser toute souscription, vérifiez bien les conditions de l’option hivernage. Pourrez-vous déterminer vous-même la période pendant laquelle la moto sera remisée au garage ? Devrez-vous respecter un calendrier déjà établi ? 

Vous trouverez facilement les compagnie d’assurance proposant ces contrats hivernage en utilisant un comparateur en ligne, qui aura déjà sélectionné les compagnies en amont.

Quelle est la durée de suspension des garanties d’une assurance moto saisonnière ?

La durée de la période creuse (ou d’hivernage) dépend du contrat d’assurance moto souscrit. La remise tarifaire dont vous profiterez sera calculée (entre autres) sur la base du nombre de mois que votre 2 roues passera au garage sans en sortir.

En général, elle ira de 3 à 6 mois, correspondant aux mois d’automne / hiver. Toutes les garanties seront réactivées à la belle saison.

Si l’assureur vous laisse le choix, faites le point sur vos habitudes de conduite. Si vous savez que vous roulez très peu à partir de novembre, demandez une suspension des garanties liées à la conduite à partir de ce moment là.

N’oubliez pas, vous serez couvert par la garantie Responsabilité Civile toute l’année, car celle-ci est obligatoire pour tout possesseur d’un deux-roues terrestre. Vous pourrez donc sortir quand même votre moto du garage pendant la période creuse, mais ne serez pas couvert par les garanties liées à la conduite suspendues temporairement.

Les alternatives à l’assurance moto saisonnière

Des alternatives existent à l’assurance moto hivernage pour le motard qui souhaite réduire sa prime annuelle. Toutefois, elles ne concerneront que les « petits rouleurs ».

L’assurance moto temporaire

L’assurance moto temporaire peut être souscrite pour une durée de 1 à 90 jours : il s’agit d’un contrat vous conférant une couverture ponctuelle et temporaire. Ce type de police est utile dans certains cas bien précis :

  • Déplacement d’une moto de collection,
  • Utilisation de la machine d’un proche si vous n’êtes pas couvert par son contrat,
  • Participation à un événement particulier (rassemblement de motards…),
  • Vente d’une machine à l’étranger,

Concrètement, un contrat temporaire ne sera adapté qu’à certains motards ou à certaines occasions, par exemple aux possesseurs d’une moto de collection qui sort du garage deux fois par an.

L’assurance moto au kilomètre

Ce contrat d’assurance moto au kilomètre est destiné aux petits rouleurs, c’est-à-dire aux motards faisant moins de 10 000 km par an. Concrètement, vous ne payez qu’au kilomètre effectivement roulé au guidon de votre deux-roues, ou vous engagez à respecter une distance parcourue dans l’année, définie à l’avance.

Ce type de facturation s’avère très intéressant sur le plan pécuniaire si vous respectez le kilométrage que vous avez défini.

Dans ce cas, il faut être capable, en début d’année, d’estimer précisément le nombre de kilomètres que vous ferez car si vous le dépassez, ce type de contrat deviendra rapidement plus cher qu’une police d’assurance moto classique.

Laisser un commentaire