Quelle Assurance Habitation pour les Personnes Handicapées ?

Quelle assurance habitation pour les personnes handicapées ?

Lors de la souscription à une assurance habitation, votre assureur vous demandera de remplir un formulaire détaillant notamment votre historique de sinistres et votre profil en tant qu’assuré. Ce profil prend en compte toutes les informations qui vous concernent et qui pourraient jouer un rôle dans le calcul de la prime d’assurance à payer.
C’est ainsi que l’assurance habitation peut être adaptée de manière personnalisée si vous êtes en situation de handicap ou de mobilité réduite. De nombreuses garanties spécifiques ont été mises en place par les compagnies d’assurance afin de vous protéger au mieux en matière d’assurance habitation si vous vous trouvez dans ce cas.

Choisir la meilleure assurance habitation pour personne handicapée

Dans le cadre de la souscription à une assurance habitation pour handicapé, vous avez la possibilité de choisir deux options : l’extension de garanties de votre contrat existant ou l’adhésion à un contrat spécifique séparé.

Adapter les garanties de l’assurance habitation à son handicap

En premier lieu, il s’agit de prendre des dispositions particulières pour souscrire aux meilleures garanties pour personne handicapée. Dans tous les cas, que vous choisissiez une extension de garanties ou un contrat séparé, il est primordial d’adapter votre couverture à la nature de votre handicap. C’est ainsi que vous ne choisirez pas la même protection si vous êtes en fauteuil roulant ou si vous présentez un défaut d’ouïe et avez besoin de prothèses auditives.

C’est dans ce cadre que les assureurs ont créé de nombreuses garanties particulières en matière d’assurance habitation pour vous permettre de vivre votre handicap plus sereinement. Celles-ci peuvent notamment concerner le remboursement du matériel dédié éventuellement nécessaire en cas de sinistre, quand les garanties classiques d’un contrat multirisques habitation (MRH) ne le prendraient pas en considération.

Extension de garanties de l’assurance habitation

L’une des possibilités qui s’offrent à vous réside donc en l’extension des garanties de votre contrat MRH existant. Cela vous permettra de personnaliser le contrat en question pour l’adapter à votre situation de handicap et ainsi envisager plus sereinement les risques que vous pourriez présenter (matériel coûteux et spécifique à prendre en charge notamment). Il s’agit donc de voir avec votre assureur quelles sont les dispositions particulières à prendre en compte dans cette optique.

Le fait de choisir des extensions de garanties présente des avantages et des inconvénients certains, qu’il est bien nécessaire de comprendre avant de les choisir :

  • Avantages : moyennant une augmentation de votre prime d’assurance, vous pourrez bénéficier de garanties spécifiques et n’aurez à vous concentrer que sur un seul contrat.
  • Inconvénients : les extensions de garanties supposent une limite dans la personnalisation du contrat, à l’inverse de la souscription à une assurance séparée.

Souscription à un contrat d’assurance habitation spécifique handicap

La deuxième option que vous pouvez choisir pour adapter l’assurance habitation à votre handicap est représentée par la souscription à un contrat séparé et spécifique pour personnes handicapées. Cette possibilité vous permettra de réellement personnaliser vos garanties pour votre situation personnelle. Les couvertures proposées sont aujourd’hui relativement larges, du fait de la volonté des assureurs d’attirer le plus grand nombre de clients.

La souscription à un contrat spécifique handicap suppose également des avantages et des inconvénients avérés, qu’il convient d’étudier avant d’adhérer :

  • Avantages : le choix des garanties sera plus large que si vous choisissez l’extension de garanties du contrat d’origine et vous pourrez alors les adapter précisément à la nature de votre handicap.
  • Inconvénients : la souscription à un contrat séparé suppose que vous devrez vous occuper de plusieurs contrats différents, et qu’il coûtera aussi plus cher qu’une simple extension de garanties.

 

 

Les garanties de l’assurance habitation handicap

Les compagnies d’assurance proposent désormais de nombreuses solutions pour les personnes à mobilité réduite ou ayant besoin d’un équipement particulier pour supporter leur handicap.

Des formules d’assurance habitation adaptées aux handicapés

Certains assureurs ont fait le choix de créer des « packages » adaptés aux personnes handicapées et comprenant la plupart des solutions spécifiques qui leur sont destinées. Vous pouvez alors vous tourner vers ces packs, moyennant une augmentation de la prime d’assurance habitation dédiée.

Si cette possibilité apparaît comme tentante, tout dépend de la nature de votre handicap et des besoins qu’il suppose. Vous devez étudier minutieusement l’étendue des garanties proposées dans ces packs, car il est possible que certaines ne vous concernent pas ou ne soient pas assez personnalisées pour votre situation.

Le contrat d’assurance habitation spécifique handicap

Souscrire à un contrat spécifique pour personnes handicapées ou à mobilité réduite est une autre solution qui vous permettra de choisir précisément les garanties dont vous avez besoin et éventuellement de les personnaliser.

Il est notamment possible de choisir des garanties dites « classiques » dans ce domaine :

  • Un meilleur remboursement de la garantie d’assurance habitation responsabilité civile en cas d’accident (et notamment la baisse du montant de la franchise le cas échéant)
  • Un accès facilité aux garanties d’assurance habitation en cas de télétravail
  • La garantie protection juridique peut s’avérer utile en cas de litige avec un tiers causé par un accident dû à votre handicap
  • Prise en charge de vos enfants en cas d’hospitalisation
  • Disparition de la franchise pour les enfants mineurs

Cette liste de garanties n’est pas exhaustive et il ne tient qu’à vous de vérifier auprès de votre assureur quelles sont vos possibilités en la matière.

Vous avez également la possibilité de choisir des garanties spécifiques, adaptées à chaque handicap :

  • Couverture des aménagements spécifiques nécessaires : ascenseur, monte-escalier, cuisine adaptée
  • Prise en charge personnalisée en cas d’impossibilité d’accès
  • Assurance des prothèses auditives, couvertes en cas de sinistre
  • Assurance du fauteuil roulant manuel
  • Assurance du fauteuil roulant motorisé
    • Vitesse < 6 km/h : le contrat MRH suffit généralement
    • Vitesse > 6 km/h : mêmes obligations que pour une voiture, souscription à un contrat spécifique nécessaire
  • Remboursement des équipements pour malvoyants ou non-voyants : canne télescopique, loupes…
  • Prise en charge des frais vétérinaires pour un chien guide en cas de maladie ou d’accident
  • Garantie de maintenance sur les équipements spécifiques
  • Assistance médicale à domicile grâce à un numéro de téléphone dédié ou une télésurveillance

Cette liste n’est pas complète et constitue uniquement un échantillon représentatif des pratiques des assureurs à destination des personnes en situation de handicap. Sachez toutefois que la vétusté (usure) sera prise en compte pour le remboursement des équipements spécifiques comme les fauteuils roulants. Par ailleurs, des franchises seront appliquées pour la plupart de ces solutions d’assurance en cas de sinistre et des plafonds d’indemnisation maximum existent généralement.

L’assurance habitation pour personne handicapée présente des particularités justifiées par votre situation personnelle. En fonction de la nature de votre handicap, vous pourrez souscrire à des garanties spécifiques vous protégeant efficacement ou choisir une extension de garanties de votre contrat MRH classique afin de payer moins cher. Dans tous les cas, veillez à ne pas vous mettre en danger via l’absence de couverture adéquate et protégez vous convenablement pour les risques que vous présentez.

 

 

Assurance habitation pour personne handicapée et sinistre

Dans le cadre de l’assurance habitation pour handicapé, il est important de connaître les modalités de votre contrat en cas de survenue d’un sinistre.

Exclusions, franchises et plafonds d’indemnisation de l’assurance habitation

La souscription à des garanties spécifiques pour personne à mobilité réduite ou en situation de handicap suppose des particularités. Il s’agit de bien lire les modalités de votre contrat afin de connaître le coût réel de l’adhésion, qui n’est pas représenté uniquement par la prime d’assurance. C’est ainsi que vous devez connaître le montant des franchises propres à chaque garantie (la part d’indemnisation qui restera à votre charge en cas de sinistre). Etant donné le prix souvent élevé du matériel nécessaire à une situation de handicap, il y a de fortes chances pour que leur montant soit aussi important.

Vous devez également regarder le niveau des plafonds d’indemnisation, qui représentent le montant maximum qui vous sera remboursé pour un sinistre donné. Il s’agit d’être au courant de ces plafonds pour prévoir un éventuel remboursement de votre poche en cas de dépassement. Enfin des exclusions de garanties peuvent exister ; elles concernent notamment la pratique d’un sport qui ne serait pas conseillée au vu de votre situation personnelle ou les dommages causés volontairement. Il convient dans tous les cas de voir ces exclusions au cas par cas avec votre assureur afin de vous informer au mieux et de vivre plus tranquillement.

Taux de vétusté en cas d’indemnisation par l’assurance habitation

En ce qui concerne le matériel dont vous pourriez avoir besoin au quotidien pour vous aider à supporter votre handicap, les assureurs lui appliquent un taux de vétusté. Cela signifie que l’usure des équipements sera prise en compte au moment de survenue d’un sinistre et que vous ne serez alors par indemnisé pour leur valeur à neuf, sauf en cas d’extension de garantie spécifique. Il est nécessaire de bien prendre ce taux de vétusté en considération, puisqu’il est déterminant pour la somme qui vous sera remboursée en cas de sinistre.

Il apparaît alors comme très important de mettre à jour régulièrement (généralement tous les 2-3 ans) votre contrat d’assurance habitation afin d’actualiser la valeur de votre matériel spécifique et de faire ainsi diminuer le montant de vos cotisations. Vous devez alors vous tourner vers votre compagnie d’assurance et lui expliquer votre démarche, sans qu’elle ne puisse s’y opposer.

 

 

Changer d’assurance habitation handicapé

En fonction de vos motivations, mais aussi de votre situation, vous avez la possibilité de résilier votre contrat d’assurance habitation pour en contracter une autre.

Démarches et délais de la résiliation d’assurance habitation

La résiliation se fait par lettre recommandée avec accusé de réception afin de notifier votre volonté de résiliation à votre assureur. Vous pouvez notamment résilier dans les cas suivants :

  • A échéance du contrat : votre assureur doit vous informer de la fin d’exercice de votre contrat au moins 2 mois avant la date d’échéance et vous pouvez alors résilier via le courrier en question
  • Pendant l’exercice du contrat : si vous justifiez d’un changement de situation qui aggraverait le risque que vous présentez, l’assureur vous fera une proposition d’augmentation de la prime, que vous pouvez refuser, puis résilier en conséquence
  • Après le premier anniversaire de souscription : la loi Hamon, datée du 1er janvier 2015, permet désormais de résilier sans frais et sans besoin d’invoquer une raison particulière. La résiliation interviendra alors 1 mois après la réception du courrier recommandé par l’assureur.

Pourquoi changer d’assurance habitation ?

Votre désir de résiliation peut être motivé par la volonté de changer d’assureur. Le changement est en général lié à deux critères importants :

  • La volonté de réduire le montant de sa prime : les assureurs pratiquent généralement des tarifs avantageux pour les nouveaux clients, dont il peut être intéressant de profiter ;
  • Le choix de garanties plus adaptées, plus étendues ou plus spécifiques : il est possible que la concurrence propose une couverture de meilleure qualité, qui justifierait de votre volonté de changer de compagnie d’assurance.

Souscrire à une assurance habitation pour handicapé

Comme pour n’importe quelle autre personne, vous avez la possibilité de souscrire normalement à une assurance habitation. Celle-ci peut même s’avérer légalement obligatoire si vous avez le statut de locataire. Vous devez alors remplir un formulaire informant votre futur assureur de vos éventuels sinistres antérieurs et lui indiquer les spécificités liées à votre profil.

Par la suite, vous recevrez de sa part une proposition de contrat que vous pouvez accepter ou refuser selon les différentes modalités conclues. Vous pouvez tout à fait négocier les franchises, les plafonds d’indemnisation, certaines exclusions et choisir les garanties que vous souhaitez directement avec votre assureur.

Les justificatifs à apporter pour la souscription à une assurance habitation handicapé

De manière générale, vous devez produire certains documents dans l’optique de souscrire à un contrat d’assurance habitation.

  • Si vous êtes propriétaire : vous devrez simplement présenter une copie de votre pièce d’identité ainsi qu’un relevé d’identité bancaire (RIB) pour les éventuels prélèvements automatiques de vos cotisations.
  • Si vous êtes locataire : vous devrez en plus fournir un justificatif de revenus pour les six derniers mois et une copie du contrat de bail.

Par ailleurs, pensez à présenter les factures d’achat de vos équipements spécifiques, nécessaires à votre quotidien lorsque vous souscrivez à des garanties spécifiques pour les protéger. Il s’agit de procéder de la même manière que pour une déclaration de capital mobilier et d’assurer votre matériel à hauteur de sa valeur réelle.
Vous pouvez aussi fournir des certificats médicaux ou autres papiers témoignant de vos éventuelles obligations et besoins dans le cadre de votre situation afin que votre assureur puisse adapter l’assurance à la nature de votre handicap.

 

 

Le coût de l’assurance habitation pour handicapé

Il faut savoir que le seul montant de la prime d’assurance ne saurait déterminer le coût réel de votre assurance habitation. D’autres critères rentrent en ligne de compte et notamment :

  • Les franchises : plus leur montant sera élevé, plus votre assureur sera enclin à diminuer celui de votre prime et inversement.
  • Les plafonds d’indemnisation : plus leur niveau sera haut, plus votre prime sera onéreuse ; pensez alors à les réduire pour payer moins cher, sans pour autant vous démunir de votre couverture.
  • Les exclusions de garanties : le nombre d’exclusions de garanties peut également faire varier le montant de la prime due ; plus elles seront nombreuses, plus vous pourrez demander à faire baisser vos cotisations.
  • Le choix des garanties : c’est le critère principal. Plus vous souscrirez à un grand nombre de garanties, plus le coût de l’assurance sera élevé et il conviendra alors de les étudier particulièrement avant d’y adhérer.

De manière générale, le coût d’une assurance habitation pour personne handicapée ou à mobilité réduite sera plus élevé que pour une personne n’étant pas dans une telle situation. Il s’avère que le prix des éventuels équipements spécifiques à assurer sera coûteux, tout comme les nombreuses garanties facultatives auxquelles vous pourrez souscrire pour vous prémunir en cas de sinistre au vu de votre situation personnelle.

Comparer les assurances habitation pour mieux choisir

Dans l’optique de souscrire aux meilleures garanties de l’assurance habitation pour couvrir votre handicap et payer le moins cher possible, le moyen le plus simple reste encore de comparer avant de choisir. Utiliser le comparateur en ligne de Réassurez-moi vous aide dans ce but et vous permettra de prendre connaissance des pratique tarifaires du marché rapidement, simplement et gratuitement.

Pensez également à vous tourner vers un courtier en ligne (Réassurez-moi en fait partie) afin de faire appel à un professionnel du milieu qui souscrira pour vous aux meilleures garanties au tarif le plus intéressant. Leur neutralité les empêche de céder aux pratiques commerciales des assureurs et vous avez ainsi l’assurance qu’ils choisiront objectivement la meilleure couverture pour vous en fonction de vos directives.

COMPARER 28 CONTRATS D’ASSURANCE HABITATION

 

 

Nos conseils d’experts au sujet de l’assurance habitation pour personnes handicapés

Que se passe-t-il si j’ai eu un sinistre qui a endommagé mon équipement médical en location ?

En règle générale, votre compagnie d’assurance vous dédommagera pour le préjudice subi en cas de sinistre qui toucherait votre matériel spécifique. Il faut dans tous les cas l’avoir déclaré précisément dans le contrat signé avec l’assureur et avoir déterminé sa valeur, ainsi que l’indemnisation correspondante, prenant en compte le taux de vétusté.
Dans le cas où l’équipement que vous possédez serait loué, vous devez vous référer aux termes de votre contrat car chaque assureur ne le prendra pas en considération de la même manière. Il est possible que vous deviez indemniser le loueur pour les dommages survenus ; vous pouvez néanmoins à priori vous protéger via des garanties additionnelles de votre contrat d’assurance habitation qui vous garantiraient la couverture du matériel, même loué. Il s’agit également de déterminer votre responsabilité quant au préjudice subi par le matériel en question, critère qui peut bien souvent changer le montant de l’indemnisation proposée.

A qui s’adresser pour mon fauteuil roulant ?

L’assurance de votre fauteuil roulant apparaît comme incontournable dans une situation de mobilité réduite. Dans le cas où ce fauteuil serait manuel ou motorisé mais dont la vitesse ne dépasse pas 6 km/h, la couverture d’un contrat MRH classique suffira pour le protéger en cas de sinistre. S’il s’agit d’un fauteuil motorisé dont la vitesse dépasse 6 km/h, il faudra vous tourner vers un organisme d’assurance spécifique car ce matériel sera considéré comme un cyclomoteur à trois roues et considéré comme une voiture.
Vous pouvez alors vous tourner vers un assureur vous proposant des garanties similaires à une assurance automobile ; l’assurance habitation ne saurait à priori pas intervenir dans ce cas précis car l’équipement en question présente des caractéristiques spécifiques. Faites appel à un courtier en assurances qui saura vous rediriger vers un organisme compétent en la matière.

 

 

Une réponse à “Quelle assurance habitation pour les personnes handicapées ?”

  1. M BIcking le 9 février 2019 a posté : dit :

    Quel risque supplémentaire représente un handicapé pour son assurance habitation?

Posez votre question
Un expert vous répondra