Quelle assurance pour une habitation en Corse ?

Assurer un logement en Corse, que ce soit une résidence principale, secondaire ou une location, est souvent plus compliqué que sur le continent. Certains assureurs ont encore des réticences à couvrir des maisons situés sur l’Ile de Beauté et les prix sont généralement plus élevés. 
Réassurez-moi revient en détail sur ce qu’il faut savoir pour couvrir un bien immobilier en Corse. L’assurance habitation est-elle obligatoire ? Existe t’il des assurances spécifiques en Corse ? Comment trouver le meilleur contrat MRH pour un bien sur l’Ile de Beauté ? Réponses.  

Que ce soit en Corse ou sur le continent, le locataire d’un appartement ou d’une maison est dans l’obligation de souscrire à un contrat d’assurance habitation afin d’être couvert au moins en Responsabilité Civile / risques locatifs. À défaut, ce serait à lui d’indemniser, par exemple, un voisin victime d’un sinistre engendré par le bien loué.

Avant la loi Alur de 2014, cette obligation légale ne valait que pour les locations vides, et ce depuis la loi du 6 juillet 1989. Désormais, les preneurs de biens meublés sont également concernés si le logement est leur résidence principale (lorsqu’ils y habitent plus de 8 mois dans l’année). La loi Alur a ainsi créé un nouveau statut de location meublée.

En termes de garanties, rien ne vous empêche, si vous louez un bien en Corse en tant que résidence principale notamment, d’étendre votre couverture au delà des simples risques locatifs. Vous pourrez par exemple choisir une formule et des options couvrant vos biens meubles, vous conférant des garanties d’assistance ou de protection juridique…

Le contrat de bail lui-même exige en outre bien souvent que le locataire souscrive à une assurance habitation. Il devra ainsi produire une attestation de couverture (et en présenter une tous les ans au propriétaire).

L’assurance habitation est-elle obligatoire pour une résidence en Corse ?

Si vous l’êtes l’heureux propriétaire d’un bien en Corse, sachez que vous n’avez pas d’obligation légale de l’assurer, et ce que vous l’utilisiez à titre de résidence principale ou secondaire (propriétaire occupant ou non occupant).

Bien entendu, même si vous n’y êtes pas tenu par la loi, nous ne pouvons que vous conseiller de souscrire à un contrat multirisque habitation, afin d’être indemnisé en cas de survenance d’un sinistre couvert par le contrat : dégâts des eaux, explosion, incendie, cambriolage…

Si vous souhaitez couvrir une résidence secondaire en Corse, sachez que vous aurez deux possibilités :

  • Demander une extension du contrat multirisque habitation couvrant votre résidence principale,
  • Souscrire à une assurance habitation (multirisque ou non) indépendant auprès d’une autre compagnie.

Dans le cas où vous seriez amené à mettre votre bien en location, vous aurez tout intérêt à adhérer, soit :

À défaut d’assurance habitation, vous ne percevrez aucune indemnisation en cas de dommages subis par votre logement et serez responsable auprès des tiers des dégâts qu’il pourrait causer.

Quel est le prix d’une assurance habitation en Corse ?

L’assurance habitation est plus chère en Corse que sur le continent

En matière d’assurance habitation, le montant des cotisations dépend, entre autres, de la localisation du bien (son code postal). Selon une étude récente de France Bleu RFCM (ayant sollicité des devis auprès de nombreuses compagnies d’assurance), le coût de la couverture habitation est largement plus élevé en Corse que sur le continent, pour un bien équivalent. Cela est encore plus vrai pour l’assurance habitation des résidences secondaires, qui ne sont pas occupées à l’année et donc sujettes à des risques plus importants.

Par exemple, l’assurance d’un bien de 80 m2 sera encore en moyenne 2 à 3 fois plus cher pour un bien situé en Corse que pour un autre sur la Côte d’Azur. Cette différence se chiffre en centaines d’euros par an.

Comment expliquer cela aujourd’hui ? 

  • Auparavant, les assureurs justifiaient ces primes élevées au vu des risques d’attentat en Corse. Aujourd’hui, malgré le fait que le FLNC ait déposé les armes, les prix restent très largement supérieurs à la moyenne nationale.
  • En outre, les résidences (surtout secondaires) en Corse sont souvent des maisons individuelles, au nombre de pièces / surface importants, ayant un jardin, une piscine, des dépendances… Le coût de la couverture de ce type de biens s’en ressent forcément.

Comment réduire le coût de son assurance habitation en Corse ?

Afin de faire des économies sur un contrat d’assurance habitation couvrant un bien situé en Haute-Corse ou en Corse-du-Sud, vous aurez plusieurs possibilités.

La meilleure pratique reste de faire régulièrement jouer la concurrence. Sachez qu’après un an de couverture, vous pouvez librement changer d’assurance habitation sans frais ni pénalités, sans avoir à attendre une quelconque échéance.

Il est également possible d’adapter votre police afin de minorer les primes, par exemple :

  • En demandant une augmentation des franchises en cas de sinistre, 
  • En réduisant le niveau de couverture éventuelle de vos biens mobiliers, 
  • En supprimant des garanties coûteuses et jugées « inutiles »…

Comment obtenir des devis d’assurance pour une résidence principale ou secondaire en Corse ?

Afin de couvrir un bien en Corse (résidence principale, secondaire, location…), le plus simple sera de vous tourner vers un assureur local ou implanté localement. De très nombreuses compagnies, banques ou mutuelles disposent d’antennes en Corse, comme par exemple Allianz ou MMA. Vous pourrez prendre rdv en agence ou demander à être rappelé par un conseiller expert du secteur.

Cependant, il vous sera souvent difficile d’obtenir des devis d’assurance habitation en ligne pour un bien situé en Corse.

N’hésitez pas, si vous recherchez un contrat pour votre résidence principale ou secondaire, à faire appel à un courtier indépendant, qui connaîtra bien le marché et pourra vous prodiguer aide et conseils sur le choix du meilleur contrat MRH.

Réassurez-moi, en tant que courtier 100 % digital, met à votre disposition son propre comparateur d’assurances habitation en ligne. Il est très simple d’utilisation, anonyme et entièrement gratuit.

Notre outil sonde un large panel de contrats du marché à votre place, sur la base de vos besoins, au regard de critères objectifs (primes, garanties incluses…). Vous n’aurez plus qu’à souscrire à l’offre la plus adaptée à vos attentes et au meilleur prix !

Quelles garanties choisir pour couvrir votre habitation secondaire en Corse ?

Tous les assureurs intègrent a minima, dans leurs contrats habitation, un même socle de garanties (dégâts des eaux, incendie, explosion…) et une Responsabilité Civile.

En complément, vous pourrez opter pour des garanties complémentaires / des renforts destinés à étendre votre couverture. Il vous sera donc possible de personnaliser largement votre protection, en choisissant une formule et des options telles que les garanties protection juridique,  vol,  attentats, catastrophes naturelles…

Dans un premier temps, avant même de solliciter des devis d’assurance MRH, faites un point sur vos besoins (budget, type d’occupation du bien, valeur des biens mobiliers à couvrir…). ​

  • En Corse, la majorité des propriétaires choisissent de s’assurer contre le vol, et notamment lorsqu’il s’agit d’une résidence secondaire qui n’est pas occupée toute l’année. Attention toutefois, l’assureur pourra vous demander un système de protection spécifique (porte blindée, 3 ou 5 points…).
  • Si votre budget vous le permet, optez pour une garantie dommages aux biens mobiliers couvrant un capital élevé. En cas de sinistre, l’indemnisation sera ainsi plus satisfaisante. Prenez toutefois la précaution de bien conserver vos justificatifs d’achat, car ils pourront vous être demandés (ainsi que des photos) lors de l’expertise.
  • Pensez également à déclarer vos dépendances afin qu’elles soient couvertes pour les mêmes risques que les pièces principales du logement. De même, la piscine et les aménagements extérieurs pourront être couverts par une garantie spécifique.
  • Veillez également, le logement étant situé en Corse, à être protégé contre les catastrophes naturelles de type incendies, intempéries violentes… 

Quelles sont les conditions pour souscrire à une assurance habitation en Corse ?

Dans les faits, il sera souvent plus difficile d’assurer un bien situé en Corse que sur le continent. Certaines compagnies d’assurance sont encore réticentes, car elles considèrent (ce qui n’est plus justifié aujourd’hui) que le risque est majoré sur l’Ile de Beauté.

En conséquence, obtenir un tarif en ligne sera souvent impossible sur le site de grands établissements (assureurs, banques…). Généralement, aucune offre ne vous sera proposée. Vous devrez alors vous rapprocher d’une agence implantée localement en Corse.

Pour certaines compagnies, vous devrez, si vous souhaitez par exemple couvrir votre résidence secondaire en Corse, être également assuré pour votre résidence principale dans la même boutique, ce qui vous obligera à mettre un terme à votre contrat habitation actuel (si vous êtes couvert ailleurs).

D’autres assureurs ont leurs propres critères qui peuvent, s’ils ne sont pas respectés, conduire à un refus pur et simple d’assurance : habitation à plus de X kilomètres de la mer, d’un établissement public…

Chaque assureur a ses propres conditions d’assurance, mais restera toujours libre de vous refuser une couverture habitation.

Comment changer d’assurance habitation pour votre logement en Corse ?

Si vous êtes déjà couvert pour un bien en Corse et que vous souhaitez changer de contrat, par exemple parce que vous avez trouvé moins cher ailleurs, vous devrez respecter certaines règles en matière de résiliation :

Si vous avez souscrit à votre contrat MRH il y a moins d’un an, vous devrez, hors cas spécifiques (changement dans votre situation personnelle, comme un déménagement par exemple), attendre la première échéance pour résilier votre police, en respectant un préavis de 2 mois. Envoyez simplement à la compagnie une lettre recommandée avec accusé de réception.

En vertu de la loi Chatel, l’assureur devra vous notifier par courrier, chaque année, de la date de fin de la période de résiliation au moins 15 jours avant. Si vous recevez cette notification hors délai, vous disposerez de 20 jours supplémentaires pour envoyer votre lettre. Si vous ne la recevez pas du tout, vous pourrez dénoncer votre couverture à tout moment.

Après un an d’assurance, vous pourrez résilier à tout moment votre contrat MRH grâce à la loi Hamon. La résiliation se fera sans frais ni pénalités. Votre nouvel assureur pourra, en votre nom et pour votre compte, procéder aux formalités de résiliation auprès de l’ancienne compagnie d’assurance.

Puisque vous pouvez changer d’assureur librement après un an, profitez-en pour solliciter régulièrement d’autres devis afin de bénéficier d'une meilleure couverture ou de meilleure tarifs !

Laisser un commentaire