Quelle Assurance Habitation pour une Résidence Secondaire ?

Quelle assurance habitation pour une résidence secondaire ?

Certains particuliers disposent, en plus de leur domicile principal, d’une résidence secondaire qu’ils peuvent occuper temporairement, à des moments spécifiques de l’année (vacances, week-ends…). Dans ce cadre, il est important de connaître les dispositions à prendre pour votre assurance habitation, puisque les risques à couvrir ne sont pas systématiquement les mêmes.

Il n’existe pas à proprement parler d’assurance habitation spécifique à destination des résidences secondaires ; il s’agit cependant de souscrire à des garanties adéquates qui visent à protéger particulièrement ce type de logement. Les risques peuvent toutefois être similaires à l’occupation d’un domicile principal, mais ils doivent être couverts par des garanties différentes.

Assurance habitation et résidence secondaire

Il existe des différences entre résidence principale et résidence secondaire, notamment en matière de risques à couvrir pour l’assureur.

L’assurance habitation est-elle obligatoire pour une résidence secondaire ?

Une résidence secondaire désigne un logement supplémentaire dont est propriétaire un particulier, en plus de son domicile principal. La souscription à une assurance habitation n’est alors pas obligatoire pour une résidence secondaire, puisque le statut de propriétaire n’impose pas légalement d’adhérer à une telle couverture. Il est cependant vivement conseillé de souscrire à une assurance habitation pour une résidence secondaire, car les risques attenants à un tel logement existent également, notamment en cas de survenue d’un sinistre. Il devient alors très risqué de ne pas se protéger par le biais de garanties spécifiques, car une résidence secondaire peut parfois présenter des risques accrus pour certains dommages.

Cela est particulièrement le cas pour un sinistre de type vol, cambriolage et vandalisme ; le fait de ne pas occuper un logement la grande majorité de l’année expose à une fréquence et une importance du préjudice subi plus grandes, en particulier lorsqu’il s’agit de demeures isolées ou d’un bien de grande valeur (assurance habitation pour patrimoine de luxe). L’absence d’occupants pour une résidence secondaire permet éventuellement aux cambrioleurs de rester plus longtemps sur place et de voler davantage de biens. Par ailleurs, si un incendie ou un dégât des eaux se déclare, le temps avant la prise en charge par les pompiers, ou simplement la prise de conscience du sinistre, est accru. Cela expose à des dommages plus grands que ceux auxquels une résidence principale est exposée et donc un préjudice financier plus important.

En cas de location de la résidence secondaire

Dans le cas où la résidence serait mise en location, l’occupant a alors l’obligation légale de souscrire au minimum à une garantie responsabilité civile le couvrant pour les risques qu’il présente. La présence d’un locataire permet donc de ne pas s’exposer aux risques liés à une inoccupation du logement, mais suppose quand même des dommages éventuels découlant au contraire de l’occupation de la résidence secondaire. En accord avec le locataire, le propriétaire peut alors souscrire à sa place à une assurance propriétaire non-occupant ; cette couverture permet de prendre en charge les sinistres intervenant si le locataire a quitté le logement et est également complémentaire de l’assurance habitation à laquelle il peut avoir souscrite.

Le locataire peut aussi s’assurer via la garantie contre les risques locatifs ; cette couverture lui permettra de protéger ses biens dans le cadre de l’occupation d’un logement. Elle sert également de caution au propriétaire, qui a l’assurance de voir ses loyers payés, même en cas de problème financier du locataire. Dans tous les cas, il est obligatoire d’assurer une résidence secondaire lorsqu’elle est en location, que ce soit par le locataire et / ou par le propriétaire. Les deux parties peuvent s’entendre sur le type de couverture à souscrire en fonction des besoins et réquisitions du propriétaire notamment, s’il estime que la garantie responsabilité civile ne suffit pas à couvrir le risque présenté.

Les options disponibles pour assurer sa résidence secondaire

Pour assurer convenablement une résidence secondaire en matière d’assurance habitation, deux options s’offrent au propriétaire : l’extension des garanties comprises dans son contrat d’assurance habitation normal ou la souscription à un nouveau contrat.

Les garanties auxquelles vous souscrivez pour votre résidence secondaire doivent vous offrir la même protection que pour votre résidence principale. Elles doivent également être spécifiques à ce type de logement, rarement occupé et vous couvrir pour les risques liés. Il s’agit pour vous de bien étudier les offres disponibles afin de savoir si vous préférerez des extensions de garanties à votre contrat MRH de base ou la souscription à un nouveau contrat spécifique.

 

 

 

Étendre les garanties de son assurance habitation

Il est donc possible pour le propriétaire d’une résidence secondaire de recourir à des extensions de garanties, depuis son contrat d’assurance habitation classique.

La démarche d’extension des garanties de l’assurance habitation

Il est tout à fait envisageable de reprendre le contrat d’assurance habitation souscrit pour la résidence principale (dans la mesure où il existe) afin d’en étendre les garanties pour la résidence secondaire. Il vous faut alors contacter votre assureur pour lui demander quelles garanties seraient les plus adaptées pour assurer un bien immobilier en tant que résidence secondaire. Vous pouvez effectuer cette demande à n’importe quel moment pendant l’exercice de votre contrat d’assurance habitation, en lui rajoutant en conséquence des avenants témoignant de la souscription effective à de nouvelles garanties.

Cela peut notamment être le cas en ce qui concerne la garantie vol, cambriolage et vandalisme ; la plupart des contrats MRH comportent une clause d’inhabitation d’assurance habitation qui rend nulle toute indemnisation possible si le logement est resté inhabité pendant plus de 60 ou 90 jours (selon les assureurs). Vous pouvez donc demander à ce que cette clause n’existe pas pour assurer une résidence secondaire, qui ne sera à priori occupée que quelques semaines ou quelques mois dans l’année. La souscription à des garanties supplémentaires sera généralement prise en compte rapidement et effective au bout de quelques jours.

Augmentation de la prime d’assurance habitation

Si cette solution pour assurer votre résidence secondaire représente le moyen le plus rapide pour couvrir un logement supplémentaire, vous devez également prendre en compte l’augmentation de la prime qu’elle suppose. Il s’avère que rajouter des avenants au contrat d’assurance habitation de base suppose nécessairement des cotisations plus élevées puisque les risques à couvrir sont augmentés en nombre, mais bien souvent, aussi sur leur nature (particulièrement en ce qui concerne la garantie contre le vol).

Vous devez alors définir avec votre compagnie d’assurance à quelles garanties additionnelles il est préférable de souscrire sans que cela n’impacte de manière trop importante la prime d’assurance que vous devrez régler à échéance du contrat. Il est important de prendre en considération vos besoins en matière d’assurance, mais également votre budget, qui constitue généralement le critère numéro un quant à la souscription à une assurance habitation.

Comparer les assurances habitations pour choisir

Dans l’optique de souscrire aux meilleures garanties pour assurer votre résidence secondaire, le moyen le plus simple reste encore de comparer avant d’adhérer. Il n’est pas évident que l’extension de votre contrat d’assurance habitation classique représente le meilleur moyen pour protéger votre bien immobilier supplémentaire. Vous avez alors la possibilité d’étudier les diverses offres du marché et les différentes pratiques tarifaires des assureurs. Réassurez-moi met à votre disposition son comparateur d’assurance habitation, qui vous donnera gratuitement et simplement une idée des prix des contrats proposés par les compagnies d’assurance.

COMPARER 28 CONTRATS D’ASSURANCE HABITATION

Il est particulièrement important de regarder les exclusions de garanties supposées par les extensions souscrites, ainsi que le montant des franchises appliqué. Par ailleurs, vous devrez vous pencher sur les plafonds d’indemnisation proposés ou encore le coût global de la prime d’assurance que vous devrez payer en fonction de la couverture dont vous disposerez. Tous ces critères méritent une attention particulière de votre part, dans votre intérêt global de souscrire à la meilleure protection pour votre résidence secondaire.

Souscrire une autre assurance habitation

La deuxième possibilité qui s’offre aux propriétaires d’une résidence secondaire pour l’assurance habitation correspondante réside dans la souscription à un nouveau contrat.

La clause d’inhabitation

Les assureurs considèrent généralement que le fait de laisser un domicile sans surveillance pendant trop longtemps présente une augmentation des risques attenants. C’est ainsi que la plupart des contrats d’habitation classiques (type MRH) disposent d’une clause particulière appelée « clause d’inhabitation ». Celle-ci suppose que le fait de quitter son domicile pendant plus de 60 ou 90 jours (en fonction des compagnies d’assurance) rend nulle toute indemnisation en cas de sinistre. Certains assureurs prévoient la possibilité de souscrire à des extensions de garanties dans le cas où le particulier préviendrait d’une longue absence.

Dans le cas d’une résidence secondaire, vous devez faire attention à ce que cette clause n’existe pas lors de la souscription à un nouveau contrat d’assurance habitation. Il s’avère que le logement restera inoccupé la majeure partie de l’année et vous voudrez alors être indemnisé en conséquence en cas de survenue d’un sinistre. Dans tous les cas, vous devez veiller à souscrire aux meilleures garanties pour ce type d’habitation si vous choisissez de souscrire un nouveau contrat. Il s’agit notamment d’évaluer la valeur d’un nouveau capital mobilier et de prévoir une garantie contre le vol performante (pas systématiquement incluse dans les contrats MRH).

La garantie responsabilité civile

La garantie responsabilité civile permet de couvrir les dommages causés par l’assuré ainsi que les personnes déclarées dans le contrat à une tierce personne ou à ses biens. Elle est généralement automatiquement incluse dans les contrats MRH et il apparaît comme indispensable d’y souscrire dans le cadre de l’assurance habitation. Il n’est en revanche pas nécessaire d’y souscrire une seconde fois si vous avez déjà souscrit à un contrat similaire pour votre résidence principale.

Il s’avère que cette couverture n’intervient pas directement pour protéger le logement mais pour garantir la responsabilité civile de ses occupants. Vous n’aurez alors pas besoin de l’inclure dans votre contrat d’assurance habitation pour votre résidence secondaire, dans la mesure où vous êtes déjà couvert. Cela vous permettra de faire baisser le montant de la prime due à l’assureur, montant constituant une dépense supplémentaire dans le cadre de l’assurance habitation pour un logement additionnel.

Comparer les assurances habitations pour choisir le meilleur contrat

Comme pour toute souscription à un contrat d’assurance habitation, vous avez la possibilité d’effectuer au préalable une comparaison des offres disponibles sur le marché en demandant des devis. Ceci vous permettra de souscrire aux garanties dont vous avez le plus besoin, le tout en respectant votre budget dédié et de faire alors le choix d’une assurance moins chère. Réassurez-moi met à votre disposition son comparateur d’assurance habitation dans cette optique ; simple d’utilisation, rapide et entièrement gratuit, il vous donne la possibilité d’étudier minutieusement les garanties proposées par les différentes compagnies d’assurance.

Vous pourrez également faire le choix de privilégier une assurance comportant plusieurs services d’assistance bienvenus en cas de sinistre. Cela peut notamment être le cas en cas de survenue d’une tempête qui endommagerait votre résidence secondaire au point de la laisser ouverte aux intrus ; des services de gardiennage jusqu’à votre arrivée existent, vous permettant d’être serein le temps que vous puissiez prendre en charge les dommages survenus.

Quelles garanties pour une assurance habitation résidence secondaire ?

Dans le cadre de la souscription à une assurance habitation pour une résidence secondaire, vous avez la possibilité de choisir des garanties spécifiques adaptées à ce type de logement.

  • La garantie de dommages aux biens
    Elle permet de couvrir vos biens contre les dommages qui pourraient y être causés : casse, altération, destruction… Cette garantie apparaît comme indispensable puisque vous souhaiterez être indemnisé en cas de sinistre, qu’il s’agisse de vos biens mobiliers ou de vos objets précieux. Cela peut notamment survenir dans le cas d’un incendie ou d’un dégât des eaux, voire d’une explosion. Il s’agit dans ce cas de ne pas surestimer la valeur du capital mobilier sous peine de payer une prime trop élevée, ni de la sous-estimer, auquel cas vous ne serez pas correctement indemnisé en cas de sinistre.
  • La garantie vol, cambriolage et vandalisme
    Les résidences secondaires, du fait de leur rare occupation, peuvent être davantage exposées à un cambriolage. Pensez à souscrire à cette garantie, pas forcément comprise dans les contrats MRH de base si vous voulez être couvert pour les biens sensibles compris dans votre logement. Pensez dans ce cas à bien vérifier que la clause d’inhabitation est exclue du contrat ou ne suppose pas une extension de garantie onéreuse. Par ailleurs, votre assureur peut vous imposer l’installation d’un système d’alarme précis et performant pour vous assurer.
  • La garantie recours des voisins et tiers
    Cette garantie permet de couvrir les dommages causés aux voisins de la résidence ou à une tierce personne directement par le bien immobilier (par exemple, l’effondrement d’une façade sur le mur du voisinage). Bien qu’il s’agisse d’une garantie additionnelle non-obligatoire, elle est souvent très utile, particulièrement si vous ne vous rendez pas souvent dans votre résidence secondaire. Cela vous évite de devoir supporter sur vos propres finances les réparations et indemnisations prévues pour le préjudice concerné.
  • La garantie responsabilité civile
    Elle est déjà comprise dans le contrat d’assurance habitation pour votre résidence principale si vous en avez souscrit un. Il n’est donc pas indispensable d’y souscrire une deuxième fois pour votre résidence secondaire puisqu’il s’agit d’une garantie couvrant les personnes et non le bien immobilier en lui-même.

 

 

 

Le coût de l’assurance habitation résidence secondaire

Le fait de souscrire à une assurance habitation pour une résidence secondaire suppose un prix supplémentaire qu’il convient de régler à votre assureur. Si vous faites le choix d’étendre votre contrat pour la résidence principale, vous devrez payer une surprime pour les garanties spécifiques souscrites. Si vous préférez souscrire un nouveau contrat indépendant, vous devrez payer une prime séparée, concernant uniquement l’assurance habitation de la résidence secondaire.

Un coût plus élevé que pour la résidence principale

L’exclusion de la garantie responsabilité civile vous permettra d’économiser un peu sur le nouveau contrat puisque vous y avez déjà souscrit dans votre contrat pour la résidence principale. Néanmoins, la souscription à des garanties spécifiques comme celle pour le vol ou le recours des voisins et tiers peuvent s’avérer être plus coûteuses. Le prix final de l’assurance habitation pour une résidence secondaire s’équilibrera à peu près mais sera généralement plus élevé, étant données les garanties spécifiques auxquelles vous pouvez avoir souscrites, notamment pour assurer l’inoccupation fréquente du logement.

Dans tous les cas, vous devez vous assurer d’être couvert suffisamment (généralement de manière similaire que pour votre résidence principale en plus des garanties spécifiques) pour votre résidence secondaire. Le prix sera déterminé par les options que vous choisirez, qu’il s’agisse de solutions d’assistance ou tout simplement des garanties dédiées que vous aurez souscrites.

Résilier son assurance habitation résidence secondaire

De la même manière que pour un contrat d’assurance habitation concernant une résidence principale, vous pouvez tout aussi bien résilier l’assurance de votre résidence secondaire. La loi Hamon sur l’assurance habitation datée du 1er janvier 2015 vous permet de résilier votre contrat sans frais et simplement. Si vous avez souscrit à un contrat séparé pour ce type d’habitation, vous pourrez le résilier indépendamment. En revanche, si vous avez souscrit à des extensions de garanties, vous pouvez faire le choix de résilier l’ensemble du contrat (qui couvre donc également votre résidence principale) ou de supprimer ces garanties spécifiques afin de conserver votre contrat d’origine pour votre domicile principal.

En cas de résiliation nette du contrat, vous devez envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à votre assureur afin de lui notifier votre désir de résilier, sans avoir besoin d’invoquer quelque raison que ce soit. Vous avez alors la possibilité de résilier à échéance de votre contrat (un préavis de 2 mois est requis), après la première année de souscription, ou en cas de changement de situation (prévenir votre assureur dans les 15 jours s’il suppose une augmentation du risque et dans les 3 mois s’il s’agit d’une diminution).

 

 

2 réponses à “Quelle assurance habitation pour une résidence secondaire ?”

  1. EECKHOUT le 3 décembre 2018 a posté : dit :

    QUELLE ASSURANCE HABITATION ET QUEL CONTRAT POUR ASSURER UNE RESIDENCE SECONDAIRE DETENUE PAR UNE SOCIETE CIVILE IMMOBILIERE

    MERCI

Posez votre question
Un expert vous répondra