Que faire en cas de sinistre auto ?

Mis à jour le 8 juillet 2020 par Antoine Fruchard 

Un accrochage avec un autre véhicule, sur la route ou dans un parking, une perte de contrôle, une panne, une fuite d’essence… Un sinistre en voiture arrive souvent plus vite que l’on ne le pense. Heureusement, l’obligation légale d’assurer sa voiture vous permet généralement d’être couvert en cas de sinistre. Alors, que faire en cas d’accident ? Qui contacter ? Quels remboursements espérer ? On vous dit tout !

lettre declaration sinistre auto

Sinistre auto, comment faire sa déclaration ?

En cas de sinistre lié à votre véhicule ou à son utilisation, il convient d’en faire part à votre assureur afin de lui demander une indemnisation. Selon les termes de votre couverture automobile, ce dernier prendre en charge le sinistre ou pourra vous porter assistance en cas de nécessité.

Pour faire votre déclaration de sinistre auto en bonne et due forme, il faudra prouver les faits à votre assureur. Pour ce faire, vous devrez joindre à votre déclaration les éléments indispensables à prouver votre bonne foi et à faciliter l’indemnisation :

  • une lettre de déclaration de sinistre expliquant la situation (reprenant les éléments présents dans notre modèle tels que la date du sinistre, les personnes impliquées, le lieu etc),
  • le volet du constat amiable en cas d’accident avec un tiers,
  • une copie du dépôt de plainte en cas de vol du véhicule,
  • tout autre document que vous considérez comme pouvant être utiles (photos, témoignages, rapport de police etc).

Une fois ce dossier constitué, quatre solutions s’offrent à vous pour le transmettre à votre assureur :

  1. par voie postale : tous les documents justificatifs nécessaires devront être imprimés et joints à votre déclaration,
  2. par téléphone via le service client de votre assureur,
  3. en ligne, dans votre espace assuré,
  4. directement dans l’agence de votre assurance auto.

Pour vous aider dans votre déclaration de sinistre, nous vous proposons notre modèle de déclaration en cas de sinistre auto. Vous y trouverez les différents éléments à renseigner pour faciliter votre indemnisation :

Télécharger notre modèle de déclaration en cas de sinistre auto :

L’émergence de nouveaux acteurs dans le marché de l’assurance auto a permis de nouvelles offres, moins chères et plus couvrantes, de fleurir sur le marché ! Vous n’êtes pas satisfait de votre couverture auto ? Celle-ci n’est plus adaptée à vos besoins ? Pourquoi ne pas comparer les offres accessibles sur le marché de l’assurance auto ? En tant que courtier auto, nous avons négocié les prix afin de proposer les tarifs les plus compétitifs. Notre comparateur est anonyme, 100 % en ligne et gratuit.

Sinistre auto, quels délais respecter ?

Pour bénéficier du secours de votre assureur, une procédure stricte et encadrée par la loi doit être respectée. Les délais pour avertir votre assurance auto sont propres à chaque sinistre :

Sinistre autoDélai à respecter
Vol du véhicule2 jours maximum
Accident ou dommages matériels sur le véhicule5 jours maximum
Catastrophe naturelle10 jours maximum

En cas de sinistre sur un parking (privé ou public), sachez que l’indemnisation de l’assurance auto est quelque peu différente, car les torts sont souvent partagés ! Il faudra dans tous les cas remplir un constat amiable et prévenir votre assureur dans les 5 jours suivants le sinistre.

Quelle est la base d’indemnisation en cas de sinistre auto ?

Avant de s’intéresser à l’indemnisation, il convient de connaître les sinistres pris en charge par votre assureur. Le mieux est de vous référer directement à votre contrat d’assurance auto, les garanties étant très différentes d’un contrat à l’autre. Pour autant, voici les principaux types de sinistre qu’une assurance auto peut prendre en charge :

  • les accidents de la route,
  • les dommages matériels sur votre véhicule (bris de glace, rétroviseur cassé, panne mécanique, etc),
  • le vol du véhicule,
  • les incendies,
  • les catastrophes naturelles.

À la suite d’un sinistre, votre assureur auto vous dédommagera, en fonction des garanties prévues dans votre contrat d’assurance auto. Selon votre véhicule, votre profil et le type d’accident qui vous est arrivé, l’indemnisation sera différente. Pour vous aider à comprendre les critères d’indemnisation utilisés par les assurances auto, voici un petit tour d’horizon des différents éléments pouvant être pris en considération :

  • La valeur à dire d’expert (VADE) : c’est la valeur calculée par l’expert selon des techniques d’évaluation établies et certifiées. Pour un véhicule, il s’agit de la technique d’évaluation du conseil national de l’expertise (bilan technique) : elle est déterminée au prix catalogue au jour du sinistre moins un coefficient de dépréciation (nombre de mois d’utilisation). Il faut également prendre en compte les réparations réalisées les deux dernières années et le prix des options ou accessoires.

Certaines moins-values peuvent faire baisser la valeur du véhicule comme le coût des dommages antérieurs subis et non réparés ou le prix de vente de la voiture sur le marché local et le kilométrage parcouru. Cette définition peut également recouvrir les termes de « valeur de remplacement » ou de « valeur vénale ». Cette valeur ne peut pas être comparée à la valeur argus.

  • Contestation de la valeur à dire d’expert : en cas de litige avec votre assurance auto au sujet les conclusions de l’expertise (souvent car vous êtes en désaccord avec le montant proposé), l’assuré peut faire appel à ses frais à un expert de son choix qui prendra contact avec la société d’assurances pour une contre-expertise.

Si les deux experts ne parviennent pas à un accord, un troisième expert interviendra pour arbitrer. La moitié des honoraires du tiers expert et des frais de sa nomination resteront à la charge de l’assuré.

  • La valeur d’achat : c’est la valeur payée le jour de l’achat du véhicule, que ce soit pour une voiture neuve ou d’occasion. Les assureurs font toujours partir la valeur de remboursement au jour de la première mise en circulation du véhicule et selon le prix réellement payé et indiqué sur la facture d’achat. Cette garantie est proposée pour 6 mois ou 12 mois et peut être allongée en option jusqu’à 60 mois.
  • La valeur à neuf : cette valeur correspond au prix de vente catalogue du véhicule avant réduction et prime d’État. Les définitions n’étant pas strictement définies dans un texte de loi, les assureurs peuvent considérer que ce terme correspond à la valeur d’achat.
  • La valeur majorée : en cas de destruction totale du véhicule, certains assureurs proposent de verser un supplément à la valeur à dire d’expert de l’ordre de 10 % à 50 % selon l’âge du véhicule. D’autres proposent un montant minimum d’indemnisation contractuel selon l’âge du véhicule (de 1 000 € à 3 000 € environ).

Ces différentes valeurs sont aujourd’hui délaissées au profit de la valeur à dire d’expert et de la valeur d’achat. De plus, il ne faut pas confondre la valeur argus, qui est une cote pour les professionnels, et la valeur affichée par certains sites Internet, tournés vers la vente de particulier à particulier. Ainsi, la valeur argus est nettement moins intéressante que la valeur de la cote Centrale par exemple.

Sinistre automobile, quels délais respecter ?

Selon le sinistre survenu, les délais de déclaration légaux varient. 2 jours maximum en cas de vol, 5 jours max en cas d’accident ou dommage matériel et 10 jours en cas de catastrophe naturelle.

Comment faire une déclaration de sinistre auto ?

Il vous faudra transmettre à votre assureur auto une déclaration de sinistre ainsi que les pièces nécessaires à justifier l’incident. Nous vous proposons un modèle de lettre à télécharger pour vous aider à régler rapidement ce désagrément.

Quelle sera l’indemnisation suite à mon sinistre auto ?

Tout dépend de votre couverture auto et du niveau de garantie que vous avez choisi. Si ce dernier ne vous paraît plus adapté à vos besoins, pourquoi ne pas mettre en concurrence les nouvelles offres du marché. Notre comparateur d’assurances auto est 100 % anonyme, gratuit et en ligne !

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.