La garantie intempéries de l'assurance auto

La garantie intempéries de l’assurance auto

En assurance auto, certaines garanties permettent d’adapter le montant de la prime à l’utilisation effective du véhicule. Si certaines sont basées sur une relation de confiance avec l’assureur comme l’assurance auto au kilomètre, d’autres supposent la modification de la couverture en fonction de la période de l’année. C’est notamment le cas de la garantie intempéries, particulièrement utilisée pour les deux-roues et pour les véhicules sans habitacle complètement fermé. Elle permet alors d’adapter la performance et l’étendue de la couverture de l’assurance auto à la nécessité réelle et aux déclarations faites à la compagnie d’assurance.

 

Définition de la garantie intempéries de l’assurance auto

La garantie intempéries de l’assurance auto ne constitue pas une couverture à proprement parler, comme peuvent l’être la garantie Responsabilité Civile ou l’assurance auto garantie personnelle du conducteur par exemple, qui proposent une indemnisation en échange de cotisations. Il s’agit davantage d’une manière de moduler son assurance auto afin de ne la faire fonctionner que pour l’utilisation effective du véhicule. C’est ainsi que la garantie intempéries permet de ne souscrire à une assurance auto performante et adaptée que pour certaines périodes de l’année, quand d’autres seront laissées au minimum légal de l‘assurance auto garantie Responsabilité Civile et l’assurance au tiers.

Cette garantie particulière concerne aussi très souvent les deux-roues, les véhicules à trois roues comme certains scooters ou certaines voitures (homologuées pour la voie publique), les quads ou encore des voitures sans permis ou électriques dont l’habitacle ne serait pas entièrement fermé aux conditions climatiques extérieures. Il s’avère qu’en souscrivant à l’assurance auto par le biais de la garantie intempéries, les conducteurs concernés prennent en considération les changements liées à la conduite, particulièrement en hiver.

 

 

Dans quels cas souscrire à la garantie intempéries de l’assurance auto ?

La route peut alors être verglacée, mouillée, la nuit tombe plus tôt et les températures sont bien plus basses, ce qui réduit le plaisir de conduire pour des véhicules souvent utilisés pour des sorties ou des promenades en week-end au retour des beaux jours. Les assurés prévoient dans ce cas d’annuler la plupart de leurs garanties principales pendant cette saison et de ne plus utiliser leur véhicule désormais assuré par le biais du minimum légal. Il s’agit d’une interruption momentanée de la couverture majeure, pour la faire fonctionner à nouveau sur notification à la compagnie d’assurance.

La garantie intempéries représente en quelque sorte une alternative à l’assurance auto au kilomètre (aussi appelée « pay as you drive » pour « payez pour ce que vous conduisez »), qui permet de ne payer la protection prévue qu’en fonction de la distance parcourue. Toutefois, si cette formule d’assurance auto est limitée par le nombre de kilomètres effectués, la garantie intempéries dispose elle d’une restriction calendaire. La couverture principale doit alors pouvoir s’appliquer au minimum entre 3 et 6 mois selon les assureurs, qui doivent par ailleurs nécessairement être consécutifs. La modulation est alors relativement restreinte dans son application, bien qu’il s’agisse d’une solution réelle pour faire baisser le prix de son assurance auto.

Cette disposition est souvent appréciée des assureurs, qui sont satisfaits de voir les risques réduits en période périlleuse, car les conducteurs se prémunissent contre le risque d’un accident de voiture dû à la neige ou au verglas. Le risque de sinistre augmente statistiquement lorsque la conduite est rendue plus difficile (pluie, neige, verglas…) et laisser son véhicule au garage, couvert par le minimum légal, en hiver permet de limiter le risque en question.

 

 

Comment choisir la garantie intempéries de l’assurance auto ?

Comme évoqué précédemment, la garantie intempéries n’implique pas d’indemnisation pour un sinistre en particulier et le terme de « garantie » est quelque peu galvaudé. L’assuré doit avant tout déterminer précisément la formule d’assurance auto dont il souhaite bénéficier (au tiers, intermédiaire ou tous risques, voire ajouter des garanties complémentaires). Il choisit ensuite la manière dont il veut voir sa couverture s’appliquer, soit par le biais d’une assurance auto temporaire (pour quelques jours, voire semaines), d’une assurance auto au kilomètre (selon la distance parcourue) ou via la garantie intempéries (selon la période de l’année).

L’assurance auto d’origine ne change alors pas et le conducteur pourra bénéficier d’une indemnisation en conséquence selon le préjudice subi. Il peut par exemple avoir choisi une garantie d’assurance auto catastrophe naturelle, qui est applicable pour l’assurance auto temporaire, au kilomètre ou la garantie intempéries. La seule modification réside dans le fait que cette couverture optimale est temporaire et ne peut être appliquée toute l’année à la différence de l’assurance auto classique.

En résumé : la garantie intempéries reste donc compatible avec n’importe quel niveau de protection et permet l’application des garanties correspondantes à des périodes prédéfinies à la souscription. Elle n’est par ailleurs pas réservée aux motos et autres deux-roues, bien que les conducteurs de ces véhicules soient les plus concernés du fait de la moindre protection de l’habitacle en période d’intempéries.

 

 

Quel prix en assurance auto pour la garantie intempéries ?

Utiliser sa voiture ou son deux-roues pendant certains mois et le laisser au garage durant les autres permet à l’assuré de réduire significativement sa prime d’assurance auto. Les réductions accordées peuvent atteindre 30 % ou 40 % du prix d’origine selon la durée de la période creuse, sans conduite du véhicule. Le prix est effectivement réduit, ce qui permet de consacrer son budget à d’autres utilisations, par exemple en augmentant le niveau de protection global de l’assurance auto pour les périodes de conduite.

Attention : il existe pourtant certaines exclusions de garanties liées à la garantie intempéries, comme l’obligation de ne pas être un conducteur malussé ou l’impossibilité d’y souscrire pour les véhicules de 50 centimètres cubes seulement. Les modalités attenantes peuvent éventuellement accroître le coût global, en fixant par exemple des franchises élevées ou des plafonds d’indemnisation relativement faibles.

Dans l’optique de souscrire à la meilleure assurance auto, chaque assuré doit comparer les offres disponibles sur le marché avant d’engager toute démarche. Courtier d’assurance en ligne, Réassurez-moi met à votre disposition son propre comparateur d’assurance auto, gratuit et simple d’utilisation,  pour vous aider dans vos démarches et connaître précisément les pratiques tarifaires des diverses compagnies d’assurance. Les courtiers en assurance peuvent vous aider plus globalement à trouver l’assurance auto la plus performante et à vous faire comprendre l’application de la garantie intempéries, quelque peu obscure pour les non-initiés.

COMPARER 18 CONTRATS D’ASSURANCE AUTO

 

 

Pourquoi souscrire à la garantie intempéries en assurance auto ?

L’intérêt de la garantie intempéries ne se situe pas au niveau de la performance de l’indemnisation ou de la couverture choisie. Il est ici question de faire baisser sensiblement le prix de l’assurance auto en sélectionnant les périodes pour lesquelles l’on souhaite être pleinement protégé. Le coût des garanties constitue effectivement l’un des premiers critères de décision lors de l’adhésion à une assurance auto, au point que certains conducteurs prennent une couverture peu chère au détriment de la nécessité en matière de protection.

Il est pourtant dangereux d’utiliser son véhicule de manière normale tout en sachant que l’on a souscrit à moins de garanties du fait du prix trop élevé de l’assurance auto. Les conducteurs concernés ne pourraient prétendre à une indemnisation efficace pour tous les sinistres et devront faire l’impasse sur certaines garanties. La garantie intempéries permet de contourner quelque peu le problème dans la mesure où le véhicule reste assuré pour le minimum légal lors des périodes creuses mais bénéficie de la formule la plus adaptée lors de son utilisation.

La garantie intempéries est « juste », au même titre que l’assurance auto au kilomètre, puisqu’elle permet de ne payer que pour la conduite du véhicule et non pas lorsqu’il est moins utilisé. Une moto sera à priori moins utilisée en plein hiver pour de longues promenades ou sorties et le coût pendant cette saison sera grandement réduit. C’est une modulation précise et efficace de l’assurance auto, qui laisse l’assuré ne payer que pour la conduite effective, donc le risque réel pris par la société d’assurance qui le couvre et n’a rien à voir avec la garantie catastrophe naturelle, bien que son nom puisse laisser penser le contraire.

La garantie intempéries de l’assurance auto permet donc de moduler la performance de la couverture en fonction des périodes de l’année et tout particulièrement des saisons. Les conducteurs de deux-roues ou de tout autre véhicule dont l’habitacle laisserait une ouverture sur l’extérieur sont notamment concernés, préférant utiliser leur moyen de transport uniquement pour les beaux jours. Ils procèdent donc à l’annulation des garanties principales pendant l’hiver pour ne conserver que le minimum légal obligatoire et les remettent en application lorsque le véhicule sort du garage.

 

 

Posez votre question
Un expert vous répondra