Distance de sécurité, quelles sont les règles 2020 ? Réassurez-moi

Distance de sécurité et code

Mise à jour le

En ville comme à la campagne, on ne transige pas avec les distances de sécurité. Une distance de sécurité insuffisante constitue une contravention de 4ème classe, soit 135 € d’amende et un retrait de 3 points sur le permis. Mais comment calculer la bonne distance de sécurité ? Nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir pour respecter l’intervalle de sécurité et rouler sereinement. Vous verrez qu’il y a quelques exceptions qu’il convient de connaître.

assurance auto distance securite route

Quelles sont les distances de sécurité ?

S’agissant de la distance de sécurité, le code de la route a fixé la règle suivante : l’intervalle à ménager entre chaque véhicule doit être au moins égale à la distance parcourue en 2 secondes. Cela signifie que selon votre vitesse, vous devez adapter la distance de sécurité entre votre voiture et celle qui vous précède. Ainsi plus votre vitesse est élevée, plus cette distance doit être grande.

Respecter une intervalle de sécurité suffisante est impératif afin de conserver une distance d’arrêt de votre véhicule qui ne vous mettra pas en danger. En effet, entre le temps de freinage et de réaction, il suffit de quelques secondes pour qu’un accident se produise.

Mais comment faire en pratique ? Pour respecter la distance de sécurité prévue par le code de la route vous pouvez vous aider des 2 méthodes suivantes :

  • prenez un point de repère sur le bord de la route, un arbre ou un panneau de signalisation, puis assurez-vous que vous passez à sa hauteur au moins 2 secondes après le véhicule qui vous précède. Ainsi, la distance de sécurité sur une autoroute si vous roulez à 130 km/h correspond alors à deux bandes blanches latérales du côté droit ;
  • convertissez les kilomètres/heure en mètres/seconde en multipliant la dizaine de la vitesse par 3 et vous obtiendrez la distance/seconde parcourue par votre véhicule et donc la distance de sécurité à respecter afin d’éviter de provoquer un accident.

Votre assurance auto vous couvre-t-elle suffisamment pour vos trajets au quotidien ? Grâce à notre comparateur, vous pouvez consulter les meilleures garanties auto à des prix défiant toute concurrence ! C’est peut-être le moment de changer d’offre pour une couverture plus adaptée pour vous et votre véhicule. Notre outil compare 18 assurances auto, faites le test !

Distance de sécurité, quel calcul ?

Le code de la route ne prévoit pas de distances officielles à respecter. La seule règle est de respecter une intervalle de 2 secondes entre votre voiture et celle qui vous précède. Cependant, dans les faits il est tout à fait possible de faire un calcul de la distance de sécurité à respecter. Pour cela, vous devez convertir les kilomètres par heure en mètres par seconde en triplant le chiffre de la dizaine, ce qui donne :

Vitesse du véhiculeDistance parcourue
50 km/h15 m/s (5×3)
60 km/h18 m/s
70 km/h21 m/s
80 km/h24 m/s
90 km/h27 m/s
100 km/h30 m/s
110 km/h33 m/s
120 km/h36 m/s
130 km/h39 m/s

Une fois que vous connaissez la vitesse parcourue par seconde, il ne vous reste alors qu’à l’adapter pour respecter une intervalle d’au moins 2 secondes avec le véhicule qui roule devant vous. Ainsi, la distance de sécurité à 90 km/h ne sera pas la même que si vous roulez à 30 km/h. De même qu’il est impératif d’augmenter votre distance de sécurité en ville comme sur l’autoroute en cas de mauvais temps pour éviter tout risque de collision.

La méthode la plus simple pour déterminer la distance de sécurité sur l’autoroute ? Il vous suffit de respecter un écart équivalent à 2 lignes de la bande d’arrêt d’urgence, soit environ 90 mètres.

Non-respect de la distance de sécurité : quelles sanctions ?

Le non-respect de la distance de sécurité peut avoir des conséquences dramatiques : collision, freinage d’urgence, sortie de route. C’est pourquoi une distance de sécurité insuffisante constitue une contravention de classe 4, sanctionnée par 135 € d’amende et le retrait de 3 points sur le permis de conduire. Il existe désormais des radars (tourelles) permettant de contrôler la distance de sécurité et si l’intervalle entre 2 véhicules est supérieure à 2 secondes.

Sachez que dans les tunnels, le non-respect d’une distance de sécurité pour un conducteur récidiviste est alors puni d’une amende de 3 750 €, de 6 points de retrait sur le permis de conduire et peut aller jusqu’à la suspension du permis et l’immobilisation du véhicule.

Une amende pour distance de sécurité insuffisante doit être réglée sous 45 jours maximum. Passé ce délai, l’amende est majorée à 375 €.

Intervalle de sécurité : nos 3 conseils

Lorsqu’elle n’est pas respectée, la distance de sécurité entre 2 voitures expose les automobilistes à un risque d’accident voire de carambolage. Afin de maintenir à bonne distance votre voiture, voici quelques conseils.

  • Conseil n°1 : si le code de la route a prévu une distance de sécurité de 2 secondes entre chaque véhicule, c’est pour laisser un temps de réaction suffisant à l’automobiliste. Il est donc primordial de rester concentré en toutes circonstances. Si vous prévoyez un long trajet en voiture, pensez à faire une pause toutes les 2 heures. Au delà, le risque de somnolence et de manque de concentration vous rendra moins réactif à ce qui se passe sur la route.
  • Conseil n°2 : adaptez votre vitesse et votre distance de sécurité à votre environnement. Qu’il fasse nuit ou que les conditions météorologiques soient mauvaises (pluie, brouillard, neige), augmentez votre distance de sécurité au-delà de 2 secondes et modérez votre vitesse. Pour rappel, en cas de mauvais temps une distance de sécurité supplémentaire doit être observée et la vitesse doit être réduite à 110 km/h.
  • Conseil n°3 : pour mesure sa distance de sécurité, rien ne vaut le marquage au sol. Ainsi, la distance de sécurité entre deux voitures sur l’autoroute doit correspondre à 2 lignes blanches latérales.

Distance de sécurité entre deux véhicules : les cas particuliers

Dans certains cas de figure, la distance de sécurité de la voiture doit être augmentée, jusqu’à 50 mètres, au regard des conditions de circulation ou du gabarit des véhicules. Cette distance latérale de sécurité est alors indiquée par un panneau de signalisation :

  • dans certains tunnels ;
  • en cas de brouillard, neige et chaussée mouillée ;
  • pour les poids lourds de 3,5 tonnes ou mesurant plus de 7 mètres, les camping-car et caravanes.

Posez votre question
Un expert vous répondra