Quelle est la meilleure assurance vie ?

ActeurMinimum
à
l’investissement
Frais
sur
versement
UC
Rendement 2020
Fonds euros
Rendement 2020
UC
Frais de gestion
Fonds euros
Frais de gestion
NoteOffre
[['Logo ' + r.Acteur]]
r.Programme
r.TicketEntreer.Fraisr.UCRendement2020r.FondsEurosRendement2020r.FraisUCr.FraisFondsEurosr.Note |noteOuvrir un compteOuvrir un compteVoir sur le site
r.Acteur

Au vu du dynamisme du marché de l’assurance vie, choisir le meilleur contrat n’est pas chose aisée. Pourtant, que vous soyez à la recherche du meilleur rendement ou du contrat le plus souple, il convient d’étudier le marché tant des disparités existent ! Comment choisir la meilleure assurance vie pour son épargne ? Quelles ont été les assurances vie aux meilleurs rendements ces dernières années ? On vous dit tout.

Quel est le meilleur rendement pour une assurance vie ?

L’assurance vie fonctionne comme une enveloppe : l’épargne que vous constituez sur ce contrat peut être placée sur divers supports. On distingue traditionnellement :

  • Le contrat d’assurance vie monosupport : votre argent est investi à 100 % sur un fonds garanti par l’assureur et sécurisé, c’est-à-dire que vous ne pourrez pas réaliser de perte. Ce support sécuritaire est le fonds euro.
  • Le contrat d’assurance vie multisupport : une partie de votre capital est positionnée sur le fonds euro et une fraction plus ou moins importante est placée sur des supports plus risqués mais potentiellement plus rémunérateurs : les unités de compte.

La distinction est très importante. Là où le fonds euro dégagera chaque année des intérêts relativement prévisibles, les unités de compte (FCP, SCPI, OPCVM…), dépendant des marchés financiers / immobiliers, généreront quant à elles des gains / plus-values variables, du fait de la fluctuation des marchés. Il est donc très difficile d’avoir, a priori, une visibilité sur la rentabilité de ces supports.

Quels sont les meilleurs fonds euro du marché en 2022 ?

De nombreuses entités (presse, cabinets de conseil…) sortent chaque année des palmarès / classements des meilleurs fonds euro en assurance vie, c’est-à-dire ceux qui ont surperformé par rapport aux moyennes du marché. D’autres critères sont en général pris en compte tel que le niveau de frais, la diversité des supports disponibles, les rendements sur 3 ou 5 ans…

Le taux de rendement d’un fonds euro dépendra, entre autres, de sa composition. Les fonds classiques sont composés à environ 80 % d’obligations d’États ou d’entreprises, mais certains intègrent une part importante, par exemple, d’actions ou de parts en immobilier d’entreprise. Ces derniers, qu’il s’agisse par exemple de fonds dynamiques ou opportunistes, s’avèrent bien souvent plus rentables.

Voici 3 contrats d’assurance vie (en fonds euro principalement) qui récoltent souvent les honneurs :

  • L’assurance vie Nalo : rendement net de frais de gestion de 1,5 % en 2020.
  • L’assurance vie Yomoni : 1,30 % net de frais de gestion en 2020.
  • L’assurance vie Placement Direct : 1,10 % à 2,9 % en 2020.

On constate que les rendements communiqués (hors prélèvements sociaux) sont bien supérieurs aux rendements moyens du marché.

Certains contrats posent des conditions particulières en matière de primes versées. À titre d’exemple, 50 % de votre versement sur le contrat Sérénipierre devra être investi en unités de compte (et 35 % maximum en Sécurité Pierre Euro).

Certains fonds sont commercialisés par plusieurs établissements. Une banque et un assureur pourront très bien proposer le même fonds dans leurs contrats.

Quelles sont les meilleures unités de compte ?

Dans ce contexte de taux bas, et donc de rendement faible de la plupart des fonds en euros, bon nombre d’épargnants revoient la répartition de leur capital et réallouent une partie de leur épargne en unités de compte, qu’il s’agisse par exemple :

  • d’OPCVM (Organismes de placement collectif en valeurs mobilières) ;
  • de SCPI (Société civile de placement immobilier) ;
  • d’OPCI (Organisme de placement collectif en immobilier).

En 2020, 27 % des encours en assurance vie en France étaient placés en unités de compte. Cette part augmente chaque année depuis 2011. En plaçant une partie de votre capital sur ces supports (dans le cadre d’un contrat multisupport, donc), vous pourrez espérer une rentabilité plus importante, en fonction de l’évolution des marchés financiers et immobiliers. Toutefois, le risque de pertes existe, car les sommes investies en unités de compte ne sont pas garanties !

Concrètement, en achetant par exemple des parts de SCPI sur votre contrat d’assurance vie, vous investissez en pierre-papier. Vous détiendrez donc des parts d’un fonds positionné lui même sur ce marché (en immobilier d’entreprise par exemple).

Les SCPI (ou OPCI / SCI) sont souvent considérées comme une valeur sûre en termes de rentabilité (3 % /4 %), pour une dose de risque plus limitée que pour d’autres actifs (comme les actions par exemple).

Parmi les unités de compte, certains actifs sont moins risqués que d’autres, comme les obligations ou les fonds flexibles prudents par exemple. Tout dépendra de votre profil d’investisseur et du niveau de risques que vous êtes prêt à prendre. Idéalement, préférez les contrats d’assurance vie vous proposant une grande diversité en matière de fonds disponibles, afin que vous puissiez diversifier votre épargne et ainsi (dans une certaine mesure) minorer les risques de perte.

Le rendement de l’assurance vie n’est pas le seul à critère à prendre en compte lors du choix d’un contrat. La diversité des fonds proposés ou encore le niveau de frais ne sont que deux des autres éléments importants. Par exemple, un contrat très performant pourra voir sa rentabilité brute sabrée par des frais de gestion annuels élevés.

Afin de vous aider à ouvrir le meilleur contrat d’assurance vie pour vous, au vu de vos attentes et des critères qui vous importent le plus, nous avons développé un comparateur d’assurances vie en ligne. Notre comparateur est anonyme, gratuit et très simple d’utilisation. ​​

comparateur assurance vie

Comment bien choisir le mode et les options de gestion en assurance vie ?

Si vous recherchez un peu de rentabilité sur votre contrat d’assurance vie (au delà de celle du fonds euros sécurisé), vous devrez nécessairement placer une partie de votre capital en unités de compte. Si vous êtes néophyte en matière de marchés financiers / immobiliers, nous vous conseillons de ne pas gérer votre contrat vous-même. N’oubliez pas que les unités de compte sont des produits risqués, réservés à des investisseurs avertis.

Heureusement, vous pourrez déléguer la gestion de vos actifs à l’assureur, qui procédera alors aux arbitrages (c’est-à-dire aux placements) en prenant en compte votre profil de risques. Il existe plusieurs modes de gestion, comme par exemple :

  • la gestion libre : vous faites vos arbitrages vous-même ;
  • la gestion profilée : l’assureur se charge des investissements sur la base de votre profil (prudent, équilibré, dynamique…) ;
  • la gestion à horizon : la composition de vos actifs évoluera avec l’âge, et deviendra de moins en moins risquée avec le temps.

Vous pourrez également opter pour des options de gestion, c’est-à-dire des arbitrages automatiques tels que, par exemple :

  • la sécurisation des plus-values : les gains réalisés par vos UC rejoignent le fonds euro ;
  • la dynamisation : les intérêts du fonds euro sont réinvestis en unités de compte ;
  • le rééquilibrage automatique : votre contrat conserve pendant toute sa durée la même répartition (ex : 50 % en fonds euros, 50 % en unités de compte).

Le choix de tel ou tel mode de gestion, ainsi que les options, vous appartient. Il dépendra notamment de votre degré de connaissance des marchés, de vos objectifs, du degré de risques que vous êtes prêt à accepter dans une optique de rentabilité…

Faut-il se tourner vers les fonds euro nouvelle génération en 2022 ?

Il existe désormais des alternatives aux fonds euro classiques, constitués en grande partie d’obligations, et donc, peu rentables. Aujourd’hui, vous pourrez vous voir proposer le fonds euro-croissance, des fonds alternatifs, opportunistes…

Ces fonds de nouvelles générations ont été conçus pour pallier à la baisse perpétuelle des rendements servis par les fonds euros. Une partie de l’argent est alors placée sur des actifs potentiellement plus rémunérateurs. Par exemple, dans un fonds opportuniste, le gestionnaire procédera à des arbitrages à tout moment, en fonction des opportunités.

Ces fonds, qui ne sont pas proposés par tous les établissements, sont une bonne alternative au fonds en euros traditionnel, et affichent en général des performances supérieures.

Pour ce qui est du fonds euro-croissance, le capital ne sera garanti qu’au terme de l’engagement (sur 8 ans, 10 ans voire plus). Vous pourrez procéder à un rachat d’assurance vie avant, mais le capital ne sera pas garanti. Ce placement à long / très long terme se compose de produits plus dynamiques que ceux que l’on retrouve dans un fonds euro classique, et notamment de valeurs françaises (le capital est investi en partie dans des PME nationales).

Quelle est l’incidence des frais sur le rendement d’une assurance vie ?

Un contrat d’assurance vie rémunérateur (en comparaison des moyennes du marché) perd forcément de son intérêt s’il est grevé de frais importants. Lorsque vous faites le comparatif entre plusieurs contrats, concentrez-vous toujours sur le taux de rendement net de frais d’assurance vie.

En règle générale, les établissements commercialisant des contrats d’assurance vie communiquent les rendements nets dégagés par leur fonds euro, c’est-à-dire nets de frais de gestion, mais hors prélèvements sociaux.

Chaque assureur, banque ou association d’épargnants sur le marché est libre quant au niveau de frais facturés. Ces derniers varient très largement d’un contrat à l’autre. Avant de souscrire à une assurance vie, soyez donc particulièrement attentif sur ce point. Il y en a 3 sortes :

  • les frais de versement (ou frais d’entrée lors du premier versement), qui sont en principe proportionnels au montant de la prime ;
  • les frais de gestion annuels, là encore proportionnels à l’encours détenu sur le contrat ;
  • les frais d’arbitrages, ponctionnés en cas d’achat / vente d’actifs.

En fonction du mode de gestion choisi (ainsi que des options éventuelles), le coût de votre contrat pourra encore augmenter.

Les frais en assurance vie :

Frais basFrais élevés
Frais de versement0 %5 %
Frais de gestion annuels0 %1 %
Frais d’arbitrage0 %1 %

De manière générale, l’on constate que les banques / assureurs sont particulièrement gourmands en termes de frais. À l’inverse, les assurances vie en ligne (banques en ligne par exemple) sont réputées pour leurs efforts en la matière (certains frais pourront d’ailleurs être offerts, notamment si vous réalisez des arbitrages sur votre contrat).

Foire aux questions de l’assurance vie :

Comment trouver le meilleur contrat d’assurance vie ?

Plusieurs points doivent être vérifiés pour choisir la meilleure assurance vie :

– le taux de rendement des années précédentes ;
– les niveaux de frais appliqués ;
– les options de gestion disponibles ;
– la qualité des outils en ligne

Le plus simple pour évaluer tous ces critères est d’utiliser un comparateur d’assurance vie en ligne, comme vous le propose Réassurez-moi.

Quelle est la meilleure assurance vie en 2022 ?

La rentabilité de l’assurance vie en 2022 ne peut être anticipée. Voici tout de même 3 contrats vie en fonds euro qui récoltent souvent les honneurs ces dernières années :

Fortuneo vie avec un taux de rendement net de 2 % en 2020.
Garance Épargne avec un taux 2020 de 2,75 %.
Monceau Assurances avec un taux de 1,20 % pour son contrat Dynavie en 2020.

Quel est le meilleur mode de gestion de l’assurance vie ?

Tout dépend de vos intentions et de votre connaissance du marché de l’épargne ! Si vous vous y connaissez, optez pour une gestion libre : c’est vous qui décidez de vos placements. Si en revanche, vous n’êtes pas confiant, optez pour une gestion profilée : c’est votre assureur qui gère. 

Quant à la rentabilité de votre contrat, des placements en fonds euros seront sécurisés mais moins rentables, tandis que des placements en unités de compte pourront vous rapporter davantage mais sont plus risqués !

Comment fonctionne une assurance vie ?

Il s’agit d’un support d’épargne souple sur lequel vous pouvez réaliser des versements ponctuels ou réguliers. Le capital que vous vous constituez, et les intérêts qui en découlent au fil du temps, restent à votre disposition à tout moment grâce au rachat (partiel ou total) de l’assurance vie. 

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
Entrez une adresse e-mail valide ou laissez ce champs vide