Voiture thermique, quelles sont ses spécificités ? - Réassurez-moi

Qu’est-ce qu’un moteur thermique ?

Mise à jour le

Saviez-vous qu’il existe 3 types de moteurs de voiture ? Le plus connu est le moteur thermique, tandis que les modèles hybrides et électriques ont récemment fait leur apparition. Acquérir une voiture avec un moteur thermique vaut-il alors toujours le coup aujourd’hui ? Nous faisons le point sur ce basique de l’automobile et son fonctionnement. Vous verrez qu’il est désormais possible de passer du thermique à l’hybride sans vous séparer de votre véhicule.

Qu’est-ce-qu’un véhicule thermique ?

Si vous n’en avez jamais entendu parler, vous devez probablement vous demander « une voiture thermique c’est quoi ? ». Il s’agit tout simplement du moteur utilisé dans une voiture standard ! Une voiture thermique est par définition non-électrique car elle fonctionne en produisant son énergie grâce à la combustion du carburant. Les gaz brûlés sont ensuite évacués par le pot d’échappement. La majorité des voitures sont thermiques et sont alimentées par essence ou gazole (diesel). Mais depuis quelques années, de nouveaux modèles ont fait leur apparition sur le marché automobile, à savoir les voitures électriques et hybrides. Ces dernières se veulent être le compromis idéal pour le conducteur en proposant la combinaison des moteurs thermique et électrique. Si auparavant vous n’aviez pas entendu parler de véhicule thermique c’est bien normal : cette appellation pour les véhicules traditionnels s’est démocratisée avec l’apparition des électriques et hybrides et permet de ne pas s’emmêler les pinceaux.

Vous envisagez de changer de véhicule et vous hésitez entre une voiture thermique ou électrique ? Tout dépend de vos besoins mais aussi de votre budget ! D’un véhicule à l’autre, les tarifs d’assurance auto ne sont pas les même. Notre comparateur dédié aux assureurs auto peut vous aider à faire votre choix.

Quelle essence pour une voiture thermique ?

Les voitures thermiques sont équipées d’un moteur à explosion fonctionnant au carburant. Mais comment savoir quelle essence utiliser pour votre voiture thermique ? Cela va avant tout dépendre du type de véhicule que vous possédez.

Une voiture thermique à essence est moins chère à l’achat et à l’entretien, les conducteurs ont le choix entre plusieurs carburants :

  • le sans plomb 95 et le sans plomb 98, ils se distinguent par leur indice d’octane et sont à choisir en fonction du taux de compression du moteur;
  • le gaz de pétrole liquéfié (GPL), un mélange de gaz butane et propane qui peut être utilisé uniquement pour les voitures munies d’un système spécifique ;
  • le gaz naturel véhicule (GNV) constitue une alternative au GPL ;
  • certains moteurs de voitures thermiques sont également modifiées pour fonctionner à l’éthanol E85, un biocarburant.

Les véhicules essence sont soumis à l’écotaxe sur le CO2.

Le gasoil, un prix de voiture thermique plus élevé mais des économies à la pompe. Ce type de carburant est réservé aux voitures thermiques fonctionnant avec un moteur à combustion interne à alimentation spontanée. On estime qu’un véhicule diesel devient rentable à partir de 20 000 km par an et qu’il est sensiblement plus cher à assurer.

Moteur thermique : ce qu’il faut savoir

Le moteur d’une voiture thermique permet de produire l’énergie nécessaire, grâce à la combustion, au fonctionnement du véhicule. Un moteur thermique essence sera à allumage commandé, tandis qu’un moteur thermique diesel sera à allumage par compression. Mais dans les deux cas, la combustion générée par le moteur va permettre de dégager de la chaleur produisant alors de l’énergie mécanique. La pédale d’accélérateur est la commande du moteur, celle-ci va permettre au conducteur d’adapter sa vitesse grâce au mouvement des pistons. Mais attention, il ne faut pas oublier de gérer l’embrayage et la boîte de vitesses pour pouvoir faire avancer le véhicule !

Si le coût d’une pièce de moteur diesel est plus élevé, celui-ci s’use néanmoins moins vite car il tourne plus lentement qu’un moteur essence.

Comment transformer une voiture thermique en électrique ?

Avec l’arrivée des voitures électriques sur le marché automobile, de plus en plus de français se posent la question du type de véhicule à acheter. Sans revenir sur les raisons qui peuvent pousser un conducteur à passer à l’électrique, un tel achat pose le problème du devenir de l’ancien véhicule et de son empreinte carbone. Étant donné que la conversion d’une voiture thermique en électrique n’était pas possible, il fallait alors revendre son véhicule ou l’envoyer à la casse ce qui générait inutilement de la pollution liée à sa destruction prématurée.

Afin d’y remédier il est désormais possible de transformer une voiture thermique en électrique grâce à une évolution de la législation sur l’homologation de la motorisation électrique. En effet, depuis le 13 février 2020 vous pouvez convertir votre voiture thermique en électrique grâce au « retrofit ». Mais de quoi s’agit-il ? Le retrofit électrique consiste à remplacer le moteur thermique par un contrôleur et une batterie. Ce dispositif va pouvoir progressivement être utilisé pour tout type de véhicules, récent comme anciens et ne prend que quelques heures à être remplacé. Son hic ? C’est le prix, car il faut pour le moment compter autour de 10 000 € pour transformer une voiture thermique en électrique. À quand une prime à la conversion pour le retrofit électrique ?

Trouver une voiture thermique “pas cher” : nos conseils

Trouver une voiture thermique pas chère c’est tout à fait possible ! Selon vos besoins et votre budget, plusieurs options s’offrent à vous : achat neuf, voiture d’occasion, vente entre particuliers, location avec option d’achat (LOA), etc. C’est pourquoi nous vous conseillons de d’abord déterminer l’usage du véhicule en vous posant certaines questions :

  • Avez-vous un budget suffisant pour acheter une voiture et son entretien mensuel ?
  • Souhaitez-vous un kilométrage faible ?
  • Conduisez-vous beaucoup ?
  • Est-ce pour un usage individuel ou familial ?
  • La décote de la voiture et l’éventuelle dépréciation du prix de revente vous semblent acceptables ?

Une fois que vous y verrez plus clair, il ne vous reste plus qu’à vous tourner vers les concessionnaires auto si vous souhaitez une voiture thermique « pas cher » et neuve tout en comparant les modèles, ou bien vous tourner vers les garages et sites de revente entre particuliers si vous souhaitez opter pour de l’occasion. Vous n’êtes pas encore sûr de votre choix ? Dans ce cas vous pouvez vous laisser le temps de la réflexion en optant pour la LOA auprès du concessionnaire de votre choix !

Bientôt la fin de la voiture thermique ?

C’est désormais officiel : la loi d’Orientation des Mobilités du 24 décembre 2019 a voté la fin du moteur thermique ! Non vous ne rêvez pas, à compter de 2040 il ne sera plus possible d’acheter une voiture thermique ou hybride, cela sera même interdit pour les véhicules d’occasion. Ainsi, finis les modèles à essence ou diesel, il faudra alors se tourner vers un moteur électrique. Cette mesure emblématique vise à atteindre la neutralité carbone avant 2050 en mettant fin à l’usage des énergies fossiles. D’ici là, les constructeurs et les consommateurs vont devoir se préparer à ce changement de paradigme. Reste à savoir si d’ici là, les batteries électriques seront en mesure de tenir la route !

Posez votre question
Un expert vous répondra