Assurance auto jeune conducteur - Les meilleurs tarifs 2019

Quelle assurance auto jeune conducteur choisir ?

En matière d’assurance automobile, les jeunes conducteurs, jugés moins expérimentés au volant, doivent souscrire à un contrat d’assurance spécifique à leur statut, souvent plus cher et avec moins de garanties. Toutefois, en comparant les différentes offres sur le marché, vous pouvez trouver un contrat personnalisable, adapté à vos besoins et à votre budget. Alors, quelles garanties pouvez-vous faire valoir et pour quels coûts… On vous dit tout !

Quels prix pour une assurance auto jeune conducteur ?

Que vous soyez jeune conducteur ou non, le tarif de votre assurance auto peut varier. Pour vous donner un ordre d’idée, voici un tableau comparatif des différences de prix d’un assureur à l’autre.

AprilMaxance
Jeune conducteur*155,93 € / mois182,91 € / mois
Conducteur « normal »**134,54 € / mois52,66 € / mois

*Jeune conductrice titulaire du permis de conduire depuis moins d’un an. En possession d’une Renault Clio IV Essence. Aucun sinistre à son actif. 
**Conductrice depuis plus de 3 ans d’une Renault Clio IV Essence. Aucun sinistre à son actif.

Comment obtenir des devis d’assurance auto jeune conducteur ?

Afin de trouver la couverture auto jeune conducteur qu’il vous faut et à un tarif adapté à votre budget, la meilleure méthode reste encore de comparer les offres disponibles sur le marché. Réassurez-moi met à votre disposition un outil de simulation pour comparer les différentes assurances auto jeune conducteur du marché. Rapide, simple et totalement gratuit, notre outil prend en considération votre profil, vos envies et votre budget pour vous proposer de nombreux devis d’assurance auto. Cela vous permet de choisir le contrat le plus adapté à vos besoins. Vous réalisez ainsi des économies de temps et d’argent ! Le tout, dans l’anonymat le plus complet.

Nos conseils pour trouver la meilleure assurance auto jeune conducteur

Pour les compagnies d’assurance, le jeune conducteur, du fait de son manque d’expérience au volant, présente un risque “aggravé” sur la route. Difficile dans ces conditions de trouver un contrat adapté à vos besoins et à votre budget. Voici deux conseils pour que vous vous y retrouviez.

Conseil n°1 : personnalisez votre contrat

Il n’existe pas de couverture automobile spécifiquement destinée aux jeunes conducteurs. En tant que tel, vous devez souscrire à une assurance classique (au tiers, intermédiaire ou tout risque). Celle-ci aura été majorée pour compenser votre statut de conducteur « à risque » et ses garanties seront limitées. Mais sachez que vous pouvez aussi souscrire à certaines garanties optionnelles afin de mieux vous couvrir et de contrôler votre budget. 

Parmi ces garanties, vous trouverez entre autres  :

  • La garantie bris-de-glace (pour protéger certains éléments de votre véhicule, comme les feux avants ou le pare-brise par exemple).
  • La garantie personnelle du conducteur (pour couvrir les dommages corporels dont vous pourriez être victime lors d’un accident responsable).
  • La garantie dépannage ou assistance 0 km (elle permet une intervention en cas de panne, jusqu’à votre domicile. Aussi utilisable en cas de crevaison ou d’erreur de carburant).
  • La garantie protection juridique (pour assurer votre défense et trouver la meilleure solution lors de litiges liés à votre véhicule).
  • La garantie catastrophes naturelles (pour indemniser les dommages survenus sur votre véhicule après un phénomène climatique de grande ampleur). 

Conseil n°2 : faites appel à un courtier en assurance auto

Lors du choix de votre assurance auto jeune conducteur, vous pouvez faire appel à différents acteurs présents sur le marché. Il y a évidemment les assureurs, qui vous permettent  d’accéder directement aux garanties dont vous avez besoin. Mais il peut parfois s’avérer difficile de négocier ces garanties et le prix de votre contrat. De plus en plus, les banques proposent elles-aussi des solutions d’assurance. Il est intéressant d’y recourir si vous souhaitez cumuler des avantages liés, par exemple, à l’ouverture d’un compte bancaire ou à la possession d’une carte de paiement.

Enfin, vous pouvez trouver votre assurance auto jeune conducteur en ligne, en passant par un courtier comme Réassurez-moi. Le courtier est un prestataire de services indépendant, qui ne sera pas influencé par les pratiques commerciales des compagnies d’assurance. De plus, si vous connaissez mal le domaine de l’assurance auto ou si avez du mal à comprendre les termes de votre contrat, ses conseils seront très précieux.

Pourquoi l’assurance auto jeune conducteur coûte cher ?

L’assurance auto des jeunes conducteurs est plus onéreuse que celle d’un conducteur expérimenté. Statistiquement, les apprentis conducteurs sont en effet davantage impliqués dans des sinistres que les assurés dits « classiques ». Les compagnies d’assurance procèdent donc à une majoration du prix de l’assurance auto. Cette surtaxe leur permet de se prémunir contre les pertes financières induites par l’indemnisation des jeunes conducteurs en cas, par exemple, d’accident. Elle est revue à la baisse au bout d’un an.

Le système de surprime mis en place par les compagnies d’assurance prend néanmoins en considération les conducteurs ayant bénéficié de la conduite accompagnée. Il s’applique de la manière suivante :

Êtes-vous concernés par le statut jeune conducteur ?

Si vous avez votre permis de conduire depuis moins de 3 ans, vous avez aux yeux des assureurs le statut d’apprenti conducteur. Intrinsèquement, ce statut d’apprenti fait aussi de vous un jeune conducteur. Vous garderez ce statut plus ou moins longtemps en fonction de votre mode d’obtention du permis de conduire :

Conduite accompagnée (AAC*)Conduite générale**
Durée du statut jeune conducteur2 ans3 ans
Système de récupération des points3 points / an2 points / an

*AAC : apprentissage anticipée de la conduite. 
**Permis traditionnel : 18 ans; code de la route; 20h min de conduite; examen réussi.

Quelle différence entre jeune conducteur et jeune permis ?

Vous avez votre permis de conduire depuis déjà plus de 3 ans ? Cela signifie que vous n’êtes plus apprentis conducteurs (ou jeune permis)… Mais attention, peut-être correspondez vous toujours au statut de jeune conducteur ! En effet, les assureurs ont étendu ce statut à d’autres cas de figure que la seule obtention récente du permis de conduire :

  • S’il s’agit de votre 1ère souscription à un contrat d’assurance auto.
  • Si vous n’aviez pas d’assurance auto ces 2 dernières années.
  • Si vous n’avez jamais eu d’assurance auto à votre nom (conducteur secondaire sur un autre véhicule tel que celui de votre conjoint ou sur un véhicule de fonction).
  • Si vous avez eu une annulation de permis ou avez été contraint de le repasser.

Posez votre question
Un expert vous répondra