Calculette assurance de prêt immobilier


Avant de souscrire à une assurance de prêt immobilier ou en cours de crédit, vous souhaitez vérifier le montant des cotisations à payer ? Faites une simulation précise, immédiate et gratuite afin de découvrir le coût mensuel et total de votre assurance emprunteur grâce à notre calculette :


ans
La durée maximale du prêt est de 30 ans.
La durée minimale du prêt est de 5 ans.
Le montant minimal du prêt est de 17 000€.
%
L'âge minimal pour obtenir un prêt immobilier est de 18 ans.
Non Oui

Coût de votre assurance mensuelle
[[ monthCost ]] €
Montant total de votre assurance
[[ totalCost | thousands ]] €
Calculez votre taux personnalisé
1 min - gratuit - anonyme
 

Calculette assurance de prêt immobilier


Ce simulateur vous permet une comparaison rapide, gratuite et anonyme. Ce calcul du coût de l'assurance vous permet d'économiser tout au long de votre prêt immobilier. Après avoir calculé le coût mensuel et total de votre assurance emprunteur, nous vous proposons de comparer votre taux d’assurance moyen avec toutes les offres disponibles et des formules personnalisées et adaptées à votre projet afin de trouver l’assurance au meilleur prix et aux garanties validées par votre banque. Notre service est 100 % gratuit, et vous propose des outils de comparaison réactifs, des conseils en ligne et un accompagnement privilégié pour trouver la meilleure assurance emprunteur. De quoi réaliser d’importantes économies sur vos mensualités d’assurance, qui représentent parfois jusqu’à 30% du coût du crédit !
 

Qu’est ce que le taux d’une assurance de prêt immobilier ?


Tout emprunteur est tenu de contracter une assurance de prêt au moment où une banque accepte de lui prêter une somme d’argent pour financer l’achat d’un appartement ou d’une maison. Son but est de rembourser les mensualités de votre emprunt en cas de décès ou d'invalidité totale ou partielle de l’emprunteur. Le taux de cette assurance d’emprunt est défini par la banque ou l’assurance en fonction de plusieurs critères bien définis. Ce taux est indiqué en pourcentage. Mais que signifie un taux de 0.6 %, par exemple, pour une assurance de prêt immobilier ? Cela exprime le prix annuel de votre cotisation. Il sera égal à 0.6 % du montant initial, c’est à dire la somme totale empruntée, ou égal à 0.6 % du “capital restant dû" de votre crédit immobilier. Le choix de formule dépend du choix de l’assurance : s’agit-il de l’assurance de la banque prêteuse ou d’une assurance externe aux banques? Quoi qu’il en soit, on comprend que l’assurance de prêt n’a pas un coût négligeable... Il est possible de réduire ce coût en trouvant un taux d’assurance de prêt moins important, donc un montant total d’assurance moins cher, et ce sans faire baisser le niveau de garantie ni modifier la durée du prêt.

Pourquoi calculer le coût de l’assurance de prêt immobilier ?


Il est primordial de calculer le coût de l'assurance afin de se rendre compte de manière chiffrée du montant des futures mensualités comme du montant global de l'assurance de prêt immobilier. L’emprunteur peut ainsi plus facilement ajuster son budget, avoir une vision plus claire du coût total de son crédit, assurance emprunteur comprise, et savoir s’il est nécessaire de contracter une assurance moins onéreuse pour son projet immobilier en bénéficiant de garanties équivalentes. La plupart des emprunteur ne sont pas conscients que les frais d'assurance représentent le deuxième coût le plus important d'un financement immobilier, après le coût des intérêts bancaires. Le taux de l’assurance de prêt immobilier dépend de différents facteurs liés à son profil, au montant emprunté, aux garanties exigées par la banque prêteuse et au choix de la quotité d’assurance.  

Critères du calcul de l'assurance de prêt immobilier


Le calcul d'une assurance de prêt prend en compte 4 facteurs principaux :  
FACTEURS POUR LE CALCUL DU TAUX D'ASSURANCE CRITÈRES EXPLICATIONS
Risques présentés par l'assurés

- âge

- risques médicaux

- risques professionnels

- risques sportifs - montant du prêt  
La consommation de tabac, la pratique d'un sport ou d'un métier à risque, l'âge (le taux augmente en fonction de l'âge de l'assuré à la souscription, les risques de décès étant plus importants) et les antécédents médicaux (les personnes souffrant de problèmes de santé se verront appliquer un taux plus important) figurent parmi les critères de définition du taux
Choix du type de contrat définissant le mode d'application du taux d'assurance de prêt

1/ assurance groupe de la banque

OU

2/ délégation d'assurance (assureur indépendant)

1/ taux d'assurance de prêt appliqué sur le capital emprunté

OU

2/ taux d'assurance de prêt appliqué sur le capital restant dû

Pourcentage de quotité (en cas de co-emprunteurs le calcul du coût de l'assurance du prêt peut prendre en compte la quotité cette quotité peut aller de 100 % à 200 % pour deux emprunteurs
Garanties imposées par la banque prêteuse se rapporter au tableau d’amortissement les deux seules garanties obligatoires étant les garanties décès et PTIA
 

Comparer et négocier les taux d’assurance de prêt pour économiser


Il est recommandé de confier la négociation du taux de votre assurance emprunteur à un courtier en assurance de prêt, qu’il soit en agence ou en ligne. En effet, celui-ci à accès à de nombreuses offres de différentes compagnies d’assurance, offres souvent déjà négociées en amont. De plus, un courtier prendra le temps de vous expliquer plusieurs notions qui peuvent paraître complexe aux yeux du consommateur. Les principaux courtiers en ligne proposent des calculettes, comme celle ci dessus, mises à disposition gratuitement pour vous permettre de calculer rapidement et facilement le coût mensuel et global de l’assurance de prêt. Faire jouer la concurrence en demandant des devis à plusieurs courtiers en ligne présente un intérêt pour la plupart des emprunteurs : ils constateront que débusquer un meilleur taux d’assurance auprès d’un assureur externe à leur banque est récurrent. A titre d’exemple, si en utilisant un comparateur d’assurance de prêt immobilier, un emprunteur obtient un taux à 0.5 % au lieu de 0.6 %, il réalisera une économie de plusieurs milliers d’euros sur l’ensemble de la durée de remboursement (22 ans en moyenne lorsqu’il s’agit d’un emprunt immobilier). Si ce dixième de pourcentage de différence indique, sur la calculette d’assurance de prêt, 200 € d’économies par an pendant 22 ans, l’emprunteur réalisera tout de même 4 400 € d’économies sur le coût total de son emprunt !    

Calcul de l’assurance de prêt immobilier et TAEA


Pour comparer plusieurs contrats d’assurance de prêt, l’emprunteur peut utiliser différents indicateurs : - Le coût global de l’assurance de crédit immobilier représente ce que va coûter la totalité de l’assurance pendant toute la durée de l’emprunt immobilier. - Le taux moyen d’assurance est le taux rapporté au capital emprunté, qui offre souvent une lecture facile car on peut l’additionner au taux d’intérêt de la banque prêteuse. C’est le taux qui sera affiché dans votre devis ou contrat d’assurance emprunteur. - Le TAEA est l’outil pour permettre à l’emprunteur  de comparer objectivement les différentes offres d’assurances de prêts immobiliers. Le TAEA (Taux Annuel Effectif d'Assurance) est un taux mis en place depuis octobre 2014. Depuis cette date, cette mention est obligatoirement inscrite dans les contrat d’assurance : il doit être fourni par l’établissement prêteur avant toute signature de contrat. Il est très utile pour comparer différentes assurances basées sur le capital restant dû ou le capital emprunté. Le nouveau TAEA ou TAEAG (Taux Annuel Effectif d’Assurance Global) permet de communiquer le taux d’assurance de prêt sur le capital restant dû. Terminé donc, les taux d’assurance calculés sur le capital emprunté. Cela permet d’uniformiser le mode de calcul et il est exprimé en pourcentage, et en coût par période (mois, trimestre par exemple) en euros puis en coût total en euros. Le TAEA renseigne le futur emprunteur sur le coût de l’assurance. C’est la différence entre le Taux Effectif Global incluant toute assurance et le Taux Effectif Global sans aucune assurance.  

Comment se calcule le taux moyen d’assurance : assurance de groupe ou délégation d’assurance


Depuis 2010, la loi Lagarde rend possible la délégation d'assurance. Autrement dit, l’emprunteur est libre de souscrire une autre assurance emprunteur que celle proposée par sa banque (assurance groupe). Ainsi, il peut faire marcher la concurrence et choisir une assurance en délégation avec un taux moins élevé. Le calcul de l’assurance de prêt immobilier dépendra essentiellement du type d’organisme choisi : - L’assurance de groupe est proposée par les banques prêteuses (LCL, AXA, Banque Postale, BNP, CIC ...) qui mutualisent le risque entre tous leurs assurés. Ainsi, sa tarification est fixe et uniforme jusqu’à la fin de l’emprunt car le taux d'intérêts s’applique sur montant du capital emprunté. Aussi, la formule de calcul de l’assurance du prêt immobilier est la même pour tous les emprunteurs qui choisissent ce contrat. - La délégation d’assurance, aussi appelée assurance emprunteur “individuelle” ou “externe aux banques”, applique le taux sur le capital restant dû. Ainsi, les cotisations sont réévaluées chaque année selon un tableau d’amortissement, ce qui signifie que cette cotisation est élevée en début de prêt mais diminuera progressivement jusqu’au terme de l’emprunt. La différence de tarif entre ces deux formules de calcul, selon les profils d’emprunteurs, est souvent avantageuse du côté de la délégation d'assurance. Cependant, chaque assureur élaborant ses propres barèmes et ses propres critères, il est difficile de connaître précisément le taux de cotisation avant d’avoir demandé un devis. En effectuant le calcul de l'assurance de prêt immobilier grâce à la calculette, vous pourrez observer la différence de prix entre une assurance groupe et une assurance individuelle.

Calcul sur le capital emprunté ou restant dû


Le mode d’application du taux de l’assurance est différent selon la formule choisie. Contrat de groupe proposé par la banque : le calcul du coût de l’assurance se fait sur le montant du capital emprunté donc les cotisations sont fixes. - Calcul des mensualités d'assurance : multiplier le taux de l’assurance défini par la banque par le montant du capital emprunté, puis diviser le résultat obtenu par 12 (nombre de mois dans l’année). - Coût total de l’assurance : multiplier le montant du capital emprunté par le taux d’assurance défini par la banque, puis par le nombre d’années d’emprunt. Délégation d’assurance : le calcul du coût de l’assurance se fait sur la base du capital restant dû, donc les cotisations seront dégressives. L’évaluation de son coût total est donc un peu plus compliquée : elle se fait grâce au tableau d’amortissement du prêt. Ce qu’il faut comprendre, c’est que pour un crédit immobilier de 200 000 €, si le coût de l’assurance est de 65 € le premier mois, il baissera le second mois et ainsi de suite jusqu’à atteindre 0,40 € à la dernière mensualité du prêt. Exemple d’un prêt immobilier de 200 000 € à un taux d'intérêts de 3,5 % sur 20 ans, avec un taux d’assurance emprunteur à 0,4 % :
MODE DE CALCUL FORMULE COÛT TOTAL DE L'ASSURANCE EMPRUNTEUR
Assurance banque : sur le capital emprunté 200 000 € x 0,4 % X 20 ans 16 000 €
Délégation d’assurance : sur le capital restant dû se rapporter au tableau d’amortissement 8 140 €
En résumé, pour bien comparer les prix des assurances de prêt fixes et dégressives, il ne faut pas seulement comparer leurs taux car les modalités d’application ne sont pas les mêmes. Il faut surtout comparer leurs coûts totaux sur toute la durée du crédit ainsi que le TAEA (Taux Annuel Effectif d'Assurance).

Calculateur de l'assurance emprunteur sous Excel


Téléchargez le simulateur d'assurance de prêt sous Excel

 

Quotité pour calculer le coût de l’assurance de prêt immobilier


Dans un contrat d’assurance emprunteur classique, l’emprunteur unique est assuré pour 100 % de sa quotité. S’il n’est pas possible de s’assurer sous les 100 %, il est possible de se couvrir au-delà, jusqu’à 200% pour 2 emprunteurs, 300% pour 3 emprunteurs, etc. Dans le cas de plusieurs emprunteurs (un couple par exemple), la quotité est définie en fonction de la participation de chacun aux revenus du foyer fiscal. Cette quotité est définie en accord avec votre banquier. - Si un couple est couvert à 100 % de leur quotité : monsieur gagne 3000 € par mois et madame 1000 € par mois, il participe donc à 75 % des ressources du couple, elle participe à 25 %. La quotité de monsieur est de 75 % et celle de madame est de 52 %. Si monsieur décède, son assureur versera à madame 75 % du capital restant dû, et si madame décède, monsieur percevra 25 % du capital restant dû. - Si ce couple choisit de se couvrir à 200 % de leur quotité, soit 100 % chacun, ils se protègent encore plus : en cas de décès d’un des deux, l’assureur versera la totalité du capital restant dû au survivant. Ce pourcentage de quotité ne fait pas varier le taux de l’assurance emprunteur, mais uniquement le montant des cotisations. Par exemple, une assurance de prêt à 200 % de quotité va doubler le montant des cotisations.

Calculateur de l'assurance de prêt Chômage


Téléchargez le calculateur d'assurance de prêt chômage

 

Comment faire baisser son assurance emprunteur ?


En vertu de récentes dispositions, l’emprunteur, grâce à deux lois, dispose du droit de changer son contrat d’assurance pour le remplacer par un autre le couvrant au moins aussi bien, mais moins onéreux. Une opportunité à saisir pour faire baisser son tarif d’assurance de prêt et donc le coût total du crédit immobilier ! - Possibilité de changer d’assurance à tout moment pendant la 1ère année (loi Hamon, 2014) : la loi Hamon permet à l’emprunteur de pouvoir changer d’assurance de prêt, à tout moment et sans frais, pendant les 12 premiers mois qui suivent la signature de l’offre de prêt, sous réserve de respecter l’équivalence de garanties entre le contrat initial et le nouveau. Il faut prévoir un préavis de 15 jours. Réassurez-moi vous propose de faire toutes les démarches pour vous gratuitement. - Possibilité de changer d’assurance chaque année à date anniversaire (loi Bourquin, 2017) : la loi Bourquin propose à tous les emprunteurs de changer leur assurance de prêt à date d’anniversaire de la souscription à leur contrat d’assurance, chaque année s’ils le souhaitent. Il faudra s’assurer que les garanties du nouveau contrat soient équivalentes au contrat bancaire et respecter un préavis de 2 mois. Réassurez-moi vous propose de vous accompagner gratuitement dans ce changement.