Quelle assurance pour organiser un spectacle vivant ? 

Mis à jour le 22 juillet 2021 par Delphine Bardou 

Organiser un spectacle vivant, qu’il s’agisse de danse, de musique ou de toute autre performance, est une aventure passionnante. En parallèle des questions d’organisation elles-mêmes, doit aussi être abordé par l’organisateur le sujet de l’assurance. Encore faut-il savoir quelles sont les assurances obligatoires, les garanties essentielles et comment faire pour choisir le « bon » contrat. Voyons ensemble comment fonctionne l’assurance spectacle vivant ainsi que les points auxquels être attentif afin d’adhérer à la couverture la mieux adaptée. 

Quels sont les risques couverts par une assurance spectacle ? 

L’organisateur d’un spectacle vivant, qu’il s’agisse par exemple d’un concert ou un show de danse, a tout intérêt à souscrire à une assurance spécifique pour son événement, afin de se couvrir contre un large spectre de risques qui pèsent sur la manifestation.

Lorsque l’on parle d’assurance spectacle vivant, on peut faire référence à plusieurs types de couvertures : 

  • l’assurance RC Organisateur (« RCO »), qui permet à ce dernier, en cas dommages causés à autrui qui lui sont imputables, de ne pas avoir à indemniser la victime lui-même ;
  • l’assurance annulation de spectacle vivant ;
  • l’assurance spectacle multirisques, qui intègre en général les deux précédentes ainsi que des garanties complémentaires telles que la « tous risques matériels ».

L’organisateur est légalement responsable de tous les dommages que pourraient subir des tiers pendant l’événement. La RCO est donc a minima indispensable.

La garantie RCO concerne aussi bien les dommages causés aux personnes qu’aux biens confiés, comme les locaux ou le matériel son. Lancez notre comparateur en ligne et retrouvez les meilleures offres pour assurer sereinement votre spectacle !

En optant pour une couverture multirisque spectacle, l’organisateur étend considérablement sa protection. Il pourra assurer ses propres biens (contre le vol, le vandalisme ou d’autres dégâts matériels), les personnes participant à l’organisation (bénévoles, salariés…) ou encore se couvrir contre le risque d’annulation / de report de l’événement. Selon les contrats, de nombreuses autres garanties pourront être incluses d’office ou proposées en option : défense recours, protection juridique… 

Ce qu’il faut retenir, c’est que chaque contrat disponible sur le marché est différent. L’objectif sera de souscrire à des garanties sur-mesure, parfaitement adaptées aux spécificités de la manifestation. La plupart des assureurs proposent des packages et options.

Comment trouver la meilleure assurance spectacle vivant ? 

Dénicher la « meilleure » assurance pour son événement revient dans un premier temps à solliciter un maximum de devis puis dans un second à les mettre en concurrence au regard de critères objectifs. 

Ce type de produit est principalement commercialisé par des assureurs généralistes (ou leurs filiales) et des courtiers. Afin d’obtenir des devis personnalisés, l’organisateur pourra procéder en ligne (via un formulaire spécifique sur le site de l’établissement), par téléphone ou en prenant rdv en agence.

Du fait du caractère hautement personnalisable de l’assurance spectacle vivant, un contact avec un conseiller par téléphone sera souvent a minima nécessaire.

Faire appel à un courtier ayant une certaine expérience de l’assurance événementielle est une bonne solution : au delà des tarifs spécifiques auxquels vous pourrez accéder, vous bénéficierez de son accompagnement et d’une étude précise des risques qui pèsent sur votre spectacle.

N’oubliez pas qu’un tel contrat doit être établi sur-mesure. Au besoin, agrémentez une formule de base d’options indispensables pour vous. 

La souscription sera souvent possible en ligne, selon les établissements. Le dossier pourra être envoyé par voie électronique et / ou papier.

Comment fonctionne l’assurance annulation spectacle ? 

L’assurance annulation de spectacle est, pour l’organisateur, souvent indispensable, surtout si les sommes engagées pour la tenue de l’événement sont importantes. De nombreuses raisons peuvent malheureusement le contraindre d’annuler ou de reporter la manifestation. Ne pourront être garanties que des causes extérieures et imprévisibles. Vous ne pourrez donc pas vous couvrir contre le risque du manque d’intérêt du public pour votre spectacle. 

L’organisateur pourra adhérer à une assurance annulation de spectacle seule (faisant l’objet d’un contrat indépendant) ou intégrer cette garantie dans un contrat multirisque plus global.

Voici quelques-uns des risques qui pourront être garantis : 

  • le retrait des autorisations par les autorités compétentes (mairie, préfecture…) ;
  • l’annulation ou le report à cause des conditions climatiques ;
  • l’impossibilité d’accès au lieu du spectacle (grève des transports, inondation…). 

Souvent proposée en option, la garantie « homme clé » est primordiale pour le spectacle vivant. En vertu de celle-ci, l’indemnisation pourra se déclencher en cas de « no show » des artistes attendus.

Le fonctionnement de cette garantie est simple : le cas échéant, l’assureur procédera à une indemnisation des sommes engagées et irrécupérables et pourra aller jusqu’à compenser un manque de recettes ou à financer, par exemple, le coût de l’agence média qui aura pour mission de minorer les conséquences de la perte de réputation de l’organisateur. Tout dépendra des conditions de la police. 

Le prix d’une telle assurance dépend notamment des sommes investies dans l’organisation.

Une assurance Responsabilité Civile spectacle vivant suffit-elle ? 

Dans l’optique de faire des économies, bon nombre d’organisateurs réguliers de spectacles vivants se limitent à couvrir leur RC professionnelle. La RC pro spectacle est indispensable mais il reste préférable d’adhérer également à une assurance annulation, voire d’opter pour un contrat multirisque événement.

La responsabilité de l’organisateur d’un spectacle peut être engagée par un grand nombre de tiers comme les artistes attendus, les spectateurs, les partenaires ou encore les employés / bénévoles participants.

N’oubliez pas que de très nombreux dommages pourraient être causés du fait du spectacle lui-même, que ce soit aux personnes ou aux biens. Citons par exemple l’effondrement de gradins, la chute d’objet ou encore l’intoxication alimentaire.

Pourront donc entre autres être couverts par un tel contrat

  • les dommages corporels, matériels ou immatériels ;
  • les dommages « consécutifs » ;
  • les dommages aux biens confiés (au lieu, aux matériels et équipements…) ;
  • les dommages à l’environnement. 

Lorsque vous comparez des devis, faites attention aux plafonds de prise en charge, aux cas d’exclusion et aux franchises éventuelles. Vérifiez également quels seront précisément les risques couverts.

En cas de déclenchement de la garantie (en cas de survenance d’un risque couvert par le contrat), c’est l’assureur qui indemnisera la(les) victime(s) des préjudices subis. À défaut d’une telle couverture, ce sera à l’organisateur d’en assumer les conséquences financières.

Pour conclure, disons que la garantie RCO est indispensable mais qu’il est judicieux / préférable de souscrire à une assurance multirisque, afin de bénéficier par exemple d’une garantie tous risques matériels.

Quel est le prix d’une assurance spectacle ? 

Le montant de la cotisation dont vous devrez vous acquitter pour assurer votre spectacle vivant dépendra d’abord du type de contrat souscrit (RCO, assurance annulation ou couverture multirisque). Plus les garanties sont nombreuses, plus la prime grimpe.

Les caractéristiques de votre événement auront également un impact certain sur le coût de l’assurance. Seront ainsi notamment pris en compte par chaque assureur, pour calculer son devis : 

  • la localisation (France, Europe, monde… ainsi que le type de lieu) ;
  • les sommes engagées ;
  • le nombre de participants attendus ; 
  • les équipements sur place ; 
  • les risques spécifiques ;
  • les dispositions prises par l’organisateur pour les minorer ;
  • l’expérience de l’organisateur. 

Le prix de la couverture dépendra aussi des conditions du contrat, et notamment des plafonds des garanties, des exclusions et des franchises éventuelles.

Même à couverture égale, les prix varient assez largement sur le marché. Chaque assureur calcule ses tarifs au cas par cas. Afin d’accéder aux meilleurs cotisations, sollicitez un maximum de devis et pensez aux courtiers spécialisés.

Nous ne pouvons malheureusement pas vous donner d’ordre d’idée du coût d’un tel contrat, puisque chaque spectacle est différent. Dans tous les cas, ne vous focalisez pas uniquement sur le prix mais cherchez plutôt à évaluer, pour chaque proposition reçue, le rapport qualité des garanties / prix. N’hésitez pas à négocier avec chaque assureur, surtout si vous organisez un événement « important ». Veillez aussi à ne pas payer pour des garanties que vous ne jugez pas utiles.

L’assurance spectacle est-elle obligatoire ? 

L’organisateur d’un spectacle doit assurer sa Responsabilité Civile professionnelle pour les dommages qui pourraient être causés à autrui du fait de l’événement. Cette garantie est donc obligatoire. Elle sera souvent demandée, par exemple, par l’exploitant ou le propriétaire de la salle où se déroulera le spectacle. 

Sont en revanche facultatives l’assurance annulation et la garantie tous risques matériels (c’est-à-dire la couverture multirisque). Celles-ci s’avèrent tout de même indispensables dans les faits afin de ne pas rajouter au stress inhérent à la bonne tenue de l’événement le jour J.

À défaut, par exemple, de garantie tous risques matériels, l’organisateur ne jouira d’aucune indemnisation si ses biens sont volés ou endommagés au cours du spectacle.

De même, s’il ne prend pas la peine de se couvrir contre le risque d’annulation ou de report de la manifestation, l’organisateur devra en assumer les conséquences financières si le risque se produit. Il pourra donc perdre tout ou partie des sommes engagées (locations diverses, prestataires, lieu…), sans compter qu’il perdra le potentiel des gains attendus.

Il est possible de souscrire une assurance spectacle pour un événement particulier ou d’adhérer à un contrat annuel.

À qui s’adresse l’assurance spectacle vivant ? 

De très nombreuses entités peuvent être amenées à souscrire à une assurance spectacle vivant. Même s’il s’agit dans la majorité de personnes morales, n’oublions pas que les particuliers peuvent également avoir accès à ce type de produit.

Bien entendu, ce sont principalement les entreprises spécialisées dans le spectacle vivant (ayant une licence d’organisateur) qui sont concernées par l’assurance professionnelle spectacle, c’est-à-dire la RCO, l’assurance annulation et la garantie tous risques matériels.

L’assurance spectacle vivant peut toutefois aussi, par exemple, intéresser les associations, les collectivités ou toute autre structure organisant une manifestation publique ou privée, que ce soit à titre ponctuel ou plus régulier. 

Peu importe que l’entreprise assurée organise le spectacle pour son compte ou celui d’autrui.

Tous types de spectacle peuvent être couverts par un tel contrat, qu’il s’agisse de pièces de théâtre, de concerts, de spectacles de danse… L’on pourra aussi bien assurer un spectacle « professionnel » qu’une petite manifestation amateure. Peu importe également le fait que l’événement soit gratuit ou payant pour le public. 

Quelle que soit la structure assurée, celle-ci devra veiller à jouir d’une couverture pendant toute la durée de son événement, y compris avant et après le spectacle (pendant le montage et le démontage).

2 commentaires
PERFORMANCE HARMONY, le 27 mars 2021

Bonjour je chercher à assurer une troupe de 4 comédiens (2 amateurs - 2 prof) pendant 2 ou 3 jours (montage - répétition- représentation- démontage) pour 1 jour de représentation au Théâtre A Malraux à Gagny. Que me conseillez vous comme assurance ? a qui m'adresser ?

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 29 mars 2021

Bonjour, je vous invite à vous rapprocher du cabinet Coover (coover.fr), il s’agit d’un courtier spécialisé dans l’assurance des professionnels. Ils sauront vous aider.

Répondre
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
Entrez une adresse e-mail valide ou laissez ce champs vide