Comment baisser ses mensualités de prêt immobilier ?

Mis à jour le 26 août 2020 par Antoine Fruchard 

À la signature d’un prêt immobilier, un tableau d’amortissement vous est remis, fixant le montant de vos échéances de remboursement mensuel. Celles-ci peuvent être fixes ou varier d’une année sur l’autre. La modulation des mensualités de prêt immobilier peut intervenir sous plusieurs formes. Découvrez nos 5 conseils pour faire baisser vos mensualités de prêt immobilier.

Négocier son taux d’intérêt

Même avec un taux fixe, vous pouvez bénéficier de la baisse des taux. Pour cela, il faut demander à votre banque de renégocier votre prêt immo. Une démarche que vous ne pouvez pas tenter à chaque baisse de taux et qui n’a pas de garantie, mais qui faut absolument tenter.

Retenez que le TAEG est le coût réel de l’emprunt “tout compris”, car il est calculé en incluant toutes les dépenses liées au crédit : les intérêts, les assurances, les garanties, les frais de dossier et les frais annexes. Même si tous ces frais annexes sont payés en une fois au début du crédit, les coûts fixes sont divisés par la durée du crédit pour pouvoir être calculés en pourcentage.

L’établissement prêteur est obligé par la loi d’indiquer le TAEG (souvent écrit en tout petit dans les mentions légales en bas des publicités pour le crédit). C’est très important car c’est un chiffre simple et sûr, et c’est la valeur que vous devez regarder pour pouvoir comparer les différentes offres de crédit qui se présentent à vous, et pas seulement en observant les taux nominaux. 

Une fois en possession de votre TAEG, vous pouvez très simplement comparer votre offre aux taux du marché. Notre simulateur compare plus de 15 offres de prêt afin de vous donner une idée du coût de votre crédit par rapport à la concurrence. Notre outil est gratuit et 100 % en ligne.

simulation pret immobilier 1

Faire un rachat de crédit pour faire baisser vos mensualités

Aujourd’hui, les emprunteurs se comportent en consommateurs avertis : considérant que le crédit immobilier est un produit comme les autres, qui doit présenter le meilleur rapport qualité/prix, ils font ainsi jouer la concurrence. Et pour cause : toutes les banques ne proposent pas les mêmes taux, ni les mêmes conditions (assurances, garanties).

Commencez votre parcours par votre propre établissement financier, car c’est lui qui vous connaît le mieux. Ensuite, il faut aller voir chez les concurrents, et ne pas hésiter à demander aux plus gros de s’aligner sur les propositions des plus petits avec un rachat de crédit immobilier.

Réduire les frais de dossier

Si les prix des frais de dossier sont libres, c’est aussi qu’ils sont négociables ! En demandant auprès de votre banque ou de votre courtier, vous devriez facilement obtenir une réduction allant jusqu’à 50 %, ou leur suppression dans certains cas. Une ristourne que vous pouvez également facilement obtenir en acceptant de souscrire à une autre assurance que vous propose l’organisme prêteur (l’assurance habitation par exemple).

Bon à savoir : les frais de dossier sont souvent offerts pour les nouveaux clients, n’hésitez pas à les négocier.

Réduire la durée d’emprunt

Il est possible de baisser les mensualités ou la durée de l’emprunt. Plus vous réduisez la durée de remboursement, plus le coût de votre prêt sera réduit, car vous remboursez chaque mois une part d’intérêts et une part de capital emprunté :

  • début de l’emprunt : plutôt des intérêts,
  • au milieu de l’emprunt : un mélange d’intérêts et de capital,
  • à la fin de l’emprunt : plutôt du capital.

Plus vous empruntez sur une durée courte, plus le taux sera bas. Lors d’un emprunt sur une longue période, les banques appliquent des « primes de risque » pour couvrir d’éventuels défauts de remboursement (changements de situation ou accidents de la vie…). Donc plus la période de remboursement est longue, plus vous remboursez des intérêts.

Astuce : n’hésitez pas à demander des durées « originales » comme un prêt sur 12 ans au lieu de 15 ans, cela peut vous permettre de jouer sur le taux du crédit et ainsi de limiter un peu plus le coût de votre prêt immobilier.

Si votre budget est plus important qu’à la souscription de votre crédit immobilier, vous pouvez également choisir d’augmenter vos mensualités de prêt. Cela aura pour conséquence de réduire la durée de votre crédit et ainsi d’en réduire le coût. 

Attention au niveau des taux lors du rachat de crédit: s’ils sont plus élevés que le taux de votre crédit actuel, vous avez intérêt à conserver votre crédit et à en moduler les échéances, si cela est prévu dans votre contrat de prêt, pour de fait réduire la durée.

Baisser le taux de l’assurance emprunteur

Il existe une méthode efficace pour baisser ses mensualités peu connue par les emprunteurs : changer l’assurance de son crédit immobilier pour opter pour la délégation d’assurance prêt immobilier.

En effet, l’assurance crédit représente en moyenne 25% du coût d’un crédit et le changement d’assurance emprunteur permet souvent de réduire de moitié les cotisations.

Le coût de l’assurance du crédit immobilier peut être un pôle très important dans le coût global de votre prêt. Pour rappel, la loi Hamon permet depuis le 26 juillet 2014 de résilier l’assurance emprunteur souscrite auprès de sa banque dans les 12 mois qui suivent la signature de l’offre de prêt. L’amendement Bourquin, en vigueur depuis le 1er janvier 2018, permet, lui, de résilier son assurance emprunteur chaque année à la date anniversaire de la signature du prêt.

N’hésitez pas à changer d’assureur, pour :

  • faire une économie sur le coût global de son prêt.
  • s’offrir la possibilité d’obtenir de meilleures couvertures que celle du contrat initial, en personnalisant son contrat.

Une seule condition, fournir une assurance de prêt immobilier présentant une équivalence de garanties avec le contrat bancaire souscrit. Si ce n’est pas le cas, la banque refusera la demande de résiliation.

L’assurance externe est moins chère et ce, pour plusieurs raisons :

  • les banques vendent en très grande majorité des assurances sur le capital initial. Cela signifie que les cotisations sont toujours aussi élevées même quand une partie du capital a déjà été remboursée. À l’inverse, les assurances externes calculent les cotisations en fonction du capital restant dû,
  • les contrats individuels sont tarifés sur-mesure et si vous exercez une profession non risquée et ne fumez pas, votre profil de risque est beaucoup moins élevé,
  • les contrats individuels ont des tarifications très compétitives.

Vous pouvez baisser les mensualités de votre prêt en changeant votre assurance prêt immobilier. Cela comporte plusieurs avantages :

  • le coût est beaucoup moins élevé (voire nul) comparé aux opérations de rachat de crédit
  • l’économie est instantanée et bien réelle. Vous n’avez pas besoin de rallonger votre crédit ou de passer en taux variable.
  • l’opération peut être faite rapidement et facilement
2 commentaires
amilie, le 12 avril 2020

bonjour comment faire pour baisser mes mensualité de prêt immobilier sachant qu il me reste que 12 ans et je veut pas changer de banque. merci pour votre réponse

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 14 avril 2020

Bonjour,
Afin de réaliser les économies maximales sur ces 12 années restantes, je vous conseille d'effectuer une délégation d'assurance de prêt en contractant une assurance externe. Pour vous faire une idée des contrats d'assurance adaptés à votre prêt, je vous conseille d'utiliser notre comparateur : https://reassurez-moi.fr/simulation-pret-immobilier.
Bien à vous,

Répondre
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.