Quelle est la meilleure mutuelle pour auto-entrepreneur ?

Mis à jour le 11 octobre 2021 par Delphine Bardou 

Vous êtes auto-entrepreneur ou en cours d’immatriculation, bonne nouvelle vous pouvez bénéficier de mutuelle spécialement dédiée pour vous et votre entourage. En effet ce statut vous permettra de bénéficier de garanties dignes de mutuelle de grands groupes pour des prix défiant toute concurrence. A ce titre vous pourrez également en faire bénéficier votre conjoint ou l’ensemble de votre famille. Réassurez-moi a déniché les meilleures offres de mutuelles pour indépendants du marché. 

Quel est le tarif d’une mutuelle auto-entrepreneur ?

Notre étude concernant les mutuelles auto-entrepreneur a révélé que leurs prix étaient, en moyenne 30% moins cher que les mutuelles individuelles (pour garanties équivalentes).

  • 1 adulte seul (30 ans) vivant à Paris : 52 € formule confort contre 65 € pour un contrat individuel
  • Famille 2 adultes et 2 enfants à Lyon : 161 € formule confort (contre 210€ pour un contrat individuel)
  • Un couple de sénior à Nice : 172 € formule confort contre 246€ pour un contrat individuel

Pour vous donner un ordre d’idée du coût de la mutuelle auto-entrepreneur, nous avons réalisé le tableau ci-dessous avec des exemples de tarifs disponibles via notre comparateur :

GarantiesTarif mensuel
mutuelle sante april santePlusieurs formules disponibles, aussi bien pour un entrepreneur seul qu’avec une famille. L’offre Premium propose des garanties très intéressantes : 
Hospitalisation : Remboursement intégral 
Optique : Remboursement intégral
Dentaire : 1 200 € pour l’orthodontie adulte et remboursement intégral des couronnes et sans plafond
Soins courant : Remboursement intégral des consultations de spécialistes (secteur 2)
À partir de 42 €/mois
apivia comparateur logoUn des meilleurs rapport qualité/prix du marché. Mutuelle modulable qui s’adapte à tous les besoins. Tarifs extrêmement compétitifs.
Hospitalisation : Chambres particulières psychiatrie prises en charge
Optique : excellent remboursement et jusqu’à 400€ sur les lentilles.
Dentaire : Jusqu’à 4 implants par an + orthodontie enfant entièrement remboursé
Soins courants : Forfait médecine douce avantageux.
À partir de 31 €/mois
mutuelle sante generaliTarifs très agressifs si vous n’avez pas de besoins de santé particulier mais souhaitez seulement couvrir les imprévus. À partir de 21 €/mois

Pour plus de détails sur notre offres de complémentaires pour auto-entrepreneur, vous pouvez utiliser notre comparateur en ligne. En renseignant quelques informations sur votre profil, vos besoins et votre budget, notre outil compare et sélectionne pour vous les meilleures mutuelles pour indépendant du marché. En quelques clics depuis chez vous, vous obtenez gratuitement des devis adaptés à votre activité de freelance.

comparateur mutuelle sante

Quels sont les avantages d’une mutuelles TNS?

Vous hésitez à souscrire une mutuelle micro ou auto entrepreneur ? Voici les différents avantages de ce type de contrat :

Les +
Délai de carenceAucun
Mise en place du contratSouscription en 5 min et couverture effective dès le lendemain
GarantiesHospitalisation : Remboursement intégral
Soins courants : Spécialiste secteur 2 : 580%
Dentaire : couronnes 580% BRSS
Optique : 800€ lunettes complexes
TarifsEn moyenne 30 % moins cher que les mutuelles individuelles classiques
Surcomplémentaire

La mutuelle santé est-elle obligatoire pour un auto-entrepreneur ou TNS ?

Cela dépend de votre cas de figure ! Si vous pratiquez votre activité de auto-entrepreneur à titre principal (artisan, commerçant, pro btp), vous bénéficiez du régime général de la Sécurité sociale, qui rembourse les frais de santé à hauteur du tarif de base. Si vous souhaitez ensuite bénéficier d’une prise en charge plus complète, vous devrez souscrire votre propre mutuelle individuelle. Celle-ci n’est pas obligatoire mais fortement recommandée.

Dans le cas où votre activité d’auto-entrepreneur n’est que secondaire, en parallèle de votre statut de salarié, vous pouvez être concerné par l’obligation de souscrire la mutuelle collective de votre entreprise. Vous bénéficierez alors de la couverture santé négociée par votre employeur auprès d’une compagnie d’assurance. Toutefois rien ne vous empêche de souscrire à deuxième mutuelle en qualité de sur-complémentaire en utilisant votre statut d’auto-entrepreneur. Il n’y aura aucune interférence entre ces deux statuts.

Auto-entrepreneur : quel remboursement de Sécurité sociale ?

En janvier 2018, le Régime social des indépendant (RSI) a été supprimé. Les travailleurs non-salariés et les auto-entrepreneurs ont été progressivement rattachés au régime général. L’objectif du gouvernement étant d’apporter aux indépendants la même protection sociale qu’aux salariés.

Si vous êtes auto-entrepreneur, les remboursements de vos frais de santé sont les mêmes que pour les salariés. La Sécurité sociale des indépendants va donc vous rembourser un pourcentage de la Base de remboursement (BRSS) fixée par l’État. Par exemple : vous consulter un médecin généraliste de secteur 1 et ce rendez-vous vous coûte 25 €. Or, la BRSS pour ce type de consultation est fixée à 25 €. La SSI va alors vous rembourser 70 % de cette BRSS, soit 17,50 €, auxquels vous enlevez 1 € de participation forfaitaire. Ce sont donc 16,50 € qui vous sont remboursés par la Sécurité sociale. De votre consultation, il vous reste finalement 8,50 € à charge.

Les bases de remboursement et les taux diffèrent en fonction des actes médicaux. Avoir un médecin traitant déclaré et respecter le parcours de soins coordonnés vous permet de bénéficier de meilleurs remboursements (hors parcours de soins, la SSI ne vous remboursera que 30 % de la BRSS et non 70 %).

Les indépendants peuvent-ils bénéficier de la loi Madelin ?

En tant que auto-entrepreneur ou TNS, la protection sociale est particulièrement importante car vous ne bénéficiez pas d’aide en cas de perte d’emploi ou d’arrêt de travail. C’est pour compenser ces désavantages et pour favoriser l’accès à la mutuelle que la loi Madelin a mis en place en 1994 un avantage fiscal pour tous les travailleurs non salariés (TNS). Elle leur permet de déduire leurs cotisations de mutuelle des impôts sur le revenu. Ainsi, si vous êtes architecte, infirmier ou encore avocat, vous pouvez trouver une mutuelle adaptée et déductible !

Les auto-entrepreneurs sont soumis à un régime spécial d’imposition, plus allégé. Ils bénéficient d’un abattement forfaitaire englobant l’ensemble des charges liées à leur activité. Sous le statut de auto-entrepreneur, vous ne pouvez donc pas bénéficier des dispositions de la loi Madelin.

Quelles sont les aides à la mutuelle d’un indépendant ?

Pour vous aider à vous acquitter de votre cotisation de mutuelle, l’État a mis en place des aides, pour que chacun ait accès à une complémentaire santé. Ces aides ont été mises en place afin d’aider les personnes à faibles revenus, pour qu’ils puissent bénéficier de soins et être en bonne santé. L’état prévoit donc soit une aide complète, soit une aide financière pour vous soulager d’une partie de la cotisation de votre mutuelle. Une aide existe :

  • la Complémentaire santé Solidaire. Elle rembourse les frais de santé non pris en charge par la Sécurité sociale et votre mutuelle. On pourrait donc résumer sa fonction à une mutuelle gratuite. En tant que bénéficiaire de la CSS, les professionnels de santé ne peuvent pas vous appliquer de dépassements d’honoraires.

Pour bénéficier de l’une de ces deux aides, il vous suffit d’envoyer le formulaire S3711 à votre caisse d’Assurance maladie. C’est cette dernière qui décidera, en fonction de votre profil, l’aide qui vous est la plus adaptée.

Auto-entrepreneur ou TNS : quelles assurances souscrire ?

Être bien remboursé pour ses soins ne suffit pas à assurer une protection optimale du auto-entrepreneur. En cas d’accident mettant le travailleur indépendant dans l’incapacité temporaire ou définitive d’exercer son activité, la perte financière qu’il doit supporter peut être considérable en l’absence de contrat de prévoyance. En clair, la complémentaire en prévoyance couvre les aléas de la vie liés à la personne (décès, incapacité, invalidité, dépendance) pour permettre au bénéficiaire ou à ses ayants droit en cas de décès de l’assuré, de faire face grâce à des remboursements de soins ou le versement d’une rente notamment.

En tant que auto-entrepreneur, il peut donc être très judicieux de souscrire un contrat de prévoyance.

Auto-entrepreneur : puis-je être couvert en tant qu’ayant droit ?

Si vous êtes auto-entrepreneur, vous pouvez tout à fait être rattaché à la complémentaire santé d’un proche, en tant qu’ayant-droit. L’ayant droit, dans presque tous les cas, fait partie de la famille de l’assuré, et c’est à ce titre qu’il peut bénéficier des prestations sociales de la mutuelle à laquelle il est rattaché. Si vous êtes ayant-droit, vous n’avez alors pas forcément besoin de souscrire une mutuelle individuelle.

Les contrats de complémentaire santé des salariés peuvent aussi prévoir la couverture obligatoire des ayants droit, avec ou sans dispense. Dans ce dernier cas (sans dispense), le auto-entrepreneur est obligatoirement couvert par ce contrat de mutuelle santé.

Peut-on prendre une surcomplémentaire auto-entrepreneur ? 

Vous êtes nombreux à avoir créé une auto-entreprise en plus de votre activité salariale. À ce titre vous pouvez totalement prendre une surcomplémentaire ou une seconde mutuelle sous votre régime indépendant. C’est d’ailleurs très simple car, depuis 2019 ,les régimes général et indépendant ne font plus qu’un. 

On nous pose souvent la question si un lien est fait avec les impôts. Parlons franchement : utiliser un régime “auto-entrepreneur” pour une mutuelle ne va pas créer de lien entre votre sécurité sociale et une déclaration d’impôt. Il s’agit simplement d’un produit auquel vous avez le droit. 

Comment fonctionne une surcomplémentaire auto-entrepreneur ? 

À l’instar de la mutuelle santé, une surcomplémentaire freelance ou une deuxième mutuelle proposent un taux de prise en charge exprimé en pourcentage de la base de remboursement de la Sécurité Sociale ou en forfait en euros.

À titre d’exemple : avec la mutuelle, admettons que la consultation de cardiologie – d’un montant de 100 € – est remboursée à 150 % de la base de remboursement de la sécurité sociale (BRSS)

  • Montant BRSS pour un cardiologue de secteur 1 : 41,70 €
  • La Sécurité sociale prend en charge 70 % de cette BRSS de 41,70 €, soit 29,19 €.
  • La mutuelle prend quant à elle en charge 150 % de cette BRSS de 41,70 €, soit 62,55 €.
    • la Sécu indemnise donc 29,19 €
    • la mutuelle 33,36 € (62,55 – 29,19)

Sur la consultation de 100 €, le reste à charge du patient est donc de 37,45 € (100 – 62,55). C’est là qu’intervient la surcomplémentaire, qui admettons indemnise le cardiologue à 200 % de la BRSS.

  • 200 % de 41,70 € (la BRSS) = 83,40 €.

Or 83,40 – 29,19 € (part prise en charge par la Sécu) = 54,21 €.

La part de la Sécurité sociale ayant déjà été utilisée par la première mutuelle pour le même acte, vous disposez réellement de 54,21 € pour absorber le reste à charge de 37,45 €. Dans cet exemple, le remboursement sera intégralement pris en charge.

Comment trouver la meilleure mutuelle auto-entrepreneur ?

Comparez les offres du marché ! Cela vous permettra d’identifier les contrats proposant les meilleures garanties au meilleur prix. Pour cela, n’hésitez pas à utiliser les services d’un courtier en assurance. Professionnel du secteur et indépendant, le courtier saura vous orienter vers le meilleur contrat et ne vous coutera rien !

Combien coûte la mutuelle santé auto-entrepreneur ?

Son tarif varie entre 18 et 44 € par mois selon la formule de contrat choisie. Pour plus de détails sur les différentes options de contrat et des astuces pour baisser le montant de votre cotisation, consultez notre page.

Un auto-entrepreneur peut-il bénéficier de la loi Madelin ?

En tant qu’auto-entrepreneur, vous êtes soumis à un régime spécial d’imposition, plus allégé, avec un abattement forfaitaire englobant l’ensemble des charges liées à votre activité. Vous ne pouvez donc pas bénéficier des dispositions de la loi Madelin.

2 commentaires
Isabelle BARCET, le 18 août 2019

Bonjour
Je suis sur le point de déposer les statuts d auto-entrepreneur pour mon activité, j étais jusqu’à présent titulaire de la CMU car j ai de très faibles revenus et suis seule avec la charge d un enfant
puis je renouveler tout de même ma demande?
N est ce pas incompatible avec ce statut? Je voulais en être certaine, ce qui m enlèverait un poids certain par rapport à notre situation.
Merci à vous. Cordialement.

Répondre
Notre expert
Antoine Fruchard, le 18 août 2019

Bonjour Isabelle,
Tant que vous serez en dessous des revenus plafonds de la CMU, vous pourrez toujours en bénéficier.

Répondre
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.
Entrez une adresse e-mail valide ou laissez ce champs vide