Livret d'Épargne Populaire, notre guide 2020 - Réassurez-moi

LEP : tout comprendre

Mise à jour le

Créé en 1982, le livret d’épargne populaire, plus communément connu sous son acronyme LEP, est un placement très intéressant pour les contribuables ayant des revenus modestes, malgré une tendance à la décollecte nationale depuis plusieurs années. Il permet de se constituer une épargne dans de bonnes conditions de rendement, mais aussi de fiscalité. Reste que ce livret n’est pas accessible à tout le monde. Voyons ensemble, entre autres, quels sont les avantages du livret d’épargne populaire, ses conditions d’ouverture et son taux d’intérêt. 

lep part fiscale

Qu’est-ce qu’un LEP ? 

À quoi sert le LEP ? 

Le LEP, ou livret d’épargne populaire, est un livret d’épargne réglementé, c’est-à-dire que c’est l’État qui fixe, par exemple, son taux de rendement, son fonctionnement ou encore ses conditions. Il est souvent comparé au livret A, tant les deux produits sont similaires en termes de fonctionnement. 

L’épargne que vous placez sur un livret LEP est disponible à tout moment, comme sur un livret A ou un livret de développement durable. Ce produit vous permet de vous constituer une épargne à votre rythme et sans frais. Il génère un rendement correct, surtout en comparaison des autres livrets disponibles. 

Une personne physique ne peut avoir qu’un seul livret d’épargne populaire. 

Le LEP ne se destine toutefois pas à tout le monde, puisque son ouverture est conditionnée. En deux mots, il concerne les contribuables aux revenus modestes, peu ou pas imposés.

LEP ou livret A : que choisir ? 

Livret A ou LEP ? Peut-on avoir un livret A et un LEP ? Questions tout à fait légitimes. 

Si vous remplissez les conditions pour ouvrir un livret d’épargne populaire, il s’agira, selon nous, du produit à privilégier. En effet, il s’agit, tout comme le livret A, d’un livret réglementé et disponible, mais il présente l’avantage d’être plus rémunérateur. 

Le taux du LEP est indexé sur celui du livret A, et lui est supérieur de 0,5 point. Celui du livret A est donc de 0,50 % net, gelé jusqu’à fin juillet 2020.

Le taux du livret A est en chute libre depuis de nombreuses années. Il était encore à 2,25 % il y a quelques années.

Même si le taux du livret d’épargne populaire a donc subi une baisse en 2020, il restera toujours supérieur à celui du livret A. Mieux vaut donc opter pour celui-ci si vous le pouvez. 

Quoi qu’il en soit, si vous atteignez le plafond du LEP, sachez qu’il est possible de détenir un livret A en parallèle. 

LEP ou LDD ?

La réflexion sera ici la même que pour le livret A. Le LDD étant similaire à ce dernier, mieux vaudra, là encore, privilégier un livret d’épargne populaire si vous y êtes éligible, pour des raisons de taux d’intérêt. 

La rémunération du livret de développement durable est identique à celle du livret A (soit 0,50 %) et celui-ci est limité à un plafond de 12 000 euros de versement. 

Sachez enfin que LDD et livret d’épargne populaire sont aussi cumulables. 

Quelles sont les conditions pour ouvrir un LEP ?

Quelles sont les conditions à respecter pour avoir un LEP ? Qui peut ouvrir un livret d’épargne populaire ? 

Ce qu’il est important de savoir, c’est que tout le monde n’a pas « droit » au LEP, à l’inverse par exemple d’un livret A qui s’adresse à tous les contribuables. 

Voyons ensemble les conditions d’éligibilité au LEP en 2020 :

  • Un seul livret d’Épargne Populaire par personne ;
  • Avoir son domicile fiscal en France ;
  • Avoir un revenu fiscal de référence inférieur au plafond.

Tout d’abord, il faudra être domicilié fiscalement en France (c’est-à-dire payer vos impôts en France). 

L’ouverture d’un LEP est ensuite soumis à une double condition : ne pas déjà en détenir un (un seul livret par personne physique) et ne pas dépasser la limite de 2 LEP par foyer fiscal. Deux époux ou partenaires pacsés pourront donc avoir le leur. 

La troisième condition est liée au fondement même du LEP : le contribuable doit y être éligible fiscalement. Ses revenus ne doivent pas dépasser un certain plafond, fixé par l’État. Celui-ci dépend : 

  • Du lieu de résidence (en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM), 
  • Du revenu fiscal de référence LEP (celui indiqué sur l’avis d’imposition 2018 par exemple), 
  • Du quotient familial. 

Tout cela devra être justifié auprès de la banque que vous aurez choisie pour ouvrir votre LEP. Il faudra donc transmettre un justificatif fiscal LEP. 

Voici les plafonds des revenus à ne pas dépasser en 2020 par foyer si vous résidez en France métropolitaine. Un enfant compte pour une demi-part tandis qu’un adulte équivaut à une part :  

Nombre de part dans le foyerPlafond
1 part (1 adulte)19 977 euros
1,5 part (1 parent + 1 enfant)25 311 euros
2 parts (1 parent et 2 enfants ou 2 parents sans enfant)30 645 euros
2,5 parts35 979 euros
3 parts41 313 euros
3,5 parts46 647 euros
4 parts51 981 euros
Demie-part supplémentaire5 334 euros

Ouvrir un LEP en 2020 : quelle banque choisir ? 

La question qui se pose maintenant est : où ouvrir un LEP ? Peut-on ouvrir un LEP en ligne ? 

Tous les établissements bancaires traditionnels à guichet proposent le livret d’épargne populaire. Vous pourrez également souscrire à un LEP auprès de banques en ligne. 

Vous pourrez donc ouvrir votre livret d’épargne populaire dans votre propre banque ou en choisir une autre. C’est peut-être le moment de vous renseigner sur les meilleurs produits d’épargne proposés par les établissements bancaires ! La concurrence a obligé les banques à se réinventer et à proposer de nouvelles offres, au services des consommateurs. Notre comparateur de livrets d’épargne vous présente les offres les plus rentables du marché.

La procédure de souscription sera quasiment identique auprès de tous les établissements bancaires. Vous devrez notamment fournir votre avis d’imposition ou de non-imposition 2018, faisant figurer votre revenu fiscal de référence 2017. 

Si vos revenus de 2018 sont inférieurs à ceux de 2017, fournissez votre avis d’imposition 2019. 

Il sera aussi possible de donner votre justificatif d’impôt sur le revenu (disponible sur votre espace personnel en ligne avant l’émission de votre avis d’imposition « final »). 

LEP : taux d’intérêt et fiscalité 

Le taux de rémunération du livret d’épargne populaire est déterminé par l’État. Il est, en 2020, de 1 % net. Il n’a cessé de baisser au fil des années, comme celui des autres livrets réglementés. Par comparaison, celui du livret A, sur lequel il est indexé, est un demi-point plus faible (0,50 %).

Le LEP s’avère donc avantageux en termes de rendement, pour les personnes y ayant droit, d’autant que ce taux est garanti par l’État. 

Attention toutefois : il est important de prendre l’inflation en compte. Celle-ci s’élevait, fin 2019, à 0,8 %, de quoi relativiser ce rendement. 

Reste maintenant à savoir comment sont calculés les intérêts. Cela est en réalité relativement simple : ils sont calculés chaque 1er et 16 du mois en fonction de l’épargne détenue sur le livret. La date de valeur dépend du type d’opération prise en compte (retrait ou versement). 

Avant le 15 du moisÀ partir du 16 du mois
Versement16 du mois1er jour du mois suivant
RetraitDernier jour du mois précédent15 du mois

Les intérêts ne sont calculés que si l’argent est laissé sur le livret une quinzaine entière.

Au 31 décembre de chaque année, les intérêts sont « capitalisés ». Cela signifie qu’ils rejoignent le capital afin de produire, dès l’année suivante, des intérêts à leur tour.  

Enfin, sachez que le cadre fiscal du livret d’épargne populaire reste privilégié, puisque les intérêts dégagés ne seront ni soumis à l’impôt sur le revenu, ni aux prélèvements sociaux. C’est pour cette raison que le taux de 1 % est net. 

Combien peut-on mettre sur un LEP ?

Quel est, sur un LEP, le montant maximum que l’on peut verser ? 

Le plafond est fixé par l’État, comme pour tous les livrets réglementés. Il est, en 2020, de 7700 euros, hors intérêts capitalisés. Cela signifie qu’il ne sera plus possible de verser au delà de cette limite, mais qu’avec les intérêts, le solde pourra dépasser le plafond. 

Le détenteur peut verser cette somme en une fois ou faire des versements ponctuels ou réguliers. Il sera par exemple possible de mettre en place des versements programmés, en fonction de la capacité d’épargne. 

Si le plafond est atteint, le contribuable détenteur aura de nombreuses autres possibilités d’épargne. Hormis les autres livrets d’épargne, l’assurance-vie pourra aussi s’avérer très intéressante. 

Le fait qu’un plafond soit posé s’explique par le fait que le taux d’intérêts du LEP est net. Il s’agit donc d’une contrepartie / limite à cet avantage fiscal important, bien que le produit ne soit seulement accessible sous certaines conditions. 

Quel montant minimum sur un LEP ? 

Le montant que l’on peut déposer sur un livret d’épargne populaire est soumis à un maximum fixé par l’État. Il n’y a rien revanche pas de seuil en deçà duquel le livret devra être fermé, à l’inverse d’autres produits réglementés comme le CEL par exemple (la banque devra clôturer le compte épargne logement si son solde passe en dessous de 300 euros). 

Pour ce qui est du LEP, la seule chose à respecter sera d’apporter au minimum 30 euros à l’ouverture. 

Le solde du livret d’épargne populaire devra toutefois toujours être positif. Si vous retirez l’intégralité de l’épargne accumulée, le compte devra être fermé. Afin d’éviter cela, laissez toujours un minimum sur le livret. 

Si ces conditions particulières (ainsi que celles de l’éligibilité) sont maintenues, le livret d’épargne populaire pourra être conservé « indéfiniment ». Aucune condition de détention n’est posée par la loi. 

Clôture d’un LEP : comment faire ? 

Comment clôturer soi-même un LEP ?

Le détenteur peut clôturer son LEP à tout moment, à sa propre initiative. Il doit simplement en faire la demande auprès de son établissement bancaire, en envoyant par exemple une lettre de clôture de LEP (idéalement par courrier recommandé avec accusé de réception). 

Il faudra aussi indiquer le compte destinataire des fonds détenus sur le LEP. 

Pour rappel, mieux vaudra, si vous le pouvez, laisser une « petite somme » sur le livret afin de ne pas avoir à le clôturer.

Il sera aussi possible de fermer votre livret en vous rendant en agence, au guichet ou auprès de votre conseiller. Vous devrez en principe simplement remplir un formulaire de clôture. La procédure pourra légèrement varier selon les banques.

La clôture d’un LEP par la banque

Un LEP peut aussi faire l’objet d’une clôture automatique en 2020. Il en sera ainsi si vos revenus de l’année dépassent les plafonds fixés par l’État (que nous avons vus plus haut). 

Ce point est à nuancer : il sera possible d’éviter la fermeture de votre LEP si vos revenus de l’année suivante sont à nouveau en dessous des plafonds.

C’est au détenteur d’informer la banque lorsque son revenu fiscal de référence excède les plafonds d’éligibilité au livret d’épargne populaire. Il s’agit là d’une obligation légale. Il devra le faire au plus tard le 31 mars de la 2ème année suivant celle pour laquelle les revenus ont été justifiés. 

Par exemple, si vos derniers justificatifs remontent à 2018, vous devrez tenir la banque informée avant le 31 mars 2020. 

Dans les faits, les établissements bancaires clôturent, en avril de chaque année, les livrets d’épargne populaire pour lesquels elles n’ont pas reçu les justificatifs demandés. 

Posez votre question
Un expert vous répondra