Comment obtenir un crédit à la consommation sans justificatif ?

Comment obtenir un Crédit à la Consommation sans justificatif ?

Quel que soit le projet, il est devenu fréquent de le financier via un Crédit à la Consommation. Il est aujourd’hui possible, notamment en ligne, d’obtenir une réponse de principe rapidement auprès de nombreux organismes prêteurs. Reste à savoir quels sont les documents qui pourront vous être demandés afin d’attester que vous serez bien en mesure de rembourser la somme empruntée. Faisons ensemble le point sur la question des prêts à la consommation sans justificatif.

Quels sont les avantages du crédit à la consommation sans justificatif ?

Un Crédit à la Consommation vous permet de financer un projet précis ou de faire face à un besoin de trésorerie ponctuel. L’on parlera en général de « crédit rapide » en cas de demande en ligne lorsque l’accord de principe (puis l’accord définitif) est communiqué rapidement, c’est-à-dire immédiatement ou dans les 48/72 heures. Les fonds pourront dans certains cas être débloqués dans les 48 heures.

Un crédit « sans justificatif » ou prêt personnel, c’est-à-dire non lié à un achat précis, se négocie en général plus simplement qu’un crédit affecté à un projet spécifique.

Afin de dénicher le crédit conso rapide le plus intéressant, il vous faudra nécessairement mettre en concurrence plusieurs offres. Pour cela, le plus simple sera de réaliser des simulations de prêt conso en ligne :

  • En vous rendant sur le site d’établissements prêteurs : faites votre simulation en ligne.
  • En faisant appel à un courtier spécialisé.
  • En utilisant un comparateur de prêts à la consommation en ligne.

Réassurez-moi, en tant que courtier digital 100 % indépendant, met à votre disposition son propre tableau comparatif de prêts à la consommation. Il est gratuit, anonyme et sans engagement. En un coup d’oeil, il vous permet de trouver le crédit présentant les meilleures conditions tarifaires au vu de vos besoins propres (type de crédit, montant souhaité, durée…).

Afin de comparer utilement les offres reçues, concentrez-vous notamment sur :

  • Le Taux annuel effectif global (TAEG) qui englobe, outre le taux nominal, les divers frais liés à l’obtention du crédit : frais bancaires, de dossier…
  • Le coût total du crédit.
  • Le fait que l’assurance soit ou non obligatoire pour l’établissement prêteur, ainsi que le coût de celle-ci (Taux annuel effectif d’assurance ou TAEA).
  • Les modalités de souscription (conditions particulières, justificatifs demandés…).

Sachez que plus la durée de votre emprunt est longue, plus le coût total sera important, car les risques seront majorés pour l’organisme prêteur. Si votre capacité de remboursement vous le permet, préférez des mensualités hautes et un remboursement rapide. Une fois la meilleure offre identifiée, vous pourrez faire votre demande directement en ligne via un formulaire spécifique. C’est à ce moment que vous devrez fournir les justificatifs demandés, variables selon les établissements.

Peut-on obtenir un crédit à la consommation sans justificatif ?

Il est légitime de vous demander s’il est possible de contracter un prêt à la consommation sans justificatif. Reste à savoir ce qui se cache derrière cette notion. Ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’il existe plusieurs types de prêts à la consommation. Les principaux sont les suivants : 

  • Les prêts affectés, comme les prêts mariage, prêts-moto, prêts-travaux… Ici, un justificatif sera nécessaire puisque le crédit est conditionné à la livraison d’un bien ou à une prestation de services. Il pourra par exemple s’agir d’un bon de commande d’une voiture neuve ou d’un devis de travaux.
  • Les prêts personnels ou non affectés : il s’agira ici de prêts de trésorerie. L’emprunteur pourra décider seul de l’usage des fonds sans avoir à fournir de justificatif particulier à la souscription.
  • Les crédits renouvelables.

Vous l’aurez compris, un prêt sans justificatif est en fait un type de crédit particulier. Cela ne signifie pas que vous n’aurez aucun document justificatif à transmettre à l’organisme prêteur. Certaines pièces seront à fournir dans tous les cas. La loi oblige les établissements commercialisant ce type de produits à des vérifications minimales (identité, solvabilité…).

Tandis que les crédits à la consommation affectés sont limités à 75 000 €, le plafond des prêts sans justificatif est plus bas : 21 000 €. La durée de remboursement maximale d’un prêt personnel sera de 5 / 7 ans. Dans certaines cas, il est parfois possible de rembourser votre crédit avant son échéance. Cette condition peut être très appréciable en cas de trésorerie fluctuante. Renseignez-vous ! 

Où faire une demande de crédit rapide sans justificatif ?

Dans un 1er temps, commencez par faire un point sur vos besoins en vous posant notamment les questions suivantes :

  • Quel montant souhaitez-vous emprunter ?
  • Pour quel type de projet (crédit affecté ou non) ?
  • Quelle est la durée de remboursement souhaitée ?
  • Quelles sont vos capacités de remboursement ?

Une fois votre projet clairement identifié, comparez plusieurs offres ! En 1er lieu, n’hésitez pas à consulter votre banque, mais sachez que pour obtenir un accord rapide, il sera préférable de consulter les banques et organismes de crédit en ligne tels que Cetelem, Sofinco, Hello Bank… Sur le site de chaque établissement proposant des prêts personnels rapides, vous pourrez réaliser une simulation seul via un formulaire spécifique (« simuler mon crédit », « simuler mon prêt »…), que vous aurez simplement à remplir pour préciser vos besoins.

Plutôt que de réaliser des simulations une à une sur le site de chaque entité sondée, pensez à notre comparateur de prêts conso !

Après avoir réalisé plusieurs simulations, vous pourrez faire votre demande effective en ligne sur le site de l’organisme ayant la meilleur offre, via un bouton puis un formulaire dédiés. En fonction du type de prêt, du montant et des exigences particulières de l’établissement, vous devrez fournir un certain nombre de justificatifs. A minima, vous seront demandés :

  • Un justificatif d’identité.
  • Un justificatif de domicile.
  • (Très souvent) Un justificatif de revenus.

Une fois votre dossier complet et envoyé, un accord de principe pourra vous être communiqué immédiatement. L’accord définitif (ou le refus) n’interviendra en général que deux ou trois jours plus tard après étude de votre dossier. L’offre émise sera valable pendant 15 jours calendaires.

Peut-on souscrire à un crédit immédiat en ligne sans documents justificatifs ?

Quel que soit l’établissement auprès duquel vous solliciterez votre prêt personnel, vous devrez fournir certains justificatifs. Outre le type de crédit, la liste précise dépendra de l’organisme prêteur.

Prenez garde aux offres avançant qu’aucun justificatif (identité, revenus) ne vous sera demandé.

La loi Lagarde qui encadre depuis 2011 les crédits à la consommation oblige les banques et organismes de crédit à vérifier l’identité et la solvabilité de l’emprunteur, quel que soit le type de prêt sollicité. Il en ira de leur responsabilité. Vous seront donc a minima demandés :

  • Une pièce d’identité.
  • Un justificatif de domicile.

La grande majorité des organismes prêteurs exigeront des pièces complémentaires, démontrant par exemple que vous avez des revenus réguliers, un emploi stable, une capacité d’épargne / de remboursement, une absence de dettes… Pour les prêts excédant 3000 euros, vous devrez obligatoirement fournir un justificatif de revenus.

Même dans le cas où vous contracteriez un crédit conso auprès d’un supermarché ou d’un magasin, une « fiche de dialogue » devra être remplie.

Par ailleurs, sachez que l’établissement prêteur consultera nécessairement les fichiers de la Banque de France afin de vérifier l’historique du demandeur. 

Peut-on contracter un prêt personnel sans justificatif de salaire ou enquête de crédit ?

Le seul cas où il sera parfois possible de contracter un crédit sans justificatif de revenus sera de souscrire à un prêt de moins de 3000 €.

Même en deçà de 3000 €, certains établissements prêteurs vous demanderont quand même de fournir un (ou des) justificatif de solvabilité afin de vérifier votre capacité de remboursement.

Dans le cadre d’un crédit conso rapide ou pour de « petits » montants, les formalités pourront être allégées. Cela sera surtout le cas si vous emprunter de l’argent en passant par un supermarché ou un magasin. Les banques traditionnelles, banques et organismes de crédit en ligne exigeront souvent plus de justificatifs, au delà de la simple vérification de votre identité et de votre domicile. Afin de prouver que vous disposez de revenus réguliers et que vous êtes solvable, il vous faudra notamment fournir :

  • Vos 2 ou 3 dernières fiches de paie / derniers bulletins de salaire.
  • Votre dernier relevé d’imposition, surtout dans le cas où vous seriez travailleur non salarié (TNS) / indépendant.

Au delà des justificatifs que vous transmettez vous-même, rappelez-vous que l’entité prêteuse vérifiera également auprès de la Banque de France que vous n’avez pas connu de difficultés de remboursement pour vos éventuels crédits en cours.

Quels sont les justificatifs habituels d’un crédit à la consommation ?

Nous l’avons vu, les justificatifs à fournir lorsque vous contractez un prêt à la consommation varient d’un établissement à l’autre, en fonction du montant demandé, du type de prêt, de la durée, du fait que vous souscriviez à une assurance…

L’assurance n’est pas obligatoire aux yeux de la loi pour un crédit conso. En revanche, il pourra s’agir d’une condition posée par l’organisme prêteur lui-même. À défaut d’adhésion, le crédit sera tout simplement refusé.

Voici les principaux documents justificatifs demandés par la majorité des établissements de crédit pour un prêt personnel :

  • Une pièce d’identité (pour vous et le(s) co-emprunteur(s)).
  • Un relevé d’identité bancaire.
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois.
  • Vos derniers bulletins de salaire.
  • Votre dernier relevé d’imposition (TNS principalement).

Si vous optez pour un prêt affecté (pour des travaux, un véhicule…), vous devrez en outre fournir un justificatif lié à l’achat lui-même : devis, bon de commande, copie de la carte grise dans le cas de l’achat d’une voiture d’occasion…

Ne pas transmettre les pièces demandées aboutira à un refus de financement. Il en sera de même si votre demande est incomplète.

Posez votre question
Un expert vous répondra