Le crédit à la consommation

Comparateur de Crédit conso

________________

BanqueMontant maximumDurée minDurée MaxTaux (à partir de)AvisOffres
[['Logo ' + r.Banque]]r.MontantMaxr.DureeMinr.DureeMaxr.tauxr.note |noteDevis en ligneVoir sur le site de r.Banque

Nos conseils

________________

À quel taux ?

Quels sont les meilleurs taux de crédit accessibles sur le marché ?

Sans justificatif

Comment souscrire un Crédit Conso sans justificatif ?

Loi Lagarde

Que change la loi Lagarde à propos du crédit à la consommation ?

Interdit bancaire

Fiché, comment obtenir un crédit bancaire ?

Crédit mariage

Vous vous mariez et souhaitez obtenir le meilleur crédit ?

Crédit auto

Comment fonctionne le crédit auto ? Quels sont les taux du marché ?

Rachat de crédit

Vous souhaitez changer d’établissement et vous faire racheter votre crédit ? C’est possible !

Les établissement de prêt

Quels établissement proposent des crédits à la consommation ? Retrouvez les offres !

Aujourd’hui, bon nombre de français ont recours à un crédit à la consommation pour financer leurs projets : voiture, moto, travaux dans la maison… Reste à savoir comment trouver le bon contrat pour emprunter au meilleur prix. Avec l’essor des offres en ligne, il est désormais possible de contracter un prêt à la consommation rapidement et dans des conditions optimales. Comment dénicher un crédit intéressant et pas cher sur internet ? Faisons le point ensemble. 

Quand peut-on faire un crédit à la consommation ?

Le prêt à la consommation est un crédit accordé par une banque ou tout autre organisme spécialisé à un particulier ayant, ou non, un projet précis. Ce type de crédit peut être octroyé « en direct » par l’établissement prêteur ou par l’intermédiaire d’un revendeur (un magasin par exemple). Reste à savoir comment faire un crédit à la consommation, et surtout, pourquoi.

Tout dépendra, dans un 1er temps, de l’objectif du crédit et de la nature du besoin de financement. Le prêt conso pourra être :

  • affecté à un projet précis crédit autocrédit moto, crédit pour des travaux… Dans ce cas, il reposera sur un justificatif particulier comme un devis de livraison de bien ou de fourniture de services. Dans le cadre, par exemple, de l’achat d’un véhicule, il sera d’ailleurs possible de souscrire au financement directement auprès du vendeur s’il s’agit d’un pro (concessionnaire) ;
  • non affecté : il s’agira alors d’un « simple » prêt personnel ;
  • renouvelable : l’on parle ici de « crédit revolving » ou de crédit permanent.

Un crédit à la consommation ne pourra jamais être signé dans le cadre d’un projet immobilier (il faudra ici souscrire un crédit immobilier dédié) ou pour des raisons professionnelles (reprendre ou créer une entreprise par exemple). Il est possible de contracter un crédit pour bon nombre de projets, y compris dans le cas où vous feriez face à un imprévu.

Avant de rechercher la meilleure offre, prenez le temps de faire un point précis sur vos besoins, en vous posant notamment les questions suivantes :

  • Quelle somme souhaitez-vous emprunter ?
  • Pendant quelle durée ?
  • Quelles sont vos capacités de remboursement mensuelles ?

En termes de montantil vous sera possible d’emprunter entre 200 et 75 000 €. Les seuils et planchers précis dépendront des contrats. Les crédits non affectés sont en général limités à 27 000 €. La durée minimale / maximale variera quant à elle selon les établissements.

Les crédits à la consommation sont a priori ouverts à tous types de profil : actifs, retraités, étudiants sans revenus fixes, demandeurs d’emploi, etc.

Pourquoi faire des simulations de crédit à la consommation ?

Nous l’avons dit, il est très important de faire plusieurs simulations de prêt à la consommation, et ce pour plusieurs raisons. Premièrement, solliciter plusieurs offres vous permet de vérifier la faisabilité de votre projet, en fonction du montant que vous souhaitez emprunter, de vos revenus, du nombre de mensualités désirées…

En outre, le TAEG, c’est-à-dire le Taux annuel effectif global qui déterminera le coût total de votre crédit, varie très largement d’un établissement à l’autre, en fonction du taux nominal, des frais de dossier éventuels, des frais bancaires… Il est donc primordial de mettre plusieurs offres en concurrence sur ce point.

Ensuite, les conditions d’octroi d’un prêt conso seront différentes selon les entités. L’une pourrait refuser votre dossier, tandis qu’une autre pourra l’accepter. Enfin, tous les établissements n’ont pas les mêmes règles en matière de montant minimum / maximum prêté. Idem pour ce qui est de la durée.

Un crédit vous engage, parfois pendant de longues années. Il pourra avoir un impact très important sur votre budget mensuel. Prenez le temps de bien choisir, en utilisant au besoin un simulateur de crédits à la consommation.

Prenez connaissance du coût global de chaque offre. Cette donnée vous permettra de déterminer facilement quel est le meilleur contrat. 

Comment fonctionne notre simulateur de crédits à la consommation ?

Réassurez-moi vous propose son propre simulateur de crédits à la consommation. L’outil que nous avons développé pour vous vous fait gagner un temps précieux en réalisant des comparaisons à votre place. Vous n’avez ainsi plus à vous rendre sur le site de banques ou d’organismes de prêt et de solliciter une estimation manuellement. En outre, toutes les informations indispensables seront visibles immédiatement, ce qui améliorera considérablement votre connaissance du marché.

Réassurez-moi est un courtier digital 100 % indépendant. Nous ne sommes liés à aucun établissement commercialisant des crédits conso. Notre outil de simulation se fonde sur des critères objectifs pour vous présenter les meilleurs contrats.

Peut-on souscrire à son prêt à la consommation en ligne ?

Il est possible de contracter un crédit conso en ligne, en vous tournant, par exemple, vers une banque en ligne ou un organisme sur internet. Bon nombre d’emprunteurs commencent par consulter leur établissement bancaire habituel, souvent pour des raisons de simplicité. Cela reste une bonne pratique, mais vous risqueriez, en ne vous contentant que de cette offre, de passer à côté d’un crédit à la consommation au final moins cher ailleurs. Il reste donc primordial de comparer plusieurs offres en ligne.

De nombreux simulateurs et calculettes sont disponibles sur internet pour vous permettre d’estimer vos mensualités en fonction du montant emprunté / de la durée de crédit.

Il vous est ainsi possible de consulter les offres une par une, en vous rendant sur le site de banques en ligne, d’organismes de crédit ou d’intermédiaires. Vous pourrez généralement obtenir une simulation personnalisée en toute autonomie, en indiquant le montant souhaité, la durée, le type de crédit consommation sollicité… Si l’offre vous convient, vous pourrez effectuer une demande de crédit et envoyer votre dossier dématérialisé.

Afin de gagner du temps, n’hésitez pas à faire appel à un organisme de courtage ou à un comparateur sur internet. Sur le plan de la souscription, le formulaire de demande de crédit conso pourra être rempli en ligne, en quelques clics. Parfois, un accord de principe vous sera donné immédiatement. Il vous faudra cependant constituer un dossier complet, en joignant les documents et justificatifs demandés (ces derniers varient selon les établissements). L’établissement pourra par exemple sonder :

  • votre situation financière ;
  • votre situation familiale ;
  • votre situation professionnelle ;
  • vos relevés de compte bancaire ;
  • votre capacité d’épargne.

L’accord définitif (ou le refus d’octroi) vous sera communiqué rapidement. Les fonds, dans le cadre d’un crédit à la consommation dit « rapide », pourront être versés, au plus tôt, dans les 48h.

Prêt à la consommation pas cher : comment faire la demande ?

Une fois que vous aurez trouvé un crédit à la consommation « pas cher » (c’est-à-dire ayant un coût global moins élevé que ce qui vous est proposé par la concurrence) après plusieurs simulations, vous pourrez faire votre demande « définitive » en ligne en joignant tous les documents demandés.

Certains établissements comme Hello Bank (BNP Paribas) nécessitent, pour solliciter un crédit à la consommation, de renseigner un numéro client.

Les conditions d’octroi varient d’un organisme de crédit à l’autre, mais il vous faudra a minima :

  • avoir 18 ans ;
  • résider en France ;
  • avoir des revenus stables (ou une caution si vous êtes étudiant) ;
  • ne pas être surendetté (ne pas être inscrit au fichier national des incidents de paiement de la Banque de France).

Les critères d’acceptation pourront notamment être, selon les établissements :

  • de souscrire une assurance de prêt à la consommation (décès, invalidité, maladie et éventuellement perte d’emploi) ;
  • de justifier vos revenus et votre capacité de remboursement (relevés de compte, fiches de paie, etc.) ;
  • de fournir un relevé d’imposition ;
  • de transmettre des justificatifs en cas de crédit affecté.

Les prêts étudiants (pour le financement des études, du logement…) seront souvent soumis à la fourniture d’un certificat de scolarité et à l’engagement des parents en tant que caution. Nous l’avons dit, vous pourrez faire votre demande intégralement en ligne en envoyant votre dossier de manière dématérialisée. L’offre de prêt que vous recevrez en cas d’accord devra, aux termes du Code de la Consommation, comprendre certaines informations essentielles telles que notamment :

  • la nature du crédit,
  • la durée,
  • le Taux annuel effectif global (TAEG),
  • le coût total du crédit à la consommation,
  • le nombre d’échéances et leur montant.

La mention « un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager » devra en outre apparaître clairement dans l’offre.

Qu’est-ce qu’un crédit à la consommation rapide ?

Avec l’essor des banques et organismes en ligne, il devient plus simple et rapide de contracter un crédit à la consommation sur internet, notamment s’il ne requiert pas de justificatif (crédit non affecté). Cela s’avère particulièrement utile en cas, par exemple, d’imprévu entraînant un besoin d’argent urgent. Précisons également que les crédits rapides ne sont pas nécessairement plus chers : le TAEG ne sera pas impacté par la rapidité de traitement de votre demande.

À l’inverse, les banques traditionnelles à guichet sont réputées pour être plus lentes à donner un accord / à verser les fonds.

Sur internet, il est souvent possible d’obtenir un accord de principe instantanément à l’issu de la demande de crédit (c’est par exemple le cas pour Casino banque). Une fois votre dossier constitué et envoyé, tous les établissements s’engagent à apporter une réponse définitive très rapidement. Notons que vous aurez potentiellement moins de justificatifs à fournir que pour un crédit à la consommation classique. Il pourra simplement s’agir :

  • d’un document d’identité ;
  • de fiches de paie ;
  • d’un justificatif de domicile ;
  • d’un justificatif en cas de crédit affecté.

Une fois votre dossier envoyé, l’organisme prêteur étudiera les documents communiqués et se prononcera sur le refus ou l’accord du crédit. Certains prêts souscrits en ligne peuvent déclencher une mise à disposition des fonds dans les 48h.

Quel est le meilleur taux pour un prêt à la consommation ?

En matière de prêt à la consommation, la question du taux, ou plutôt du Taux effectif annuel global (TAEG), est centrale. Tout emprunteur recherche nécessairement le meilleur taux pour son crédit à la consommation. Sachez que les TAEG varient très largement sur le marché, au moins du simple au triple pour un même montant emprunté / une même durée.

La meilleure pratique reste de mettre en concurrence plusieurs offres en réalisant des simulations de crédit à la consommation, que ce soit en ligne ou auprès de votre banque habituelle.

Le taux est, avec la durée du crédit et l’assurance, le critère principal de choix. Sachez que plus le crédit sera long (et les mensualités faibles), plus il sera coûteux au final. Si vous le pouvez, préférez assumer des mensualités plus importantes afin de réduire la durée du crédit, et donc le coût. Lors de votre comparaison, prenez en compte le TAEG. Ne vous basez pas uniquement sur le taux nominal, car d’autres éléments entrent en jeu. Le TAEG se compose comme suit :

  • le taux nominal du prêt ;
  • les frais de dossier (qui peuvent être offerts) ;
  • les frais bancaires ;
  • les frais de garantie ;
  • les primes d’assurance (le cas échéant) : l’on parlera ici de TAEA (Taux annuel effectif d’assurance) fixe. 

Outre le taux, l’élément primordial à prendre en compte est le coût total du crédit, c’est-à-dire la somme que vous dépenserez effectivement (intérêts, frais divers…). Celui-ci ne dépend pas que du taux, mais de la durée du crédit et du montant emprunté. Il devra apparaît clairement sur la simulation / l’offre de prêt reçue.

Attention aux taux « d’appel » qui ne peuvent être que des taux nominaux, hors frais de dossier par exemple. Vérifiez toujours que vous comparez bien des TAEG.

Quel est le délai de rétractation d’un crédit à la consommation ?

En matière de crédit à la consommation, vous n’êtes pas engagé immédiatement, même si vous souscrivez pas internet. En effet, depuis la loi Hamon, vous disposez d’un droit à rétractation de 14 jours calendaires (le samedi et le dimanche « comptent » donc). Ce délai commence à courir à partir de la date de signature de l’offre de crédit. 

Ce droit à rétractation légal vous permet de revenir sur votre décision, sans avoir à vous justifier.

Dans le cas d’un crédit affecté, la livraison du bien (achat d’une voiture, d’une moto…) ou la prestation de services (travaux…) ne pourra avoir lieu avant la fin de ce délai, à moins que vous ne le raccourcissiez vous-même. Le cas échéant, il ne pourra pas être inférieur à 3 jours (ni supérieur à la durée légale de 14 jours). Une fois le bien livré ou la prestation effectuée, vous ne pourrez plus renoncer au crédit.

Afin de manifester votre rétractation, vous aurez simplement à utiliser le formulaire joint au contrat. Vous devrez le dater et le signer, puis le renvoyer à l’établissement par courrier avec accusé de réception.

10 conseils avant de prendre un crédit conso

  • Conseil n°1 : choisissez de préférence un crédit personnel à un crédit renouvelable, même pour un besoin ponctuel, en particulier au-delà de 1 000 € (montant à partir duquel le vendeur doit vous donner le choix).
  • Conseil n°2 : adressez-vous à une banque ou à un organisme de crédit plutôt qu’à un vendeur pour financer l’achat d’un équipement (crédit affecté) : hors promotion, les taux sont souvent plus attractifs.
  • Conseil n°3 : vérifiez que le taux annuel effectif global (TAEG), les mensualités et le coût global du crédit figurent bien sur la fiche d’information remise par l’établissement financier.
  • Conseil n°4 : si vous souscrivez un crédit renouvelable, vérifiez les conditions de révision du taux (au bout de quelle durée, sur quel indice…) : elles sont inscrites dans les conditions générales du contrat.
  • Conseil n°5 : méfiez-vous des taux d’appel sur des durées très courtes : en janvier, Cofinoga proposait un crédit renouvelable de 5 000 € sur trois ans à 3,40 % pendant 10 mois, puis 14 % ensuite et Carrefour Banque un crédit personnel de 10 000 € à 2,80 % sur 12 mois, mais à 4,22 % sur 36 mois.
  • Conseil n°6 : ne vous laissez pas imposer une assurance pour un montant faible : elle est facultative et parfois très coûteuse. Si néanmoins vous l’estimez nécessaire, sachez qu’elle ne doit pas dépasser 0,5 % du montant.
  • Conseil n°7 : sachez que vous disposez de 14 jours pour vous rétracter à compter de l’offre de contrat de crédit par courrier ou courriel.
  • Conseil n°8 : n’hésitez pas à renégocier vos crédits renouvelables si vous les avez souscrits avant 2011 pour bénéficier d’un crédit à taux fixe plus avantageux sur une durée plus courte.
  • Conseil n°9 : prenez garde aux frais de dossier lors d’un regroupement de crédits et aux commissions des intermédiaires (courtier) si vous recourez à leurs services.
  • Conseil n°10 : n’attendez pas de vous retrouver en situation de surendettement pour demander un regroupement de vos crédits à un taux plus avantageux, si vous éprouvez des difficultés à rembourser.
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.