Crédit mariage : à quel prix ?

Prêt mariage : une solution pour le financer

Un mariage coûte entre 5 000 et 15 000 € en France. La moyenne s’établit environ à 8 000 €. Nombreux sont les français à financer le leur via un prêt personnel spécifique : le crédit mariage. Reste à savoir comment trouver le meilleur financement, celui qui s’adaptera le mieux à vos besoins. Faisons le point ensemble sur la question du prêt mariage / pacs.

Peut-on financer son mariage à crédit ?

Il est tout à fait possible de financer tout ou partie de votre mariage ou pacs en contractant un crédit conso. Il s’agit alors d’un « crédit mariage » ou, pour certains organismes prêteurs, d’un prêt « événement de la vie ». En réalité, il s’agit d’un prêt personnel et donc, d’un crédit non affecté.

La particularité de ce prêt est qu’il est sans justificatifs d’utilisation des fonds à fournir. Vous pourrez utiliser l’argent prêté librement pour vos diverses dépenses : robe, costume, cérémonie, traiteur, prestataires divers… Vous disposerez de la somme entière directement et pourrez régler vos dépenses au fur et à mesure.

À l’inverse, un crédit affecté (comme un crédit-travaux ou auto) est directement lié à l’achat d’un bien ou d’une prestation de service. L’emprunteur doit alors fournir un justificatif qui conditionne l’obtention du prêt. Il s’agira par exemple d’un bon de commande dans le cadre de l’achat d’un véhicule neuf.

Vous aurez la possibilité d’emprunter pour votre mariage jusqu’à 21 000 € avec un prêt personnel non affecté (un crédit affecté peut aller jusqu’à 75 000 €).

La durée du prêt dépendra de nombreux éléments, notamment de votre capacité de remboursement mensuelle. Plus vous pourrez supporter des mensualités élevées, plus le crédit sera court et peu coûteux. À l’inverse, si votre capacité de remboursement est plus limitée, la durée du prêt sera allongée et le coût total supérieur.

Dans le cadre d’un crédit amortissable à taux fixe, vous connaîtrez la mensualité et la durée de prêt dès le départ, ce qui vous évitera les mauvaises surprises. De très nombreuses entités sur le marché proposent leurs propres offres de crédit mariage / de prêt personnel non affecté.

Il est possible d’emprunter à deux : vous êtes alors co-emprunteurs.

Crédit mariage : à quel taux et pour quel coût ?

Lorsque l’on étudie des offres de crédit mariage, on a tendance à se focaliser sur le taux. Comparer les Taux annuels effectifs globaux (TAEG) est évidemment une bonne pratique, mais choisir son contrat ne doit pas reposer uniquement sur cet élément.

Le TAEG inclut le taux nominal (soit le taux d’intérêts qui rémunère l’établissement prêteur) mais aussi divers frais liés au crédit (frais de dossier par exemple). Les frais de dossier sont « souvent » offerts en matière de prêt mariage / pacs. Cela ne sera pas toujours le cas mais de nombreux organismes vendeurs n’en facturent pas.

Très souvent, les établissements prêteurs avancent des TAEG bas, autour de 1%, en tant qu’ « offres d’appel ». Ces taux ne sont généralement réalistes que pour les petites sommes et surtout pour les durées courtes (12 mois). À titre d’exemple, Franfinance (Société Générale) avance un TAEG de 0,90 % pour 5000 € empruntés et remboursés sur 12 mois. Le taux grimpe à 4,7 % pour 15 000 € sur 72 mois. Cetelem propose également un TAEG à 1 % pour 4 à 20 000 € remboursés sur 12 mois.

Ne comparez que les taux proposés à la suite de simulations personnalisées. Il pourrait y avoir des différences importantes entre les taux affichés et ceux qui vous seront effectivement soumis.

Le coût total du crédit sera largement influencé par le TAEG, mais il dépendra aussi de la durée du crédit. Lorsque vous effectuerez des simulations, celui-ci devra apparaître clairement (c’est une obligation légale pour les établissements prêteurs). Le coût total du crédit correspond à ce que vous payerez réellement au final. Si vous le pouvez, préférez les mensualités élevées et les durées courtes afin de le minorer. Plus un crédit est long, plus il est cher, car risqué pour le prêteur.

Mentionnons également l’assurance, qui peut venir augmenter le coût total du crédit. Celle-ci n’est pas obligatoire dans le cadre d’un prêt personnel / crédit mariage. L’établissement prêteur pourra toutefois l’exiger. Libre à vous de vous assurer auprès d’une entité tierce, dans le cadre d’une « délégation d’assurance » (cela ne pourra vous être refusé).

Très souvent, le fait de refuser de souscrire une assurance fera obstacle à l’obtention du crédit mariage.

Comment faire une simulation de crédit mariage ?

Dans un 1er temps, commencez par faire un point précis sur vos besoins : quelle somme comptez-vous emprunter pour votre mariage ? Pour cela, faites un inventaire précis des dépenses prévues et au besoin, n’hésitez pas à utiliser l’un des simulateurs de budget de mariage que l’on peut trouver en ligne. Sur quelle durée souhaitez-vous emprunter ? Quelle échéance pourrez-vous supporter chaque mois sans grever votre budget ?

La capacité d’endettement / de remboursement d’un ménage est de 33 % de ses revenus mensuels. Veillez à rester sous cette limite.

Ensuite, il vous faudra comparer de nombreuses offres de crédit mariage. Pour cela, rendez vous sur le site de banques, de banques en ligne, d’organismes de crédit… Vous pourrez réaliser vos simulations seul en ligne, en toute autonomie. Il s’agira simplement de remplir un formulaire sur le site de chaque établissement.

Pour vous faire gagner du temps et vous permettre de dénicher facilement la meilleure offre de prêt mariage, Réassurez-moi vous propose son propre comparateur de crédits conso. Notre outil est 100 % gratuit, anonyme et sans engagement. Nos experts ont sélectionné pour vous les offres les plus avantageuses du marché. Lancez notre comparateur et accédez à la meilleure proposition de crédit pour votre mariage. 

Comment choisir le bon crédit pour financer son mariage ?

Il est important de comparer des simulations personnalisées et de ne pas vous contenter de regarder les TAEG « d’appel » mis en avant par les établissements prêteurs, en ligne ou en agence. De nombreux éléments seront à prendre en compte pour faire le bon choix, bien au delà du Taux annuel effectif global.

Bien entendu, le TAEG personnalisé qui vous sera proposé à la suite de chaque simulation est un élément central. Les taux pourront varier du simple au double (voire au triple) selon les contrats. N’oubliez pas que le taux détermine (même s’il ne s’agit pas du seul critère) ce que vous payerez au total en plus du remboursement du capital.

Soyez donc particulièrement attentif au coût total du crédit. Celui-ci devra apparaître clairement sur chaque proposition. Nous l’avons vu, plus la durée du prêt mariage est courte, plus le coût total devrait être bas.

En outre, le prêt mariage que vous vous apprêterez à contracter devra correspondre à vos besoins et capacité de remboursement. Assurez-vous que le plan de financement vous convienne, en termes de mensualités notamment. Vous devriez en principe jouir d’une grande liberté quant à la détermination de la durée du crédit / des échéances dont vous devrez vous acquitter tous les mois.

Préférez également les crédits mariage amortissables à taux fixe, qui sont très lisibles du fait d’une durée / d’une mensualité établies dès le départ. Enfin, jetez un oeil attentif aux conditions d’obtention du prêt. Quels justificatifs vous seront demandés ? L’assurance est-elle obligatoire ? Quel est son coût si vous y souscrivez auprès du même établissement ?

Faire un prêt pour son mariage : quelle procédure ?

Il est simple de réaliser plusieurs simulations en ligne, sur le site de chaque établissement commercialisant des crédits mariage ou prêts personnels. Mais, pour gagner du temps et ne pas enchaîner des dizaines de simulations en ligne, n’oubliez pas notre comparateur de prêts personnels !

Une fois la meilleure offre déterminée, vous pourrez faire votre demande de crédit en ligne, directement sur le site de l’organisme de crédit / de la banque. Un bouton « demander mon crédit » sera en général disponible. Attention toutefois, vous ne pourrez accéder à certaines offres qu’en étant déjà client vous-même. Après avoir rempli le formulaire, vous aurez alors à constituer un dossier de demande de prêt mariage. Les documents demandés varieront d’un établissement à l’autre, mais certains vous seront toujours demandés :

  • Un justificatif d’identité (pour chaque co-emprunteur le cas échéant).
  • Un justificatif de domicile.
  • Des justificatifs de revenus : fiches de paie, relevés d’imposition… 
  • Des justificatifs de charge (afin de calculer votre capacité d’endettement).
  • Un RIB et un mandat de prélèvement.

Un crédit mariage n’étant pas un prêt affecté, vous n’aurez pas de justificatifs d’utilisation des fonds à fournir. Dans la grande majorité des cas (à moins que vous ne soyez déjà client par exemple), le dossier sera à envoyer par voie postale. Une réponse de principe pourra parfois vous être communiquée à la fin de la procédure de demande de crédit en ligne.

L’organisme prêteur étudiera votre dossier sous quelques jours et reviendra vers vous en cas de pièce manquante (ce qui rallongera la durée d’obtention). En cas d’accord définitif, vous recevrez l’offre qui sera valable 15 jours calendaires. Les fonds pourront être débloqués rapidement, bien souvent dans les 48h.

À quel moment contracter un crédit pour son mariage ?

Si vous comptez financer tout ou partie de votre mariage / pacs grâce à un crédit dédié, nous vous conseillons de rechercher votre contrat en amont, dès que vous aurez estimé vos besoins avec assez de précision. En effet, certains délais sont incompressibles. Rappelez-vous qu’il vous faudra :

  • Comparer plusieurs offres afin de dénicher la meilleure.
  • Faire une demande de crédit mariage en constituant un dossier complet.
  • Attendre un retour de l’organisme prêteur.
  • Attendre le déblocage des fonds en cas d’accord.
  • Recommencer l’opération en cas de refus.

Bon nombre de mariages / pacs nécessitent un an d’organisation. Autant « régler la question » du prêt au plus vite afin d’avoir les fonds disponibles pour faire face aux dépenses qui s’étaleront dans le temps jusqu’au jour J. La procédure de recherche / demande / obtention de prêt peut prendre plusieurs semaines, voire plus si plusieurs établissements vous refusent le financement.

Plusieurs raisons peuvent compromettre votre obtention de crédit, si vous êtes interdit bancaire par exemple. Mais aussi parfois seulement car vous ne remplissez pas certains critères propres à cet établissement. Pensez-y. Si vous tardez trop, vous pourriez avoir des difficultés à régler / réserver vos prestataires (traiteur, animation, lieu de la cérémonie…). 

Faut-il faire un crédit pour financer son mariage ?

Un crédit mariage reste un prêt à la consommation. Il a donc un coût certain, plus ou moins élevé en fonction du TAEG, de la durée et du niveau de mensualités. Au final, vous payerez des intérêts et divers frais qui viendront s’ajouter au capital à rembourser. L’assurance a, le cas échéant, un coût également.

Tous les mois, vos échéances se composeront d’une part de remboursement de la somme mise à disposition et d’une part d’intérêts destinés à rémunérer le prêteur.

Dans l’exemple que nous avons déjà cité, emprunter 15 000 € sur 72 mois revient à verser plus de 2 000 € d’intérêts (le coût total du crédit excède les 17 000 €). En le finançant à crédit, votre mariage / pacs vous reviendra toujours plus cher qu’en utilisant vos deniers personnels ou en faisant appel à l’aide de la famille.

L’intérêt du crédit est qu’il vous permet de disposer des liquidités pour régler vos prestataires, mais n’oubliez pas qu’il vous engage et qu’il devra être remboursé, parfois sur de nombreuses années. Si vous optez pour des mensualités basses, vous pourrez avoir l’impression que le coût du crédit est au final « indolore ». Sachez qu’il sera au contraire plus cher au final que si vous n’aviez choisi des mensualités plus élevées.

Avant de prendre votre décision, regardez peut-être si votre épargne ne pourrait pas suffire, par exemple en réduisant certaines dépenses ou en poursuivant vos efforts de recherche de prestataires au meilleur rapport qualité / prix. Vous pourrez également très bien financer une partie de votre mariage vous même et contracter un prêt pour le complément. Cela vous permettra de réduire le coût du crédit.

Si vous disposez d’une épargne bien rémunérée, peut-être pourrait-il être intéressant de la laisser placée sur ce support et de financer votre mariage à crédit. Tout dépend bien sûr de votre situation personnelle.

Posez votre question
Un expert vous répondra